Livres
464 401
Membres
425 132

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Colyn-99 2019-06-04T23:13:05+02:00
Lu aussi

Malgré l'envie d'essayer, cette lecture a été pour moi très compliquée. Je ne suis pas une anti-classique sans être une adepte non plus. C'est donc souvent que je ressors ce genre de relique de ma pale, déterminée à mis mettre.

J'ai eu, dans un premier temps, le sentiment que ça allait être long avant d'accrocher mais j'ai décidé de tenir bon. Au bout de 150 pages, dont la moitié lues en diagonale, à soupirer et me tirer les cheveux, j'ai décidé de terminer en sautant des pages.

Au final, je trouve que c'est un bon classique et qu'il n'y a pas de quoi s'y ennuyer à mourir. C'est juste que pour moi, le style de Balzac est trop complexe. Il jongle avec les figures de styles, les métaphores, les détailles et les sur-descriptions... J'ai fini par me perdre plus d'une fois, par reprendre ma phrase depuis le début et par me demander une centaine d'autres fois où est ce que j'en étais. Je suis plus à l'aise avec du Victor Hugo ou du Émile Zola. Pour Balzac on retentera avec autre chose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JulieLRD 2019-04-30T20:24:02+02:00
Or

Ce roman fait partie des classiques incontournables que l’on étudie au lycée et, comme tout élève adolescent qui se respecte, j’ai dû faire grise mine en découvrant la liste des lectures au programme. C’est donc avec beaucoup d’a priori, et en partant du principe que le récit allait être long et ennuyeux au possible, que j’ai ouvert ce livre.

Bien loin de m’ennuyer, ce roman m’a passionnée…

Je me suis tout de suite attachée au personnage du Père Goriot, qui après s’être sacrifié pour faire le bonheur de ses deux filles, se retrouve totalement délaissé et inconsidéré par elles.

Certains le considèreront comme étant naïf, alors que d’autres diront qu’il est foncièrement gentil. Je pense qu’il est à la fois l’un et l’autre. Peu importe sa condition, ce qui compte pour lui c’est le bonheur et la réussite de ses filles, en cela il est le père que tout enfant mériterait d’avoir. Il se contente de la froide ignorance qu’elles lui témoignent en retour - « Goriot mettait ses filles au rang des anges, et nécessairement au-dessus de lui, le pauvre homme ! Il aimait jusqu’au mal qu’elles lui faisaient », en cela, c’est bêtise ! Il ne faut jamais perdre de vue d’où l’on vient et à qui on le doit, la reconnaissance n’a pas de prix…

En revanche, je n’ai jamais réussi à décider si j’appréciais ou non le personnage d’Eugène de Rastignac. J’étais dérangée par sa personnalité et peut-être aussi par son ambition clairement affirmée de vouloir évoluer rapidement dans la haute société qui, malgré ses attraits, n’en était pas moins fourbe et, par bien des aspects, cruelle. Peut-être que ce personnage était tout simplement trop réaliste ; Rastignac représente l’Homme : ce qu’il est, ce qu’il souhaite devenir et les sacrifices qu’il est prêt à faire pour y parvenir.

https://mesescapadeslitteraires.home.blog/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mariannick80 2019-04-08T13:35:33+02:00
Argent

Du balzac à l'état pure avec ses longues descriptions et ses personnages complets

Afficher en entier
Commentaire ajouté par percabeth76 2019-03-09T19:05:07+01:00
Argent

J'ai grandement apprécié ce roman.

Balzac est un auteur dont j'appréhende toujours la lecture de ses œuvres. "Le père Goriot" est l'une des œuvres les plus célèbres de cet auteur et je ne savais pas réellement à quoi m'attendre en la lisant. Je n'ai pas été surprise d'apprécier à ce point ce roman parce que l'histoire du père Goriot est vraiment poignante. J'aime beaucoup l'écriture de Balzac et sa manière de raconter l'histoire de tous ses personnages.

Ce roman est qualifié de roman de formation et je me demandais si ce genre de roman allait me plaire puisque je n'en avais jamais lu. Au début, j'ai eu un peu de mal à entrer dans le roman à cause de l'énorme description que nous avons dès les premières pages du roman. Je m'attendais à ce genre de description étant donné que c'est très souvent le cas avec Balzac, mais cela me désarçonne toujours autant. Au fil de la description des différents personnages résidents à la pension de Madame Vauquer, j'ai commencé à entrer peu à peu dans la narration.

Tout commence avec le personnage d'Eugène de Rastignac puisque c'est le personnage dont l'on va suivre la formation tout le long du livre. Je dois dire que j'aime beaucoup cette intrusion dans le parcours initiatique d'Eugène et dans la vision de la vie parisienne introduite par l'auteur. Ce personnage m'a beaucoup plu et j'ai aimé suivre l'évolution de son caractère, même si certaines de ses attitudes m'ont quelques peu agacées. Le père Goriot est l'un des personnages que j'affectionne le plus. Son histoire est tellement touchante qu'il est impossible de ne pas se prendre d'affection pour ce père qui aime trop ses deux filles. Pour ce qui est de ses filles, je n'affectionne pas leurs personnages, mais je ne les déteste pas non plus. Je trouve leur comportement désolant et j'avais vraiment envie de les secouer pour qu'elles se rendent compte de leur ingratitude. La vicomtesse de Beauséant est aussi l'un des personnages que je préfère parce qu'elle est celle qui guide le mieux Eugène dans sa vie. Son histoire d'amour avec le marquis d'Ajuda-Pinto est intéressante même si elle est en arrière-plan. En tout cas, je regrette la situation dans laquelle elle se retrouve lors de son bal. Le personnage de Vautrin est très intéressant et il apporte beaucoup à l'intrigue. C'est d'ailleurs à partir du moment où Vautrin conseille Eugène que j'ai réellement commencé à prendre du plaisir à lire ce livre.

Pour finir, l'intrigue m'a énormément plu. Le début est un peu long, mais dès que les personnages et les lieux sont présentés, il est beaucoup plus facile d'entrer dans le roman. Les personnages ont tous une importance plus ou moins grande et c'est ce que j'aime dans les romans de Balzac. Il y a pas mal de rebondissements auxquels je ne m'attendais pas du tout et j'ai adoré la plupart d'entre eux. Ce roman est l'un de ceux que j'ai le plus aimé parmi ceux que j'ai déjà lu et cela me donne envie de lire d'autres livres de cet auteur dans l'avenir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Touf-touf 2019-03-01T11:16:06+01:00
Lu aussi

un roman que j'ai apprécié, malgré une lecture que j'ai trouver assez fatigante mais dont j'ai aime l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Braise 2019-02-09T22:35:37+01:00
Lu aussi

Un début très difficile, comme pour la plupart des oeuvre de Balzac. Cependant, je l'ai beaucoup apprécié vers la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayu_lis_ 2019-01-03T21:38:28+01:00
Argent

J'ai beaucoup aimé et même pleuré à la fin, ce livre m'a fait de nouveau aimé Balzac !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily67 2018-12-15T11:37:11+01:00
Lu aussi

A l'heure où j'écris ce commentaire, ce roman de Balzac est probablement celui de lui que j'ai préféré. L'histoire est particulièrement bien écrite et vraiment touchante. Quelques moments un peu longs mais hey ! Ça reste du Balzac.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cer45Rt2 2018-12-01T19:48:37+01:00
Diamant

Ah, Le Père Goriot ! Un livre fantastique, complexe, tellement, tellement, dense, tellement profond, tellement artiste, rempli de vie, l'une des plus grandes expériences littéraires possibles. A lire de toute urgence, si ce n'est déjà fait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CaMelanight 2018-11-29T18:11:20+01:00
Lu aussi

C'est un livre très intéressant si on comprend les objectifs de Balzac à travers ce livre. Il a une vraie volonté de créer une société avec la Comédie Humaine. Il a donc voulu retranscrire les mœurs de la société et ses interactions. C'est comme cela qu'il faut prendre l'ascension d'Eugène et la déchéance du Père Goriot. A part ca c'est un livre que j'ai beaucoup aimé malgrès quelque description à dormir debout.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode