Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
705 312
Membres
966 608

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par RavenAtlas 2019-11-15T18:59:53+01:00

It was never really a choice, was it? Wanting her. Killing her.

Afficher en entier
Extrait ajouté par gagane_cn 2023-07-05T22:08:52+02:00

Elle avait lu des choses sur les cœurs brisés dans des centaines d'histoires humaines différentes. Elle avait toujours cru qu'il s'agissait d'une métaphore, de poésie sur la douleur. Mais, alors qu'elle était assise là, dans le noir, les gardes détruisant ses livres et son propre esprit la torturant avec l'image d'Ayla couteau à la main, Crier avait l'impression qu'elle était réellement en train de se briser. Des fissures se formaient dans son cœur, la souffrance en dégoulinant comme de l'encre renversée, d'un noir profond et toxique.

Afficher en entier
Extrait ajouté par gagane_cn 2023-07-05T22:08:29+02:00

Si le désir est de la folie, alors aucun de nous n'est sain.

Afficher en entier
Extrait ajouté par gagane_cn 2023-07-05T22:08:14+02:00

Ayla était là, toujours, dans les ombres de son esprit, à la contempler, son regard semblable non pas aux étoiles, mais au noir qui les contenait.

Afficher en entier
Extrait ajouté par gagane_cn 2023-07-05T22:08:01+02:00

« Parfois, je préférerais ne me souvenir de rien, murmura-t-elle en reculant, la gorge brûlante. Parfois, il me semble que ce serait tellement plus facile. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par gagane_cn 2023-07-05T22:07:40+02:00

Et l'amour ? C'était pire qu'une faiblesse.

L'amour brisait. […]

L'amour était ce qui vous faisait inviter la mort, l'espérer, en avoir besoin, juste pour pouvoir se libérer de sa propre douleur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cassy15_ 2023-02-19T00:11:19+01:00

" L'humanité dépend de la manière dont vous agissez, madame. Pas de la manière dont vous avez été créée. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Maryon-3 2022-12-18T22:53:32+01:00

Parce que si quelqu'un désire un enfant, alors par nature son cœur est empli d'amour à profusion - plein à craquer, se languissant d'un nouveau vaisseau pour contenir cet amour, comme de l'eau qui se déverse

Afficher en entier

Elle détestait songer à lui de cette manière. Mais, la dernière fois qu'Ayla avait eu un point faible, il l'avait détruite. La mort de sa famille n'avait pas fait d'elle une personne, mais un fantôme, une coquille brisée, une carcasse. Les parties d'elle qui avaient survécu étaient salies à jamais.

Afficher en entier

La justice était un dieu, et Ayla ne croyait pas en des notions aussi enfantines. Elle croyait au sang.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode