Livres
559 430
Membres
608 397

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Prieuré de l'oranger, Partie 1



Description ajoutée par nf23 2021-04-17T19:28:45+02:00

Résumé

Un tour de force épique et magistral. Un monument de la fantasy et de la littérature.

Un monde divisé.

Un reinaume sans héritière.

Un ancien ennemi s'éveille.

La maison Berethnet règne sur l'Inys depuis près de mille ans. La reine Sabran IX qui rechigne à se marier doit absolument donner naissance à une héritière pour protéger son reinaume de la destruction, mais des assassins se rapprochent d'elle...

Ead Duryan est une marginale à la cour. Servante de la reine en apparence, elle appartient à une société secrète de mages. Sa mission est de protéger Sabran à tout prix, même si l'usage d'une magie interdite s'impose pour cela.

De l'autre côté de l'Abysse, Tané s'est entraînée toute sa vie pour devenir une dragonnière et chevaucher les plus impressionnantes créatures que le monde ait connues. Elle va cependant devoir faire un choix qui pourrait bouleverser son existence.

Pendant que l'Est et l'Ouest continuent de se diviser un peu plus chaque jour, les sombres forces du chaos s'éveillent d'un long sommeil... Bientôt, l'humanité devra s'unir si elle veut survivre à la plus grande des menaces.

Afficher en entier

Classement en biblio - 65 lecteurs

extrait

- Je ne veux pas te réprimander. J’avais énormément d’affection pour Jannart, mais je n’avais aucun droit sur son cœur. Comme tu le sais, nos familles avaient arrangé notre mariage. » […]

- Mais Jannart a juré dans un sanctuaire, devant témoins, de n’accorder ses faveurs à personnes d’autres qu’à toi, et tu as toujours été une femme pieuse, Ally.

- Je l’étais, et je le suis encore. C’est la raison pour laquelle, même si Jannart avait brisé son serment, j’ai refusé d’en faire autant. J’avais juré, avant toute chose, de l’aimer et de la défendre. » Elle posa une main délicate sur celle de Niclays. « Il avait besoin de ton amour, et la meilleure façon pour moi d’honorer la promesse que je lui avais faite était de le laisser en profiter en paix, et t’aimer en retour. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Cette première partie du Prieuré de l'oranger était vraiment génial ! J'ai adoré découvrir cet univers ainsi que les personnages. Samantha Shannon à une imagination de dingue !

J'ai hâte de dévorer la deuxième partie !

Afficher en entier
Diamant

Pour ce première partie j'ai adoré univers que l'autrice nous a mis dans ce livre Nous avons plusieurs endroit avec plusieurs personnages qui sont un peut compliqué mais heureusement nous avons un lexique sur les personnages mais tous c'est personnages il ont tous une importance. Puis on ne ennuie jamais dans cette histoire malgré des très long chapitre

Afficher en entier
Diamant

J’ai adoré cette fantasy car l’univers est juste incroyable et extrêmement riche ! Grâce aux descriptions et explications, j’ai trouvé que c’était très fourni et bien construit. Un bon point d’originalité avec le reinaume et j’ai beaucoup aimé découvrir les différents royaumes, leurs coutumes et croyances à travers le récit. Le lecteur voyage sans cesse entre l’Est et l’Ouest. Les choses se mettent en place petit à petit permettant, ainsi, de suivre l’évolution de l’histoire et des personnages. Un gros plus pour moi car j’aime suivre, comprendre et m’attacher aux personnages dans mes lectures. Je n’ai pas ressenti, à un seul moment, de longueur au cours de cette lecture car l’action est omniprésente avec des combats, des révélations et des surprises ! Cette première partie a un côté très addictif car je voulais toujours en savoir plus sur les aventures des personnages et leurs destinées. Au fur et à mesure, on comprend qu’à un moment donné, ça va basculer et j’attends avec impatience de voir ce moment. J’ai trouvé que cette première partie était coupée au bout moment ! Assez pour être contente d’avoir lu ces 600 pages et m’intriguer pour la suite !

Chronique entière : https://mademoiselleblue.home.blog/2021/07/02/chronique-le-prieure-de-loranger-part-1/

Afficher en entier
Or

Que dire du prieuré de l'oranger, tellement d'avis ont déjà été postés. Le style de l'autrice nous offre des descriptions très détaillées, j'ai adoré sa plume. J'ai mis une bonne centaine de pages avant de pouvoir bien rentrer dans l'histoire. Tous ces personnages m'ont donné le tournis, heureusement le glossaire de fin et les "fiches" personnages m'ont sauvé la mise et ma lecture.

L'univers créé par Samantha Shannon est riche en créatures, même si elle ne s'étend que trop peu dessus pour certains, à ma déception.

L'intrigue (géo)politique est très bien menée. La plume de l'autrice m'a tenue en haleine pendant tout le roman. Qui tire les ficelles à la cours de Sabran ?

Les romances sont tout en pudeur ce que j'ai beaucoup apprécié.

Les aventures des différents personnages sont riches en péripéties et en déconvenues. Un bon point pour l'histoire, rien n'est simple et les personnages sont confrontés à de véritables difficultés.

J'ai été un peu déçue puisque la partie avec Tané est vraiment dérisoire contrairement aux autres personnages. J'aurai aimé un peu plus de dragons et de dragonniers.

Une excellente lecture, j'étais tellement prise dans l'histoire que je n'ai pas vu arriver la fin du livre ! La faute au glossaire !

Afficher en entier
Diamant

Une très belle découverte ! J'ai été happé par l'histoire et l'écriture. Hâte de lire la deuxième partie. Elle s'annonce plus mouvementée.

Afficher en entier
Diamant

Alerte coup de coeur !

J'ai adoré lire ce livre. J'aime tellement Ead et sa façon d'agir. C'est vraiment un univers où j'ai hâte d'y retourner en lisant la partie 2

Afficher en entier
Argent

Les premières pages de ce roman ne m'emballaient plus que cela, néanmoins petit à petit je me suis laissée embarquer par ce récit qui réunit dragons, magie et conspirations. Samantha Shannon manie avec habilité son histoire faisant germer au fil des chapitres la graine de l'addictivité. Certes ce roman ne révolutionne pas la fantasy, de nombreux auteurs ont déjà vogué vers un monde peuplé de dragons, neanmoins tous n'ont pas une écriture aussi fluide et des personnages aussi bien dessinés. L'auteur a choisi de diviser ses protagonistes en divers royaumes/reinaumes, chacun ayant sa propre religion et autres croyances.

J'ai beaucoup apprécié le personnage imparfait de Tané, prête à tout pour devenir dragonnière. Elle promet de se révéler dans le second et dernier tome de la saga. Eadaz et Sabran ne sont pas en reste : elles mettent un point d'honneur à remplir leurs devoirs avec force et honneur. Un univers quasi féminin dans lequel certains hommes tentent de voler le premier rôle en usant de dévotion ou de trahison.

En somme "Le Prieuré de l'oranger" réunit tout ce qu'il faut de créatures fantastiques, d'action et de rêveries pour hypnotiser tout lecteur en quête d'évasion mais aussi d'identification.

Afficher en entier

Sur les conseils de mes supers amies libraires j’ai enfin pris le temps de découvrir Le Prieuré de l’oranger, véritable pépite de la littérature fantasy selon les dires. Enfin j’ai commencé par la première partie de ce roman de quelques milles pages, judicieusement découpé en deux tomes dans sa version poche. Une lecture à laquelle il m’a fallu m’accrocher mais qui a su petit à petit me séduire.

Dans un monde divisé, l’Est et l’Ouest s’affrontent de même que leur croyance. Entre défense de la Vertu, la religion ancienne basée sur la victoire d’un Saint sur un dragon de feu, l’éveil de forces maléfiques très anciennes, les complots politiques qui ébranlent chacun des pays concerné et l’existence secrète d’un mystérieux ordre qui veille dans l’ombre sur l’équilibre du monde, chacun devra mener ses batailles et choisir son camps avant qu’il ne soit trop tard et que le chaos ne s’abatte sur tous et toutes.

Avant toute chose il est important pour moi de préciser que jusque-là je n’avais jamais lu d’ouvrage de fantasy pur et dur aussi j’attendais de ce roman ce que je connais de ce genre à savoir fort peu de chose au final. À la lecture du résumé de l’éditeur je m’étais imaginé les points de vue alternés de deux personnages féminins forts dans un univers captivant et très riche. La réalité s’est révélée tout autre, ce qui m’a un temps déstabilisée, notamment au tout début de ma lecture.

En effet nous ne suivons donc pas deux personnages mais bien plus que cela et il n’est pas évidant au début de se rappeler de l’identité de tout le monde ainsi que des buts qu’ils poursuivent ou du fonctionnement des lieux dans lesquels ils se trouvent. Il y a donc de nombreux arcs narratifs dans cette histoire et il m’a fallu me concentrer durant les deux cents premières pages pour ne pas perdre le fil de l’intrigue.

Et si dans un premier temps cela m’a agacé je me suis petit à petit laissé prendre au jeu et emporté par l’univers que l’on observe d’abord d’une manière totalement extérieure avant d’en saisir de plus en plus les rouages et les fonctionnements au point de se mettre à relier les indices entre eux sans même nous en rendre compte à la manière des personnages de l’histoire. Si de prime abord l’histoire parait parfois confuse Samantha Shannon tisse au contraire une toile dense et complexe autour de ses personnages et de l’attention de son lecteur jusqu’à ce que nous soyons totalement pris dedans au point de ne plus pouvoir, et vouloir, nous en défaire.

Concernant les personnages à présent, l’autrice s’éloigne ici de la tradition du roman de fantasy en nous offrant un panel de personnages majoritairement féminins et très charismatiques. Et si j’ai pour ma part développé une réelle préférence pour Ead qui est à mon sens le véritable personnage principal de cette histoire, je dois admettre que j’ai aimé me laisser surprendre par certains personnages que j’ai appris à aimer malgré des défauts de caractère qui me les rendaient totalement insupportables en premier lieux.

Les thématiques sous-jacentes traitées dans ce roman sont très intéressantes. Il y est notamment question de religion, de son interprétation et des détournements qui en sont fait pour servir des causes mais également de la pression qui règnent sur les femmes notamment en ce qui concerne le mariage et l’enfantement. Chacun de ces sujets et bien d’autres encore dont je ne peux vous parler sans risquer de vous spoiler une partie de l’histoire sont parfaitement intégrés dans un univers aussi riche que fascinant.

Car en plus de développer à la perfection des arcs narratifs qui loins de partir en tout sens se coupent et se recoupent avec brio, l’autrice le fait dans un univers purement fictif basé sur des légendes anciennes et dont la richesse et la densité n’enlèvent rien à la compréhension du lecteur. On est tout de suite fasciné par les descriptions du reinaume d’Inys ou encore de la garde de mer et l’on apprend au fil des pages à faire la différence entre les multiples croyances et traditions qui peuplent les divers pays qui peuplent ce monde imaginaire.

Aussi le seul réel point négatif que j’aurais pu trouvé à ce roman c’est son rythme. L’action en elle-même met longtemps à démarrer si l’on considère qu’il m’a fallu attendre la moitié de ce premier tome pour me sentir totalement prise dans l’histoire. Et si l’on comprend que l’autrice prend son temps car il y a beaucoup à expliquer et à mettre en place pour ne pas perdre le lecteur en cours de route cela n’enlève rien au fait que j’ai failli décrocher à plusieurs reprises, ce qui aurait été franchement dommage.

Mes amies libraires avaient raisons Le Prieuré de l’oranger est véritablement une pépite de maîtrise et de créativité dans son genre. Cependant si vous n’êtes pas forcément rompus au genre de la fantasy cette ouvrage n’est peut-être pas celui par lequel vous devriez commencer votre exploration du genre. Pour ma part il me tarde à présent de retrouver tous les personnages dans la seconde partie de l’histoire pour enfin découvrir ce qu’il adviendra d’eux.

Afficher en entier
Argent

Alors personnellement, je ne vois pas trop pourquoi ce roman a provoqué un tel bouleversement en fantasy. Maaaaiiis peut-être que je changerai d'avis en lisant la partie 2, et j'ai quand même passé un bon moment !

L'immersion était quand même ardue, il y a beaucoup d'infos et même si je me suis retrouvée dans la géographie des lieux et leur histoire, c'était une épreuve de ne pas me mélanger avec tous les persos !

Et malheureusement, j'avais l'impression de sans cesse ingurgiter de nouvelles infos au détriment de pouvoir profiter de l'intrigue principale.

Mais même si je retiens beaucoup de narration et peu d'actions, c'était quand même intéressant et les scènes d'actions restent bien tendues et imprévisibles.

J'aurais quand même voulu apprendre plus sur les dragons présents à Seiiki, sur leur mentalité par exemple, leurs relations avec les Dragonniers, c'était la partie qui me passionnait le plus et qui est plutôt passée en arrière-plan :/

Concernant les persos, j'ai pas eu de coup de coeur (j'ai failli en avoir un, mais bon, il est mort tôt), mais y en a pas mal qui sont sympas à suivre, la diversité des points de vue nous permet de voyager à travers plusieurs contrées !

Pour la romance, j'ai beaucoup aimé comment elle n'était pas prévisible tout en l'étant: il y a pas mal d'indices qui font deviner la tournure de l'histoire d'amour et en même temps, c'est surprenant pour un roman comme c'est plutôt rare, donc bon point pour ça !

Du coup, une 1ère partie avec des longueurs, qui manque un truc pour que je sois totalement conquise, mais tout de même très sympa à explorer et qui donne envie de lire la suite !

Afficher en entier
Argent

Je me suis laissée tenter pour Le Prieuré de l'oranger car j'ai eu un véritable coup de coeur pour la saga Bone season de la même autrice. Je voulais découvrir d'autre ouvrage de cette dernière. J'ai repoussé un petit moment ma lecture de la partie 1 du Prieuré de l'oranger, notamment du fait de sa longueur. Au final j'ai passé un très bon moment de lecture, bien que le début a été compliqué. Le world building est vraiment époustouflant, mais complexe. La multiplicité des personnages rend le premier contact avec l'histoire difficile, mais bon des 200 premières pages on s'y retrouve. Je lirai la seconde partie afin d'avoir le dernier mot de l'histoire, surtout qu'on quitte les personnages à un moment que l'on pourrait qualifier de critique hahah. Une première partie qui laisse présager une conclusion épique Une Fantasy prometteuse.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Prieuré de l'oranger, Partie 1

  • France : 2021-02-03 - Poche (Français)

Activité récente

Melou78 l'ajoute dans sa biblio or
2021-07-31T19:13:56+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 65
Commentaires 17
extraits 3
Evaluations 33
Note globale 8.24 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode