Livres
418 164
Membres
332 643

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Lectricedusud 2018-06-16T03:40:21+02:00
Diamant

Une superbe histoire qui ne laissera personne indifférent

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mine1205 2018-06-15T19:09:53+02:00
Argent

Très belle histoire très intense et prenante. il y a des partis un peu longue

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-Ange-4 2018-06-13T23:50:11+02:00
Or

Vraiment intense et tellement prenant. Le sujet est lourd et c'est pourquoi jai mis un moment avant de me lancer dans cette lecture. Et pour être tout à fait honnête et même en étant sensibilisée à cet "handicap" qu'est l'autisme, on a du mal à envisager tout ce que vit Emmet et Jeremey au quotidien. Le dépression est tellement un terme vulgarisé pour désigner une personne dans son monde qu'on oublie qu'elle en fait toujours partie... Magnifique livre, sans quête d'un happy-end utopique mais en le referment avec le sourire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tyzane 2018-06-12T09:51:58+02:00
Or

Ayant terminer ma troisième relecture de ce roman, dont je me délecte à chaque fois, il est temps de vous en parler. Il n'y a pas de raison particulière qui me le fasse tant apprécier. C'est un roman qui fait juste du bien, un bien fou!

Il se lit facilement, les mots s'enchaînent aisément et font de cette lecture un vrai plaisir. Il y a bien, quelques passages un peu plus complexes puisqu'on y aborde un jargon médical, simplifié, pour comprendre d'un point de vue clinique la maladie. Ces passages ne sont pas indigestes. Ils nous aident à comprendre ce que peuvent ressentir les personnages principaux d'un point de vue détaché.

J'ai aimé suivre Emmet et Jeremey. J'ai aimé les voir avancer et s'émanciper. Les voir s'affranchir de règles qu'on leur impose et dont ils ne veulent pas. Ces deux-là sont porteurs d'espoir. Le livre leur donne tour à tour la parole. Chaque chapitre prend, à tout de rôle, son axe autour d'un de ces deux jeunes adultes. Ils ne se battent pas pour la même chose mais Emmet et Jeremey s’équilibrent l'un et l'autre.

C'est une histoire qui émeut profondément et qui apporte avec elle tout un panel de bons sentiments. Un roman qui se lit et se relit. Un livre qui apporte du bonheur à son lecteur.Manon http://meninbooks.eklablog.com/le-poids-de-l-ocean-de-heidi-cullinan-a144894642

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chrichrilecture 2018-05-25T05:16:08+02:00
Diamant

Une vraie claque

Une super histoire touchante et émouvante qui nous montre la difficulté d’être handicapé aussi bien physique que mentale dans notre société actuelle Un roman qui devrait faire parti des programmes scolaire Une histoire très bien écrite Bravo Madame Heidi Cullinan J’ai commencé le tome 2 La mer pour refuge qui pour le début est tout aussi passionnant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eimi 2018-05-04T20:12:01+02:00
Diamant

Tout simplement superbe ! Quelle magnifique histoire. J'ai pourtant eu du mal avec les premiers chapitres mais, une fois les jalons posés, je n'ai pu qu'apprécier ce roman. Les personnages sont véritablement attachants et l'auteure retranscrit avec beaucoup de justesse et de pudeur les difficultés liées à leurs handicaps. Ce récit fourmille d'émotions, on passe aisément du rire aux larmes, curieux spectateur des obstacles qui se dressent devant les héros de cette tendre romance. C'est très beau, bien écrit et débordant d'optimisme. Je ne peux que le conseiller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kyrielle-Langlois 2018-05-01T08:52:14+02:00
Lu aussi

Une belle histoire mais avec quelques longueurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par brokebackjoker 2018-03-24T18:25:33+01:00
Diamant

Ici, nous rencontrons Jeremey, un jeune homme dans la vingtaine, qui souffre de dépression majeure, et d’anxiété chronique. Jeremey est bien plus que ça, bien plus que ses maladies mentales, mais ses parents ne le voient pas. Alors Jeremey en souffre, Jeremey se déteste, parce qu’il ne se sent pas normal, qu’il a cet automatisme à se comparer aux autres. Jeremey est un personnage juste exceptionnel, qui m’a touché plus que je ne l’aurais pensé. J’ai souffert d’une dépression, mais surtout, je souffre encore d’anxiété sociale et j’apprends à vivre avec cette maladie mentale. Ce n’est pas tous les jours faciles, mais en ce moment, je fais d’énormes progrès, et voir Jeremey faire des progrès m’a aussi poussé. C’est sûrement bizarre à lire, mais oui, un simple personnage fictif m’a poussé à me relever, m’a poussé à faire face aux crises d’angoisses qui menaçaient de me submerger. Et pour moi, Jeremey est bien plus qu’un simple personnage fictif. Je vous laisse découvrir ce petit gars qui est tellement fort, tellement touchant, qui avance au fur et à mesure.

Et puis, il y a Emmet. Lui approche de la vingtaine, aussi, est très intelligent, craque complètement pour Jeremey et est sur le spectre de l’autisme. Asperger, pour être plus précise. Et lui aussi est défini par sa maladie, venant des autres. Enfin, sauf de ses parents qui sont des personnes exceptionnelles, mais j’en reparlerai après. Il apprends à vivre avec sa maladie, qu’il a depuis toujours. Il ne se laisse pas rabaisser, au contraire, il se trouve génial. Mais.. Il a tout de même peur que Jeremey le juge. Alors, il le regarde de loin. Cela peut paraître un peu bizarre dis comme ça, mais au contraire, c’est attendrissant. Il le regarde de loin pour finalement franchir le pas et lui parler, c’est très beau à voir. Emmet est un personnage incroyable qui m’a aussi beaucoup touché. Je connais le syndrome d’Asperger de nom, parce qu’un grand nombre de phobiques scolaires l’ont, et je suis sur un groupe Facebook et bref, je connais rapidement. J’ai connu les hôpitaux psychiatriques, et je ne suis pas du genre à juger, donc je n’ai pas plus ouvert les yeux, mais je pense qu’en lisant ce livre, qu’en découvrant ce personnage, certaines personnes qui ont “peur des handicapés mentaux” (ouais, on me l’as sorti comme ça… les gens..) ouvriront les yeux, et la fermeront un peu plus, avec leur jugement idiot. Je me suis beaucoup identifiée à lui, et je me suis posée des questions. Je me suis attachée à lui, et lui aussi est bien plus qu’un simple personnage fictif.

Et puis, il y a un bon nombre de personnages qu’on peut qualifier de secondaires mais qui sont essentiels au récit.

Par exemple, il y a les parents de Jeremey, qui ont honte de leur fils au début du bouquin, qui le pousse à bout, qui ne prennent tout simplement pas ses maladies mentales au sérieux. C’est compliqué de les aimer, de s’y attacher, mais on peut comprendre, aussi, si on réflechit bien. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler.

Les parents d’Emmet sont tout le contraire : ils sont à l’écoute, ils prennent en considération la maladie de leur fils, mais aussi celles de Jeremey, ensuite. C’est des parents incroyables, géniaux. La mère m’a d’ailleurs fait verser des larmes, elle est très touchante. Le père est plus du genre à emmener son fils manger une glace pendant que sa mère et sa tante (qui a elle aussi le syndrome d’Asperger) se prennent la tête, il écarte son fils des tensions, et même s’il est moins présent que sa mère, on ressent tout l’amour qu’il lui porte, et c’est juste sublime.

Il y a le Docteur North, qui s’occupait d’Emmet et qui s’occupe désormais de Jeremey. C’est un excellent docteur, pas du tout cliché, et j’aurai aimé avoir un suivi avec un docteur comme lui. Il pense au bien de Jeremey, il est à l’écoute, il l’aide à avancer, sans le pousser, sans le forcer.

Il y a David, qu’ils rencontrent tous les deux vers le milieu de l’histoire. C’est un personnage très drôle, mais aussi très maladroit, qui ne sait pas trop s’exprimer, ou mal, du moins, surtout envers Emmet. Il y a de grosses étincelles entre ces deux là. Mais j’ai tout de même réussi à m’attacher à ce personnage, qui m’a lui aussi touché.

Il y en a d’autres, bien évidemment, mais je vous laisse découvrir.

C’est un bouquin qui est SI important. Je parle toujours de représentations dans les livres, pourquoi c’est important, mais je parle souvent des orientations sexuelles, romantiques, des genres, des cultures, etc. Sauf que, la représentation des maladies mentales est aussi très importante. Et il faut que ce soit bien fait, parce qu’il y en a, oui, mais les auteurs ne se renseignent pas assez, et on le voit. Puis j’en ai un peu marre des personnages féminins qui sont soudainement sauvés de leur maladie mentale par leur prince charmant, j’en ai marre des bouquins où on insinue que c’est l’amour qui sauve. Je veux des représentations, mais de VRAIES représentations, des auteur.e.s qui font des recherchent, des bouquins own voices aussi.

Et c’est une bonne représentation, pour ce qui est de l’anxiété et de la dépression, je ne saurai dire pour le syndrome d’Asperger.

C’est un livre qui évoque des thématiques encore très tabous dans notre société. Un livre qui peut être cru, dans les descriptions de scènes intimes, aussi. On peut les passer. Par contre, je suis obligée de spoiler pour prévenir qu’il y a un gros TW suicide. Si vous souhaitez le lire et sauter les pages, n’hésitez pas à venir me demander.

En bref, une petite perle importante, qui devrait être mise plus en avant, qui mérite plus de reconnaissance. Des personnages forts, et non clichés. Des sujets qui prennent aux tripes, qui me touchent particulièrement. Je commence à vraiment beaucoup aimer cette auteure

Afficher en entier
Commentaire ajouté par emillielovebook 2018-03-19T01:03:07+01:00
Or

Un livre que j'ai adoré il m'a permis de mieu comprendre qu'est l'autisme et le syndrome dépressif majeur et aussi l'anxiété clinique que je ne connaissais que de nom mais là j'ai su vraiment le calvaire que vivent ces gens. À lire le côté romantique n'est pas le centre de l'histoire alors même si vous n'êtes pas fan de MM vous pouvez le lire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mounsch 2018-02-16T23:31:52+01:00
Diamant

C’est un livre qui m’a bouleversée. Il parle de la différence, en la présentant comme une force.

Emmet, Jeremey, David... Un autiste, un dépressif anxiogène, et un tétraplégique... trois jeunes hommes courageux qui privés de certaines sensations ont su développer leurs super pouvoirs comme ils aiment le pretendre.

Ils se battent tous pour un seul et même but : l’indépendance, l’acceptation.

Ils souffrent, ils en bavent, leurs handicaps les fait passer par de terribles épreuves... mais ils se battent. Ils ne baissent pas les bras. Ils s’entraident et finissent par s’en sortir.

Petits amis. Meilleurs Amis. C’est une belle brochette de super héros !

Mention spéciale pour la maman d’Emmet qui est juste géniale !

Coup de cœur ❤️

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode