Livres
541 253
Membres
572 327

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Mythe Hitler



Description ajoutée par Lilou 2009-08-30T15:20:36+02:00

Résumé

Aucun homme politique du XXe siècle n'a sans doute joui d'une aussi grande popularité auprès de son peuple que Hitler. Ni la personnalité du Führer, ni son action politique ne suffisent à en rendre compte. Cette énorme popularité tient bien plutôt aux espoirs et aux perceptions des foules qui lui vouaient un culte. En s'appuyant sur les rapports officiels du gouvernement et du parti, mais aussi sur les écrits de leurs opposants et sur les témoignages de l'opinion publique allemande, Ian Kershaw étudie la naissance, l'apogée et le déclin du 'mythe' Hitler.

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par ilovelire 2016-06-18T10:32:08+02:00

On n’en était pas là, bien sûr, dans l’Allemagne de 1914 : l’entrée en guerre, dans un climat d’euphorie nationale, parut effacer les tensions et divisions internes et offrir la promesse grandiose d’horizons nouveaux. Mais la guerre, on le sait, ne fit en réalité que porter les clivages au point de rupture révolutionnaire, atteint en 1918. Dans les milieux völkisch-nationalistes et expansionnistes à tout crin, en expansion rapide avant la fin du conflit comme le prouve la création en 1917 d’un parti de masse, le Vaterlandspartei, une « expérience des tranchées » idéalisée (que reflétera la littérature de guerre nationaliste après 1918), avec de « vrais chefs » et des liens forts de loyauté et de camaraderie entre soldats, a renforcé, radicalisé et en partie remodelé les idéaux préexistants du chef « héroïque ». Pour ceux qui se sont battus après 1918 dans les Freikorps, la loyauté personnelle à l’égard des chefs militaires héroïques dont les brigades portaient le nom est devenue indissociable de la politique concrète contre-révolutionnaire [17]. Et les organisations d’anciens combattants, dont l’une des principales était le gigantesque Stahlhelm, ont continué à propager ces sentiments pendant toute l’époque de Weimar [18]. En fait, le traumatisme vécu par la droite en 1918 – l’effondrement militaire, la chute de la monarchie et de l’ordre ancien, l’arrivée au pouvoir de ces sociaux-démocrates exécrés que l’on avait fustigés comme « ennemis du Reich » – a transformé la notion de chef autoritaire héroïque, jusque-là plus latente qu’active, en une vaste force contre-révolutionnaire qui, même si elle était au départ imprécise et divisée, incarnait une autre voie que le système des partis de Weimar.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

Le Mythe Hitler

  • France : 2013-08-28 (Français)

Activité récente

ZENABOU l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-12T13:28:18+02:00

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 6
Commentaires 1
extraits 9
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode