Livres
461 205
Membres
417 259

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Roi des fauves



Description ajoutée par mielicanela 2018-05-23T18:42:46+02:00

Résumé

Accusés de meurtre, Ivar, Kaya et Oswald sont injustement condamnés à un sort pire que la mort. Enfermés dans un royaume en ruines, coupés du monde, il leur reste sept jours d'humanité. Sept jours pendant lesquels le parasite qu'on leur a inoculé va grandir en eux, déformant leur corps et leur esprit pour les changer en monstres, en berserkirs, ces hommes-bêtes enragés destinées seulement à tuer ou être tués.

Commence alors une course contre le temps, effrénée, angoissante, où les amis d'hier devront rester forts et soudés, pour lutter contre les autres... Et surtout contre la bête qui grandit en eux. Existe-t-il une issue? Existe-t-il un salut quand son pire ennemi n'est autre que soi-même?

Afficher en entier

Classement en biblio - 164 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lyanaa 2018-10-18T14:29:21+02:00

La jeune fille se tourna vers lui, son museau froncé, les dents découvertes. Des oreilles de loup s’aplatissaient sur son crâne. De la fourrure blanche, soyeuse, couvrait ses joues. Des poils poussaient sur ses bras, mais le reste de son corps était encore humain.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

La couverture et l'histoire de ce livre, sombres et mystérieuses, m'avaient très vite attirée. Le thème des berseks, ces guerriers empruntés à la mythologie nordique qui deviennent enragés sur un champ de bataille, est un élément que l'on ne rencontre pas si souvent que cela dans la littérature. Et j'ai très vite été curieuse de découvrir ce récit d'Aurélie Wellenstein. Scrinéo m'avait déjà séduite par une autre de ses parutions, La Voie de l'Oracle, c'est donc avec plaisir que je me suis lancée dans cette nouveauté.

Suite à une famine sans précédent, Ivar, Kaya et Oswald sont contraints de braconner sur les terres du Jarl. Malheureusement, ils se retrouvent alors nez à nez avec un berserkirs qui les signale. Fuyants et craignant pour leur vie, leur face à face avec le seigneur se résoudra par la mort de ce dernier. Du moins c'est ce qu'ils pensaient, à tord. Ils sont alors arrêtés pour tentative de meurtre, et condamnés à devenir à leur tour des berserkirs, des êtres mi-homme, mi-monstre sans volonté, sans plus aucune humanité, et destinés uniquement à tuer ou être tués...

Le gros point fort de ce roman est sans conteste l'ambiance sombre et brutale très proche du monde nordique, un univers que j'affectionne tout particulièrement. Aurélie Wellenstein nous plonge ainsi dans un monde où l'on sent très vite que tout ne sera pas tout beau tout rose. Dès les premiers chapitres le ton est donné, et on se rend très vite compte que nos trois compères vont traverser des épreuves toutes plus horribles les unes que les autres. L'auteur exploite ainsi sa mythologie à son maximum, elle ne laisse rien de côté, mais ne nous cache rien non plus. C'est violent, c'est parfois barbare, mais c'est ainsi que cela se devait être, tout en souffrance mais sans faute de goût. Aurélie Wellenstein va directement à l'essentiel, et ne prend pas la peine d'enjoliver les choses. C'est direct, purement efficace.

J'ai été également séduite par le trio de héros de l'histoire. Ivar peut être qualifié de leader, il conduit ses compagnons, et reste prêt à tout sacrifier pour leur bien et pour les sauver. Oswald, quant à lui, est plus réfléchit. Il contrebalance avec brio la fougue d'Ivar qui peut se laisser parfois trop emporter. Celle que j'ai préférée reste Kaya, intelligente mais tête brûlée, loin de la faible jeune fille qu'elle aurait pu être.

Mais ce qui m'a le plus marquée, c'est cette incapacité que j'ai eu de prédire la fin. J'ai vite compris que l'auteur pouvait partir à l'opposé de ce que je pensais et qu'il ne fallait pas forcément que je m'attende à un happy end. A ce stade là, j'étais tout bonnement déroutée ; il me fallait lire, avancer, découvrir la suite qui me surprenait toujours encore plus, et qui m'a fait laisser mes prédictions aux vestiaires.

Pour conclure, ce n'est pas vraiment un livre jeunesse que l'on a là. La rudesse des mots et des évènements, la noirceur de l'ambiance en fait un roman qui peut ainsi plaire à un plus large public, jeune comme adulte. L'auteur m'a embarquée et m'a baladée comme elle le voulait, et ô combien j'ai aimé découvrir tout ce qu'elle nous avait réservé ! Mon seul reproche sera que l'histoire se lit bien trop vite, elle est addictive et presque malsaine : on veut savoir, on veut découvrir les souffrances qui attendent notre trio, et comment tout cela va se finir...

Une très jolie découverte en soi, que je ne peux que conseiller à tous ceux qui aiment la fantasy sombre et cruelle...

http://place-to-be.net/index.php/litterature/fantastique/fantasy/2856-2-le-roi-des-fauves-ecrit-par-aurelie-wellenstein

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par BulledEleyna 2019-06-09T22:24:32+02:00
Or

Le Roi des Fauves est un roman de dark fantasy pour adolescent qui, à mon sens, est tout aussi bien destiné à tous les publics. En effet, la plume simple et moderne d’Aurélie Wellenstein permet une narration efficace et donne une vision empathique de la lente déchéance des trois protagonistes. Si l’univers qui emprunte aux mythes nordiques est sombre et cruel, il plaira par sa réinterprétation du mythe du berserk et son propos très actuel sur une société capable de faire ressortir la noirceur et la bestialité qui subsistent au fond de chaque être humain.

Chronique complète : https://bulledeleyna.wordpress.com/2019/06/09/chronique-litteraire-le-roi-des-fauves-aurelie-wellenstein/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ilfioredelmale 2019-06-08T20:47:16+02:00
Bronze

Ayant été charmé profondément par le Dieu oiseau, j’ai étendu ma découverte des écrits d’Aurélie Wellenstein au Roi des fauves, un autre roman du type dark fantasy.

Il est très prenant, changeant du tout au tout, l’auteur nous place dans un monde fantasy où le royaume et surtout le peuple se meurt. La famine fait ravage et quiconque va chasser sur les terres du seigneur sera accusé de braconnage et tué. Pendu. Massacré par des fauves, des monstres, des bersekirs.

Autrement dit, des hommes à moitiés transformés en bête sanguinaire par un parasite détruisant leur humanité.

Je vais te crever le ventre, avertit-il. Je vais répandre tes tripes ici…

Le résumé le dit bien : une course contre le temps débute, on suit les pas, les trébuchements, les craintes des personnages : Ivar, Kaya et Oswald qui luttent contre leur bestialité, la colère léguée sous contrainte et leur désir de massacre, oscillant entre folie et désir que tout cela cesse.

Et pour pimenter le tout, une intrigue oscillant entre hallucinations et faits réels se joue en même temps. Il n’y a pas vraiment à attendre d’imprévisibilité au cours de la lecture, mais ça ne l’entache en rien.

J’ai apprécié la fin, tout comme le reste du livre, c’était cohérent, bien mené, et certaines descriptions m’ont fait froncer du nez car j’imaginais vraiment certaines scènes peu ragoûtantes, ce qui est positif. Toutefois, je n’ai pas su me lier avec les personnages, bien qu’ils ne sont pas lisses. Oswald m’a d’ailleurs beaucoup fait rire avec son humour douteux.

Objectivement, ce livre possède véritablement tous les ingrédients pour ravir. L’action, l’écriture fluide et efficace, l’horreur, le sanglant parfaitement bien décrit, les tensions et angoisses des personnages, le fait que l’auteur ne leur fasse pas de cadeaux. Subjectivement, je n’ai pas été plus chamboulée que ça par ma lecture, elle est bonne, mais je pense que le Dieu Oiseau restera au sommet à mes yeux.

Sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/06/06/le-roi-des-fauves/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Flownia 2019-01-06T15:31:31+01:00
Argent

Très bonne découverte mais l'histoire est assez sombre et violente. Les personnages sont attachants et on suit leur aventure à travers un univers fantasy inquiétant. J'ai passé un bon moment :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par doubleH 2018-12-10T19:01:20+01:00
Or

Quoi de mieux qu'un bon roman bien sombre, bien noir après plusieurs lectures feel good. Le Dieu Oiseau fut un coup de cœur, Le roi des fauves m'a été vendu par l'auteure comme son grand frère et elle n'a pas menti ! Je l'ai adoré !

La transformation du personnage est intéressante, violente, bestiale. J'apprécie les romans qui prônent de bonnes valeurs de morale, de bonnes actions (et patati et patata), mais parfois un roman qui enlise ses personnages dans la vengeance, la noirceur et qui n'a pas de pitié pour eux c'est bien aussi ! Et Aurélie Wellenstein a un réel talent pour ce genre de roman, qui au lieu d’insuffler la douceur, insuffle le froid et l'horreur mais libère également d'une certaine façon.

(Je tiens à faire remarquer que l'auteure progresse dans ses romans. Après en avoir lu 3, je remarque qu'elle s'est améliorée dans le développement psychologique (alors qu'elle avait déjà atteint un très bon niveau avec Le roi des fauves)).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2018-09-14T22:43:09+02:00
Or

http://lire-une-passion.weebly.com/fantasy/le-roi-des-fauves-aurelie-wellenstein

"En résumé, c'est un roman qui prend aux tripes dès les premières pages. On s'attache rapidement aux personnages et on remarque très vite que cet univers est à la fois troublant, terrifiant et addictif. Difficile d'en sortir. Avec ce roman, aurélie Wellenstein nous sort de notre zone de confort, pour nous plonger en enfer. Un voyage qui ne laisse pas indifférent."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2018-08-26T21:21:27+02:00
Or

"Le roi des fauves" fait partie de ces récits pour lesquels on se demande "pourquoi ai-je attendu si longtemps pour le lire".

C'est pour moi presque un coup de cœur (si la fin avait été un tout petit peu différente c'était bon).

Les personnages sont tous bien travaillés, avec de belles qualités mais aussi avec leurs défauts, ce qui est un très bon point car même si nous sommes totalement dans l'imaginaire, cela donne de l'humanité au récit.

Le bestiaire est fabuleux, des Berserkirs dignes des plus grands récits, impressionnants et surprenants, le rapport de force physique et mental entre l'humain et son animal fétiche est d'une justesse incroyable.

Les décors sont, sommes toutes, assez classiques, mais pas désagréables, une forêt mystique, emplie de magie.

Aurélie Wellenstein à une plume vive et précise, déjà dans "Les loups chantants" c'était le cas, pas de place ici pour des digressions inutiles, elle va droit au but et c'est tant mieux, j'ai avalé les pages à une vitesse monstre, en deux soirs c'était fait et je garderai un souvenir très positif de ma lecture.

Si vous aimez la fantasy et cherchez un roman français de qualité, n'hésitez pas à pencher pour "Le roi des fauves".

Voir la chronique sur mon blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2018/08/le-roi-des-fauves-aurelie-wellenstein.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Beilz 2018-07-19T19:17:39+02:00
Diamant

Obscur, violent et terriblement addictif !

J'ai dévoré ce livre en quelques heures et j'en suis ressortie toute perturbée. L'auteure m'a vraiment embarqué dans les méandres les plus sombres de l'humanité (et de notre côté animal également).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fo0stine 2018-06-24T18:54:19+02:00
Argent

Après avoir laissé ce livre des années dans ma PAL, je me suis enfin décidée à me lancer dans cette aventure. Autant dire que c'est une bonne découverte.

On entre dans le récit très facilement et dès les premières pages grâce à l'écriture fluide et agréable de l'auteure. C'est un monde lugubre et bien approfondi, on s'imagine très bien l'ambiance malsaine dans laquelle nos personnages essaient de survivre. Il s'agit pour moi du gros point fort du livre. Je n'ai pas trouvé les personnages très attachants (hormis Ivar) mais pour une fois cela ne m'a pas dérangé car ça s'intègre parfaitement dans l'univers. J'aurais juste aimé quelques pages supplémentaires à la fin, pour aller plus loin dans l'histoire.

Ce fut un réel plaisir de d'entrer dans ce monde créé par Aurélie Wellenstein, même si ses personnages n'ont pas la belle vie. C'est un ouvrage original qui, je pense, marque le lecteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lovelynette 2018-06-05T10:46:44+02:00
Diamant

Ce livre est une petite pépite dans son genre !

L'autrice réadapte la mythologie du berserk scandinave à merveille le mêlant à l'ambiance sombre et violent de son univers. Elle a réussi à me tenir en halène tout au long de son histoire et, m'a prise de court plus d'une fois ce qui est assez rare.

Ivar, le personnage principal du trio, est très intéressant. Ne cessant de lutter contre tout ce qui lui tombe dessus, essayant de faire du mieux qu'il peut, est vraiment très attachant Spoiler(cliquez pour révéler)bien que la fin peut le rendre antipathique mais personnellement, je le comprend.

Oswald, le froussard du groupe, est rendu sympathique par son humour (noir ?). Heureusement, car sans cela, il serai un personnage pathétique qui me serais très vite sorti par les yeux ! Spoiler(cliquez pour révéler)Bien que l'on se doute qu'il est le premier à mourir.

Kaya, quant à elle, elle me plaisait bien dans la première partie du roman. Une fille forte, franche et qui sait, un tant soit peu se battre. Puis, lorsqu'ils sont envoyés sur les terres des Berserkirs. Je l'ai détestée ... Son changement dû au parasite est compréhensible mais ... je n'ai pas du tout accroché à ses choix, ses décisions que j'ai trouvé plus que ... discutables Spoiler(cliquez pour révéler)comme se jeter dans le lit du Roi des fauves pour se venger d'Ivar alors que ce pauvre gars veut juste aider ses deux amis ...

Une fois terminé, on prend un certain recule pour réfléchir à ce que l'on vient de lire ; car on peut interpréter un grand nombre de message dont le plus évident : la dualité homme/animal chez chacun de nous.

J'ai eu la chance de rencontrer Aurélie Wellenstein et de discuter avec elle de son travail, de savoir comment et pourquoi ce récit-là. C'est une femme vraiment très sympathique et ses histoires sont accrocheuses ! J'ai beaucoup aimé "Le Dieu-Oiseau" et celui-ci ne fait pas exception. Ce sont des livres à lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielicanela 2018-05-23T19:09:18+02:00
Bronze

Un livre que j'ai lu d'une traite, en une seule journée.

J'avoue que quand j'ai lu la 4e de couverture, je m'étais mise en tête que ce roman était surtout prétexte à des réflexions sur notre intériorité, sur le combat que nous menons parfois contre certaines circonstances... Mais en fait, ce n'est pas vraiment ça, du moins pas tout à fait.

Dès le début de l'histoire, on se retrouve plongé dans une civilisation moyenâgeuse nordique, avec les injustices de l'époque et la présence de certains personnages issus de la mythologie nordique. L'univers décrit par l'auteur est détaillé, les actions précises même (surtout) dans leur cruauté. Je n'y connais pas grand chose, mais si la série "Vikings" est fidèle aux moeurs de l'époque, c'est réussi pour planter le décor et les personnages. Ces derniers sont souvent des archétypes (la belle insoumise, le froussard, le costaud, les affreux,...) mais on a quelques personnages qui sortent du lot, notamment vers la moitié du récit.

Au final, ce n'est pas une histoire facile à comprendre, notamment parce que les notions de bien et de mal (qui pourtant sont essentielles dans les récits moyenâgeux) ne sont pas des filtres pertinents pour analyser ce qui se passe. J'en ai bien tiré quelques petites idées de valeurs et de morales, mais ce n'est pas très satisfaisant: la fin de l'histoire, très ouverte, pourrait faire pencher la balance dans pas mal de directions... A lire à partir de 15 ans peut être?

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Roi des fauves

  • France : 2015-05-21 (Français)
  • France : 2017-03-09 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 164
Commentaires 53
Extraits 10
Evaluations 74
Note globale 7.84 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode