Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
705 167
Membres
965 868

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Prieuré de l'oranger, Tome 0,5 : Un jour de nuit tombée



Description ajoutée par PatateB4 2023-02-04T23:43:11+01:00

Résumé

Intrépide et épique, Un jour de nuit tombée ramène les lecteurs dans le monde du Prieuré de l'Oranger et nous montre ce qui a façonné ce monde pour les générations à venir...

Tunuva Melim est une sœur du Prieuré de l'Oranger. Pendant cinquante ans, elle s'est entraînée à tuer des wyrms, mais aucun n'est apparu depuis le Sans-Nom, et la jeune génération commence à remettre en question le but de la communauté secrète.

Au Nord, dans le reinaume d'Inys, Sabran l'Ambitieuse a épousé le nouveau roi du Hróth, sauvant de justesse les deux royaumes de la ruine. Leur fille, Glorian, vit dans leur ombre, exactement là où elle veut demeurer.

Dumai a quant à elle passé sa vie dans un temple de montagne seiikinois, essayant de réveiller les dragons de l'Est de leur long sommeil. Mais le passé de sa mère va venir bouleverser son destin.

Lorsque le Mont Effroi entre en éruption, entraînant avec lui une ère de terreur et de violence, ces trois femmes doivent trouver la force de protéger l'humanité d'une menace dévastatrice.

Afficher en entier

Classement en biblio - 230 lecteurs

extrait

La première fois qu'elle avait vu les aurores, elle avait compris qu'elle pourrait tomber amoureuse - non pas d'une personne, mais d'un endroit.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

A nouveau, je suis subjuguée par le talent et l'imagination de Samantha Shannon qui nous offre un tout nouveau bijou de la fantasy, exactement sur la même ligné que Le Prieuré de l'Oranger. Si je pensais qu'elle avait fait fort sur ce dernier, l'autrice a réussi à me prouver qu'elle pouvait faire perdurer son talent dans une autre oeuvre tout aussi fantastique et additive. A ce jour, Un jour de nuit tombée est le deuxième livre le plus gros que possède ma bibliothèque. Il dépasse le Prieuré en grosseur, et malgré cela, j'ai lu l'intégralité de ses pages sans jamais ressentir la moindre lassitude ou la moindre peine.

Encore une fois, la plume de l'autrice est fluide et additive. Malgré le nombre de pages, ça se lit sans faim. Et j'y ai retrouvé exactement les mêmes qualités que dans le Prieuré : c'est à dire que malgré le pavé, je n'ai ressenti absolument aucune longueur inutile. A nouveau, elle prend le temps de remettre les choses dans leur contexte, afin de bien assimilé l'histoire et l'univers de son roman, sans pour autant tomber dans les travers de certains auteurs qui veulent en faire de trop et en dire de trop ; et à l'inverse, ceux qui n'en font pas assez et restent très en surface. Elle dose finement tout cela en nous en donnant assez pour qu'à nouveau, les pilliers et les fondements de son Univers soient inébranlables. A l'image du Prieuré, je me suis tout simplement laissée gorger par être immergée dans cette histoire.

Un jour de nuit tombée relate des faits qui se sont déroulés avant Le Prieuré de l'Oranger. Il s'agit donc globalement d'un préquel. Mais il n'est pas nécessaire d'avoir lu le Prieuré en premier, ni nécessaire de forcément aller lire le Prieuré après. Ce roman peut tout aussi bien se prendre comme un one-shot. C'est le même univers, les personnages sont liés (surtout les Reines d'Inys), mais ils se suffisent également à eux-mêmes. Aucune obligation dans un sens ou dans l'autre - même si ne se contenter que de l'un et pas de l'autre serait pêché !

On retrouve un panel de personnages assez importants. Ayant lu le Prieuré cet été, je savais déjà à quoi m'attendre et surtout à ne pas être gêné par ce "grand" nombre - puisque nous suivons exactement quatre protagonistes principaux qui agissent à différents points du monde - mais pour ceux qui n'ont pas encore osé tenter l'expérience, je n'ai qu'une chose à dire : foncez ! A aucun moment vous ne serez perdus parmi ces personnages car Samantha Shannon prend son temps pour nous les présenter, et surtout, son histoire est extrêmement fluide et ne laisse aucun doute. Contrairement au Prieuré, certains personnages dans Un jour de nuit tombée sont liés quasiment dès le départ de l'histoire, notamment la princesse Glorian et Wulf, un jeune homme au service du Roi d'Inys. Mais pour les deux autres personnages, on ignore tout de ce qui les lie et au fil des pages et de l'évolution de l'intrigue, les liens vont se resserrer et les révélations vont aller de bons trains.

Légendes, magie, dragons, wyrms et autres créatures magiques ont toutes leurs places dans cette histoire. Complots et intrigues politiques vont aussi la régir. A nouveau, Samathan Shannon fait l'étale d'héroïnes fortes et féminines. Elles s'auto-suffisent et n'ont guère besoin des hommes pour être protégés. Néanmoins, j'ai beaucoup aimé la place qu'elle donne à Wulf qui représente le personnage masculin allié et placé sur un même point d'égalité avec les autres héroïnes de cette histoire. Ces quatre personnages sont pleins de vertues humaines. Il et elles sont fort.e.s sans forcément tomber dans le cliché typique des nouvelles fantasy où l'héroïne ou le héros est badass au point de pouvoir écraser quiconque se dresse sur son chemin en une pichenette. Ils ont leurs qualités et leurs défauts et cela les fait progresser tout au long de l'histoire. Certains voient leur caractère s'affirmer au fil des événements marquants vécus. Ils sont constamment en mouvement. Samantha Shannon n'offre pas à ses lecteurs des personnages qui sont figés dans le marbre.

Chacun des personnages centraux de l'histoire est intéressant à suivre. Néanmoins, cette fois-ci, ma préférence est allée vers la princesse Glorian dont la lignée Berethnet a pour principal rôle de maintenir entravé le Sans-Nom. A chaque génération, chaque reine du reinaume met au monde un enfant unique : une fille, à chaque fois, et chaque fille est le reflet parfait de sa mère. Depuis la toute première reine Sabran, elles sont identiques en tout point, sauf en caractère. Ma préférence est allée vers ce personnage car je pense m'y être attachée dès les premiers instants. C'est elle qui a su me toucher plus que les autres et je pense avoir lu chaque partie la concernant avec une avidité plus grande. Non pas que je me sois plus ennuyée avec les autres ! Mais ce n'était clairement pas la même attache.

Au beau milieu de toute cette immense intrigue, la romance a également sa place. Et il y en a pour tous les goûts, que ce soit de la romance hétérosexuelle à la romance homosexuelle, en passant par la bisexualité, chaque type a sa place dans Un jour de nuit tombée. Et nous avons même le droit à un personnage dit "assexué", ce qui est assez innovateur car pour le moment, ils ne sont pas encore suffisamment mis en avant ; alors qu'il plaira à un type de lectorat de pouvoir s'identifier à des personnages fictifs. Malgré tout cela, et à l'image du Prieuré, l'autrice a gardé son objectif premier d'offrir à ses lecteurs une fantasy et une non une romantasy. Ainsi, tout ce qui peut avoir un lien avec la romance reste très discret par rapport à l'intrigue.

Encore une fois, je conseille de ne pas se laisser impressionner par la taille du livre. C'est un pavé, ça peut faire peur, mais pourtant, le fuir, c'est passé à côté d'une fantasy comme on en fait peu de nos jours. A nouveau, je lui ai réservé mes vacances, afin de pouvoir le lire tranquillement, sur plusieurs jours, sans me mettre la moindre pression. Il se lit très bien, il se lit tout seul ! Il est accessible à n'importe quel type de lecteur, qu'il soit expert ou débutant. Le tout, c'est de se laisser immerger par l'univers.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Une bonne consistance avec le premier. Tant niveau histoire/univers que critique. Toujours un peu long pour ce que c'est, alors que pourtant c'est vachement bien. Le récit polyphonique, l'univers foisonnant, les relations interpersonnelles. J'ai adoré me replonger dans ce monde mais bon c'est trop allongé à mon gout.

Afficher en entier
Diamant

Une lecture époustouflante, j'ai adoré et je suis très contente de pouvoir classer un nouveau livre en diamant. Ce roman a tout ce qu'il faut: une plume magnifique (chapeau au traducteur), un récit rythmé (malgré l'épaisseur impressionnante du bouquin), un univers si créatif et bien ficelé (que l'on retrouve après le Prieuré bien-sûr), et surtout une petite galerie de personnages originaux qui cassent certains stéréotypes de fantasy. J'ai énormément aimé les points de vue de Tunuva et Dumaï. J'ai hâte de relire le Prieuré avec le nouvel éclairage qu'apporte ce tome.

