Livres
559 499
Membres
608 501

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Loumiel 2018-06-20T16:18:50+02:00

Francès: "Puis-je vous poser une question ?

Pourquoi portez vous des vêtements de fille ?"

Sébastien : "Je ne sais pas.

Certains jours, je me regarde dans le miroir et je pense : "c'est moi, le prince Sébastien ! Je porte des vêtements de garçon et je ressemble à mon père."

Et puis certains jours, ce n'est pas du tout ce que je ressens...

Ces jours-là, je me sens plutôt comme...

...une princesse."

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2020-01-28T16:59:48+01:00

It's weird, I don't feel like Prince Sebastian could lead a nation into battle, but Lady Crystallia could.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2020-01-28T16:59:37+01:00

Frances : Everything good that's happened to me has been because of sewing. I'm afraid if I ever stop, I'll be nothing.

Sebastian : You're my friend. If you stopped sewing today you're still the best frien I've ever had.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Jolin 2019-04-15T18:55:35+02:00

My whole life is other people deciding what's acceptable. When I put on a dress, I get to decide what's silly.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Jolin 2019-04-15T18:55:26+02:00

When I first learned the truth, I thought Sebastian's life would be ruined. But seeing you, I realized everything would be fine. Because someone still loved him.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaevaCerise 2019-01-04T09:02:00+01:00

Le prince :

Toute ma vie peut être résumée avoir les autres décider ce qui est acceptable pour moi. Quand je mets une robe, c'est à moi qu'il revient de décider ce qui me donne un air stupide.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaevaCerise 2019-01-04T09:00:53+01:00

Francès :

La première fois que je suis venu en ville avec ma mère, c'était pour livrer de la marchandise à son employeur. Quand nous sommes passées près du grand auditorium, j'ai vu une affiche pour un ballet intitulé La Muse de Crystallia.

J'étais incapable d'en détourner les yeux. Des semaines durant, je n'ai pas arrêté de dessiner des versions de cette affiche en essayant d'imaginer à quoi les costumes pouvaient ressembler.

J'ai fini par arrêter de dessiner Kristalia et je me suis mise à concevoir des costumes pour mes propres bal imaginaire.

Un jour, j'ai réalisé que c'est un vrai métier exercé par quelqu'un de réel et j'ai voulu devenir cette personne. Quelqu'un qui réalise des choses magnifiques.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elaheh 2019-01-02T23:08:20+01:00

Francès: Mademoiselle souhaiterait-elle une robe identique à l'ancienne ou complètement différente?

Cliente: Peu importe. Vous savez quoi? Faites-la affreuse. Je veux ressembler à la servante du diable

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode