Livres
487 228
Membres
477 997

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Roi des fauves



Description ajoutée par mielicanela 2018-05-23T18:42:46+02:00

Résumé

Accusés de meurtre, Ivar, Kaya et Oswald sont injustement condamnés à un sort pire que la mort. Enfermés dans un royaume en ruines, coupés du monde, il leur reste sept jours d'humanité. Sept jours pendant lesquels le parasite qu'on leur a inoculé va grandir en eux, déformant leur corps et leur esprit pour les changer en monstres, en berserkirs, ces hommes-bêtes enragés destinées seulement à tuer ou être tués.

Commence alors une course contre le temps, effrénée, angoissante, où les amis d'hier devront rester forts et soudés, pour lutter contre les autres... Et surtout contre la bête qui grandit en eux. Existe-t-il une issue? Existe-t-il un salut quand son pire ennemi n'est autre que soi-même?

Afficher en entier

Classement en biblio - 191 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lyanaa 2018-10-18T14:29:21+02:00

La jeune fille se tourna vers lui, son museau froncé, les dents découvertes. Des oreilles de loup s’aplatissaient sur son crâne. De la fourrure blanche, soyeuse, couvrait ses joues. Des poils poussaient sur ses bras, mais le reste de son corps était encore humain.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

La couverture et l'histoire de ce livre, sombres et mystérieuses, m'avaient très vite attirée. Le thème des berseks, ces guerriers empruntés à la mythologie nordique qui deviennent enragés sur un champ de bataille, est un élément que l'on ne rencontre pas si souvent que cela dans la littérature. Et j'ai très vite été curieuse de découvrir ce récit d'Aurélie Wellenstein. Scrinéo m'avait déjà séduite par une autre de ses parutions, La Voie de l'Oracle, c'est donc avec plaisir que je me suis lancée dans cette nouveauté.

Suite à une famine sans précédent, Ivar, Kaya et Oswald sont contraints de braconner sur les terres du Jarl. Malheureusement, ils se retrouvent alors nez à nez avec un berserkirs qui les signale. Fuyants et craignant pour leur vie, leur face à face avec le seigneur se résoudra par la mort de ce dernier. Du moins c'est ce qu'ils pensaient, à tord. Ils sont alors arrêtés pour tentative de meurtre, et condamnés à devenir à leur tour des berserkirs, des êtres mi-homme, mi-monstre sans volonté, sans plus aucune humanité, et destinés uniquement à tuer ou être tués...

Le gros point fort de ce roman est sans conteste l'ambiance sombre et brutale très proche du monde nordique, un univers que j'affectionne tout particulièrement. Aurélie Wellenstein nous plonge ainsi dans un monde où l'on sent très vite que tout ne sera pas tout beau tout rose. Dès les premiers chapitres le ton est donné, et on se rend très vite compte que nos trois compères vont traverser des épreuves toutes plus horribles les unes que les autres. L'auteur exploite ainsi sa mythologie à son maximum, elle ne laisse rien de côté, mais ne nous cache rien non plus. C'est violent, c'est parfois barbare, mais c'est ainsi que cela se devait être, tout en souffrance mais sans faute de goût. Aurélie Wellenstein va directement à l'essentiel, et ne prend pas la peine d'enjoliver les choses. C'est direct, purement efficace.

J'ai été également séduite par le trio de héros de l'histoire. Ivar peut être qualifié de leader, il conduit ses compagnons, et reste prêt à tout sacrifier pour leur bien et pour les sauver. Oswald, quant à lui, est plus réfléchit. Il contrebalance avec brio la fougue d'Ivar qui peut se laisser parfois trop emporter. Celle que j'ai préférée reste Kaya, intelligente mais tête brûlée, loin de la faible jeune fille qu'elle aurait pu être.

Mais ce qui m'a le plus marquée, c'est cette incapacité que j'ai eu de prédire la fin. J'ai vite compris que l'auteur pouvait partir à l'opposé de ce que je pensais et qu'il ne fallait pas forcément que je m'attende à un happy end. A ce stade là, j'étais tout bonnement déroutée ; il me fallait lire, avancer, découvrir la suite qui me surprenait toujours encore plus, et qui m'a fait laisser mes prédictions aux vestiaires.

Pour conclure, ce n'est pas vraiment un livre jeunesse que l'on a là. La rudesse des mots et des évènements, la noirceur de l'ambiance en fait un roman qui peut ainsi plaire à un plus large public, jeune comme adulte. L'auteur m'a embarquée et m'a baladée comme elle le voulait, et ô combien j'ai aimé découvrir tout ce qu'elle nous avait réservé ! Mon seul reproche sera que l'histoire se lit bien trop vite, elle est addictive et presque malsaine : on veut savoir, on veut découvrir les souffrances qui attendent notre trio, et comment tout cela va se finir...