Afficher en entier
Argent

C'est le genre de lecture qu'il faut lire puis poser et se rappeler un moment plus tard. Ou alors lire lentement, pour savourer chaque chapitre et apprendre à connaître les personnages et leur monde, petit à petit. On retrouve ce qui a fait toute la force du « Prieuré de l’oranger » : un univers incroyable dans sa construction complète et tous ses enjeux, des personnages diversifiés, humains et porteurs d’une destiné hors du commun et surtout la diversité ! Si vous avez aimé « Le Prieuré de l’oranger », il ne fait aucun doute que vous aimerez ce préquel !

J'ai beaucoup aimé replongé dans les intrigues politiques du monde construit par l’autrice, mais surtout auprès de ses multiples religions et de la grande diversité des peuples.

Je dois l'avouer, je l'ai un peu moins aimé que le premier tome, même si j'ai adoré faire l'écho entre les deux tomes, via certains évènements. Soit reposer le livre après certains chapitres et construire un lien avec des éléments clés de la précédente lecture.

Afficher en entier
Diamant

Attention : chef d’œuvre !

Oui rien que ça … si vous n’avez pas lu le prieuré de l’oranger , c’est clairement pas un problème … et si vous l’avez lu , c’est un plaisir d’en savoir plus encore sur les origines de cet univers !

Nous parcourons un monde , du Nord au Sud , de L’Est a l’Ouest … pour chaque régions une culture , un langage , un paysage différent … mais le même destin !

Celui de préserver ce monde du terrible « Sans Nom » une créature maléfique qui vient des profondeurs de la terre et du feu et qui attend son heure pour tout détruire .

Nous suivons le parcours de femmes fortes courageuses , au destin lié … et celui d’un jeune homme , au passé mystérieux … tous nos personnages vont subir des épreuves pour prouver leurs valeurs mais surtout pour venir en aide à leurs monde qui se voit attaquer par le mal personnifié en créatures célestes … les Wyrmes ! Soldat du terrible sans nom , venu annoncer l’apocalypse prophétique !

J’ai adoré cette lecture ! Déjà parce que étant fan de Dragons , l’autrice distingue bien ceux de l’orient et de l’occident avec beaucoup de recherches culturelles et ça fait du bien de pas lire des âneries sur ses créatures mythiques … la plume justement parlons en ! La traduction est absolument parfaite ! C’est un délice à lire ! C’est poétique quand il faut , épique , légendaire … bref je m’en remet pas !

Quand aux personages … ils sont tous incroyablement intéressants et attachants ! On a littéralement TOUS les genres de représentés ! Et TOUTES les relations possibles entre personages je ne peux qu’applaudir ! Voilà une saga à mettre dans les mains des plus jeunes ! Qui décomplexe et surtout prouve que seul de vrais valeurs comme l’amour prévaut sur toutes choses !

1100 pages ? Pfff les doigts dans le nez ! Si j’avais eu une journée de plus , en 3 c’était plié les gars ! Tolkien avait des longueurs , Georges Martin a pas finit , et malgré mon amour pour la saga du Sorceleur , Samantha Shannon tue le Game et vous donne LA SAGA fantasy adult Que vous attendiez tous ! Foncez !

Afficher en entier
Or

Encore mieux que le Prieuré !

J'ai adoré cette lecture. Encore une fois c'était un peu long, mais tellement prenant. Comme pour le prieuré le premier quart était un peu dur, le temps de me réhabituer à l'univers, aux nouveaux personnages, que toutes les intrigues se mettent en place. Mais une fois que c'était fait j'étais à fond dans l'histoire.

J'avais peur de moins m'attacher aux personnages parce que ceux du prieuré étaient très interessants mais j'ai ressenti la même chose pour ceux-ci. Les personnages sont très humains, j'ai évolué en même temps que certains, j'ai eu envie d'en secouer quelques autres pour leur apprendre la vie. J'étais transportée dans l'univers.

Plus qu'avec le Prieuré je pense parce que déjà j'avais les bases de ce monde donc ça a été plus facile de rentrer dans l'histoire. Mais aussi parce que l'action était mieux répartie selon moi. Le rythme était mieux maitrisé, il se passaient plus de choses ... Quelques petites longueurs mais rien de bien méchant, c'est normal pour un livre aussi gros je pense.

Faut un peu s'accrocher vu la longueur, mais le livre en vaut vraiment la peine :)

Afficher en entier
Lu aussi

C'est avec regret que j'abandonne ma lecture. Depuis août je macharne à le lire et je n'arrive vraiment pas à accrocher à l'intrigue. C'est dommage le livre est bien écrit.

Afficher en entier
Bronze

J'ai préféré Le prieuré de l'Oranger à celui-ci, toutefois c'était une bonne lecture.

Il y a peu d'action, beaucoup de détails et de scènes qui pourraient être évitées.

Mais le world building est riche et les personnages sont développés à l'extrême, du début à la fin.

Je recommande quand même ce livre.

Afficher en entier
Diamant

A nouveau, je suis subjuguée par le talent et l'imagination de Samantha Shannon qui nous offre un tout nouveau bijou de la fantasy, exactement sur la même ligné que Le Prieuré de l'Oranger. Si je pensais qu'elle avait fait fort sur ce dernier, l'autrice a réussi à me prouver qu'elle pouvait faire perdurer son talent dans une autre oeuvre tout aussi fantastique et additive. A ce jour, Un jour de nuit tombée est le deuxième livre le plus gros que possède ma bibliothèque. Il dépasse le Prieuré en grosseur, et malgré cela, j'ai lu l'intégralité de ses pages sans jamais ressentir la moindre lassitude ou la moindre peine.

Encore une fois, la plume de l'autrice est fluide et additive. Malgré le nombre de pages, ça se lit sans faim. Et j'y ai retrouvé exactement les mêmes qualités que dans le Prieuré : c'est à dire que malgré le pavé, je n'ai ressenti absolument aucune longueur inutile. A nouveau, elle prend le temps de remettre les choses dans leur contexte, afin de bien assimilé l'histoire et l'univers de son roman, sans pour autant tomber dans les travers de certains auteurs qui veulent en faire de trop et en dire de trop ; et à l'inverse, ceux qui n'en font pas assez et restent très en surface. Elle dose finement tout cela en nous en donnant assez pour qu'à nouveau, les pilliers et les fondements de son Univers soient inébranlables. A l'image du Prieuré, je me suis tout simplement laissée gorger par être immergée dans cette histoire.

Un jour de nuit tombée relate des faits qui se sont déroulés avant Le Prieuré de l'Oranger. Il s'agit donc globalement d'un préquel. Mais il n'est pas nécessaire d'avoir lu le Prieuré en premier, ni nécessaire de forcément aller lire le Prieuré après. Ce roman peut tout aussi bien se prendre comme un one-shot. C'est le même univers, les personnages sont liés (surtout les Reines d'Inys), mais ils se suffisent également à eux-mêmes. Aucune obligation dans un sens ou dans l'autre - même si ne se contenter que de l'un et pas de l'autre serait pêché !

On retrouve un panel de personnages assez importants. Ayant lu le Prieuré cet été, je savais déjà à quoi m'attendre et surtout à ne pas être gêné par ce "grand" nombre - puisque nous suivons exactement quatre protagonistes principaux qui agissent à différents points du monde - mais pour ceux qui n'ont pas encore osé tenter l'expérience, je n'ai qu'une chose à dire : foncez ! A aucun moment vous ne serez perdus parmi ces personnages car Samantha Shannon prend son temps pour nous les présenter, et surtout, son histoire est extrêmement fluide et ne laisse aucun doute. Contrairement au Prieuré, certains personnages dans Un jour de nuit tombée sont liés quasiment dès le départ de l'histoire, notamment la princesse Glorian et Wulf, un jeune homme au service du Roi d'Inys. Mais pour les deux autres personnages, on ignore tout de ce qui les lie et au fil des pages et de l'évolution de l'intrigue, les liens vont se resserrer et les révélations vont aller de bons trains.

Légendes, magie, dragons, wyrms et autres créatures magiques ont toutes leurs places dans cette histoire. Complots et intrigues politiques vont aussi la régir. A nouveau, Samathan Shannon fait l'étale d'héroïnes fortes et féminines. Elles s'auto-suffisent et n'ont guère besoin des hommes pour être protégés. Néanmoins, j'ai beaucoup aimé la place qu'elle donne à Wulf qui représente le personnage masculin allié et placé sur un même point d'égalité avec les autres héroïnes de cette histoire. Ces quatre personnages sont pleins de vertues humaines. Il et elles sont fort.e.s sans forcément tomber dans le cliché typique des nouvelles fantasy où l'héroïne ou le héros est badass au point de pouvoir écraser quiconque se dresse sur son chemin en une pichenette. Ils ont leurs qualités et leurs défauts et cela les fait progresser tout au long de l'histoire. Certains voient leur caractère s'affirmer au fil des événements marquants vécus. Ils sont constamment en mouvement. Samantha Shannon n'offre pas à ses lecteurs des personnages qui sont figés dans le marbre.

Chacun des personnages centraux de l'histoire est intéressant à suivre. Néanmoins, cette fois-ci, ma préférence est allée vers la princesse Glorian dont la lignée Berethnet a pour principal rôle de maintenir entravé le Sans-Nom. A chaque génération, chaque reine du reinaume met au monde un enfant unique : une fille, à chaque fois, et chaque fille est le reflet parfait de sa mère. Depuis la toute première reine Sabran, elles sont identiques en tout point, sauf en caractère. Ma préférence est allée vers ce personnage car je pense m'y être attachée dès les premiers instants. C'est elle qui a su me toucher plus que les autres et je pense avoir lu chaque partie la concernant avec une avidité plus grande. Non pas que je me sois plus ennuyée avec les autres ! Mais ce n'était clairement pas la même attache.

Au beau milieu de toute cette immense intrigue, la romance a également sa place. Et il y en a pour tous les goûts, que ce soit de la romance hétérosexuelle à la romance homosexuelle, en passant par la bisexualité, chaque type a sa place dans Un jour de nuit tombée. Et nous avons même le droit à un personnage dit "assexué", ce qui est assez innovateur car pour le moment, ils ne sont pas encore suffisamment mis en avant ; alors qu'il plaira à un type de lectorat de pouvoir s'identifier à des personnages fictifs. Malgré tout cela, et à l'image du Prieuré, l'autrice a gardé son objectif premier d'offrir à ses lecteurs une fantasy et une non une romantasy. Ainsi, tout ce qui peut avoir un lien avec la romance reste très discret par rapport à l'intrigue.

Encore une fois, je conseille de ne pas se laisser impressionner par la taille du livre. C'est un pavé, ça peut faire peur, mais pourtant, le fuir, c'est passé à côté d'une fantasy comme on en fait peu de nos jours. A nouveau, je lui ai réservé mes vacances, afin de pouvoir le lire tranquillement, sur plusieurs jours, sans me mettre la moindre pression. Il se lit très bien, il se lit tout seul ! Il est accessible à n'importe quel type de lecteur, qu'il soit expert ou débutant. Le tout, c'est de se laisser immerger par l'univers.

Afficher en entier
Argent

Je viens de finir ce pavé de Samantha Shannon.

J'ai apprécié retourné dans l'univers découvert dans le Prieuré de l'Oranger. C'était sympa, même si j'ai trouvé la première partie du bouquin un peu longue. C'est peut être du au fait que comme on sait ce qui se passe ensuite (histoire du Prieuré), les enjeux sont peut être moins important...

Mais en tout cas, on finit par rentrer dedans et on découvre/complète des choses qu'on a pu lire dans le Prieuré de l'Oranger.

C'était une lecture sympa, mais ça reste un gros pavé quand même, avec un début un peu long à mon sens...

Afficher en entier
Diamant

Un énorme coup de coeur ! Je crois que je peux dire que c'est mon livre préféré. Tout était parfait, je n'ai ressenti aucune longueur, la représentation dans ce livre est incroyable, les personnages de tous les âges avec autant de visibilité les uns que les autres, une intrigue alléchante qui nous tient en haleine pendant les 1200 pages que l'on ne voit pas du tout passer. Les relations et leur évolution sont magnifiques. Nos personnages sont des femmes fortes mais qui restent humaine avec leurs forces et leurs faiblesses, elles restent faillibles. Un jour de nuit tombée détrône, pour ma part, le Prieuré de l'Oranger. Ce n'est pas peu dire.

un seul bémol, s'il faut en trouver un : un combat final un peu plus développé aurait été appréciable.

Je recommande à 200%, je le relirai, c'est sûr !

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Prieuré de l'oranger, Tome 0,5 : Un jour de nuit tombée

  • France : 2023-03-02 (Français)
  • USA : 2023-02-28 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • A Day of Fallen Night - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 230
Commentaires 36
extraits 32
Evaluations 71
Note globale 8.85 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode