Livres
568 204
Membres
623 196

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le rêve de Chat Taigne



Description ajoutée par unpeudelecture 2018-11-17T14:11:22+01:00

Résumé

Chat Taigne est le compagnon quotidien de Clémentine. Heureusement qu’il est là lorsque Colin, le marin, s’en va de par les océans.

Chat Taigne rêve en secret, en observant chaque jour les enfants passer devant la fenêtre. Son souhait est de les accompagner à l’école.

Pourra-t-il réaliser son rêve ? Que vont devenir ses maîtres ? Restera-t-il seul ? Chat Taigne n’a pas fini de vous étonner !

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2021-08-14T16:10:33+02:00

Plus que tout, son esprit était avide de savoir et de voir. Il aurait voulu connaitre les noms des pays sur les cartes, donner un nom aux odeurs de sa nourriture, lire les panneaux des noms des rues, compter le nombre de personnes qui passaient devant la fenêtre, et tant d'autres choses encore.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2021-08-14T16:09:29+02:00
Or

Le livre est de format carré, en couleur et bien entendu illustré. alors j'attaque de suite avec les illustrations, elles sont toutes douces, remplies de personnages et de scènes du quotidien. Il y a presque une illustration toutes les deux pages. Et Chat Taigne est très mignon, tout rond, il ne manque plus que le toucher. Le livre est également adapté aux lecteurs dyslexiques (soit une écriture particulière qui est facile à lire pour eux, mais également pour tout le monde d'une manière générale) En bref, c'est une lecture qui est facilité par l'écriture des mots.

Chat Taigne est un chat qui ne peut pas parler. Pauvre chat qui aime ses maîtres, mais qui n'arrive pas à communiquer comme il le voudrait. Clémentine et Colin. Elle reste à la maison tandis que lui est marin. Il part souvent, plus ou moins longtemps, plus ou moins loin. Ils s'aiment, même s'ils ne sont pas toujours ensemble. Et puis Clémentine a Chat Taigne tandis que Colin n'est pas là. La vie continue son chemin et lorsqu'ils sont tous les deux, ils ont des habitudes : toilette, repas et surtout regarder par la fenêtre. La fenêtre est son lieu de prédilection ! C'est ce que préfère Chat Taigne et ce n'est pas pour rien.

Il est l'idole des enfants qui passent devant la maison de Clémentine tous les jours pour aller à l'école. Et Chat Taigne adore être vu et qu'ils lui parlent tous, même s'il ne parle pas. Le rêve de Chat Taigne est mignon comme tout, une belle histoire, même si le thème de la tristesse est mis en valeur au début. Il veut en savoir plus sur ce qu'est l'école. Pourquoi les enfants y vont et même les adultes ? à quoi cela sert ? Des mots simples et compliqués bien expliqués avec d'autres mots. C'est très important de ne pas prendre les petits pour des ignorants, mais au contraire leur donner les moyens d'apprendre un peu plus à chaque fois.

L'aventure de ce chat est adorable, il aime ses maitres et le leur montre. Il aime les enfants et va avoir la chance de découvrir l'école. Un voyage à pattes de minou qui est à la fois drôle et tendre. Ses envies sont adorables et même s'il ne parle pas, il a les moyens de se faire comprendre. Il suffit de prendre mon chat pour exemple qui sait se frotter quand il faut pour avoir de la nourriture. C'est un chat et ils seront les maîtres du monde, mais en attendant, Chat Taigne lui va vivre un rêve. Apprendre à lire, à compter, à écouter les enfants parler de leur vie, de ce qu'ils aiment, de ce qu'ils font, pour de vrai ou de faux.

L'école, tout tourne autour de ce lieu que les enfants n'aiment pas tous, mais que certains adoreraient. Alors quand un chat traine dans les couloirs pour chasser des souris et qu'il est si doux, si gentil, si adorable, c'est facile de suivre son aventure. L'amusement d'aller à l'école, d'y apprendre des choses élémentaires comme compter, les lettres de l'alphabet, écrire et lire. Il y a des moments où tout se passe bien et puis il y en a d'autres bien moins sympas. Les enfants ne sont pas toujours contents et ça, Chat Taigne ainsi que sa nouvelle amie vont leur montrer ce qui est important. C'est cet apprentissage qui est mignon, tout comme la façon de le mettre en place. Il y a même un moment où il pourrait y avoir une chance lorsque Taigne nous parle des enfants qui lui parlent.

Un chat qui ne parle pas, c'est ordinaire, un chat qui arrive à faire ce qu'il fait à la fin de l'histoire, c'est extraordinaire. Cela montre qu'avec de la persévérance, nous pouvons tout faire. L'histoire nous dis que Chat Taigne a fait une belle rencontre, mais qui sait ce qui se passera après, avec tout ce petit monde. Il est sensible, mignon, facile à cajoler. Il donne envie d'en avoir un avec la même tête !

En conclusion, une histoire qui est très agréable à lire à haute voix à des petits, jusqu'à 10 ans environ. Au-delà c'est un peu trop court (remarque d'un petit de 11 ans qui a bien aimé, mais a regretté la longueur). C'est amusant aussi de laisser chacun d'entre eux lire une page et de montrer les images après, cela leur donne des sujets de conversation. Et surtout : il y a beaucoup de douceur entre ses pages autant dans les illustrations que dans les mots. J'ai passé un bon moment de lecture avec mes petits.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-reve-de-chat-taigne-colline-hoarau-a209670688

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MelBonnot 2021-08-12T16:37:23+02:00
Argent

Une fois n’est pas coutume, je vous parle d’un album jeunesse. Si le nom de l’auteure ne vous est pas inconnu c’est que je vous ai déjà parlé d’un de ses romans pour adulte, « Notre vie à trois ». Colline Hoarau est donc une écrivaine dont la plume délivre des mots aux petits comme aux grands.

Je tiens à vous prévenir immédiatement qu’un personnage meurt dès de le début de l’histoire. Cela m’a fait sourciller car le livre s’adresse tout de même aux enfants de quatre à six ans. Des âges où la mort est une notion encore abstraite et qu’il est donc nécessaire d’aborder avec précaution et un certain recul. Je pense qu’un avertissement pour les parents en quatrième de couverture n’aurait pas été de trop.

Cependant, cet ouvrage prône le bonheur et le fait d’aller de l’avant malgré l’adversité, ainsi que de se donner la peine de réaliser ses rêves. Le Chat Taigne souhaite aller à l’école car il a soif d’apprendre mais il n’ose pas laisser sa maîtresse seule. Je ne vous en dévoile pas plus mais sachez que les tribulations de ce minou valent la peine d’être lues. La tristesse laisse rapidement place à la joie ainsi qu’à des rebondissements cocasses.

L’auteure est enseignante et cela se sent, enfin cela se voit, car certains passages prennent un aspect pédagogique intéressant et léger qui ne plombe pas le récit. On apprend ainsi l’origine du mot « dengue ». Je vous en reparle un peu plus tard. Le vocabulaire est parfois un peu recherché pour des enfants de maternelles mais cela me semble être une bonne chose. La littérature jeunesse tend depuis des années à utiliser des termes simplistes et, ne nous mentons pas, la jeune génération utilise un registre de langue de plus en plus pauvre.

Ce livre représente à mes yeux une formidable occasion d’échanger entre adulte et enfant.

Si l’auteure nous apprend l’origine du mot « dengue », elle nous invite aussi à prononcer correctement chikungunya. Par contre le « répète après moi » façon Dora l’exploratrice, je suis désolée mais je l’ai avalé de travers. Pour moi ce passage n’est pas en corrélation avec le reste de l’ouvrage. Ces quelques lignes créent une cassure au niveau du rythme.

A mes yeux, la classe d’âge choisie pour cet ouvrage est trop basse. Je ne lirai clairement pas ce conte à un enfant de quatre ans, car il est assez long et contient tout de même quelques difficultés. Mais comment en tenir rigueur à l’éditeur quand on sait que celui-ci prône l’accessibilité à la lecture en proposant des ouvrages en format papier, numérique, mais aussi adaptés aux personnes dyslexiques, malvoyantes, en braille et audio. Tout mon respect à Evidence Editions qui rend la lecture abordable à tous les enfants et parents. J’ai eu la chance d’avoir la version adaptée aux personnes souffrant de dyslexie (ce n’est pas mon cas) entre les mains, je trouve l’idée géniale.

Pour finir, un petit mot à propos des jolies illustrations aux teintes pastelles de Ben Renaut. Elles complètent à merveille l’histoire du curieux et attachant Chat Taigne.

Suivez les traces de pattes de ce minet afin de vous plonger dans une histoire à la jolie morale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shaynning 2021-07-27T19:07:40+02:00
Lu aussi

Je remercie dans un premier temps l'autrice de m'avoir fait parvenir son album jeunesse.

Le premier aspect que je souhaite aborder le concernant, parce qu'il détonne, est l'écriture. Non pas qu'il soit mal écrit, au contraire, j'apprécie la variété de vocabulaire et de sonorité, mais il est beaucoup trop long pour le lectorat 4-6 ans. Je me base sur le programme scolaire du Québec et ce que les professeurs de ce niveau m'ont apprit en librairie. Au pays, on commence à former à la lecture seulement en première année primaire, soit à 6 ans. Cette longueur de texte et cette charge de vocabulaire correspond plus à la fin deuxième année primaire ( 7 ans) et début troisième année primaire ( 8 ans). En outre, comme ni les 4 ans ni les 5 ans ne savent lire, je ne vois pas la pertinence de mettre "Dyslexie" comme accommodement, puisque c'est évidemment le professeur qui va devoir lire cette longue histoire.

J'ajoute que je ne vois pas en quoi il est adapté pour la dyslexie. Il n'y a ni variation de police, de couleur, de formes, mais aussi aucunes lettres barrées, ni même de marges double interligne, comme les oeuvres adaptés pour la dyslexie. Mais nous avons peut-être des différences d'accommodements entre nos deux pays?

Sur les thèmes, j'ai bien sur apprécié celui de l'école, lieu de Savoir et d'apprentissages, à travers le regard de ce chat orange. À mon avis, on aurait pu rétrécir l'histoire juste sur cet aspect, cela aurait été plus adapté aux 4-6ans. le début ne servait qu'en a lui à pas grand chose, hormis de mettre un background au personnage de Clémentine. À mon sens, je ne voyais pas la pertinence de parler autant de Clémentine, si le sujet de base est l'école. On aurait pratiquement pu en faire un autre livre, sur le thème du deuil ou de l'amour.

D'ailleurs, en ce qui concerne Clémentine, je ne suis pas sur d'aimer le message de son amoureux Colin: "Promet moi d'être heureuse et souriante". C'est très délicat comme promesse, parce que ça peut être interprété comme "Je t'interdit de vivre de la tristesse, tu n'as pas le droit de vivre des émotions jugées négatives", ce qui, je pense, est justement un problème dans notre façon de voir la vie. Quand on perd quelqu'un de proche, au contraire, on doit être libre de vivre les émotions qui font parti intégrante du deuil, pour évoluer vers un retours à l'équilibre ensuite. "Il fallait la tenir [ la promesse]": les "il faut", c'est dangereux. Bref, je sais que j'extrapole, mais vous seriez surpris de voir combien les enfants ne sont pas des imbéciles et si on leur enseigne que la vie c'est "il faut à tout prix ne pas vivre de négatif, un sourire collé au visage", on leur met une pression colossale sur les épaules. Et c'est irréaliste de vivre "toujours heureux" de toute manière. Là, c'est l'intervenant social et le psy en moi qui parle.

Je me demande aussi pourquoi il y a eu une si grande répétition du "Il ne pouvait pas parler. C'est un chat". C'est évident, non?

J'ai remarqué aussi les nombreux passages à structure répétitives sur des champs lexicaux ou des groupes de mots: alphabet, océans, formules d'au revoir, ce qui peut être amusant.

Je pense que le message global de cette longue histoire est " Vous, enfants humains, êtes privilégiés d'aller apprendre dans vos écoles". C'est mignon et c'est vrai, évidemment. Surtout quand on sait que des millions d'enfants ne sont pas scolarisés de par le monde. Je pense que c'est l'élément le plus fort de l'album: passer par une tierce personne ( Chat Taigne) qui porte un regard extérieur sur l'école et qui passe par plusieurs domaines et sujets d'apprentissages pour englober les savoirs écoliers.

N'empêche, j'aimerais mieux être ce chat scolaire pour une chose: au moins, il n'es pas ÉVALUÉ! Je me suis souvent dit que le noeud de la guerre pour l'école passe par la motivation, mais surtout, les évaluations, parce que ça crée de la compétition, de la comparaison et surtout, le sentiment d'échec et de moindre valeur. Si jamais vous voulez faire un second opus avec Chat Taigne, madame Hoaru, voilà une idée.

Les dessins sont mignons, mais peu nombreux. J'aime bien le côté "gros coussin" du chat orange. Les tons choisis sont apaisants, dans le nuancier pastel.

Enfin, "Chat Taigne" suit un peu cette idée que les chats sont des animaux avec une certaine intelligence insoupçonnée, comme dans plusieurs oeuvres jeunesse et adulte en format roman. Combien d'histoires ai-je vu où les chats sont présentés comme de potentiels rois du monde et êtres dotés d'une intelligence rivalisant celle des humains! Seulement, la différence ici, c'est que les chats sont là en appuis et nous apporte un peu de leur sagesse.

J'ai aussi remarqué que la maison d'Édition Évidence ( qui semble exclusivement desservir l'Europe, parce que nous n'en avons pas ici au Québec), propose des oeuvres à format variés: numérique, dyslexique, malvoyant, braille et audio. Un bon point pour elle!

En somme, un petit album mignon, mais qui aurait pu être plus court, plus illustré et plus spécifique sur son thème, mais qui a le mérite de promouvoir la scolarité.

Pour un lectorat de 4-6 ans ( mais avec assistance professorale ou parentale). Sinon, pour le lectorat du second cycle primaire ( 8-9 ans), pour la lecture seule.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sheonandbooks 2020-03-10T09:50:17+01:00
Or

L’auteur nous offre, ici, un récit tout en rime ce qui rend la lecture rythmée et plaisante. Colline Hoarau évoque plusieurs thèmes auxquels l’enfant sera confronté au cours de sa vie comme le deuil, la différence, l’amour, l’envie, le savoir…

Pour ce qui est des illustrations, elles sont jolies, colorées et attrayantes. De plus, elles accompagnent parfaitement le texte.

Avis complet : https://sheonandbooks.wordpress.com/2018/12/06/le-reve-de-chat-taigne-colline-hoarau/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alycia-2 2019-01-18T16:24:44+01:00
Or

Le rêve de Chat Taigne est un livre destiné aux enfants, mais qui peut également plaire aux plus grands. En effet, le message véhiculé par l’auteure et l’illustrateur est fort et nous concerne tous puisqu’il s’agit de croire en ses rêves et de faire de son mieux pour les réaliser. Cet album est une source d’espoir pour toutes les générations qui seront amenées à lire ces quelques pages. Cela est accentué par la douceur qui émane de la plume de Colline Hoarau, les rimes qui rythment le récit et apportent de la joie, ainsi que par les couleurs vives et pétillantes choisies par l’illustrateur pour donner du relief à ses dessins.

Même si le livre est pour un jeune public, des sujets plus sérieux sont traités comme la maladie, la mort ou l’apprentissage. De nombreuses valeurs sont également mises en avant telles que l’entraide, l’amour et l’amitié. Le tout est expliqué avec tendresse et pédagogie. D’ailleurs, l’album est adapté aux lecteurs dyslexiques, ce qui, à mes yeux, renforce le message présent dans l’histoire. Rendre la lecture accessible à tous, c’est faciliter l’apprentissage de chacun et augmenter ses chances de devenir celui qu’il souhaite, de voir ses rêves se réaliser.

Le choix des personnages est aussi très pertinent. Effectivement, les enfants peuvent se reconnaître dans les dessins des écoliers et leur rapport à l’école. Ils peuvent également s’inspirer de la volonté de Chat Taigne et de Chat Touille. Le fait de mettre en scène deux chats qui croient en leurs rêves permet d’éveiller l’imaginaire des enfants et d’apprendre tout en s’amusant, d’autant plus que les noms qui leur sont donnés sont faciles à retenir et drôles pour les enfants.

Vous l’aurez compris, j’ai été convaincue par cet album jeunesse plein de douceur, mais aux sujets sérieux. Ce n’est pas toujours évident de répondre aux nombreuses questions que les enfants nous posent et je reste persuadée que la littérature peut nous aider à y parvenir. Le rêve de Chat Taigne fait partie de ces livres utiles à l’apprentissage et au divertissement des plus jeunes. Je vous conseille chaleureusement de découvrir cette jolie histoire avec vos enfants, frères et sœurs, neveux et nièces, cousins et cousines, ou simplement pour votre propre plaisir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par unpeudelecture 2018-11-17T14:13:57+01:00
Or

Avis familial

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteure Colline Hoarau d’avoir pensé à moi et de m’avoir accordé sa confiance pour ce service presse obtenu via la plateforme Simplement. J’ai adoré lire cette histoire à mes enfants et la découvrir avec eux. Une petite aventure bien sympa sur la vie de tous les jours. L’enfant découvre des choses qu’il fait tous les jours, mais aussi un vocabulaire plus riche que celui qu’il parle ou entend la plupart du temps. Un livre très agréable fait de rêves, d’envies, de partages et de voyages.

L’avis de mon fils de 11 ans : L’histoire de Chat Taigne est drôle. Le fait que ce soit une lecture adaptée aux Dyslexiques est un grand atout pour moi. Avec ce petit livre, on se rappelle que les rêves sont le début de chaque aventure. Chat Taigne est un chat qui nous dit tout, sans parler.

L’avis de mon fils de 9 ans : Avant de me coucher, ça a été agréable et drôle de découvrir les aventures de ce petit chat qui souhaite sortir. Petit à petit, l’histoire se dévoile et nous apprend à découvrir le monde, de nouveaux mots et une philosophie.

L’avis de mon fils de 5 ans : J’ai beaucoup aimé Chat Taigne qui rêve beaucoup. J’ai appris des mots nouveaux et pendant que maman lisait, j’imaginais la vie de ce chat. Plus la lecture avançait, plus je découvrais les réponses à mes questions.

L’avis de ma fille de 2 ans : La couverture est douce et le chat il est tout rond. Les images j’aime bien et Clémentine elle est gentille.

#Ilena

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 8
Commentaires 6
extraits 1
Evaluations 5
Note globale 7.8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode