Livres
466 870
Membres
431 429

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

Je peux pas me décider quoi penser de ce livre. J'ai pas compris quand les personnages sont tombés amoureux. Chaque chapitre est d'un point de vue différents autres que les 2 personnages principaux qui certaines fois on se demande s'ils le sont vraiment.

Afficher en entier
Or

Comme je m'y attendais, lorsqu'on se plonge dans l'univers de Rohan on se sent comme téléportés dans son univers. Certes il manque ces petites touches de romantisme et d'âmes destinées comme le laisse présager un monde de magie mais ce n'est que le premier tome... Il y a ce petit plus avec cet auteur qui vous pousse à tourner les pages parce qu'elle ne cède ni à la facilité ni aux codes du genre. Je vais me plonger dans le second tome tout de suite pour ne pas en perdre la magie !

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai bien aimé ma lecture, j'ai trouvé l'univers et l'histoire sympathique, la romance bien développé ; mais je n'ai pas été conquise comme on peut le lire sur les nombreux autres avis. J'ai beaucoup aimé les personnages, mais je ne sais pas si j'irais lire le tome 2. La fin du livre m'a un peu déçu.

Afficher en entier
Or

Voilà une lecture qui ne m’a pas laissée indifférente ! J’ai dévoré ce livre en 2/3 jours tellement j’étais à fond dedans.

L’histoire commence alors que le roi est sur le point de mourir, tout le royaume est déstabilisé, mais surtout la famille du roi, sa femme, son fils Den, et son neveu Khin. Tous très proche du roi. En plus de cela, le royaume connait une période de sécheresse importante, et les relations avec les autres royaumes sont de plus en plus tendues. En bref, le royaume de feu traverse une période de crise et nous sommes de suite plongé dans cette ambiance.

Le prince Den est sensé prendre la succession de son père et devenir le nouveau roi du royaume de feu, seulement Den est un personnage qui manque de confiance en lui et qui n’a pas le caractère ni la carrure pour tenir ce rôle, et va prendre une décision inattendue qui va avoir un gros impact sur la vie de Khin, son cousin, qui a été recueilli par le roi lorsqu’il a perdu sa mère et son petit frère.

Khin est un personnage que j’ai vraiment adoré, il est différent de Den, il mène une vie de plaisir. Il sait jouer de sa beauté et de sa sensualité. Il est aimé de tous au palais car il accorde de l’importance même aux domestiques, dont il se rappelle le nom. Il est vraiment bienveillant à leur égard. Malgré cela il se perd dans sa vie de débauche, et de recherche du plaisir, pour cacher et combler le vide qu’il ressent depuis la mort de son petit frère.

Cependant, un jour un marchand d’esclave fait entrer Shahram au palais, Khin est de suite intrigué par cet homme et son côté sauvage, qui ne parle que la langue ancienne. Il décide de lui retirer ses chaines et d’en faire son invité dans ses appartements. Khin va apprendre que Shahram est à la recherche de son petit frère, et va essayer de l’aider à le retrouver. Une relation complexe et délicate s’installe entre Khin et Shahram. Khin découvre des sensations et des sentiments qu’il n’avait pas ressenti jusque-là malgré une sexualité épanouie, alors que pour Shahram c’est une découverte tout court, il ne comprend pas ce qui lui arrive et n’a aucune expérience dans ce domaine.

J’ai trouvé ce 1er tome très addictif malgré un manque d’action (sauf dans les dernières pages). L’auteur a su créer un univers aussi intéressant que captivant, et des personnages originaux. J’ai également adoré les quelques explications en fin de chapitres sur certaines coutumes ou sur la culture de ces royaumes. Sans parler des superbes illustrations, qui donnent vraiment un truc en plus à l’histoire. J’ai hâte de me lancer dans le tome 2 et retrouver ces personnages auxquels je me suis déjà bien attachée, et suivre leurs aventures.

Afficher en entier
Argent

Tout d’abord un grand merci à MxM Bookmark pour ce service presse qui fut encore une fois un très bon moment de lecture.

En voyant que le tome 2 allait sortir prochainement, je n’ai pas pu résister à découvrir le premier opus de cette saga de Rohan. Ayant découvert la plume de l’auteur à travers Virtual Room, je ne doutais pas de savourer ce roman-ci. Et en effet, ce n’est pas une déception pour moi, loin de là !

On plonge directement dans une ambiance très babylonienne, aux côté de Den, prince du royaume du Feu. On démarre sur une période de crise intense, qui pose une atmosphère très tendue dès le départ, et ce malgré l’absence d’action potentielle : une sécheresse ravage le pays, la guerre est aux frontières, tandis que le roi se meurt. Son fils, Den, est anxieux à l’idée que ce père tant aimé puisse le quitter, le laisser à la tête du royaume.

Den n’est pas fait pour diriger, il le sait, et il craint le poids de la couronne sur ses épaules. C’est un homme volage, qui ne souhaite aucune charge et préfère une vie tranquille et sensuelle dans une belle cage dorée plutôt que les responsabilités conférées par une telle puissance. Un homme un peu faible, qu’on pourrait qualifier de pleutre, mais qui ne souhaite simplement pas sacrifier sa vie tout entière pour des responsabilités écrasantes, qu’il sait n’être pas à même de tenir.

Quelques pages après la mise en place de cette situation catastrophe, apparait le second héros de l’histoire, ou peut-être même devrais-je dire le véritable héros de ce premier opus. Khin, le cousin de Den, a perdu son père peu de temps après sa naissance, et sa mère et son petit-frère quand il était encore petit. Il a été pris sous l’aile du roi, qui le chérit et l’aime comme un véritable fils. Contrairement à la reine Indira, qui ne l’apprécie visiblement pas des masses.

À peine apparu, le personnage de Khin fascine et intrigue. Sensuel, déluré, en perpétuelle recherche de plaisir, il cache en lui une souffrance qui le pousse à vivre une vie dépravée dans ce palais qu’il aime et déteste à la fois. Le titre de ce tome 1, « golden chains » (les chaines d’or), prend rapidement tout son sens au fur et à mesure qu’on en découvre plus sur cet homme au grand cœur blessé.

Khin est un personnage que j’ai beaucoup apprécié, et l’entourage qui sillonne sa présence également. Il a une bonne âme, il se soucie des gens, qu’ils soient nobles, ou servants. Bien qu’il soit l’un des personnages les plus éminents du royaume, il reste humble et à l’écoute. Contrairement à ses pairs, il est contre l’esclavage, et apprécie de traiter les autres en égaux, fussent-ils de plus bas rang que lui.

Sa gentillesse et sa bienveillance sont connues de tous, de même que sa lubricité. Khin aime se faire posséder par tous les hommes virils qui lui plaisent, particulièrement les soldats de sa garde. L’un d’eux se démarque du lot, son garde du corps, Kalei. Un homme que j’ai beaucoup apprécié également. Kalei, dans le passé, a sauvé la vie de Khin, et puis, il est devenu son seul ami, son protecteur, et son amant. Il est fou de lui, mais Khin ne lui rend pas ses sentiments. Pour autant, Khin a besoin de sa présence, de son amour, de sa tendresse, parce qu’elle comble un manque immense qu’il a en lui.

Oui, Khin a de gros besoins. Besoin de se sentir aimé, choyé et entouré, besoin d’oublier. Oublier qu’il a survécu à la terrible mort de sa mère et de son frère, à laquelle il a assisté et échappé de peu. Depuis ce jour, Khin se sent enfermé. Il est comme une coquille vide qui utilise le sexe et les drogues pour cacher sa souffrance. Il est enchaîné à la fois à son passé et à son rang. Il mène une vie de mort-vivant, incapable de se sentir concerné par quoi que ce soit.

Pourtant, se cache en lui une personnalité forte et décidée, et un cœur si pur et si bienveillant qu’il aurait la carrure pour devenir le futur chef du royaume. Il est intelligent, fin stratège et brillant dans tout ce qu’il entreprend. Si seulement il pouvait se débarrasser du poids du passé et de la douleur qui le fait mourir à petit feu… Sans compter qu’à cause de ses responsabilités, il est fiancé à Aden, commandant des armées du royaume, à qui il devra, un jour ou l’autre, se marier…

C’est dans ce climat que sa route va croiser celle de Shahram. Celui que Khin croit être le dernier Pamai a été capturé et lui est livré comme esclave. Khin le relâche pour en faire son invité. Démarre alors une relation complexe et tendue, qui ne laisse pas le prince indifférent… pas du tout, même. J’ai eu du mal à apprivoiser Shahram, mais au final, je l’apprécie énormément. Moins que Khin, et même moins que Kalei pour qui j’ai un gros faible, mais sa place dans cette histoire est capitale et donne une vraie dynamique à ce premier tome.

Un premier tome dans lequel il ne se passe au final aucune action, du moins, pas avant les tout derniers chapitres, mais qui est bien rempli et captivant. On entre particulièrement dans la tête de Khin, même si on y suit aussi quelques-uns des autres protagonistes, notamment Den. Les rebondissements y sont nombreux, et l’ambiance babylonienne pose un cadre fascinant, dans lequel il est très agréable d’évoluer. Les relations entre les différents personnages sont parfois complexes et donnent lieu à une intrigue travaillée, qu’on pourrait même qualifier de tissée. Les retours sur le passé permettent peu à peu d’embrasser cette grande fresque du regard et de la comprendre de mieux en mieux.

Un élément que j’ai énormément aimé, ce sont les chapitres « d’interlude » qui nous en disent plus sur différents aspects de l’univers : la religion, la politique, l’homosexualité, etc, un bon nombre de sujets y passent et nous donnent peu à peu une vision élargie d’un univers compliqué et vaste qui s’approfondit au fil de la lecture. Ça a été pour moi un vrai plus, et le côté documentaire était un axe intéressant, qui m’a vraiment plu.

La magie y est encore assez peu développée, mais vers la fin de ce tome 1, elle devient plus présente, et plus passionnante. Le personnage de Maïk sera sans doute plus exploité dans le second tome, et c’est tant mieux, car j’ai un vrai désir de mieux cerner l’enchanteur lié et dévoué corps, cœur et âme à Den. Un personnage discret, touchant autant par sa loyauté que par ses sentiments cachés pour celui qui est à la fois son ami et son maître. Une autre romance qui pourrait prendre place par la suite ? Rohan sait nous surprendre dans les directions qu’il prend, alors je n’en donnerais pas ma main à couper, mais j’ai hâte de le découvrir !

Je ne peux que vous conseiller ce très bon roman de fantasy, dépaysant par son univers à la fois très antique, d’inspiration assez proche de ce qu’on peut trouver dans la mythologie mésopotamienne et l’univers des mille et une nuits, et très original. Ce premier opus nous offre un beau voyage de l’esprit et du cœur, et nous ouvre à beaucoup de questions dont nous aurons les réponses par la suite… Du moins, je l’espère !

Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict http://amabooksaddict.blogspot.fr/2017/12/chronique-golden-chains-rohan-lockhart.html

Afficher en entier
Diamant

Entrevu Khin dans "Khanan", son histoire m'avait immédiatement touchée et souhaitas en savoir plus sur ce personnage, chose faite avec ce roman. Toutefois ce n'est pas le seul personnage que l'on retrouve, puisque Shahram et son petit frère avaient aussi fait une apparition. Nous en apprenons beaucoup sur Khin, sa famille, son royaume, mais l'auteur pose aussi l'intrigue principale et cela fonctionne très bien. Encore un récit addictif avec un univers unique et merveilleux et son lot de personnages que je souhaite retrouver dans les prochains tomes.

Afficher en entier
Or

Détail de mon avis ici : http://wp.me/p5AuT9-2Jn

Une auteure qui possède un don inouï pour créer des univers exceptionnels et uniques dans leur genre. Étant une grande fan de ces écrits, il me tardait de découvrir sa nouvelle série. Et une fois n'est pas coutume,…

… j'en ressors de ma lecture littéralement conquise !

Avec une plume remarquable et envoûtante Rohan Lockhart nous offre un nouvel univers des plus fascinants ! C'est simple j'adore. Comme je l'ai dit un peu plus haut, cette auteure possède une imagination unique dans son genre et un style bien à elle. Je ne sais pas comment elle fait mais elle arrive toujours à m'épater.

La grande crainte quand on découvre un nouveau monde fantasy, c'est d'avoir trop de détails ou d'explications. Du coup, on a tendance à s'ennuyer ou on se sent perdu et on a du mal à visualiser les évènements. Et bien je vous rassure de suite, dans "Golden Chains" il n'y a aucune longueur. Rohan nous donne juste ce qu'il faut pour nous captiver. Tout est parfaitement dosé. Qu'il s'agisse du décor, des us et coutumes des peuples et des explications. À aucun moment, j'ai eu cette sensation de lassitude ou d'avoir perdu le fil conducteur de ma lecture.

Un premier opus qui met en place la trame de la saga.

Une intrigue qui est menée avec brio, qui est intense en sensations et riche en découverte. Ce qui m'a vraiment plu, c'est que bien qu'il s'agisse d'un fantasy, Rohan aborde des sujets bien réels de l'actualité avec naturel désarmant. C'est extraordinaire ! Des émotions qui sont parfaitement retranscrits. Des scènes délicieusement torrides. Un ton à la fois exaltant et émouvant. Un rythme qui ne faiblit à aucun moment. C'est simple j'ai accroché dès le début de ma lecture. J'étais tellement immergée dans ce monde de Khanan que j'ai eu beaucoup de mal à en sortir. Et je n'ai qu'une envie y replonger une fois de plus…

Que dire des personnages ?

Pour ma part, tous sans exception sont réussis. Un duo que tout oppose qui vous réserve bien des surprises. L'un est un héritier brisé qui a perdu sa liberté, l'autre est issu d'un peuple qui a été massacré par ses geôliers. Khin et Shahram. Et pourtant, plus on fait connaissance avec eux, plus on s'attache à eux. J'ai adoré l'évolution de leur relation qui commence avec une certaine tension. Mais au fil du temps chacun va apprendre à connaître l'autre. Et petit à petit chacun va s'ouvrir un peu plus à l'autre et vis versa. Mais ce qu'ils n'avaient pas prévu c'est ce sentiment troublant qu'ils ressentent l'un pour l'autre…

En parallèle nous faisons également connaissance d'autres personnages très intéressants. Un jeune prince qui par manque de confiance en lui va prendre une grave décision. Un Enchanteur loyal à la famille royale mais qui cache bien des secrets. Un garde du corps qui est conscient qu'il n'aura jamais ce qu'il souhaite tant. Un futur époux plus que déterminé à s'unir à son futur roi. Un ennemi redoutable qui complote pas trop loin et qui est prêt à agir.

En bref

Avec ce début à couper le souffle, cette nouvelle saga Le pavillon des Chimères s'avère très prometteuse. Moi qui ne suis qu'une novice en romance fantasy, je dois bien le reconnaître que j'ai passé un excellent moment. Mon seul soucis ? Avec cette fin avec pleines de questions en suspens, il me faudra patienter pour connaître la suite à venir…

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode