Livres
524 178
Membres
542 340

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Suzanne55 2020-09-27T01:46:04+02:00

J’avais ferré cette tigresse, et ses griffes... et son arme étaient sorties. Il était temps de battre en retraite. Posséder une arme n’était pas rare dans le Montana, mais la laisser sur sa table de chevet pendant qu’on se masturbait n’était pas commun. Je découvrirais pourquoi elle gardait son pistolet auprès d’elle même dans ces moments-là, puis j’irais m’occuper de ce qui la menaçait et j’enterrerais le corps. Ensuite, je la mettrais dans mon lit, et je lui montrerais qu’elle était mienne.

— Je m’en vais, pour l’instant, ajoutai-je en faisant un pas en arrière.

— Frappez à la porte, la prochaine fois, m’avertit-elle.

— Je vous dirais bien de ne pas crier si fort, mais ce serait dommage.

Elle resta bouche bée, les yeux rivés sur moi. Je la saluai en retirant mon chapeau et quittai la pièce avec un petit sourire satisfait.

J’avais rencontré ma compagne, et elle n’était pas seulement mignonne, elle était canon. Passionnée. Vive. Féroce. Le fait qu’elle m’ait braqué avec une arme m’avait pratiquement fait jouir.

Je m’arrêtai au milieu des escaliers, pris d’une révélation.

Nathalie Shefield avait beau être ma compagne, c’était une humaine.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Suzanne55 2020-09-27T01:44:24+02:00

Non, mais qu’est-ce qui clochait chez moi ? Ce mec avait débarqué dans ma chambre, et moi, je fantasmais sur la taille de sa queue. Sur le fait que je pourrais m’en servir à la place de mon gode pour jouir.

Je perdais la boule. La bonne nouvelle, c’était qu’avec un peu de chance, j’avais calmé ses ardeurs. J’avais pointé mon arme sur lui et je lui avais crié dessus. Rob Wolf ne reviendrait sans doute pas. Il avait vraiment cru que j’avais besoin qu’on me protège ? J’ignorais si je trouvais ça consternant ou mignon. Peu importe.

J’étais là en mission. Je devais me concentrer sur l’enquête. Sur Jett Markle.

Mais il fallait également que je me fonde dans la masse, et je n’étais pas certaine d’avoir réussi mon coup en accueillant les habitants du ranch voisin comme ça. Je ramassai mon godemiché et allai le nettoyer et le stériliser dans la salle de bains avant de le jeter de nouveau sur le lit. Le ranger était inutile. J’allais être obligée de m’en servir à nouveau, pour apaiser ce que Rob avait éveillé en moi.

— Eh merde, murmurai-je en repoussant la confrontation à plus tard.

J’avais connu des situations plus tendues que celle-là. Il fallait que je me reprenne. Et que je jouisse. Je poussai un soupir.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode