Livres
451 005
Membres
396 046

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Quatrième Mur



Description ajoutée par bridget 2013-06-28T22:50:28+02:00

Résumé

« L'idée de Sam était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé.

Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, petit théâtreux de patronnage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne... »

Afficher en entier

Classement en biblio - 402 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Caroline 2013-11-10T12:22:21+01:00

"J'avais hurlé qu'ailleurs, dans des berceaux, des bébés avaient eu la gorge tranchée. Que des enfants avaient été hachés, dépecés, démembrés, écrasés à coups de pierres. Et ma fille pleurait pour une putain de glace? C'était ça, son drame? Une boule au chocolat tombée d'un cornet de biscuit? "

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Je sais que les précédents commentaires sont élogieux et que tout semble être déjà dit mais il me semble impossible de ne pas commenter à mon tour ce chef d'oeuvre.

D'abord, sans rapport avec le livre, je suis surprise, pour ma part, que celles qui ont commenté avant moi soient surprise par ce choix des lycéens. Les lycéens sont peut-être idiots ( j'en suis une; j'ai le droit de dire ça ) mais ils sont passionnés et ceux qui comme moi aiment la lecture ne lisent pas les livres à moitié. Il y a ceux qui lisent et ceux qui aiment la littérature.

Enfin, après cette longue parenthèse hors-sujet, laissez-moi exprimer ma joie et ma peine d'avoir lu ce magnifique roman...

Je suis passée par diverses émotions. L'histoire est touchante de poésie, de beauté et de tristesse.

Les personnages sont tous des figures fortes et marquantes. Tout le monde a sa propre histoire mais tout le monde se ressemble.

Ce qui m'a le plus marquée c'est, je crois, cette obstination au clivage des groupes religieux différents alors que tous appartiennent à un ensemble plus grand encore: leur nation. Le Liban.

J'ai rêvé moi aussi à la paix grâce au théâtre, admiré l'écriture et la conception du roman de l'auteur et j'ai été emportée dans ce parallèle entre le théâtre et la vraie vie, entre la guerre du Liban et la paix de la France, entre la vie et la mort et entre la tragédie grecque et la tragédie moderne des personnages du XX ème : Imane, Charbel, Nakad et les autres.

On redécouvre ici la célèbre Antigone d'un nouveau point de vue et le conflit du Liban est éclairé et démêlé explicitement sans pour autant porter de jugement.

En somme un roman complet, bouleversant et vertigineux!!

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai lu ce livre pour le lycée et j'étais vraiment enthousiaste, car je me disait "cool enfin un livre récent !", le résumé m'a donné envie de le lire, malgré cela j'ai été très déçue..

J'ai trouvé l'histoire très dure est certains passages vraiment violents, je comprend que c'est la réalité; ce qui se passe réellement là-bas mais j'ai vraiment eut du mal avec certains passages, les descriptions de blessures...

Je n'ai pas du tout accroché avec le personnage principal que je trouve par moment très égoïste, il a son avis sur les choses et ne comprend pas comment on peut penser autrement. Spoiler(cliquez pour révéler)Et même si il a été traumatisé je l'ai détesté pour sa violence envers sa fille Louise, et l'abandon de sa femme et de sa fille sans aucune explication.

En revanche j'ai adoré le personnage de Samuel, et son projet de recréer Antigone d'Anouilh au Liban avec tous les "camps" adversaires réunis.

Bref une très grosse déception....

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par JustineAmal 2019-01-23T12:14:09+01:00
Or

Un superbe roman, vraiment très poignant... Mais des passages un peu difficiles à lire à cause de l'extrême violence décrite.Le génie grec de Sophocle doit être contagieux ! Monsieur Chalendon, votre Antigone m'a passionnée et bouleversée, votre écriture sans fard va droit au cœur, celle des personnages qui vivent et qui meurent, celle des suppliciés des camps palestiniens, chaque corps a son âme et vos descriptions sont au delà de toutes les photos, le choc des mots vaut plus que le poids des photos. Quand on a fini on soupire de bonheur et aussi de soulagement car le livre ne se laisse pas apprivoiser si l'on peut dire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julie1991 2018-10-30T15:12:05+01:00
Or

Très bon roman de Sorj Chalandon que je découvrais par la même occasion; intrigue qui se passe essentiellement au Liban autour de la pièce de théâtre Antigone - on avance dans ce livre comme dans une tragédie avec les drames et les bombardements aériens. Un récit très prenant et très troublant jusqu’à la fin. Ce roman est magnifique par la dualité entre un projet de pièce de théâtre et des événements de guerre au Liban. Très bel exercice.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeaCannelo 2018-10-05T10:59:26+02:00
Argent

Le roman prend aux tripes et secoue car il y a des passages très forts. Cependant le style quelque peu boursouflé (il faut aimer) est lassant à la longue. Il convient, certes, bien au personnage principal qui se cherche une révolte pour vivre, qui est exalté mais cela donne aussi, un aspect artificiel au texte.

De même, les passages qui concernent Antigone sont trop explicatifs, trop scolaires pour ceux qui connaissent cette magnifique pièce.

Au moins cela donne envie de relire Anouilh

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Snake 2018-09-30T14:40:05+02:00
Or

J'ai été surprise par ma lecture. J'ai beaucoup aimé. C'est le premier livre de Sorj Chalandon que je lis alors cela a été une découverte. J'ai trouvé l'histoire intense, touchante, bouleversante. Je suis impatiente de lire d'autre livres de cet auteur (qui m'attendent dans ma pal)!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2018-09-12T08:36:41+02:00
Or

Une histoire bouleversante portée par une écriture poétique magnifique. Ce roman est un hymne au théâtre, à la poésie et à la tolérance, célébrant la beauté des femmes et la force de l'amitié. La lâcheté du héros fait ressortir la grandeur d'Imane, personnage tragique à l'image d'Antigone, forte parce que faible qui fait peur aux autres, aux hommes qui usent de la force alors qu'elle n'a que des valeurs d'amour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rowena77 2018-08-28T10:34:32+02:00
Pas apprécié

Profession du père m'avait bouleversé, le jour d'avant m'avait surpris mais laissé de marbre, le quatrième mur me laisse… perplexe.

Peut-être parce que je connais mal les conflits présents au Liban, je me trouvais régulièrement perdue au milieu de tous ces noms de groupes religieux, ce qui m'a empêché de pleinement savourer cette histoire puisque je passais mon temps à me rappeler qui en veut à qui et pourquoi.

Heureusement, contrairement au narrateur si égoïste et si violent, Marwan, son fils Nakad et la belle Imane ont su toucher mon coeur de lectrice par la force de leurs convictions et par la tendresse qu'ils dégageaient.

Je suis donc restée en dehors de cette histoire, bloquée par le quatrième mur sans doute, et je le regrette énormément !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alinefmt 2018-07-25T10:03:38+02:00
Diamant

J’ai l’impression que tous les livres de chaque genre ont le droit à l’adjectif « bouleversant ». Le Quatrième Mur fait partie des rares livres qui méritent ce qualificatif, car il m’a réellement bouleversée. Sans trop savoir pourquoi, je me force à lire des textes qui parlent de guerre, pour me rappeler la chance que j’ai de vivre dans un monde en paix. Cette fois, je me suis vraiment forcée, parce que les phrases sont dures, et semblent (je dis « semblent » parce que je n’y connais rien) ressembler à la réalité de la guerre, à l’impact infligé par une explosion à un instant T.

Ce rêve de monter Antigone au milieu d’une ville en débris, à l’aide d’individus venants de peuples qui s’entretuent tous les jours, nous donne l’espoir d’un arrêt dans le temps, d’une pause dans ce qui semble être l’enfer. J’ignore si finalement ce livre fait plus de bien ou de mal, je sais juste que c’est un bon livre. C’est une fiction qui raconte magnifiquement bien la réalité, qui m’a fait prendre conscience à quel point je suis chanceuse de vivre dans un pays qui ne connaît pas la guerre civile. Le parallèle avec l’Antigone d’Anouilh nous interroge sur la mort en temps de guerre : est-ce un accident ? ou est-ce inévitable ? C’est au lecteur de choisir.

Sorj Chalandon crée des personnages auxquels on s’attache ou pas, qui peuvent avoir des philosophies auxquelles on n’adhère entièrement ou pas du tout. L’auteur ne fait pas de jugement de valeur, ne laisse jamais transparaître son opinion sur le conflit. Il nous rappelle seulement que la guerre est une atrocité.

A lire, absolument.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cleonomatobel 2018-05-13T11:59:28+02:00
Or

Une claque.

Je sais que ce n'est pas très original, mais c'est le premier mot qui me vient : ce livre est une claque. On le lit, et on se prend une gifle magistrale en pleine gueule - pardonnez-moi l'expression. Ames sensibles s'abstenir. Ce livre nous balance tout à la gueule. Tout. Pas de filtre, pas de "c'est peut-être un peu trop". Tout. Et c'est ça la réalité. En temps de guerre, on ne se pose pas de question, on ne se dit pas "c'est trop violent". On tue, on viole, on détruit, on massacre. C'est ce que montre ce livre. La réalité. Cette réalité qu'on cache, qu'on se cache. La réalité telle quelle, aussi dure qu'elle soit. Et ça fait mal. Ca fait mal de se prendre tout ça. De voir tout ça. De voir la réalité.

C'est rare de montrer la guerre ainsi. Avec tous les points de vue de tous les personnages de toutes les opinions. Il n'y a pas de gentils, ni de méchants. Il n'y a que des êtres humains, différents les uns des autres. Et ces êtres humains se tuent entre eux, à cause de ces différences. Parce qu'ils ne se comprennent pas. Et c'est ça, notre monde aujourd'hui.

Heureusement, il reste la poésie. Le théâtre. Et les rebelles. Ceux qui servent du beau pour vaincre la guerre. Mais ce n'est pas si facile de se monter seul contre la face du monde...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexx-120 2018-04-01T18:07:28+02:00
Or

J'ai lu ce livre pour les cours et contrairement à ce que je pensais je l'ai bien aimé. Il m'a appris pleins de choses en racontant une jolie histoire. A lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par solisnotdead 2018-03-18T21:40:51+01:00
Diamant

Lire Sorj Chalandon, c'est redécouvrir le monde à travers sa plume. La langue française, les émotions, la vie, tout semble nouveau, remodelé, réarrangé.

Dans 'Le Quatrième Mur', il s'attaque à l'une des plus grandes tragédies humaines, la guerre, via l'une des plus grandes tragédies théâtrales, Antigone. Il utilise la version d'Anouilh, pourquoi? Pour son intemporalité? Sa célébrité? Son accessibilité? Je ne sais pas, mais le choix est parfait.

Il crée des personnages dont la vérité fait pleurer. Ils rayonnent d'humanité, de défaut, de simplicité. C'est la réalité à fleur de peau.

Ses figures de style s'entrechoquent et se mêlent. Les mots apparaissent neufs et d'une beauté à couper le souffle. On assiste à une véritable mise à nu du Français, on parcourt son corps du bout des doigts, une sculpture de marbre tout juste polie.

Et après une quarantaine de pages, j'ai commencé à pleurer. Quelques sanglots qui se sont rapidement mués en d'incontrôlables flots de larmes.

Parfois je m'arrêtais, tout s'arrêtait, je ne respirais plus. Je m'imprégnais de chaque caractère, me demandant où étaient passées la douleur.

Puis elle revenait. Pendant une centaine de pages, je pleurais et je ressentais le besoin de crier parce que je n'avais jamais autant eu mal. Lire le Français de Chalandon, c'était fixer le soleil droit dans les yeux et le laisser vous brûler tout entier.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Quatrième Mur

  • France : 2013-08-21 (Français)
  • France : 2014-08-20 - Poche (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 402
Commentaires 58
Extraits 33
Evaluations 113
Note globale 8.3 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode