Livres
549 409
Membres
589 021

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Protectorat de l'Ombrelle, une Aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans Âme



Résumé

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales.

Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, ne lui avait pas été présenté !

Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire.

Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable.

Mais que se trame-t-il réellement dans la bonne société londonienne ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 767 lecteurs

extrait

« Je l’ai embrassée, expliqua-t-il, chagriné.

— J’ai eu le douteux plaisir d’assister à cet, euh, événement public. » Lyall aiguisa la pointe de son crayon à l’aide d’une petite lame de cuivre qui jaillissait de l’extrémité de ses lunettes.

« Eh bien ! Pourquoi n’a-t-elle rien fait ? voulut savoir l’Alpha.

— Comme quoi ? Vous donner un coup sur la caboche avec son ombrelle fatale ? Je me méfierais si j’étais vous. Je suis presque certain qu’elle l’a fait fabriquer sur mesure et que la pointe est en argent. »

Lord Maccon prit un air irrité. « Comme essayer de me parler, ou peut-être pas, mais m’entraîner dans un endroit… » Il s’interrompit. « Un endroit sombre et doux et… » Il s’ébroua comme un chien mouillé. « Mais non. À la place, elle m’a complètement ignoré, pas un seul mot. Je crois que je préférais quand elle me criait dessus. » Il marqua une pause et hocha la tête. « Non, je sais que je préférais. »

Le professeur Lyall soupira, posa sa plume, dirigea toute son attention sur son patron et tenta de lui expliquer ce qui se passait. D’ordinaire, lord Maccon n’était pas aussi bouché. « Alexia Tarabotti ne va pas se comporter en accord avec la dynamique de meute. Vous la courtisez selon le rituel traditionnel pour les femelles Alpha. C’est peut-être instinctif chez vous, mais nous vivons à une époque moderne. Beaucoup de choses ont changé.

— Cette femme, cracha lord Maccon, est définitivement une Alpha et très certainement une femelle.

— Mais pas une femelle loup-garou. » La voix du professeur Lyall était d’un calme exaspérant.

Lord Maccon, qui jusque-là avait agi de manière totalement instinctive, parut soudain déconfit. « Aurais-je géré cette situation complètement de travers ? »

Le professeur Lyall se souvint des origines de son Alpha. Il était peut-être relativement vieux, mais il avait passé la plus grande partie de son existence dans une petite ville à peine civilisée des Highlands. Toute la bonne société londonienne considérait l’Écosse comme un endroit barbare. Là-bas, les meutes faisaient peu de cas des raffinements des gens diurnes. Les loups-garous des Highlands avaient la réputation de faire des choses atroces et totalement injustifiées, comme porter des vestes d’intérieur à la table du dîner. Lyall frémit à cette idée délicieusement épouvantable.

« Oui. J’irais même jusqu’à dire que vous vous êtes mal conduit. Je vous suggère de préparer des excuses bien tournées et de ramper de façon abjecte », dit le Bêta. Son expression demeurait aimable, mais son regard était dur. Son Alpha ne devait pas s’attendre à de la sympathie de sa part.

Lord Maccon se redressa. Il aurait dominé son second de toute sa taille même si Lyall n’avait pas été assis. « Je ne rampe pas.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

J'ai trouvé ce livre ABSOLUMENT DELICIEUX !

Etant férue de l'époque Victorienne ainsi que de la répartie et de l'éloquence Anglaise, j'ai été...RAVIE par cette histoire.

Nous voilà plongé dans ce Londres du XIX siècle où les créatures surnaturelles sont connues et vivent auprès des "Normaux".

Alexia est une héroïne atypique, indépendante et cultivée pour une femme (rapport à l'époque). Elle s'affirme en disant clairement ce qu'elle pense sans se soucier de l'opinion ou de choquer son auditoire. Elle le fait même avec une certaine délectation!

Curieuse et avide de nouvelles expériences, elle va croiser la route de Lord Maccon - loup-garou de son état - qui se fera un plaisir de la faire sortir de ses gonds et de l'initier à certaines situations troublantes et sensuelles.

L'écriture et les dialogues sont tout à fait charmants, SO BRITISH !, un brin Austenien.

Une héroïne totalement iconoclaste.

J'attends le tome 2 avec impatience!

Merci à Morrigan et Sonia-2 pour leurs avis et conseils quant à la lecture de ce livre.

A LIRE

Afficher en entier
Or

Le livre est excellent, j'aime enormement l'humour et la facon d'aborder le surnaturel. Le relation entre Alexia et Lord Maccon est a se tordre de rire, de meme que la politesse (tres Anglaise) a toute epreuve dont fait preuve Miss Tarabotti xD. Enfin en plus d'une intrigue bien menee, les personnages (meme secondaire) sont geniaux !

Franchement un tres bon livre, a se procurer de toute urgence !

(L'ayant lu en VO, je ne peut rien dire au niveau de la qualite de la traduction ver le fr ;p )

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Première lecture steampunk et ça match. L'héroïne, son caractère et son humour mordant y est pour beaucoup. Vivement la suite !

Afficher en entier
Argent

Hilarant !

Un personnage principal féminin haut en couleur, des loups-garous, une époque victorienne alternative mêlant steampunk et fantastique, le tout dans un style très "british", ça fonctionne du tonnerre. Le couple principal est tordant. Voilà bien une lecture qui n'ennuie pas et qui vous fera rire un bon coup !

Afficher en entier
Pas apprécié

Et bien, je n'ai pas tellement apprécié ma lecture que j'ai trouvé laborieuse. Pourtant l'histoire est intéressante mais malheureusement je n'ai pas réussi à entrer complètement dedans à cause de l'écriture proposée pas l'auteure. Alors je suis consciente que c'est le style qu'elle a voulu donner à son roman mais je n'ai pas réussi à accroché. J'ai trouvé les phrases trop alambiquées et trop redondantes pour pouvoir apprécier ma lecture. C'est dommage car l'univers avait l'air sympa et les personnages intéressants. Dans tous les cas, je crois que la Steampunk n'est pas faite pour moi.

Afficher en entier
Argent

Un livre original, à l'humour so british. Le personnage principal est le principal atout, avec son caractère bien trempé et son sens de la répartie à toute épreuve. Ses escarmouches avec Lord Maccon sont plein de sel et de "no sense" tout britannique, avec un soupçon de romance, mais point trop rendant l'histoire parfaitement supportable.

Afficher en entier
Or

Il s’agissait de ma première lecture du genre (steampunk) et j’ai été conquise.

L’histoire se déroule au XIXème siècle et l’on suit Mademoiselle Tarabotti, considérée vieille fille (à 25 ans, si si, c'est l'époque qui veut ça, que voulez-vous ?) et qui se passionne pour les sciences et les inventions. Jusque là, tout est normal, sauf qu’elle n’a pas d’âme ! On découvre donc un monde où la présence des vampires, loups-garous et autres surnaturels et paranaturels est connue et (plus ou moins) acceptée. Nous suivons Alexia dans ses péripéties où l’action est présente à chaque tournant !

Je recommande ce premier tome notamment pour la plume de l’autrice. La traduction est excellente et le vocabulaire riche. J’ai apprécié ces mots inventés décrivant des objets tout à fait imaginaires.

Les personnages sont attachants (surtout les principaux !) et ceux qui sont secondaires sont bien développés aussi, ce qui est appréciable.

L’histoire se déroule de manière fluide et quand on arrive au milieu, on ne veut plus la lâcher !

Bref, je recommande vivement.

Afficher en entier

J'ai lu ce roman dans le cadre d'un challenge et je dois avouer que c'est plutôt une bonne surprise. J'aime particulièrement les romans se déroulant à l'époque victorienne et j'ai aimé l'humour de l'auteur.

Je pense lire ses autres romans.

Afficher en entier
Diamant

Je me souviens avoir lu les premiers chapitres en 2015 et d'avoir franchement détesté. Puis, quelques années plus tard, je suis tombée sur la BD et j'ai adoré l'intrigue ainsi que les personnages. A ce moment-là, je me suis dit, pourquoi ne pas donner une nouvelle chance à cette histoire. Donc, je m'y suis reprise et surprise, j'ai eu un gros coup de coeur pour ce livre.

En 2015, j'avais déjà apprécié l'univers dans lequel l'auteur plaçait son histoire : l'époque victorienne. Par contre, ce qui me déplaisait, c'était le style d'écriture que je trouvais très impersonnelle. Lorsque j'ai relu le livre, j'ai retrouvé cette même impression, et je dois dire que ce n'est que lorsque je suis arrivée au quatrième chapitre, que j'ai commencé à m'y faire. Bien que certains chapitres me faisaient un peu tiquer de par leur longueur et leur description trop édulcorée, je dois dire que j'ai été charmée par l'histoire. Cela fait un peu penser à celle de cendrillon placée dans l'ère victorienne. Sauf que la belle-mère est un beau-père, les demi-sœurs sont moins mesquines (bien que leur commentaires sont parfois déplacés), que le prince est un loup-garou et que la marraine la bonne fée est un vampire excentrique.

Plus on avance dans l'histoire, plus on se prend d'amitié pour Alexia qui ne semble pas s'adapter à son époque : ses origines italiennes sont tout le temps moquées, sa peau bronzée est constamment pointée du doigt et son âge fait l'objet de remarque parfois vexante. Lord Maccon, le loup-garou alpha, en plus d'être le protagoniste principal aux côtés d'Alexia, brille par ses réparties ainsi que sa façon de réconforter Alexia qui, au fond, n'a pas confiance en elle. J'ai beaucoup aimé les interactions avec Lord Akeldama, Ivy, Lyall ainsi que les autres vampires.

Alexia est une héroïne drôle, touchante, courageuse et très forte psychologiquement. On la voit beaucoup évoluer dans ce premier tome, et ça je trouve que c'est assez génial en soit.

L'intrigue principal est bien ficelé. Toutes les questions que l'on se posent au cours de la lecture trouvent des réponses, et la fin du tome apporte une ouverture assez prometteuse pour la suite. Du coup, on a envie d'en connaître d'avantage sur le don d'Alexia, sur l'univers des loup-garou et sur les vampires, mais aussi sur les Templiers. Bien que ce sont des thèmes que l'on rencontre tout le temps dans la Bit-Lit, je trouve que l'auteur a une façon assez amusante de nous faire redécouvrir ce monde, tout en nous proposant des idées nouvelles : à savoir, la religion, le surnaturel perçu par les êtres humains, l'aristocratie ou encore la science. D'ailleurs, sur ce dernier point, si certaines personnes ne sont pas trop axée sur la science, ce livre risque d'être assez "lourd" à lire, dans le sens où l'aspect scientifique et les théories sont mises en avant - mais je vous rassure, cet aspect est contrebalancé par l'humour d'Alexia ou avec les différents personnages que l'on rencontre tout au long de l'histoire.

Comme je l'ai dit précédemment, ce livre est une révélation et à ma grande surprise, un coup de coeur.

Afficher en entier
Bronze

Une fois passé mon agacement à lire "Mademoiselle Tarabotti" à chaque phrase, je suis arrivée à apprécier un peu ma lecture. Je critiquerais quand même les répétitions dans les tournures de phrases, certainement due à une mauvaise traduction.

Concernant le scénario, il n'y a rien de bien transcendant mais il est bien monté quand même, sans temps morts, rythmé et reste intéressant dans son ensemble.

Pour les personnages, mon avis est mitigé. J'aime bien la personnalité d'Alexia. Connal me paraît plus intéressant cependant. L'histoire entre les deux se développe quand même un peu trop vite à mon goût. Même si les rencontres entre les deux prêtent volontiers à rire.

Je regrette aussi l'absence d'un mini-lexique pour expliquer deux-trois mots propres à l'univers du Protectorat de l'Ombrelle. Je n'ai pas saisi le sens d'un mot...

L'univers mêle agréablement bit-lit et steampunk. Un premier tome qui donne envie de lire la suite pour un bon divertissement simple sans grande prise de tête.

Afficher en entier
Diamant

J'avais vraiment très envie de me plonger dans cette histoire qui mêle bit-lit et steampunk. Les deux ambiances se retrouvent et s'accordent très bien. J'ai adoré me plonger dans cet univers.

L'intrigue est intéressante et bien construite. Certains faits étaient plutôt prévisibles mais le déroulé est agréable et loin d'être ennuyeux.

J'ai adoré les personnages, surtout Alexia et Lord Maccon. Leur caractère très affirmé rend l'histoire plus forte et en même temps donne place à des situations plutôt cocasses. J'ai beaucoup aimé voir naitre et évoluer leur relation.

Un premier tome très prenant qui donne très envie de lire la suite.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Protectorat de l'Ombrelle, une Aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans Âme

  • France : 2011-01-12 (Français)
  • France : 2012-04-18 - Poche (Français)
  • Canada : 2011-02-09 (Français)
  • Canada : 2012-07-13 - Poche (Français)
  • USA : 2009-10-01 (English)

Activité récente

MLJun l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-24T18:47:05+01:00

Titres alternatifs

  • Soulless - Anglais
  • The Parasol Protectorate, Book 1 : Soulless - Anglais
  • Soulless (The Parasol Protectorate #1) - Anglais
  • Alma? - Portugais
  • Alma? (O Protetorado da Sombrinha #1) - Portugais
  • Soulless - Italien
  • Soulless (Il protettorato del parasole #1) - Italien
  • Glühende Dunkelheit - Allemand
  • Glühende Dunkelheit (Lady Alexia #1) - Allemand
  • Sjælesluger - Danois
  • Själlös - Suédois
  • Lélektelen - Hongrois
  • Lélektelen (Napernyő Protektorátus #1) - Hongrois

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 1767
Commentaires 313
extraits 58
Evaluations 572
Note globale 8.23 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode