Livres
477 853
Membres
458 926

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par alice-gray 2019-11-10T12:16:14+01:00

Ma séance du jeudi matin avec lui fut normale. Nous fîmes du cardio, du renforcement, puis musclâmes nos jambes et nos bras. Et même si ce n’était pas rare de sa part de me laisser quelques minutes de temps en temps, il ne le fit pas cette fois-ci. Il exécutait les exercices avec moi tout en parlant des recettes qu’il avait essayées, lorsque deux mecs passèrent à côté de nous pour aller vers les haltères. L’un en particulier lança des sourires suggestifs et des regards langoureux à Reed. Il n’aurait probablement pas pu faire plus d’efforts pour attirer l’attention de mon coach.

— Je crois que quelqu’un est intéressé, dis-je doucement.

Je fis un signe de tête en direction des mecs.

— Hmm.

Reed haussa simplement les épaules d’un air nonchalant et leur tourna le dos pendant qu’ils préparaient leurs haltères. Il me parla ensuite dans un murmure que moi seul pus entendre.

— Il l’est. Il m’a demandé de sortir avec lui.

— Oh. J’essayai de la jouer cool, parce que c’était apparemment top secret.

— Quand ?

— La semaine dernière. Je lui ai dit que je n’étais pas prêt.

— Et c’est normal.

— Eh bien, c’est plus sympa que de dire que je ne suis pas intéressé.

Il but une gorgée d’eau.

— Il n’est pas mon type.

Je regardai le mec en question et je dus admettre que je ne fus pas surpris. Certes, il était musclé, mais c’était beaucoup trop. Si d’un côté Reed était l’exemple d’un corps sain et entraîné, ce mec pourrait illustrer une affiche « Pourquoi ne pas prendre de stéroïdes ». Je haussai les épaules.

— Ses muscles ont l’air si faux qu’il pourrait passer pour un animal en ballon.

Reed faillit cracher son eau. Il toussa et s’étouffa en essayant de dissimuler son rire.

— S’il te plaît, ne te noie pas. Ou monsieur bulle va courir, te faire du bouche à bouche et te réanimer.

Je m’essuyai le visage avec ma serviette et me sentis mal d’insulter une personne que je ne connaissais même pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Folize 2019-10-24T11:58:55+02:00

Mais aucune importance. Je ne pouvais plus manger de fromage, ni boire de vin et je n’avais plus Graham. Un sanglot m’échappa dans le rayon réfrigéré du supermarché. À mon avis, c’était la triste réalité du départ de Graham qui me mettait les nerfs à vif… ou peut-être que c’était la perte du vin et du fromage, ou encore mon corps si endolori. Difficile à dire.

Une dame posa sa main sur mon bras, l’air inquiet.

- Vous allez bien, monsieur ?

J’essayai de communiquer en clignant deux fois des yeux. Ce qui voulait dire « non », mais elle ne parlait sûrement pas cette langue couramment. Donc je dus parler :

- Je viens juste de faire ma première séance de sport et je crois que tout mon corps est brisé. J’ai un régime alimentaire stupide, donc je ne peux pas consommer de vin ni de bacon, et tout ça parce que mon petit ami avec qui je suis resté huit ans m’a quitté.

Elle battit deux fois lentement des paupières. Oh bien, elle parlait couramment le clignement d’œil.

- Si, il l’a fait. Il a dit que c’était parce que j’étais en surpoids.

Elle battit une fois des paupières.

Est-ce qu’elle vient juste de me dire qu’elle est d’accord avec lui ?

- Vous pensez que je suis gros ?

Quelle malpolie !

- Pardon ?

- Vous pouvez communiquer avec vos yeux ?

Quelqu’un pouffa derrière moi et, en me retournant, je vis Reed. Il était plus grand que dans mon souvenir, tenait un panier de course et avait ce sourire parfait. Il avança vers moi et, d’un air compatissant, hocha la tête en direction de la femme.

- Tout va bien, lui dit-il. Je vais prendre la relève.

Nous la regardâmes s’éloigner rapidement.

- Je ne pense pas qu’elle puisse communiquer en clignant des yeux, lui expliquai-je.

Reed gloussa à nouveau, mais son regard s’adoucit.

- Vous allez bien ?

- Non. Mon corps est bloqué. Je suis presque sûr d’avoir vu un vieux monsieur sur l’un de ces caddies motorisés dans le rayon des produits laitiers. Si vous pouviez le pousser et lui dire que quelqu’un en a plus besoin que lui, dans l’allée numéro deux.

Reed se mit à rire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cissou33 2019-10-17T02:21:35+02:00

Les premières questions étaient habituelles : nom, adresse, profession, détails de l’assurance maladie. J’envisageai de dessiner une petite main avec un majeur levé à côté de la case pour l’âge, mais je me dis que ce n’était probablement pas approprié et mature pour la fourchette des 35-40 ans.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Velandra 2019-10-16T19:52:01+02:00

Peu importaient ses raisons, je ne me sentais plus triste. Je n’étais plus dévasté. Je n’avais plus aucune nostalgie.

J’étais soulagé.

J’étais à nouveau moi-même, mais pas seulement l’ancien moi. Une nouvelle et meilleure version de moi-même. Plus sain. Mentalement et physiquement, je me sentais mieux. J’avais encore un long chemin à parcourir. Je ne le niais pas. Mais à peine quatre semaines plus tôt, j’avais passé mon vendredi soir, effrayé à l’idée d’être seul. J’avais pleuré et ravalé mes émotions en les accompagnant de cheese-cake.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Velandra 2019-10-16T18:58:34+02:00

— Est-ce que ça vous dérange si je meurs ici un petit moment ?

Il sourit.

— Non, vous ne mourrez pas aujourd’hui.

Reed tendit sa main et m’aida à me relever sans effort.

— Vous vous en êtes très bien sorti.

— Est-ce qu’on peut recommencer à cligner des yeux ? Ce sont les seules choses qui fonctionnent encore.

Il battit une fois des paupières pour dire oui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Velandra 2019-10-16T18:57:39+02:00

— Eh bien, je suis coincé, devant mon bureau, et mon assistante personnelle trouve que je ressemble à un T-Rex parce que je suis incapable de déplier correctement les bras.

Il rit encore plus fort.

— Eh bien, votre sens de l’humour fonctionne toujours parfaitement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par OceaneDeepa 2019-10-15T19:02:04+02:00

– Ses muscles ont l’air si faux qu’il pourrait passer pour un animal en ballon.

Reed faillit cracher son eau. Il toussa et s’étouffa en essayant de dissimuler son rire.

– S’il te plaît, ne te noie pas. Ou monsieur bulle va courir, te faire du bouche à bouche et te réanimer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cissou33 2019-10-17T02:22:06+02:00

— Vous venez juste de dire : « Et c’est pour ça que Graham m’a quitté ».

Oh merde. J’avais vraiment dit ça ?

— Graham… Graham est le nouveau Voldemort. On ne dit plus son nom à voix haute.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode