Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Un énorme coup de cœur pour cette histoire.
Par le Editer
Pour avoir déjà lu des textes de Heidi Cullinan, je partais confiante sur cette nouvelle lecture. Et je n'ai pas été déçue ! Ce livre est d'une puissance émotionnelle rare. Notre petit cœur de lecteur a droit à de vraies montagnes russes.
Le choix de l'auteur d'écrire à la première personne et d'alterner les points de vue est très judicieux et permet au lecteur de mieux comprendre chacun de ces jeunes hommes.
La façon de penser d'Emmet peut paraître très terre à terre mais, dans le même temps, son raisonnement est tellement juste qu'il est en époustouflant.
Le personnage de Jeremey développe l'empathie du lecteur qui souffre avec lui. Sa lutte quotidienne pour atteindre une normalité qui lui est propre est poignante.

Ce livre est bouleversant, criant de vérité et démontre que tout le monde a droit à l'amour et pour lui, chacun est capable de tout, même de l'impossible.
Un vrai coup de cœur pour moi.
Par le Editer
Deane Or
Note : 9/10
Wahou ! J'ai lu ce livre d'une traite ! 7h23 exactement !
C'est simple, je ne l'ai pas poser une seule fois avant la fin, je suis aller fumer avec, pisser avec, j'ai même manger avec!
(veuillez excuser mon langage...)

Breeeef pour vous expliquer un peu, je travaille avec des personnes en situation de handicap mental et je suis cyclothymique et borderline donc TSA, dépression, panique, anxiété, .. Je connais !
Mais même en sachant comment la plupart des personnes atteinte d'autisme "fonctionnent'', se retrouver carrément dans la tête d'Emmet par exemple, c'est plutôt impressionnant !

Emmet et Jeremey m'ont fait passer d'une émotion à une autre d'une page à l'autre tout le long de l'histoire : joie, tristesse, colère, ...

Les personnages sont touchants, pas seulement les deux principaux, les secondaires aussi, David, Marietta et Doug, Jan, Tammy et Sally ,... et les deux points de vue rendent le tout tellement réaliste !

Les proches d'Emmet sont juste parfaits, ils s'adaptent en toutes situations c'est génial. J'avoue par contre avoir eu envie de secouer les parents de Jeremey à plusieurs reprises car OUI, la dépression chronique est une maladie ! Mais c'est aussi ça qui rend cette histoire si réaliste.

Tout le monde ne comprend pas que la "norme", ça ne veut rien dire. Que le fait d'être différent ne nous rend pas monstrueux, ni stupide, ni taré pour autant : on est juste branché différemment comme l'a si bien dit l'auteure.
Il ne faut pas avoir peur de la différence, au contraire...

Encore bref, j'attend impatiemment le tome 2 et recommande chaudement ce livre qui est merveilleusement rédigé, les émotions sont au rendez-vous, l'histoire pourrait avoir des passages un peu plus "intenses" mais elle est magnifique quand même.
N'hésitez pas, FONCEZ !
Par le Editer
Une très bonne lecture. Pas un coup de cœur, mais très agréable quand même.

J'ai aimé rentrer dans la tête d'Emmet et découvrir cette maladie. C'était assez spécial pour moi de découvrir "l'intérieur". De voir penser et évoluer un jeune adulte ayant un spectre autistique. Du coté de Jeremey, la dépression chronique que je connais bien, n'était donc pas une découverte, mais elle était cela dit très bien décrite. Vraiment très intéressant de lire une "romance" sur deux personnages atteint chacun d'une maladie psychologique. Ca change.

Cette lecture était agréable, car on suis ces deux jeunes dans le début de leur construction de vie d'adulte. S'assumer en tant qu'adulte indépendant, pouvant prendre ses propres décisions pour sa propre vie, peut importe le handicap, ils sont des humains, et ce livre démontre très bien ça. Ce fait s'interroger à comment nous on réagirai en tant que "proche".

Mon seul bémol c'est que c'est pas assez "intense" pour moi.

Je la recommande sans problème cela dit.
Par le Editer
Elo_Mle Or
Magnifique histoire ! Quelle belle leçon de vie que nous donne Emmet et Jeremey !
J'ai adoré et j'ai bien ri, la sincérité d'Emmet c'était quelque chose ^^
Foncez si vous voulez une très belle histoire rafraîchissante mais réaliste.
Par le Editer
Micheline Or
J'ai adoré. Tout le monde est touchant, Jeremey et Emett mais aussi les personnages secondaires, sans jamais être mélo. Ce n'est pas triste, pas vraiment. Je dirai que c'est souvent drôle, même. Parfois ça met en colère. Vraiment. On passe vraiment par toute une palette d'émotions. C'est comme faire un tour en montagne russe. Ca ne m'étais pas arrivé depuis un moment. Ca fait plus que plaisir de lire un bon livre comme celui-là. Je suis prête pour le second tome. Everybody needs somebody. Everybody needs somebody to love. Sweetheart to miss. Sugar to kiss. (The Blues Brothers).
Par le Editer
Sarachounette Argent
Note : 9/10
Quel bouleversement ce tome, on n'en ressort pas indemne c'est certain.

On fait la connaisance ici de Emmet qui est autiste et de Jeremey qui présente un cas sévère de dépression.
On se plonge directement dans les difficultés que peuvent rencontrer les garçons. Difficultés différentes mais qui les rapprochent indéniablement.

Tout est doux dans ce tome, j'ai eu envie de les prendre dans mes bras, surtout Jeremey, et de lui assurer que tout irait bien. Qu'il y aurait des difficultés mais qu'il(s) s'en sortirai(en)t. Toujours.

Une belle claque dans la figure qui fait relativiser les choses de la vie.

Une très belle lecture et j'ai maintenant hâte de lire le second tome dont la traduction je l'espère ne se fera pas trop attendre... :-)
Par le Editer
J'ai trouvé ce livre absolument touchant ! Peut-être parce que j'ai quelqu'un dans ma famille qui est atteint d'Asperger et dont j'ai reconnu plusieurs traits d'Emmet, mais même si c'est un roman, je sais que l'histoire est très plausible et ça me fait plaisir de savoir que l'amour est toujours possible. Emmet est une personne adorable dans ses imperfections, et tellement généreux de lui-même. On peut comprendre tout l'ampleur des efforts qu'il doit prodiguer pour aider ceux qu'il aime. C'est admirable.

Je trouve les intervenants absolument géniaux. J'aimerais avoir cette capacité de trouver les mots qu'il faut pour encourager, guider, mais sans juger, sans prendre la décision pour les gens, comme ils le font si bien.

J'ai particulièrement aimé le moment "Happy" de nos trois amis "hors du commun" dans le Target. J'imaginais les gens autour. Du pur bonheur !
Par le Editer
FollowTheReader Or
Chronique disponible sur Follow the Reader : https://followthereader2016.wordpress.com/2017/07/09/le-poids-de-locean-heidi-cullinan/

Il y a des romans qui vous prennent plus aux tripes que d’autres, qui vous font plus réfléchir que de d’autres ou tout simplement qui se rapprochent plus de votre sensibilité. Pour moi celui ci est tout ça et peut être plus encore.

L’histoire d’Emmet et de Jeremey n’est pas singulière mais elle fait ressortir tellement que c’est une lecture prenante et passionnante. On parle là du handicap mais plus particulièrement du handicap invisible. Alors pour une fois j’ai peu me mettre un peu à la place des personnages étant moi-même atteinte d’une maladie chronique invisible.

Les métaphores utilisaient ainsi que le caractère des héros sont une force pour ce roman. Ils sont poignants, forts et fragiles. Mais ils sont surtout porteurs d’espoir et de bonheur. Avancer avec la peur des jugements, la pression du quotidien et des proches c’est un peu un défi permanent pour Jeremey. C’est le plus sensible des héros. Emmet assume son autisme, et fait de sa différence souvent une qualité. C’est en grande partie grâce à ses parents qui ont su lui insuffler de la force et du positivisme à progresser pour se sociabiliser. Jeremey subit souvent sa dépression et son anxiété.

Ce que j’ai aimé par dessus tout c’est l’ouverture d’esprit qu’apporte ce roman. L’idée que la normalité n’existe pas et qu’on est tous uniques et beaux de bien des manières. La romance est amenée toute en pudeur et c’est aussi avec plaisir qu’on assiste à l’éclosion de leur amour. C’est une véritable ode à la différence et à l’acceptation de cette dernière.

J’ai pour ainsi dire dévorer ce livre. On a du mal à le lâcher tant il est intense et émouvant. Le style et le rythme ne sont en rien semblables à ce qui se fait sur d’autres romans. Les dialogues finissent avec brio de nous plonger dans cette lecture et Emmet et ses réflexions sur la vie sont une bouffée d’air pur dans notre société si cloisonnée.

Un livre à lire absolument en ce qui me concerne ne serait que pour le message qu’il donne.
Par le Editer
D-NA Or
Chronique disponible sur Follow the Reader : https://followthereader2016.wordpress.com/2017/07/09/le-poids-de-locean-heidi-cullinan/

Il y a des romans qui vous prennent plus aux tripes que d’autres, qui vous font plus réfléchir que de d’autres ou tout simplement qui se rapprochent plus de votre sensibilité. Pour moi celui ci est tout ça et peut être plus encore.

L’histoire d’Emmet et de Jeremey n’est pas singulière mais elle fait ressortir tellement que c’est une lecture prenante et passionnante. On parle là du handicap mais plus particulièrement du handicap invisible. Alors pour une fois j’ai peu me mettre un peu à la place des personnages étant moi-même atteinte d’une maladie chronique invisible.

Les métaphores utilisaient ainsi que le caractère des héros sont une force pour ce roman. Ils sont poignants, forts et fragiles. Mais ils sont surtout porteurs d’espoir et de bonheur. Avancer avec la peur des jugements, la pression du quotidien et des proches c’est un peu un défi permanent pour Jeremey. C’est le plus sensible des héros. Emmet assume son autisme, et fait de sa différence souvent une qualité. C’est en grande partie grâce à ses parents qui ont su lui insuffler de la force et du positivisme à progresser pour se sociabiliser. Jeremey subit souvent sa dépression et son anxiété.

Ce que j’ai aimé par dessus tout c’est l’ouverture d’esprit qu’apporte ce roman. L’idée que la normalité n’existe pas et qu’on est tous uniques et beaux de bien des manières. La romance est amenée toute en pudeur et c’est aussi avec plaisir qu’on assiste à l’éclosion de leur amour. C’est une véritable ode à la différence et à l’acceptation de cette dernière.

J’ai pour ainsi dire dévorer ce livre. On a du mal à le lâcher tant il est intense et émouvant. Le style et le rythme ne sont en rien semblables à ce qui se fait sur d’autres romans. Les dialogues finissent avec brio de nous plonger dans cette lecture et Emmet et ses réflexions sur la vie sont une bouffée d’air pur dans notre société si cloisonnée.

Un livre à lire absolument en ce qui me concerne ne serait que pour le message qu’il donne.

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.