Une très jolie découverte en soi, que je ne peux que conseiller à tous ceux qui aiment la fantasy sombre et cruelle...

http://place-to-be.net/index.php/litterature/fantastique/fantasy/2856-2-le-roi-des-fauves-ecrit-par-aurelie-wellenstein

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par ValeriousFox 2020-01-19T19:49:31+01:00
Diamant

J'ai dévoré ce roman du début à la fin, incapable de le lâcher et de quitter les personnages, marqués au fer rouge par un monde semblable au nôtre de par sa cruauté et son cynisme.

L'intrigue est très immersive, on se sent révoltés pour et avec les trois amis condamnés à un sort pire que la mort, tout cela à cause de la rage d'un seigneur capricieux et malsain.

Comme de coutume avec Aurélie Wellenstein, il ne faut pas s'attendre à un happy end, mais plutôt à un dénouement doux-amer. Celui qui clôt ce roman suit ce modèle en étant à la fois logique, et sombre.

Un gros coup de coeur que je recommande chaudement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lupinreadsbooks 2020-01-19T17:41:50+01:00
Or

Vraiment ce livre apporte une claque avec cet univers si sombre et rempli de cruauté.

Suivre ces 3 amis devenus les créatures qui les terrifient depuis toujours malgré est déchirant.

On voit leur lutte interne pour garder le contrôle face à ce pouvoir si puissant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Garance-6 2019-12-30T15:15:35+01:00
Bronze

J'ai commencé ce livre il y a deux jours, je l'ai terminé très vite. Je dois tout de même avertir que mon avis ne concerne que moi, et qu'il reste très subjectif.

J'ai été submergée par le début, la plume n'a rien d'exceptionnel, mais le texte était fluide, et je me suis très vite attachée aux trois personnages, surtout Oswald. Les premiers chapitres m'ont beaucoup plu, je trouvais les idées originales, bien pensées et ficelées, jusqu'à leur procès. De là, j'ai tiqué à nombreuses reprises, voyant qu'il n'y avait aucun contraste ni nuance envers les personnes : Spoiler(cliquez pour révéler)Oswald reste un froussard pleurnichard qui se dénigre sans cesse, Kaya une fille vive et maligne, mais parfois incompréhensible (hors berzerkirs j'entends) et Ivar l'adolescent fort, sur lequel tout repose et qui en impose Et peu à peu, j'ai décroché des personnages, hormis d'Ivar, pour lequel j'espérais beaucoup. Mais lui aussi, j'ai trouvé qu'il perdait un peu de sa saveur au fil de l'histoire. Comme c'est un one shot, je ne me plains pas du fait que peu de personnages secondaires aient pu être développés, mais après leur départ forcé, pas un des adolescents ne s'est plaint du manque de leur parents, de leur famille. Ivar n'en fait qu'une brève aparté, trop brève pour avoir de l'impact. La petite fille qui les suit plus tard ne m'a pas non plus émue.

Spoiler(cliquez pour révéler)Concernant le seigneur, j'avais presque tendance à le mêler au roi des fauves tant les deux sont semblables dans leur façon de parler : mauvaise, provocante, sans nuance Les antagonistes, eux aussi, manquent de quelque chose, on ne fait que les détester, sans plonger plus en profondeur dans leurs pensées, leurs sentiments. Ils sont noirs, les protagonistes blancs. Enfin, pas tout à fait : Spoiler(cliquez pour révéler) Le changement brutal d'Ivar m'a surprise, mais pas dans le bon sens, le livre était sans doute trop court, j'ai trouvé sa psychologie trop rapidement faite pour que je puisse comprendre ses sentiments.

Également, certaines incohérences sont assez flagrantes, surtout autour du roi des fauves, de ses décisions, de ses actes et de ses paroles, comme de l'homme-bouc.

Malgré mon détachement, je dois reconnaître que j'ai apprécié les scènes d'action, les descriptions de douleur très bien menée, à tel point que j'avais parfois l'impression de subir la douleur avec eux, le froid, la faim... Le vocabulaire est assez riche, la lecture plus que fluide, et certaines scènes m'ont vraiment plu ! Je sais que ce livre est un des premiers de l'autrice, il est tout de même bon malgré ces défauts.

Je ne me suis pas ennuyée dans ma lecture, désireuse d'en savoir plus et d'en espérer plus. La fin de m'a pas convaincue, encore une fois, c'est très subjectif. Ce qui me fait tiquer, c'est la psychologie des personnages.

Alors j'encourage tous les avides de sang, de sombre et de scènes palpitantes à le lire ! Il est très prenant, et il reste assez addictif. Une lecture agréable malgré mes déceptions, j'enchaîne donc avec Le dieu oiseau !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaurentM 2019-12-27T10:01:31+01:00
Or

J'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, ce livre est immersif, on rentre vraiment dans l'histoire, on sent toute la tension, la peur des personnages et surtout l'auteur n'a pas eu peur de sortir des sentiers battus. Le Roi des fauves est un livre qui ne laisse pas indifférent. Dès les premières pages, on comprend qu'on n'est pas là pour la joie de vivre ou une méga happy end... Et c'est pour cette plongée sombre qu'on continue à lire, et on s'enfonce dans le grinçant, le noir, l'obscur, jusqu'à être totalement imprégné de cet univers atypique créé par l'auteure. La fin est à la fois étonnante mais logique, et montre toute la justesse de ce livre et de ces personnages. Un livre à découvrir sans hésiter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laorus 2019-12-15T13:50:14+01:00
Bronze

Je dois dire que je suis un peu restée sur ma faim, bien que la fin de l'histoire soit bien menée. C'est une histoire bien construite durant laquelle on n'a pas le temps de s'ennuyer. Le roman est court mais prenant, on s'attache rapidement au trois personnages principaux. Le concept des berserkirs est original, contrairement au principe d'isoler des adolescents dans un lieu hostile. Malheureusement, j'ai été un peu déçu que cette univers plein de promesses n'est pas été plus développé. Un bon livre pour le jeune public en particulier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnaisBullet 2019-11-21T12:16:43+01:00
Diamant

Le Roi des fauves est un livre qui ne laisse pas indifférent. Dès les premières pages, on comprend qu'on n'est pas là pour la joie de vivre ou un méga happy end... Et c'est pour cette plongée sombre qu'on continue à lire, et on s'enfonce dans le grinçant, le noir, l'obscur, jusqu'à être totalement imprégné de cet univers atypique créé par l'autrice. J'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, ce livre est immersif, on rentre vraiment dans l'histoire, on sent toute la tension, la peur des personnages et surtout l'auteure n'a pas eu peur de sortir des sentiers battus. La fin est à la fois étonnante mais logique, et montre toute la justesse de ce livre et de ces personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Finn-Thilliamon 2019-10-21T15:34:58+02:00
Bronze

Le début est long à s'installer et l'histoire met quelques chapitres à se faire apprécier. Du début à la fin j'ai penser aux Goa'uld de Stargate. Même mode de parasitisme et de contrôle à quelques détails près.

La question de la lutte intérieure n'est finalement peu détaillée et la quête du roi des fauves ne semble pas si ardu que ça. Le roman ne creuse pas assez les nombreuses pistes de pensées qu'il a semé, ce qui peut frustrer.

Les personnages sont sympathique bien que Kaya m'exaspérait. Quant à Oswald, il commence presque transparent pour devenir le très bon comique du groupe qui n'a pas cessé (ou presque) de me tirer des rires dans les pires moments. Le personnage de la petite fille apparaît comme si elle allait être une encre pour finalement donner un petit sens philosophique, encore une fois peu détaillée, au roman.

Malgré tout je reconnais m'être laissée entraîner par l'écriture et mes questionnements jusqu'à entrevoir la fin bestiale. Au final, même en contrôlant son berserkir, ne garde-t-on pas une part de bestialité ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lolotte2003 2019-10-17T17:22:56+02:00
Diamant

Aurélie Wellenstein ne m'avait déjà pas déçue avec Le Dieu Oiseau, mais cette fois-ci se fut un véritable coup de foudre. L'histoire est juste extraordinaire ! Les personnages ont un caractère propre à eux, et leur psychologie sont terriblement bien recherché.

Aurélie Wellenstein a décidément un véritable don. Elle sait trouver les bons mots, le bon contexte et la bonne intrigue.

Bref, ce livre est un livre à lire. Attention quand même au âmes sensibles, certaines scènes sont assez violentes d'un point de vu physique, mais aussi psychologique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-565 2019-09-12T15:07:20+02:00
Argent

Passionnant mais ne recherchez pas une joie de vivre dans ce roman tout en difficulté. Les héros sont malmenés, leurs motivations pas toujours altruistes, mais leurs histoires palpitantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Adnap 2019-09-02T09:59:26+02:00
Diamant

Ce livre et le second que je lis. Entre mers mortes et le roi des fauves Aurélie Wellenstein nous fais découvrir des univers totalement différent mais tout deux incroyable.

Bref revenons a la lecture du roi des fauves... Je ne l'est pas vu passé.

L'univers, les personnages, les rebondissements et l'histoire en général étaient juste génial.

Faut savoir que l'autrice ne laisse aucun répis au personnage, toujours de l'action et aucun moment de calme.

Bref ce one shot était magique je conseille ce livre a 1000%.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Roi des fauves

  • France : 2015-05-21 (Français)
  • France : 2017-03-09 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 191
Commentaires 64
Extraits 11
Evaluations 91
Note globale 7.87 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode