Livres
364 792
Comms
1 257 287
Membres
240 457

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Paris des Merveilles, Tome 1 : Les enchantements d'Ambremer

100 notes | 79 commentaires | 11 extraits
Description ajoutée par Mondaye 2015-05-09T13:09:51+02:00

Résumé

Paris, au début du XXe siècle.

Les messieurs ont de fières moustaches, des chapeaux melons ; les dames portent des corsets, des jupons, des bottines à boutons. Déjà, de rutilants tacots pétardent parmi les fiacres le long des Grands Boulevards aux immeubles haussmanniens. Mais ce n’est pas le Paris de la Belle Époque tel que nous l’entendons : la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, des chats-ailés discutent philosophie et une ligne de métro permet de rejoindre le pays des fées.

Occupé à enquêter sur un trafic d’objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n’a d’autre choix que de s’associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…

Bienvenue dans le Paris des Merveilles.

Afficher en entier

Classement en biblio - 362 lecteurs

Or
111 lecteurs
PAL
176 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Gkone 2015-05-27T19:09:17+02:00

- Cette fois-ci, ce n'est pas vraiment ma faute, Louis. Je vous assure que...

- Mais ce n'est jamais vraiment votre faute! l'interrompit-il sur le ton du tendre reproche.

- Vous aussi vous avez remarqué?

Griffont retint un juron en surprenant une étincelle moqueuse dans l'oeil ambré de la baronne.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Calypso2000 2017-03-17T11:20:20+01:00
Diamant

Magnifique, génial, fantastique... Il n'y a pas assez d'adjectif pour parler de ce livre. J'ai juste adoré. C'est magique. L'idée d'un monde magique à la fois dans notre Paris du début du XIXème siècle et dans son propre monde magique est géniale. J'aime tellement que je ne sais pas trop quoi écrire. Juste: lisez-le et entrez dans cet univers incroyable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par meyllou 2017-02-21T09:09:45+01:00
Diamant

J'ai beaucoup aimé ce premier et son ambiance. Les personnages et l'ambiance sont très bien décrits. J'avais lu 'Les lames du Cardinal' l'année dernière et je n'avais pas trop accroché. Ici, il y a plus d'humour, et je trouve les personnages plus attachants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elyza 2017-02-17T12:14:42+01:00

C'est en me rendant au salon de Montreuil pour la première fois en 2015 que je me suis procuré ce livre. Quand j'étais sur le stand Bragelonne, mes yeux ont été irrémédiablement attirés par les somptueuses couvertures de cette trilogie et sans trop me poser de questions, je suis repartie avec le premier tome sous le bras. Il aura quand même fallu que j'attende de voir que ma zombinette préférée, Bénédicte possède elle aussi ce livre pour que ça nous donne envie de nous lancer dans une lecture commune ce mois-ci.

Ce livre est le tout premier que je lis de Pierre Pevel. Pourtant, dieu sait que j'ai souvent entendu parler de cet auteur de fantasy particulièrement prolifique. On lui doit notamment les séries Haut-Royaume et Les lames du cardinal. Le premier tome du Paris des Merveilles a été publié pour la première fois en 2003 aux éditions du Pré aux clercs mais c'est vraiment l'édition Bragelonne qui rend visuellement justice à l'imaginaire de cette histoire.

Nous sommes au début du XXème siècle à Paris et la capitale française est reliée au pays des fées: Outremonde ce qui explique la présence en ville de nombreux mages, enchanteresses et autres créatures fantastiques telles que des chats ailés ou des ogres. Griffon est un magicien du cercle Cyan qui va se retrouver embarqué dans une enquête de trafic d'objets enchantés et d'assassinat.

Je pense que, totalement absorbée par la couverture, je n'ai pas particulièrement prêté attention au fait que ce récit est en réalité une simple enquête policière dans un univers fantastique. Je pense que je m'attendais un peu à autre chose, et mes attentes étant vraiment élevées, je suis ressortis mitigée. L'enquête en elle-même ne m'a pas particulièrement intéressé. Je l'ai trouvé longue à se mettre en place, un peu brouillonne, je me suis même sentie parfois perdue mais j'ai apprécié que ça aille plus loin que ce que le début laissait présager.

En revanche, j'ai bien aimé le personnage de Griffon. Il a plusieurs siècles au compteur mais il possède le physique d'un homme qui aurait pas loin de cinquante ans avec des cheveux qui commencent à grisonner et une belle moustache poivre et sel. C'est un mage respectable et respecté qui possède de nombreuses relations. Il est d'un tempérament assez calme et réfléchi et ça m'a agréablement changé de suivre pour une fois un héros de cette trempe, loin de tous les livres YA et des adolescents qui représentent l'essentiel de mes lectures.

On fait également la connaissance avec la baronne de Saint-Gil qui est une vieille connaissance de Griffon et s'avère très différente du mage en ce qui concerne son tempérament. Charmeuse dans tous les sens du terme c'est également une aventurière difficilement effrayable et un véritable électron libre. J'ai trouvé son personnage essentiel à cette histoire, elle a donc été une bonne découverte.

Ce qui m'a le plus plu dans ce livre, vous l'aurez peut-être compris, c'est l'univers mais je déplore vraiment d'en avoir eu si peu. Les premières phrases du résumé étaient pourtant alléchantes en la matière mais je reste sur ma fin. J'aurai volontiers échangé les trois pages de description de règles de jeu de carte ou certains développement de l'enquête pour me familiariser davantage avec les multiples possibilités et les nombreuses créatures de ce monde. J'ai tout de même apprécié que la réalité historique rejoigne la fiction puisque l'auteur fait allègrement mention de la crue de 1910, des Frères Lumière, de Jules Verne ou encore de Méliès.

En résumé, Le Paris des merveilles c'est un univers riche et fouillé avec des personnages atypiques mais attachants et servi par une plume de qualité dans un français recherché. Toutefois l'enquête policière m'a laissé assez indifférente ce qui fait que je ne suis pas très pressée de sortir le second tome de ma PAL.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LudiCullen 2017-02-16T20:15:48+01:00
Diamant

Un premier tome que j'ai adoré découvrir.

L'histoire est très bien mené et passionnante. Et surtout elle change de se qu'on peut lire d'habitude.

Les personnages sont très attachants et surtout Griffont et la comtesse de Saint-Gil. J'ai adoré les chats-ailé, une idée que je n'avais jamais découverts dans aucun livre que j'ai lu auparavant.

Quant a la plume de Pierre Pevel, elle est absolument magnifique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2017-02-10T07:30:46+01:00
Or

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/avis-en-vrac-26.html

Une très bonne lecture, on retrouve la patte de l'auteur, très distinctement !

Nous suivons les aventures de Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage de son état qui enquête sur un trafique d'objets magique quand il se retrouve en plein milieu d'un imbroglio de différentes affaires. Il se retrouve a devoir faire équipe avec Isabel de Saint-Gil, espionne, cambrioleuse, femme d'action comme il y en a peu, qui était prise aussi de son coté sur une autre affaire.

Ce que j'ai adoré c'est surtout que malgré le fait qu'il y ai 4 histoire parallèles au début, on n'est pas du tout perdu ni embrouillé, l'auteur explique tout de façon bien claire.

L’ambiance est vraiment très sympa, avec ce Paris du début du 20ième siècle baigné de magie, peuplée de gentleman et de fées. On y retrouve plein d'éléments qui nous font sourire et qui nous enchantent !

J'ai vraiment aimé toutes les références littéraires et tout les personnages connus qu'on retrouve, avec bien sur le petit clin d’œil à Dumas. On est vraiment plongé dans cet univers magique et qui fait rêvé. Je dois dire que de tout ceux que j'ai lu du genre c'est celui ci qui est pour moi le plus réussi au niveau merveilleux.

On est vraiment dans un mélange de plein d'éléments différent, entre l'aventure, la fantasy, l'humour, une petite touche de romantisme et plein de créature magiques.

Ça ne manque pas d'action non plus, mais pas dans le sens ou tous les personnages courent en permanence mais plus dans le sens ou il se passe toujours quelque chose à un moment donné. Chaque piece de l'intrigue vient se loger à coté des autres pour donner au final une seule grosse enquête.

Au final c'était vraiment une excellente lecture, je me plongerais dans le T2 dés que possible !

17/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jordanega 2017-02-06T15:33:20+01:00
Argent

J'aime vraiment beaucoup ce genre de livre.

On y est parfaitement bien, en entrant dans cet univers. Les personnages sont aussi bien rassurants que dépaysants, les lieux donnent envie d'y séjourner…

Vraiment réussi comme premier tome !

Petit plus : les références cités sont de vraies références ! c'est amusant de faire les recherches, et ça allonge ma PAL ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rinne 2017-02-02T19:24:56+01:00
Diamant

Il y a parfois des moments où vous papillonnez de début de roman en début de roman sans réussir à être assez emportée par l’un d’eux pour le continuer. J’étais dans un de ces moment-là lorsque j’ai débuté ce premier tome du Paris des Merveilles.

Il a suffi de l’introduction pour que je sois totalement dedans. Pour que je crois à Ambremer. Pour que les lignes sur le papier me parlent et m’invitent à un nouveau voyage.

A présent que j’en ai tourné la dernière page, je ne regrette absolument pas d’avoir choisi ce roman et j’ai hâte d’en connaître la suite. Le Paris des Merveilles porte bien son nom et vous entraîne dans un Paris différent du nôtre, un Paris qu’on peut s’imaginer réel et qui donne envie de le visiter. Tout y est mais tout y est différent. Et merveilleux.

Au niveau des personnages, j’ai un instant eu peur de m’embrouiller avec leur nombre au départ mais, finalement, l’auteur sait bien où il nous mène et prend le temps de rappeler qui est qui lorsque cela est nécessaire. On ne peut que s’attacher à Griffont, à son côté dandy et à sa manière d’être. Les gens qui l’entourent, ceux du cercle ou Etienne, sont tous réalistes et je ne serais pas étonnée que toute cette histoire se soit déroulée dans une réalité parallèle dont Pierre Pevel serait le messager.

J’ai adoré Aurélia, son caractère et sa répartie, ainsi que le trio qu’elle forme avec ses compères. Et que dire du duo Aurélia/Griffont aussi attendrissant qu’amusant. Toute l’intrigue concernant Ambremer m’a fasciné et j’ai hâte d’en savoir plus sur les jumelles et leur histoire personnelle. Et bon… cela risque de le vexer, mais Azincourt m’a fortement fait penser à mon chien !

Si les personnages ne sont donc pas en reste, l’intrigue est passionnante et j’en ai suivi toutes les nouveautés avec de plus en plus de curiosité. Les moments d’actions s’alternent parfaitement bien avec les moments plus calmes, d’explications et de descriptions des faits. Le lecteur n’est jamais perdu mais ne sait pas tout, apprenant au fil des pages de nouvelles informations. J’en ai mis certaines de côté au fil de ma lecture, me disant « hum ça, je suis sûre que ça a une importance ! ». Hé bien parfois oui, parfois non et parfois absolument pas de la manière dont je m’y attendais ! Je me suis laissée prendre au jeu et j’ai toujours voulu en savoir plus.

La manière dont l’intrigue se noue et se dénoue m’a fascinée, tout comme l’évolution des personnages au fil du temps. Si certains servent à un moment de l’intrigue en particulier, d’autres gagnent en importance et, souvent, en substance.

En bref un roman passionnant qui pose les bases d’une trilogie dont l’intrigue entraine le lecteur dans un Paris merveilleux en compagnie de personnages qui ne le sont pas moins.

Peut-être Pierre Pevel a-t-il trouvé le moyen d’utiliser le charme d’Aurélia à travers sa plume ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2017-01-31T10:41:01+01:00
Lu aussi

Avis mitigé.

La couverture est absolument sublime et le synopsis alléchant, mais j'avoue que ce roman n'est pas un coup de coeur.

En fait, je regrette que l'ambiance Steampunk ne soit pas plus poussé. D'ailleurs, ce livre m'a plus donné l'impression d'un roman Fantasy, que Steampunk.

Néanmoins, les personnages sont charismatiques et attachants.

L'enquête est pas mal, malgré un début assez long et quelques longueurs inutiles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pelagedeflammes 2017-01-29T15:34:37+01:00
Bronze

Pas trop mal, le début est un peu long et je n'aimais pas trop l'enquête (je ne suis pas trop romans policiers) mais l'effet a vite disparu. Bien que la présence de nombreux être du merveilleux soit très enrichissante, j'aurais aimé découvrir plus de machines et de technologies steampunk, voir même sortir plus des frontières de Paris, mais bon le livre ne s'appelle pas "Le Paris des Merveilles" pour rien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Keikana 2017-01-20T16:16:52+01:00
Or

Le monde de Pierre Pevel est absolument fabuleux. Il mêle si bien la féerie au Paris des années 1900 qu’on se l’imagine sans effort, il faut dire que l’Art Nouveau et la fantasy se marient divinement bien. Le style de l’auteur est fluide et coloré. On s’adapte au fantastique très naturellement sans se sentir submergés de choses nouvelles et inconnues comme cela peut arriver parfois. Très facile à lire, Les Enchantements d’Ambremer conviendra aussi aux jeunes lecteurs.

Dans une fiction, je n’aime pas particulièrement que l’auteur apostrophe le lecteur comme Pevel le fait ici. En s’adressant directement à nous, je trouve qu’il empêche l’immersion totale dans l’histoire (c’est une manie que je ne concède d’ordinaire qu’à Tolkien) mais Pevel ne le fait pas trop souvent et jamais lorsque l’action s’accélère ou que les mystères s’épaississent ce qui permet de s’approprier le récit convenablement.

J’ai adoré la construction des personnages : Louis le dandy et son acolyte la Baronne de Saint-Gil qui fait ce qu’elle veut quand elle veut sans jamais perdre son élégance et sa classe. Il y a une bonne dynamique entre eux, un je t’aime-moi-non-plus très bien dosé qui apporte du peps à l’histoire.

Le récit en lui-même reste assez simple. L’enquête évolue sans grande surprise mais est justement menée, avec des points de vu différents et un peu de suspens. Et même si ce tome se termine comme il faut, la fin appelle une suite. On veut rester dans cet univers et suivre les nouvelles aventures de Louis Griffont et de la baronne !

De plus Pevel nous gratifie à la fin du livre d’une nouvelle mettant Griffont et la baronne au défi de résoudre le mystère du Nautilus et de la grande crue de 1910 ! Démontrant ainsi qu’avec son univers et ses personnages, Pevel détient autant de pouvoir qu’un mage et la possibilité infinie de créer de nouvelles histoires !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Le Paris des Merveilles, Tome 1 : Les enchantements d'Ambremer" est sorti 2017-03-09T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 09 Mars

Dates de sortie

  • France : 2015-05-22 (Français)
  • France : 2017-03-09 - Poche (Français)

Activité récente

Soran l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-18T18:39:20+01:00
Eelline l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-14T20:37:35+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 362
Commentaires 79
Extraits 11
Evaluations 100
Note globale 8.18 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode