Livres
472 586
Membres
445 374

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-28T18:28:18+01:00

Après la guerre la paix.

Après la paix à nouveau la guerre.

Dans l'intervalle : juste quelques dizaines d'années, le temps d'oublier les méfaits de la guerre et les raisons de la paix.

Afficher en entier
Extrait ajouté par chatelna 2013-01-17T20:53:00+01:00

Seules les souffrances nous réveillent et nous donnent envie de tout remettre en question.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-28T18:28:18+01:00

Nous pensons que le jour nous voyons mieux que la nuit. C'est faux, le jour nous discernons des événements tout au plus à quelques dizaines de kilomètres, et dans le ciel notre vision est limitée par les nuages ou la couche atmosphérique. Alors que la nuit... La nuit nous apercevons des étoiles à des millions de kilomètres. La nuit nous voyons loin, nous voyons dans l'espace et le temps.

Afficher en entier
Extrait ajouté par chatelna 2012-12-21T19:37:47+01:00

Mieux vaut être ferme dans l'erreur que vacillant dans la vérité. On ne prend jamais au sérieux ceux qui doutent.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-28T18:28:18+01:00

Les étoiles sont les yeux de l'univers et l'univers nous observe avec curiosité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par JohanneX 2015-01-24T10:45:41+01:00

le dernier espoir, c'est la fuite

Afficher en entier
Extrait ajouté par Philipon 2014-06-28T07:44:26+02:00

Tout homme qui entreprend quelque chose de nouveau doit affronter trois sortes d'ennemis. Un : ceux qui pensent qu'il faut faire le contraire. Deux : ceux qui veulent faire la même chose, et qui considèrent que vous leur avez volé leur idée, et qui n'attendent que de vous descendre pour s'empresser de vous copier. Trois : la masse de ceux qui ne font rien et qui sont hostiles à tout changement et à toute initiative originale. Ceux-là sont les plus nombreux et souvent les plus acharnés à vous empêcher de mener votre projet à bien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Philipon 2014-06-28T07:36:47+02:00

L'amour peut être une illusion. L'amour peut rendre fou. On peut tuer par amour. On se trompe souvent par amour. En revanche, la lumière, elle, ne se trompe pas. Elle est partout. Elle éclaire. Elle dévoile. Elle réchauffe. La lumière fait pousser les fleurs et les arbres. Elle réveille nos hormones, nourrit notre organise. On peut vivre sans amour, on ne peut pas vivre sans lumière.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Saarah72 2013-09-06T23:30:48+02:00

A nouveau, le milliardaire attendit que le calme revienne pour poursuivre. Cette fois- ci il abandonna la lecture de son texte.

- Je ne vous parle pas du respect de vos privilèges acquis empiriquement sur l'exploitation de la peur, de la superstition et de la bêtise. Je ne vous parle pas de vos traditions qui consistent à répéter des comportements inefficaces, nocifs et dangereux au seul prétexte que vos parents faisaient pareil. Je vous parle de la survie de l'humanité. Etre intelligent, c'est ne pas répéter les mêmes erreurs. Etre conscient, c''est ne pas céder aux pressions pour faire plaisir à la majorité qui est forcement toujours ancrée dans un consensus mou. Si on avait dû demander l'avis de tous, si on avait dû interroger les technocrates, si on avait interrogé les politiciens, croyez vous que " Dernier Espoir " existerait ? Je rappelle à ceux qui ont la mémoire courte que ce projet a été inventé par un ingénieur du nom de Yves Kramer, et qu'il a été aussitôt rejeté de l'Agence spatiale. Le propre des projets vraiment nouveaux est qu'ils n'intéressent pas les esprits sclérosés. Ce n'est que maintenant que vous vous réveillez ! Alors que noius avons accompli tout le travail ! Trop facile !

Cette fois la réaction fut encore plus hostile, surtout de la part des responsables de son propre gouvernement.

- Désolé, je ne prendrai pas de " cons " dans ma navette spatiale juste sous prétexte qu'ils sont majoritairement représentés dans l'humanité et que cela vous rendrait populaires face à vos troupeaux de moutons bêlants !

Tolle générale.

Mac Namarra laissa retomber la tempête, avant de poursuivre sur le même ton :

- Je vous parle du futur de l'humanité, je vous parle pas de vos sondages, de votre popularité, de vos électeurs. Je ne vous parle pas de la gestion de vos privilège et de vos pots-de-vin. Je vous parle de nouveaux horizons. Etes-vous vraiment capables de regarder plus loin que le bout de votre nez ne serait-ce qu'une minute ? Sinon pour vous, au moins pour vos enfants.

Gabriel Mac Namarra avait rentré les épaules comme un boxeur s'apprêtant à foncer tête baissée sur son adversaire.

- Mais aimez-vous seulement vos enfants ? Je vois ici des représentants d'Etats qui ont applaudi quand leurs propres gamins kamikazes se faisaient exploser dans des bus remplis de civils ! Je vois ici des représentants d'Etats qui ont applaudi quand des bombes éclataient dans le métro ! Je vois ici des représentants d'Etats qui veulent fabriquer des bombes atomiques pour anéantir un maximum de gens ! Et ce sont eux qui entendent me donner des leçons de morale !

Grondements et menaces.

- Si vous aimiez vos enfants, si vous aviez un projet pour les générations futures, est-ce que vous souilleriez aussi facilement l'air et l'eau ? Pour qu'un jour il puisse y avoir un futur meilleur, il faut l'imaginer aujourd'hui. Yves Kramer l'a imaginé. Et moi je le soutiens ! Alors si vous n'êtes pas capables de faire le bien, laissez les autres s'en charger à votre place ! Foutez-nous la paix ! Laissez-moi accomplir un petit quelque chose de constructif dans mon coin pendant que vous semez le pire aux yeux de tous.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sheya 2012-10-31T15:50:00+01:00

Être intelligent, c'est ne pas répéter les mêmes erreurs. Être conscient, c'est ne pas céder aux pressions pour faire plaisir à la majorité qui est forcément toujours ancrée dans un consensus mou.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode