Livres
540 134
Membres
570 285

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins



Description ajoutée par Shaynning 2020-01-03T16:39:38+01:00

Résumé

C'est l'histoire de Guille... C'est l'histoire d'un petit garçon débordant d'imagination qui voue un amour sans bornes à Mary Poppins. L'histoire d'un père un peu bougon, qui vit seul avec ce fils sensible et rêveur dont il a du mal à accepter le caractère. D'une institutrice qui s'inquiète confusément pour l'un de ses élèves qui vit un peu trop dans ses rêves. D'une psychologue scolaire à qui on envoie un petit garçon qui a l'air d'aller beaucoup trop bien. Quel mystère se cache derrière cette apparence si tranquille, et pourtant si fragile ?

Un roman choral aussi tendre que bouleversant, qui emprunte à l'enfance toute sa sincérité désarmante pour dire l'amour, le vide, le rêve et la puissance de l'imaginaire.

Après Une mère et Tout sur mon chien, Alejandro Palomas nous surprend encore avec cette histoire qui peut faire penser à Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer, tant elle est hors norme.

Afficher en entier

Classement en biblio - 51 lecteurs

extrait

Guille tirait son père.

Mais pas comme le fait un enfant qui devance l'adulte parce qu'il est impatient, ou excité, ou parce qu'il est pressé de rentrer chez lui. Non, Guille tirait son père comme un petit remorqueur tracte un navire épuisé et à la dérive pour le ramener au port. Comme on tire un poids mort, ai-je pensé, très précisément.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins est un livre bouleversant qui regroupe tout ce que peut représenter l’enfance. C’est au travers de l’histoire de Guillermo, neuf ans, que l’on assiste à une sorte de conte moderne qui mêle la tendresse, la sensibilité mais également de la gravité et de la pudeur. Face aux actions et aux paroles des adultes parfois totalement incompréhensibles pour un enfant mature et sensible tel que Guille, la création d’un univers merveilleux et enchanteur comme celui de Mary Poppins est alors un réel échappatoire. Ce roman ultra poétique incarne donc la magie de l’enfance confrontée à la réalité de la vie.

Afficher en entier
Bronze

Un court roman qui se dévore... Et laisse un goût d'inachevé de ce fait.

Guille est adorable. Un petit garçon magico-chou qui a les pieds sur terre tout en vivant dans sa bulle. Sa joie perpétuelle au lieu de réjouir son enseignante...l'inquiète !

A tort ou à raison ?!

On va suivre plusieurs points de vue dans le récit...et la triste absence d'un (pourtant central) est significatif.

C'est ce que j'ai trouvé dommage.

On se doute rapidement du malaise et surtout on comprends sa cause dès le premier dessin.

Résultat... On ne peut pas dire que la compétence (en terme de suivi psychologique enfantin) soit valorisée ! J'étais même agacée que les adultes scolaires ne captent pas ! (Franchement même sans le point de vue de Guille on comprends direct de quoi il retourne, puisqu'il ne l'évoque pas quand on suit son quotidien dans sa tête ! ) Spoiler(cliquez pour révéler)Ma seule interrogation a été si la mort était dût à du terrorisme "métro de Londres" ou "11 septembre" pouvait être mêlés à l'intrigue...non c'est un crash point.

Ce qui m'a le plus agacé est certainement l'attitude du père... Sur laquelle on glisse allègrement ! Oo

Qu'il se débatte dans son chômage, sa dépression explicable...ça ok. Bien sûr que cela fait sens !

Par contre qu'il soit homophobe et craigne que la "particularité joyeuse" de son fils soit (non pas sa trop grande sensibilité empathique) le signe de "gay en devenir"...et qu'il "soigne" cette "folle attitude" en voulant le contraindre à jouer au rugby (car Billy Elliott et Mary Poppins sont des égéries trop "rainbow") ça m'a fortement déplut.

D'autant que cela m'a gâché la fin. Alors qu'elle se veut pleine d'espoir et attachante...j'ai eu l'impression de lire "c'est bon le papa a enfin enregistré, il a mal compris les faits, Guille n'est donc pas attiré par les autres petits garcons et ne souhaite pas être une fille ! Youhouhou ! C'est un Happy End ! " ... :O

Pas d'accord !

Quant à la petite Nazia...bon prétexte pour rajouter du drama, en mode expéditif.

Résultat... Alors qu'objectivement j'ai tout de même apprécié ma lecture...je m'aperçois que mon commentaire n'est pas très élogieux.^^'

Afficher en entier
Or

Un roman rafraichissant avec un jeune héros plein de candeur, d'une force, d'une lucidité et d'une résilience extraordinaire. Là où les adultes s'imaginent le protéger à tout prix, c'est lui qui au final, les soutient et leur ouvrent les yeux sur la réalité. La vérité sort toujours de la bouche des enfants et ils comprennent bien plus qu'on ne l'imagine. Une belle histoire pleine de délicatesse et de tendresse. Supercalifragilisticexpialidocious!!!

Afficher en entier
Or

Une lecture très agréable, poétique même à certains moments.

L'auteur met le doigt sur un aspect bien souvent oublié de la vie à savoir que parfois, les enfants font montre de bien plus de capacité que les adultes pour surmonter les difficultés de la vie quotidienne.

Afficher en entier
Diamant

Un coup de coeur, je ne m'attendais à rien de spécial, juste à valider une consigne pour un challenge...

Le livre est très bien écrit, très poétique et fluide. On suit plusieurs personnages dont Guille (autour de qui tourne l'histoire), un petit garçon qui m'a tellement ému par son innocence, son courage et ses rêves.

L'histoire en quelques mots : Guille est un petit garçon qui semble trop heureux et qui veut être Mary Poppins, ce qui alerte sa maîtresse... Cette dernière recommande donc au père de Guille que l'enfant voit une conseillère d'orientation (psychologue scolaire) pour découvrir si ce que l'on voit de cet enfant n'est pas que le sommet d'un iceberg.

L'auteur m'a époustouflé jusqu'aux dernières pages. ET le final.... pffffiou ! J'ai mis plusieurs jours à m'en remettre. Je n'avais pas les mots pour expliquer mon ressentis suite à cette lecture. Je ne veux pas trop en dire de peur de spoiler et donc de gâcher la découverte de ce livre.

Je ne pense pas que ce livre peut intéresser et plaire à tout le monde mais en tout cas si jamais vous décidez de le découvrir, j'espère vraiment qu'il vous plaira car à mon sens il vaut vraiment le détour.

Afficher en entier
Or

Superbe lecture!

Guille est un personnage très attachant et Maria prête à tout pour l'aider.

Une histoire touchante et bouleversante.

A lire.

Afficher en entier
Or

Une histoire magistralement racontée et émouvante qui montre comment la douleur peut prendre différentes formes et se dissimuler dans l'inconscient en guise d'autodéfense. L'histoire de Guille et de son père est très touchante. C'était vraiment très beau.

Il est évident que l'auteur a écrit avec son cœur. Lu en VO.

Afficher en entier
Diamant

Superbe livre! Ecriture fluide.... Je l'

Afficher en entier
Or

Un roman simple et touchant comme je les aime.

Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en débutant ma lecture. Ce livre changeait de mes lectures habituelles mais je ne regrette pas de lui avoir laissé sa chance. L'histoire est courte, mais marquante.

Guille est un petit garçon atypique mais extrêmement attachant. J'ai beaucoup aimé l'alternance des différents points de vu. Les sujets traités sont importants. L'intrigue est bien menée. Bien qu'assez simple et prévisible. Mon bémol ira d'ailleurs au personnage de la psychologue. Je l'ai apprécié, mais je l'ai quand même trouvé très longue à la détente. Guille lui fournit tout sur un plateau d'argent et plutôt que de l'écouter elle doute de lui. C'est assez irritant. Néanmoins, l'ensemble reste intéressant. J'aurais peut être juste voulu en savoir un peu plus sur Nazia. Mais bon, il ne s'agissait pas de l'histoire principale alors je peux comprendre.

En bref, c'est un très joli roman, plein de beaux messages, que je suis contente d'avoir pu découvrir.

Afficher en entier
Or

Guillermo a surpris son institutrice en lui avouant que, plus tard, il voulait être Mary Poppins. Que cache ce désir ? María, la psychologue va essayer de comprendre.

Roman chorale, Guille, Sonia, María ou Manuel nous donnent leur point de vue pour une même situation. Le titre peut sembler étonnant mais il prend tout son sens à la fin du roman.

Un conte des temps modernes, avec des bonnes fées, l'institutrice et la psychologue, un dénouement heureux. Un roman plein d'amour, de tendresse, de rêve, d'imaginaire, de différence, d'acceptation, de manque.

Si ce n'est déjà fait, lisez ce livre. On en ressort heureux et soulagé.

Chronique complète : https://vie-quotidienne-de-flaure.blogspot.com/2020/05/Le-petit-garcon-qui-voulait-etre-Mary-Poppins-Alejandro-PALOMAS.html

Afficher en entier

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 51
Commentaires 22
extraits 2
Evaluations 25
Note globale 8.16 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode