Livres
380 603
Comms
1 330 736
Membres
265 354

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Porteur de Mort, tome 1 : L'apprenti

Auteur



Description ajoutée par Kyhael 2015-12-03T10:18:55+01:00

Résumé

À 17 ans, Seïs Amorgen est nommé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d’Asclépion.

S’il accepte, il deviendra l’un des guerriers les plus éminents de la monarchie.

S’il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville natale.

Alors que l’ombre du Renégat s’étend sur sa terre d’origine,

Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie et, bientôt, il devra faire face à ses propres démons.

Afficher en entier

Classement en biblio - 27 lecteurs

Or
7 lecteurs
PAL
38 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Odlag 2017-04-20T09:50:39+02:00

"Le problème, Sansaï, c'est que même si vous faites des efforts pour me comprendre et même si vous pensez avoir lu tout ce qu'il était possible de lire dans ma tête, vous n'avez qu'une connaissance imparfaite de ce que je suis. Le plus étonnant, c'est que depuis deux ans, cela ne vous est pas venu à l'esprit que je puisse ne pas avoir envie d'être comme vous. Or, Sansaï, je suis au regret de vous apprendre que je ne suis pas vous."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ematt 2017-08-07T15:01:04+02:00
Diamant

Je cherchais à lire de la Fantasy, étant de plus en plus attirée par ce genre littéraire, et après un appel sur Facebook pour des idées de lecture, on m’a conseillé ce livre. Consultant son résumé, j’ai tout de suite adhéré et, ni une ni deux, hop ! il était dans ma liseuse.

Seïs Amorgen, jeune homme arrogant, fier de lui au premier abord, grande gueule, est, du jour au lendemain, confronté à un dilemne : devenir apprenti d’une des plus grande confrérie du royaume d’Asclépion ou continuer à être le canard boiteux insupportable de sa famille qui a de plus en plus de mal à le supporter hormis sa cousine Naïs. D’abord réticent, ne s’étant pas inscrit lui-même sur les listes permettant d’accéder à ce rang d’apprenti Tenshin, il finit par accepter et rejoint donc d’autres apprentis. D’autant plus qu’un ancien maitre Tenshin, devenu le Renégat, menace la monarchie et la vie paisible de ses habitants.

Ce premier tome, dans lequel j’ai été happée dès les premières lignes, posent les bases d’une aventure qui promet d’être intense. Il ne faut pas s’attendre à de grand combat comme on en trouve dans toute bonne Fantasy. Ici, tout se déroule « calmement » si je puis dire. On assiste au travers de « cycles » à l’évolution de Seïs de part sa formation d’un côté et de la vie de Naïs de l’autre et le tout sur 5 ans, durée de l’apprentissage de Seïs.

Seïs est un personnage qui attise l’admiration. Même s’il reste un gamin puéril, il n’en est pas moins complexe. On découvre au fil des pages, et en même temps que lui se découvre, ses faiblesses, ses forces, sa culpabilité… On s’attache à son courage, sa détermination sous-jacente, au sang-froid dont il peut faire preuve et à son côté fragile car oui, sous cette carapace futile, se cache un garçon charmant et au grand-coeur qui a besoin de se trouver.

Naïs, malgré sa fraicheur et sa douceur, est une jeune fille qui ne laisse pas faire et qui a un caractère bien trempé. Ce qui lui jouera quelques tours. En l’absence de son cousin, la vie ne va pas être de tout repos pour elle. Elle fera une rencontre qui bouleversera sa vie tranquille et la famille vivra des moments difficiles lors desquels il est difficile de rester de marbre. Mais une chose reste et l’empêche de réellement avancer, ses sentiments… Sentiments auxquels il est facile de s’identifier.

Quant aux différents Maîtres Tenshin, ils ont tous un côté mystérieux, amis qui s’étiole au fur et à mesure de leur cohabitation avec les différents apprentis. Personnellement, j’ai aimé Tel-Shire et son stoïcisme dans toute situation, qui finit par s’attacher à Seïs, et Al-Talem, dont les « querelles » avec Seïs finissent en gueguerre enfantine qui nous donne quelques scènes amusantes.

Il faut dire que l’humour est assez présent dans ce roman, ce qui apporte une certaine légèreté qui contraste avec la dureté de la vie de nos protagonistes.

L’intrigue est bien construite, fouillée, rien n’est laissé au hasard et les informations sont données au moment où il le faut, ni trop tôt, ni trop tard. C’est ce que j’ai apprécié durant ma lecture, l’auteur distille les traits de caractère, les informations importantes sur l’intrigue ou les personnages tout au long du récit, au moment opportun et non en condensé sur quelques pages au début du récit comme on peut souvent le voir. Rien n’est laissé au hasard. Et si certain diront qu’il y a des longueurs car peu d’action, je leur répondrai qu’ils sont passés à côté de leur lecture.

En conclusion, je dirai que ce roman est très riche, prenant et annonciateur d’une suite qui ne peut être que meilleure encore. Suite que j'ai déjà commencé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gaxelle 2017-07-27T10:44:37+02:00
Or

Waouhhh ce livre est une tuerie.

J'ai été totalement transporté par l'histoire mais aussi par la plume de l'auteur.

Mon coup de coeur pour ce premier tome est surtout dirigé par le monde dans lequel vivent les protagonistes. Entre leur mode de vie, la hiérarchie, la magie.. ce monde est très riche mais très cohérent; à aucun moment je ne me suis sentie perdue. Les informations ne sont pas données en un bloc mais au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire.

La plume de l'auteur pose l'ambiance du roman et permet de s'immerger totalement dans l'histoire.

J'ai beaucoup apprécié le langage des personnages selon leur caste et leur contrée. D'ailleurs je me suis même amusée avec certains (comme Gassiope et Borlémir).

Les bases de l'histoire sont données dans le premier tiers du roman ce qui permet de fluidifier les données. Dans le reste de ce premier opus des révélations sont faites et vont conditionner la suite de la saga; des actions importantes sont menées et des personnages apparaissent.

Côté personnages j'ai beaucoup aimé Seïs qui, malgré son coté gamin frivole qui fait croire qu'il se fou de tout et de tout le monde, est très attachant par son courage, son sang froid et son grand coeur. Bon parfois je lui aurais bien mis quelque baffes mais que voulez vous j'ai craqué pour lui.

Naïs est généreuse mais surtout amoureuse et cela lui jouera des tours, heureusement elle a un tempérament de feu et elle est maline ce qui lui permet de tenir tête aux petites frappes et aux brigands et de se jouer d'eux.

J'ai beaucoup apprécié Tel Chire le maître qui s'occupe de Seïs, il ne se laisse pas avoir par l'arrogance de son élève, reste toujours fidèle à ses valeurs mais on sent que derrière tout cela il cherche le meilleur de Seïs et que le jeune homme ne lui ai pas indifférent.

Bien sûre la romance est de mise mais elle est vraiment légère, et franchement j'espère beaucoup du second tome car les amours impossible comme il peut y en avoir dans ce roman ça me rend toute chose et il me tarde de voir comment les choses vont évoluer.

Et bien sûr à la fin de ce premier tome les questions fusent dans mon esprit. Heureusement le tome 2 est déjà sorti sinon je crois que je friserais la syncope.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par x-Ipso-Facto 2017-07-02T10:45:45+02:00
Diamant

Alors alors.... Que dire? Moi c'est le titre qui m'a attirée. J'étais intéressée, alors pourquoi pas...

Personne ne me l'a conseillé en particulier, je suis tombée dessus... Et quelle chute!

Ce roman est une petite merveille...

On commence tout simplement avec une mort en prologue. La personne ignore qui elle est, mais un prénom reste en mémoire : Shaolan.

Et hop, les chapitres commencent (plutôt appelés "Cycle"), nous rencontrons Seïs Amorgen et Naïs Holisse, cousins. On comprend rapidement qu'ils n'ont pas une relation comme les autres. On sait également que Naïs vit chez son oncle et sa tante, parents de Seïs, sans plus. L'auteure est du genre à vous donner l'information quand l'occasion se présente, pas besoin de faire une biographie des personnages pour que tout soit limpide : son talent fait en sorte que tout est limpide. Son style est simple et efficace, elle allie parfaitement l'humour à son récit, sa plume vous fera voler de pages en pages.

Puis, très vite, on apprend que les Tenshins recrutent pour leur Confrérie. A la surprise de tous, Seïs, qui tourne plutôt mal, est nommé "apprenti" de la dite Confrérie.

De cycle en cycle, nous passons dans la peau de Seïs, puis de Naïs. Nous suivons l'apprentissage de l'un à Mataore, la poursuite de sa vie de l'autre dans la ville, faisant des bonds de quelques années à presque chaque cycle. L'utilisation du "Je" est judicieuse, nous fait sentir plus proche de ces deux cousins.

À un moment, nous entrons dans la peau d'une inconnue jusqu'alors, et nous la retrouverons plus tard : Meridiane.

Sans toutefois savoir où mèneraient ces histoires, alors que j'en étais à la moitié du livre, j'ai poursuivi ma lecture, allant de rebondissements en nouvelles questions qui germaient dans ma tête. Certains fait me semblent un peu gros bien que prometteur, je pense notamment [ au fait que

Spoiler(cliquez pour révéler)
Teichi, le petit frère de Seïs, soit aussi doté d'un don et qu'il parte, comme ça, un beau jour avec un inconnu, un Élénide qui requiert son aide...
].

Par moments, j'ai eu l'impression que Seïs, au travers du récit, se confiait, comme s'il s'agissait de ses mémoires, avec des phrases telles que "je ne le compris que plus tard" etc.

Par moments également, je dois avouer qu'il m'a tapé sur le système. Est ce possible d'être aussi.... inconscient, insouciant, tête de mule et j'en passe? Soit.

Notez que malgré le fait que nous soyons en 2070/2080, l'univers créé par l'auteure rappelle un peu le Moyen-Âge.

Concernant ce livre, j'avoues avoir du mal à trouver les mots adéquats pour en parler. En bref, j'ai su très vite que j'allais adorer, car dès les premières pages, j'ai pu me rendre compte que j'avais un petit chef d'oeuvre en main. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas été aussi prise dans un livre, aussi obnubilée à l'idée d'aller plus loin dans l'histoire...

Sachez que ce premier tome n'es pas riche en "action", j'entends par là les combats épiques auxquels on s'attend parfois en chaque fin de tome. Non, ce premier tome pose les bases solides d'une histoire qui promet de détonner. Pourtant, malgré ce que certains qualifieraient de "manque d'action", je ne me suis pas ennuyée un seul instant, car ce n 'est pas un livre dans lequel il ne se passe rien, loin de là.

À peine ai-je eu fini de lire les dernières lignes de ce livre que je me suis lancée dans sa suite.

Autant dire que je le conseille vivement!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par christelle58 2017-01-31T15:28:40+01:00
Argent

j'ai découvert ce livre grace à ma belle soeur qui m'en a fait cadeaux et je n'est pas était déçus dés le début de l'histoire on est pris dedans on découvre Seis et sais drole de sentiment pour Nais sa cousine.

Ensuite j'ai trouver que le passage du voyage de Seis était long mais finalement on revient a une histoire prenante et super addictif surtout que le découvre les aventures de chaque personnage sous leur point de vus réspectif.

maintenant je n'est qu'une hâte découvrir la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elina62 2016-10-26T15:11:12+02:00
Or

J’ai découvert ici les écrits d’Angel Arekin (oui je sais ce n’est pas bien d’avoir attendu surtout après tout le bien que j’ai entendu de Vespéral… mea culpa)

Donc revenons à nos moutons enfin à notre apprenti

Nous découvrons donc ici Seïs jeune garçon, fonceur, frondeur, roi de la débrouille, qui vit avec sa famille, ses frères et Naïs sa cousine que la famille a recueillie.

Un jour un choix crucial se pose à Seïs, resté le jeune intriguant qu’il est où devenir l’un des plus grands guerriers du royaume. Il sait que le choix sera dur et loin d’être sans conséquence pour lui comme pour les siens.

Vous l’aurais devenez, il choisit d’intégrer la formation et celle-ci est loin d’être de tout repos.

Venons-en maintenant au livre en lui-même. Nous sommes ici dans un univers fantasy et Angel nous le décrit superbement et l’on s’imprègne totalement dans ce monde. Les personnages sont hyper attachants, l’histoire nous est conté des deux points de vue à savoir Naïs et Seïs, leurs émotions sont retranscrites de manière à ce que vous les ressentiez aussi, que ce soit les joies, comme les peines. Nous suivons l’apprentissage de Seïs et la vie sans Seïs pour sa famille, cette période ne sera pas de tout repos. L’histoire est étalée sur les 5 ans que dure cet apprentissage et nous nous doutons, du fait que ce soit un premier tome que les tomes suivants ne seront pas de tout repos pour nos jeunes amis… Une chose est certaine j’ai hâte de découvrir ce qui les attends

Le seul bémol… et celui-ci n’a rien à voir avec l’histoire mais avec le livre en lui-même le fichier est extrêmement lourd et mes deux liseuses n’ont pas du tout apprécié. Mais si j’ai un conseil percevez l’histoire en vaut la peine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mantrisse 2016-10-12T07:20:48+02:00
Diamant

Ce n'est pas toujours facile de conseiller un roman de fantasy. Il y a beaucoup. Pourtant avec le Porteur de mort c'est une évidence. Tout y est. Un univers de pouvoirs et de magie, un renégat,un ordre, un apprentissage ardu. Mais aussi, des personnages complexes à l'esprit torturé. Enfin l'amitié et l'amour ne sont pas exempt du récit.

Tout ceci dans le cadre d'une quête qui se définie au fil du récit mais dont les contours nous apparaitrons sans doute plus clairement dans le second tome. Vous l'aurez compris, je l'attend avec impatience. En conclusion si le genre vous passionne, ce livre est fait pour vous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Philla 2016-10-05T16:42:10+02:00
Bronze

Je remercie les éditions Plume Blanche pour cet envoi et leur confiance.

Ce roman me fait de l’œil depuis l'annonce de sa sortie. La fantasy est un de mes genre de prédilections, la couverture est vraiment superbe, quant au titre et au résumé, ils sont vraiment très intriguant, alors difficile de vouloir passer à côté !

C'est donc avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans cette lecture.

Neïs est un adolescent de 17 ans, préférant passer son temps à voler, boire et draguer, plutôt qu'à chercher du travail ou à aider ses parents. En fait, tout ce qu'il souhaite, c'est garder sa liberté. Mais lorsqu'il est désigné pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d’Asclépion, tous ses projets s'effondrent.

Alors que l'armée du Renégat se propage, il devra prendre une très grande décision. Accepter ou refuser.

La première chose qui m'a percuté en démarrant ce roman, c'est la plume de l'auteur, digne des plus grands. Dès les premières lignes, on se retrouve happé dans un univers très riche et assez complexe, mais où rien n'est laissé au hasard. J'ai d'ailleurs très vite faire un léger rapprochement avec l'une de mes sagas favorites, L'apprenti d'Araluen, et il ne m'en fallait pas beaucoup plus pour que je commence à adorer ce roman.

Pour en revenir à l'écriture, elle est très agréable, très prenante, parfois un peu crue, mais aussi poétique. En sommes, j'ai adoré la façon dont l'auteur joue avec les mots et je pense que tout amateur de fantasy devrait trouver son bonheur avec ce premier tome.

Le seul petit bémol, c'est la vulgarité présente à cause de certains des personnages. Je ne suis pas particulièrement dérangées par ça, mais ça peut ne pas plaire à tout le monde. Des fois, ça passait et des fois, c'était peut-être un peu trop pour moi. Mais ça fait partie de l'histoire et je pense que certains des protagonistes n'iraient pas sans ce petit côté grossier.

Toutefois, je suis un peu plus mitigée sur la trame dont l'histoire s'est déroulée. Il y a certes, une très bonne intrigue, le fil conducteur est là et le suspens est à son comble du début jusqu'à la fin, il y a également énormément de rebondissements, mais parfois, je me suis un peu ennuyée. En fait, il faut savoir que l'auteur décide de nous passer en 400 pages, plusieurs années et je ne suis pas sûre que ce soit une très bonne idée. J'ai eu l'impression, parfois, que tout allait bien trop vite, que les informations arrivaient toutes d'un coup. Mais du coup, c'était trop dense et il manquait d'actions concrètes…

Après, il s'agit du premier opus et je suppose que la plupart des actions arriveront dans la suite et que ce roman servait en quelque sorte d'introduction, le temps de bien placer le contexte.

Un des points forts de ce roman, ce sont les émotions qu'on traverse tout le long de notre lecture. Pour commencer, je me suis surprise à rire dans mon oreiller ou à sourire devant les belles réparties de Seïs. L'humour est très présente dans le roman et permet d'apporter une touche de fraîcheur et de légèreté.

Mais je suis, tout de même, passée par un tas d'autres émotions, notamment la tristesse. La famille de notre héros va traverser pas mal d'épreuves et souvent, mon cœur se brisait avec le leur.

Je suis un peu plus mitigée sur les personnages, enfin surtout sur l'un d'entre eux. Comme la narration bascule entre les deux protagonistes principaux, il était bien plus facile de cerner les personnages qui pourront passer en second plan, mais qui reste tout aussi importants.

J'ai adoré Seïs, son caractère bien trempé, son humour et sa fougue. En revanche, j'avais beau apprécié Naïs, plus l'histoire avançait, plus quelque chose me dérangeait. Et même après avoir tourné la dernière page, en ayant prit un peu de recul, j'ignore toujours ce qui a pu autant me gêner avec elle.

En conclusion, Le porteur de mort est une lecture vraiment plaisante et qui, malgré ses quelques points faibles, pourrait rejoindre, sans la moindre difficulté, les étagères des plus grands livres de fantasy.

Je recommande vivement ce petit pavé de 400 pages et j'attends la suite avec une grande impatience !

Lien vers le blog : http://aliybooks.weebly.com/fantastique---fantasy/le-porteur-de-mort-tome-1-lapprenti

Afficher en entier
Commentaire ajouté par camille2159 2016-08-21T17:29:20+02:00
Or

Si la lecture ne surprend pas plus que ça, elle est très agréable. L'univers est travaillé, l'écriture est vraiment sympa à lire.

Si ce premier tome est déjà à un bon niveau, la suite va certainement être au top au vu des mystères et du décor de ce tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2016-07-14T15:57:02+02:00
Diamant

http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/07/le-porteur-de-mort-tome-1-lapprenti.html

En résumé, un premier tome qui m'a happée dès le premier chapitre, et qui n'a pas cessé de me rendre admirative sur le talent de l'auteure qui n'est plus à démontrer. Si vous tentez l'expérience, attendez-vous à découvrir de la vraie fantasy, qui pourrait sans conteste figurer parmi les plus grands de ce genre. L'univers est travaillé et très complexe. Les révélations et les bouleversements sont nombreux, et je peux vous dire qu'on est encore loin d'être au bout de nos surprises ! Il me tarde tellement de pouvoir lire ce tome 2 que dès que sa sortie sera annoncée, je me jetterai dessus sans réfléchir !

Afficher en entier

Date de sortie

Le Porteur de Mort, tome 1 : L'apprenti

  • France : 2016-08-30 (Français)

Activité récente

gaxelle l'ajoute dans sa biblio or
2017-07-27T10:43:11+02:00

Les chiffres

Lecteurs 27
Commentaires 9
Extraits 5
Evaluations 11
Note globale 9.36 / 10

Évaluations