Livres
475 899
Membres
454 308

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Lu aussi

intriguée par ce premier tome, je ne sais pas trop quoi en penser, je verrai avec la suite pour le moment l'univers me plait bien.

Afficher en entier
Bronze

Lecture très sympathique, j'adore l'ambiance et les personnages

Afficher en entier
Diamant

J'ai lu la première saga de Gail Carriger bien après celle du pensionnat et je dois dire que j'adore Alexia et toute sa clique. Vraiment, c'est un très très bon livre, si vous aimez les intrigues, les surprises et l'époque victorienne.

Afficher en entier
Lu aussi

Petite lecture d'été sans grand intérêt

Afficher en entier
Pas apprécié

Scénario bien ficelé, univers original, bien écrit ...

Encire une tentative de livre steampunk sur lequel j'échoue lamentablement à apprécier malgré les bons commentaires ... c'est probablement très personnel, je vais arrêter ce type d'univers !!!

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est brillant.

Tout d'abord, le cadre est parfaitement maîtrisé. L'Angleterre victorienne et steampunk affiche ses traits les plus caractéristiques avec un grand charme et sans jamais tomber dans un cliché stérile. La même remarque vaut pour l'introdution des vampires, des loups-garous, des fantômes et des "preternaturals" (lu en anglais ^^). Outre que le passé de cet univers apparaît rapidement fourni et cohérent, la société décrite l'est également, grouillant de détails mais ne tombant jamais dans le pur anecdotique. Tout est à sa place, et pas un millimètre à côté. C'est extrêmement raffraichissant, d'une façon qui rappelle la littérature classique, cette littérature qui tape en plein dans les thèmes clichés, sans jamais y toucher, avec une grande subtilité.

La plume de l'auteur met parfaitement ceci en valeur : les descriptions de lieux, d'habits et de nourriture sont savamment fournies, et ne traînent pourtant jamais en longueur. A côté, les dialogues sont d'une grande vivacité et l'humour affleure souvent, tandis que les moments de tensions ou de volupté sont également traités avec un grand soin. Le style des dialogues est merveilleusement suranné, en total diapason avec l'univers, et ne verse jamais dans un excès de pédanterie.

Les personnages sont également très bien décrits, très différents les uns des autres, et très cohérents. Ils ont qualités, défauts, tics de langage et de comportement, et tous ceux qui interviennent vraiment ont une histoire personnelle plus ou moins développée. Spoiler(cliquez pour révéler)Sauf le grand méchant, mais il a une excuse : non seulement il n'est pas forcément qui l'on croit, mais en plus il n'apparaît que pour se faire vaincre dans la nuit, alors... pas tellement le temps de parler de ses parents et de son enfance.

Le scénario est extrêmement bien géré, surtout en prenant en compte l'alternance entre la progression romantique des personnages et l'avancée du complot. D'une certaine façon, la première fait partie intégrante de la deuxième et la réussite finale n'aurait probablement pas eu lieu autrement. Le récit esquive le Syndrome Milady, c'est-à-dire une mesure excessive d'érotisme : n'oublions pas que Mlle Tarabotti est une intellectuelle de première classe. Non qu'une bonne mesure de sensualité soit une mauvaise chose, et certaines scènes sont particulièrement explicites, mais elles ne cachent jamais le reste, càd la personnalité des protagonistes, les enjeux et les complexités des relations, et ainsi de suite.

Bref, c'est une excellente lecture qui mérite de rester dans les annales, avec une grande subtilité, un style superbe, et une magnifique souplesse et maestria dans la construction de l'univers comme des personnages et de l'intrigue.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas réussi à accrocher à l'ambiance du livre et à l'écriture de l'auteur.

Le point positif est cette couverture très jolie.

Afficher en entier
Argent

Un peu surprise au départ par le mélange fantastico-historique (recréer une Angleterre victorienne peuplée pour partie de loups-garous, de vampires et de personnes sans âme, il fallait oser !), mais vite séduite par la plume, le style simple et dynamique, et les personnages (mention spéciale au personnage un peu déjanté de l'héroïne, Alexia Tarabotti), j'ai dévoré ce livre en quelques jours. Grande lectrice de polars historiques, j'ai retrouvé certains aspects de l'époque victorienne (les convenances, l'importance du milieu social, etc) dépeints avec humour pour le plus grand plaisir du lecteur.

Afficher en entier
Or

J'ai vraiment aimé ce premier tome.

Je ne suis pas une grande connaisseuse du genre Steampunk mais Gail Carriger est une auteur que j'aime bien, j'avais déjà lu le début du Pensionnat de Mlle Géraldine que j'avais aimé aussi même si c'est un contexte assez différent...

J'aime beaucoup le mélange entre les us et coutumes d'autrefois et la technologie plutôt moderne, d'autant que là on touche en plus à la bit-lit.

C'est tout un univers à découvrir !

Le personnage d'Alexia est génial, elle a un sacré caractère pour une femme de la bonne société et un humour plutôt sarcastique qui m'a beaucoup fait rire.

J'ai hâte de voir ce qu'elle nous réserve pour les tomes suivants ^^

Afficher en entier
Or

j'ai eu un peu de mal avec l'esprit ( humour ) très anglais du premier livre puis j'ai été pris au jeu de ce merveilleux personnage ( alexia ) qui est assez loin de mes héroïnes habituel et des autres bien sûr . Les 3 autres tomes ont très vite été lus .

Merci madame Gail CARRIGER

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode