Livres
569 091
Membres
624 489

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Prieuré de l'oranger



Description ajoutée par Midine 2019-10-11T11:41:51+02:00

Résumé

Un monde divisé. Un reinaume sans héritière. Un ancien ennemi s’éveille.

La maison Berethnet règne sur l’Inys depuis près de mille ans. La reine Sabran IX qui rechigne à se marier doit absolument donner naissance à une héritière pour protéger son reinaume de la destruction, mais des assassins se rapprochent d’elle…

Ead Duryan est une marginale à la cour. Servante de la reine en apparence, elle appartient à une société secrète de mages. Sa mission est de protéger Sabran à tout prix, même si l’usage d’une magie interdite s’impose pour cela.

De l’autre côté de l’Abysse, Tané s’est entraînée toute sa vie pour devenir une dragonnière et chevaucher les plus impressionnantes créatures que le monde ait connues. Elle va cependant devoir faire un choix qui pourrait bouleverser son existence.

Pendant que l’Est et l’Ouest continuent de se diviser un peu plus chaque jour, les sombres forces du chaos s’éveillent d’un long sommeil… Bientôt, l’humanité devra s’unir si elle veut survivre à la plus grande des menaces.

Un tour de force épique et magistral. Un monument de la fantasy et de la littérature.

Afficher en entier

Classement en biblio - 646 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Finn-Thilliamon 2020-03-25T18:10:54+01:00

Dans les ténèbres, nous sommes mis à nu. Notre moi véritable. C'est la nuit que la peur nous assaille le plus violemment, lorsque nous ne pouvons pas la combattre, poursuivit Ead. Elle fera tout ce qu'elle peut pour s'insinuer en nous. Parfois, elle y parviendra peut-être, mais vous ne devez jamais croire que vous êtes la nuit.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Une fantasy avec les femmes à l'honneur que j'ai adoré ! Ce livre est une pépite, il est juste GENIAL ! J'ai tout aimé dans ce livre. Il n'y aucun moment plat, tout les chapitres contribuent à faire avancer l'histoire qui est juste DINGUE ! On switch entre l'est et l'ouest tout le long du livre en suivant différents personnages à divers endroits du monde et plus on avance dans notre lecture, plus les éléments s'emboitent ! L'intrigue est énorme, je ne m'attendais pas du tout à ça, mais c'était tellement bien !

J'aime beaucoup trop ce livre !

Afficher en entier
Or

Pour combler mon appétit en cette période de confinement, je n'ai pas opté pour un cassoulet ou une choucroute royale mais plutôt pour un énorme pavé de près de 1000 pages de bonheur. Et c'est 1000 fois meilleur ! Vous connaissez forcément cette grosse brique alias LA sortie de l'année à ne pas manquer. Voilà pourquoi je lui ai laissé sa chance !!! Alors, aujourd'hui, nous n'allons pas parler maçonnerie (vous m'en voyez désolée) mais plutôt dragons, légendes et magie.

Depuis plus d'un millénaire, depuis que le Saint Gallian Berethnet pourfendit le redoutable, la dynastie Berethnet 100% féminine règne sur le royaume d'Inys faisant ainsi perpétuer la paix. Mais (car il y a toujours un "mais"), les troupes du fameux Sans-nom sont de retour près à accorder à l'histoire un deuxième volet. Bon, on pourrait se dire q'un p’tit mariage entre les côtés est et ouest de l’abysse arrangerait les choses. Mais ce n'est pas une mince affaire... Côté Ouest, la Reine Sabran IX refuse le mariage alors que seule la naissance d'une nouvelle héritière pourrait sauver le monde tandis que Ead, sa servante au service d'une société secrète de mages, tente de protéger sa maîtresse des nombreux coups d'états qui la vise. Côté Est, Tané vit ses meilleurs jours. En effet, elle s'apprête à voir son rêve de toujours se réaliser : devenir dresseuse de dragon en rejoignant le légendaire clan Miduchi. Mais, peu avant la cérémonie, elle voit un réfugié venu d'Inys échouer sur la plage. Un homme qui souhaite réunir l'Est et l'ouest pour vaincre la menace d'invasion maléfique qui pèse sur le royaume.

Bon, c’est bien le bordel hein (dans l’univers ou dans mon résumé ? Là est la question). Et, attendez que je revienne aux origines de la division entre Est et Ouest ! Non, on s’en passera hein. Pour résumer brièvement, il y a de la répression, des guerres de religions et parfois quelques bastons. C’est pas la joie chez Samantha Shannon… Au moins, l’autrice nous fait comprendre d’emblée que ça va être compliqué et ça, nous, on adore !!!!

L’autrice va également aller remuer l’Histoire du royaume. On s’immerge dans les vieilles légendes qui sentent le parchemin moisi (hmmmm…. On en rêve Wonder !) tellement elles sont reniées et oubliées. Oui, vous allez me dire, à quoi ça sert ? Bah c’est une des méthodes pour sauver le monde pardi ! Rassembler des éléments d’histoire répartis entre Est et Ouest durant 1000 pages ? Du bonheur je vous dis. Même si ça se fait doucement, on voit les personnages fouiller dans leur passé et dévoiler la vérité. On parle de prêtresses oubliées, de reines, de sorcières de dragons… Et ça, on aime (surtout que c’est vraiment fluide mais j’en reparlerai) !!!!!

Parlons peu, parlons dragons si vous le voulez bien. Dans l’univers du Prieuré, il y en a deux sortes : ceux de l’est et ceux de l’ouest aka les gentils et les méchants. J’ai aimé le fait qu’ils soient aussi différenciés physiquement car les uns sont des dragons médiévaux et les autres issus du folklore asiatiques. En tant qu’amoureuse éperdue de ces créatures remplies de mystères, je ne peux que valider ! Encore une fois, la différence entre Est et Ouest est flagrante. A l’ouest, on est un peu bourrins et on a tendance à faire l’amalgame entre les deux espèces car les wyrms sont serviteurs du Sans-nom alors que, du côté oriental de l’abysse, on vénère les belles créatures estriennes.

Bon, vous l’avez compris : on a un background de dingue dans ce roman mais, si il y a un autre truc trop cool, ce sont les personnages. Déjà, je veux faire un énième big up à ce roman où, pour une fois, les femmes n’officient pas dans les coulisses mais bien sur le devant de la scène !!!! Oubliez les princes pourfendeurs de dragons, les vieux sages ou les rois tyranniques. Ici, on est face à des femmes battantes, des souveraines, des guerrières, des femmes fortes qui n’ont pas besoin des hommes pour faire leur p’tit bout de chemin et pour faire leur choix. Mais, elles arrivent à rester originales et pas dans le cliché extrême de la « femme badass ». Si on prend Ead et Sabran, elles sont fortes oui mais pas invincibles pour autant. Elles sont toujours touchées par le poids du passé, du pouvoir, des devoirs… A titre personnel, ce sont mes deux coups de cœur personnages du roman !

Les amours sont également libres (merci la représentation). Il y a bien des personnages lesbiennes dans ce roman et, car le monde est ce qu’il est, elles ne sont pas épargnées car dans la nécessité de procréer – bien-sûr, le but des femmes est de faire des enfants et puis rien d’autre (pas taper, pas taper, pas taper…).

Samantha Shannon arrive également à prendre le temps de faire évoluer tous les personnages. Comme je l’ai dit plus haut, chacun va aller déterrer son passé et découvrir des choses qui vont bouleverser leur certitudes.

Une des raisons pour lequel le lecteur peut avoir peur de se lancer dans le roman, c’est forcément sa taille et son épaisseur qui ont tendance à effrayer. C’est pourquoi autant rassurer les esprits ! NON ce roman n’est pas lourd (enfin si, mais non… bref) ! Certes, on s’accordera sur le fait que les 100 premières pages sont un peu longuettes mais, au-delà de ça, c’est fluide de chez fluide ! La traduction française est fort bien effectuée. On est vraiment sur un registre de langue assez soutenu mais qui reste accessible et qui ne tombe pas dans le pompeux. Au pire, si vous ne comprenez pas quelques mots, il y a un lexique à la fin du bouquin ainsi qu’un annexe des personnages, dieu que c’est pratique !!!! (y a même une carte, alors là, je dis CHAPEAU !)

Alors non, je n’ai pas ressenti la petite étincelle du coup de cœur mais cela reste un excellent roman que je ne peux que vous recommander malgré sa taille un rien intimidante. Que vous soyez gros lecteurs de Fantasy ou même néophyte, ce roman doit absolument filer dans votre Wishlist !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Lolotte2003 2020-05-02T19:10:17+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par laflut 2021-10-03T18:43:06+02:00
Argent

[Lu en VO]

Si la couverture est magnifique, ne vous y laissez pas prendre. Oui, vous lirez de la Fantasy avec des dragons dans des royaumes. Oui l'histoire est intéressante mais... Ça s'arrête là, si l'on exclue les quelques rares scènes de sexe, ce livre est pour moi un livre jeunesse. Le scénario n'est pas assez creusé, les situations difficiles sont résolues en 2 temps 3 mouvements. Là où pourrait survenir le danger... Il n'arrive pas. Tout est trop facile. Comme le combat final contre le Dragon sans nom (je ne sais pas comment son nom est traduit en français), c'est juste hyper frustrant que ce soit si facile. J'aurais lu ce livre à 12 ans (encore une fois, sans les rares scènes de sexe), j'aurais adoré. Mais à 40 ans, franchement, j'attends plus, beeeeaaaauuucoup plus. Tout est trop facile, les relations et les personnages ne sont pas assez creusés, ni même le scénario. Donc si vous voulez lire de la Fantasy en un seul livre (c'est assez rare pour le relever), sans prise de tête, avec des gentils qui sont gentils et des méchants qui sont méchants, allez y, c'est divertissant, un bon bouquin pour l'été, pour faire une transition entre 2 séries Fantasy. Mais ne vous attendez pas à lire la révélation de l'année. Sincèrement, il n'y aurait pas ces quelques scènes de sexe, je le conseillerai comme livre jeunesse, il convient tout à fait à ce public. Mais à ceux qui lisent du Sanderson, du GRR Martin... passez votre chemin si vous recherchez quelque chose du même niveau.

Attention, je ne dis pas que ce livre est mauvais, il est juste bien en deçà de mes attentes en high fantasy. Il pourra plaire au plus grand nombre, je pense. Tout dépend de vos attentes en la matière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par siaminette 2021-09-04T19:17:55+02:00
Commentaire ajouté par Pauline-213 2021-09-03T01:15:10+02:00
Pas apprécié

Il y a souvent des livres de fantaisie dont la couverture ferait fuir toute personne raisonnable mais dont le contenu vous transporte si loin que vous prenez l'habitude de faire abstraction... et il y a aussi l'inverse, comme ici. On ne peut pas nier que la couverture soit recherchée.

C'était décevant parce que j'ai eu l'impression de lire un brouillon décousu, dont certaines parties du monde (il y a notamment 2 continents) commençaient à avoir une texture, mais en gros on a l'Asie et l'Europe et tout son folklore magique, donc, devinez quoi, en Asie, les dragons sont vénérés et font partie de leur quotidien, alors qu'en Europe, on parle de démons et d'enfer... Youpi.

Je peux faire avec un scénario moyen si l'écriture rattrape en profondeur ce que l'histoire n'a pas su proposer - après tout c'est très délicat de renouveler toujours ce genre déjà identifié qu'est la fantaisie. Mais je n'ai pas trouvé plus de substance aux personnages, à leur histoire, à leurs sentiments.

Comment avoir de l'émotion pour ces personnalités schématiques où la pensée post-adolescente de l'auteure semble transparaître dans chacun d'entre eux, même le plus ancien des personnages ? C'est trop simpliste, ça sent le suivi volontaire de l'injonction commerciale actuelle, ce qui a le don de m'exaspérer. Même si je sais que c'est pour gagner leur croûte, ces auteurs pourraient prévenir...

Ce serait bien de considérer les ados comme des futurs adultes, et d'ouvrir un peu leurs horizons en sortant des schémas habituels, non ? Ah ? Vous voulez dire que parce que c'est un couple de lesbiennes c'est inhabituel ? Eh bah, on n'est pas sorti du sable, hein. Pas de substance, pas de roman ! J'ai bien cherché à lire entre les lignes, mais... rien. Tout simple. Les pensées de chacun couchées sur le papier, comme si on avait besoin d'un tuto.

Selon mon expérience de la fantaisie (et croyez moi, j'adoore quand elle possède certains passages érotiques bien amenés), il faut tout de même faire l'effort de construire un monde cohérent, avec pas seulement des gentils et des méchants. La fantaisie n'est pas un théâtre folklorique pour scènes érotico-commerciales. C'est une recherche d'un univers à la fois capable de nous soustraire et de nous faire réfléchir sur notre propre monde.

Si vous voulez un peu de subtilité, lisez la Passe-Miroir, lisez Déracinée (de Novik). Là vous goûterez à des univers bien ancrés et à une écriture recherchée, quelque soit ensuite votre avis sur le scénario et leur façon de l'aboutir. Et en plus, elles ont de chouettes couvertures ;)

Afficher en entier
Diamant

Ce roman de fantasy, surement l'un des plus connu du moment, vaut réellement le détour. L'univers déployé est tout simplement extraordinaire, les personnages on ne peut plus attachants, et plus que tout, l'intrigue et le scénario très très bien pensés. N'hésitez plus, foncez !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leasawayer5 2021-08-19T18:07:46+02:00
Diamant

Incroyable. Le prieuré de l'oranger, peut fait peur par son nombre de page, pour autant il vaut amplement le détour. J'ai dévoré le livre, aussi vite que je l'ai pu. L'univers est incroyable et après toutes ces pages je souhaite encore en savoir plus. L'autrice arrive avec succès à nous plonger dans son univers incroyablement riche, inspirée de nombreux mythes. Celle-ci arrive à nous offrir un monde, avec milles histoires qui pourraient y être racontées sans aucun soucis tant il reste de chose pour nous à vouloir découvrir.

Les personnages sont touchants à leur façon, même si j'ai clairement mes favoris, les liens qui se forment sont beaux et complexes. Loin des relations très binaires que l'on peut croiser dans certaines histoires avec les proches du héros et les "méchants" on se retrouve ici, grâce aux multiples point de vue, à une histoire racontée de tout les bords remettant chaque chose en perspective.

L'histoire en elle même reste assez classique, mais son exécution ainsi que son rythme sont très bien ficelés. Elle prend le temps de se mettre en place, de poser les enjeux, les intrigues et ses mystères. Le tout pour continuer à être surprenant jusqu'à la fin.

Un dernier plus non négligeable, c'est la représentation et la diversité des protagonistes. Les femmes sont, ici des personnages complexes avec leurs buts et sentiments clairement définis, et non pas l'éternel classique des héroïnes qui n'ont de personnalité que le fait de savoir se battre et de détester les hobbys féminins. Les personnages, ne sont pas tous blancs, et l'on peut y retrouver deux histoires d'amour queer, ce qui est rafraichissant dans l'univers de la fantasy, notamment quand on l'est soit même.

En résumé, le prieuré de l'oranger est une magnifique histoire, qui rafraichit par son univers et ses personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ocelline 2021-08-15T23:51:51+02:00
Diamant

Le Prieuré de l'oranger est un univers complexe et riche. Le début est un peu lent mais l'immersion se fait de plus en plus forte au fil des pages car on a des repères. Les multiples voix sont très intéressantes bien que je n'ai pas trop apprécié celle du Dr Roos malgré le côté rédemption présenté à la fin. J'ai adoré la romance mise en place : elle est forte et belle malgré ce goût d'impossible. Puis Ead et Tané sont définitivement mes personnages préférés. Il y a une magnifique part laissée aux femmes dans ce one-shot et ça le rend puissant. J'ai beaucoup aimé la mythologie, la magie et la manière dont la religion est traitée. Le livre soulève de nombreuses thématiques intéressantes. Cependant la fin est un peu trop ouverte à mon goût bien que belle. Elle appelle à une suite décalée dans le temps. C'est donc un autre coup de cœur pour ma part !

Afficher en entier
Bronze

Il m’aura fallu plus d’un an pour me décider à sortir cette petite brique de quasiment 1000 pages, de ma Pila à Lire. Je dois vous avouer que c’est surtout l’épaisseur de ce roman qui avait tendance à me réfréner car la synopsis me tentait terriblement.

Finalement je suis joie de mettre décider et de m’être plongée dans cette lecture. Et si ce n’est pas un coup de cœur cela reste une très bonne lecture. Je dois avouer qu’il m’a juste manqué ce petit quelque chose, ce petit truc en plus pour que je sois totalement conquise. Comme de coutume cette chronique risque d’être longue, et surtout un joyeux bordel.

Cette lecture a été riche, dense et vraiment complexe et au début de ma lecture j’étais complètement perdue, dépassée et paumée. Il m’a fallu une bonne centaine de pages pour vraiment rentrer dans l’histoire. Et woh ! J’ai vécu une sacrée belle aventure.

L’univers créé par l’autrice est riche, dense et complexe. D’un côté il y a L’Est et de l’autre l’Ouest. Deux continents séparés par l’immensité de la mer et qui ne sont plus en lien depuis de longues années. A l’Est il y a les Dragon d’eau, gentils et vénérés par les humains avec qui ils ont une relation très privilégiée. A l’Ouest il y a les Wyrms, Les dragons cracheurs de feu qui sont pas spécialement gentils, en gros se sont les méchants. Les croyances de l’Est et de L’Ouest sont fondées sur les relations qu’ils ont avec ses fantastiques créatures. Donc bon ils ne s’étendent pas spécialement.

Mille ans auparavant, le Sans-Nom, le chez des Wyrms a été terrassé, mais il se réveille et commence à s’étendre et envahir l’Ouest. Cette menace qui pèse sur l’équilibre des royaumes et notamment celui de la descendante de celui qui a vaincu le Sans-Nom, Inys, qui est vu un peu comme une divinité. Pour lutter contre la menace elle va devoir chercher de l’aide auprès des autres royaumes. Commence alors une incroyable aventure, une épopée mélangeant péripéties, intrigues politiques et quête…

Le début est un peu long à démarrer mais en même temps l’inverse m’aurait surprise. Les premiers chapitres mettent en place l’univers, et présentent aussi les personnages principaux. Et si j’ai été un peu perdue, je ne me suis pas ennuyée non plus. Dès le début des intrigues se profilent, et elles m’ont vraiment donner envie de continuer ma lecture. Par ses petites intrigues on en apprends plus sur les personnages et j’ai vraiment trouvé cela intéressant.

J’ai aussi beaucoup aimé le fait que se soit un point de vue externe. C’est donc écrit à la 3ème personne, et on va suivre plusieurs personnages. On va apprendre à les connaître, à les apprécier, du moins pour la plupart. Les personnages féminins sont beaucoup plus mis en avant que les personnages masculins. Du coup j’ai eu un peu l’impression qu’il y avait une sorte de décalage, mais en soi ça ne m’a pas dérangée plus que ça.

Au niveau des personnages, j’ai adoré Ead, Sabran et Loth. J’ai vraiment aimé les voir évoluer et se sont des personnages auxquels je me suis rapidement attachée. J’ai aussi beaucoup aimé le fait que Samathan Shannon nous montre leurs qualité tout comme leurs défauts, ce qui pour moi les a rendu bien plus réelles et authentiques. J’ai aussi bien apprécié Tané même si elle a un petit côté nombriliste tout comme Roos mais j’ai eu un peu plus de mal avec ce personnage.

J’ai aussi beaucoup aimé tout ce qui tourne autour du Sans-Nom, cette quête ultime, qui lie tout au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire. J’ai aimé que tout soit mélangé, la magie, la politique, la religion. Et surtout cette alliance de personnes que tout opposent.

Ce roman est une pure histoire de Fantaisie, avec ses dragons, sa magie, les prophéties etc… l’univers est passionnant et très bien construit, mais il reste toutefois classique. Je n’ai pas trouvé ce petit truc en plus, ce qui aurait fait de cette lecture un incroyable coup de cœur.

J’ai adoré retrouvé la plume de Samantha Shannon, fluide et déliée, elle mène son histoire brillamment et a construit un univers passionnant. J’ai adoré tout ce qui est autour des dragons. J’ai adoré la fin, qui comme je m’y attendais est explosive et conclu parfaitement cette histoire tout en laissant une ouverture pour une éventuelle suite…

Pour conclure, c’est une très bonne lecture, avec des personnages fort intéressant et un univers passionnant. Si vous aimez la fantaisie adulte, foncez !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par buzzard 2021-07-23T07:31:53+02:00
Diamant

C'est pour des histoires comme celle-ci que je lis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manone22 2021-07-19T22:55:54+02:00
Diamant

Une 𝐭𝐫𝐞̀𝐬 𝐭𝐫𝐞̀𝐬 bonne lecture qui a frôlée le coup de coeur ! Un univers très riche et très bien développé, l’autrice nous plonge dans une histoire haletante où les pages défilent sans s’arrêter malgré quelques petites longueurs.

J'ai adoré découvrir les complots qui se jouaient contre la reine mais aussi les confits entre chaque continents avec leurs propres règles, culture et même religion.

Les personnages sont attachants et très bien développés, j'ai beaucoup aimé Ead et Tané avec leurs caractères bien trempés ! L’autrice nous présente un univers mettant à l'honneur les femmes mais aussi avec une très grande diversité dont une romance F/F.

Le nombre astronomique de personnages ne gène en rien à l’histoire grâce au recueil, au glossaire et la chronologie.

Alors qu’est-ce que vous attendez pour le lire ? En plus maintenant il existe en deux parties alors vous n’avez plus aucune excuse !

J’aimerai aussi que l’on parle de l’objet-livre qui est magnifique ! Mais aussi des cartes à l’intérieure qui le sont tout autant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielou35 2021-06-25T11:58:09+02:00
Bronze

Un très bon roman de fantasy qui arrive un peu à s'émanciper des codes habituels pour nous présenter des modèles de femmes fortes, avec un superbe couple de femmes en personnages principaux.

Je le recommande vraiment beaucoup, ça fait du bien !

Même si je m'attendais à être beaucoup plus enthousiaste que ça, tous les éléments étaient réunis pour que ce livre soit un vrai coup de coeur : les personnages sont bien construits, l'histoire se tient totalement, l'univers est très bien maîtrisé... Mais il manquait une petite étincelle pour moi, pour en faire un coup de coeur. Je suis déçue de moi-même !

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Prieuré de l'oranger

  • France : 2019-10-31 (Français)
  • USA : 2019-02-26 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Priory of the Orange Tree - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 646
Commentaires 128
extraits 47
Evaluations 299
Note globale 8.32 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode