Livres
436 940
Membres
363 227

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Royaume de Messidor, Tome 1 : Derrière le livre



Description ajoutée par StevieMH 2015-05-18T17:01:01+02:00

Résumé

Un voyage en Écosse qui tourne au cauchemar. Un étrange livre.

Un majestueux aigle noir.

Et deux adolescents à la vie tout à fait normale.

D’un côté, Thomas qui vit en France et, de l’autre, Anaël qui réside au royaume de Messidor. Leur rencontre était improbable, mais le destin en a décidé autrement !

Afficher en entier

Classement en biblio - 24 lecteurs

Extrait

Shania, les deux mains sur la poignée de son épée, semblait dan- ser tandis qu’elle parait les attaques de l’elfe. Malgré sa silhouette frêle, elle assénait des coups assez puissants qui parvenaient à défier la lame de son adversaire. Faënaro, visiblement, ne combattait pas au maximum de ses capacités et n’offrait à la jeune fille que des parades faciles, mais, lorsqu’il cessa le duel, il semblait satisfait de son élève.

— Très bien, je vois que tu as de bonnes bases. Maintenant, à toi, Anaël. Mets-toi en place. Surveille ta droite, regarde, si je pars de ce côté, je vais logiquement l’attaquer. Allez, bouge tes jambes, ne sois pas si raide ! Fais travailler ton bras et ton poignet.

Facile à dire. Au bout de plusieurs mouvements, l’épée du jeune homme semblait avoir doublé de poids. Il se sentait gauche et évoluait laborieusement, assailli de tous côtés par l’elfe qui semblait ne faire qu’un avec son épée et parait ses moindres coups de revers presque négligents, sans cesser de l’abreuver de conseils.

— Essaie de m’atteindre. Maintenant, tente d’éviter mes coups. Fais un effort, sinon tu ne réussiras jamais à devenir un bon bretteur.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Au Royaume de Messidor, Thomas et Anaël, deux jeunes garçons que tout oppose, vont devoir unir leurs forces pour déjouer la terrible menace qui plane sur cet endroit peuplé de créatures magiques.

Nous découvrons tout d'abord Thomas, propulsé malgré lui dans le Royaume de Messidor. Il se demande ce qu'il fait là et surtout pourquoi il a été choisi lui. Au début il ne souhaite qu'une chose, retrouver le cours normal de sa vie. Par la suite, il va se lier d'amitié avec Anaël et ses compagnons de route et son aide leur sera précieuse. Il épaule Anaël avec ses bons conseils mais surtout il n'hésite pas à le remettre à sa place si c'est nécessaire.

Puis, nous faisons la connaissance d'Anaël. Ce jeune garçon a des rêves et veut à tout prix les réaliser mais il n'a pas suffisamment confiance en lui. Sa rencontre avec Thomas et Shania va le pousser à atteindre son but. Rien ne l'avait préparé à cette mission, mais n'écoutant que son cœur il se jette tête baissée dans cette aventure armé de tout son courage.

Le style de narration choisi par l'auteur nous permet d'entrer dans les pensées de nos comparses afin de mieux connaître leur état d'esprit. Les personnages principaux sont attachants, ils sont jeunes et plein de fougue. On voit bien leur évolution au cours du récit, ils sont amenés à mûrir très vite. Avec leurs caractères si différents, ils forment une équipe étonnante. Ils se serrent les coudes et unissent leurs efforts face à l'adversité. Ils se poussent les uns les autres pour surpasser leurs limites. Leur détermination sans faille va prendre le pas sur leur faiblesse et leur immaturité du début.

Les autres personnages qui gravitent autour de nos héros ont aussi toute leur importance. Ils ont été travaillés soigneusement et l'auteur leur a insufflé de sa magie. Les “méchants” ne sont pas en reste, il y a toutes sortes de créatures maléfiques dans leurs rangs. Eunice D.M. nous parle ici d'aventure mais avant tout d'amitié.

La plume de l'auteur est agréable à lire. Le style est léger et entraînant, si bien que les pages défilent à une vitesse folle. Le vocabulaire est riche tout en restant à la portée de tous et le récit est ponctué d'humour et de multiples péripéties. Les rebondissements s'enchaînent et les chapitres courts aident à maintenir ce rythme soutenu.

L'imagination de l'auteur est foisonnante. C'est un réel plaisir de suivre les personnages dans cette épopée magique. La carte du royaume de Messidor est une bonne chose, elle permet de se projeter totalement dans l'aventure. J'ai aussi beaucoup apprécié les illustrations de Loïc Pain qui ponctuent le roman car elles apportent de la profondeur à l'univers du livre. J'ai également aimé le jeu des polices d'écriture qui rend la lecture intuitive.

Étant une grande fan de fantasy j'avais hâte de commencer ma lecture et je n'ai pas été déçue. Même si j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire au début, l'arrivée de Faënaro a fini d'éveiller mon intérêt et ma curiosité.

L'auteur lève doucement le voile sur le mystère entourant Thomas et Anaël, en tout cas juste assez pour nous donner une irrésistible envie de lire la suite.

Pour un premier roman, je trouve que Eunice D.M. a bien maîtrisé la chose. Elle nous livre ici un roman vraiment abouti et accessible à tous, que l'on soit jeune ou non.

C'est donc avec plaisir que je vais me plonger prochainement dans le tome 2 afin de retrouver nos jeunes héros dans la suite de leur quête.

Afficher en entier
Or

Une très belle couverture, un résumé énigmatique qui en dit assez pour intriguer le lecteur sur la teneur du roman. Je découvre une nouvelle auteur à la plume fluide, précise, avec un vocabulaire riche et simple à la fois, rendant ainsi sa lecture accessible aux jeunes et aux adultes.

Thomas, un adolescent vivant avec sa mère en France, doit partir en Écosse voir son oncle. Malheureusement, lors de son voyage arrive un accident et Thomas, entre la vie et la mort, se voit propulser dans un monde bien étrange, où il se voit assigner une mission qu'il doit mener à bien s'il veut retourner chez lui vivant. Cette mission consiste à aider un jeune garçon Anaël à mener à bien sa quête au royaume de Messidor. Le petit problème que rencontre Thomas, c'est qu'il n'y va pas sous sa forme humaine, mais sous celle d'un aigle ! Pas évident pour lui d'apprendre à voler ou à se nourrir, certaines scènes sont d'ailleurs bien cocasses ! Anaël est fils de forgeron, un brin rêveur, il veut devenir chevalier ! Anaël se demande pourquoi un aigle qui parle est venu l'aider, j'aime beaucoup comment Thomas peut replacer Anaël lorsque celui-ci part un peu trop dans ses illusions ! Ils partent donc tous deux, même si le père de Anaël n'est pas d'accord. Ils ne vont pas être seuls..Une jeune fille les accompagne, Shania, la fille cachée du comte, elle a fait des découvertes surprenantes chez ce dernier et se voit charger elle aussi de la même recherche que les garçons. Anaël va être séduit par Shania, elle a les idées bien arrêtées, des paroles très sages et matures. En route, ils vont rencontrer et vivre chez des elfes, et vont être initiés au maniement de l'épée par Faërino, un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Anaël va trouver une épée magique et mystérieuse, Meldita, qui parle elle aussi ! D'ailleurs tout le monde parle au royaume de Messidor, humains, animaux.. certains apportent des touches d'humour dans des moments graves, je pense notamment à Bizouille !!

Vous l'aurez compris, l'auteur entraîne le lecteur dans un monde qu'elle a crée de toutes pièces, très riche, complet, avec toutes sortes de créatures, plus ou moins sympas. Comme Thomas le fera remarquer, on se croirait plongés dans « le Seigneur des Anneaux », j'ai trouvé cette remarque judicieuse et qu'elle soit dite par un des personnages ne porte pas à critiquer cet univers. L'auteur n'a pas copié Tolkien, elle s'en est inspirée. Ses descriptions précises des décors, des personnages imprègnent bien le lecteur dans son monde. Elle va aussi porter avec ce roman de beaux messages d'amitié, de solidarité, en effet, les liens entre les jeunes gens vont se renforcer au fur et à mesure de leurs aventures, à un point où Thomas aura du mal à quitter ses compagnons pour retourner à sa vie ! Le final est à la hauteur du reste du roman, et surtout, il prépare au deuxième tome en laissant quelques indices, promettant ainsi une lecture encore bien prenante !!

J'ai vraiment apprécié ce roman, même si je ne lis plus beaucoup de fantaisie, j'ai pris beaucoup de plaisir avec ce royaume et cet univers et c'est avec un grand plaisir que je me plonge directement dans la suite des aventures de Thomas, Anaël et les autres ! Un grand merci à Eunice D.M. Pour ce moment d'évasion !

Afficher en entier
Argent

Même si ce livre est une littérature un peu jeune public pour moi, je me suis laissée embarquer et j'ai bien aimé suivre les aventures de Thomas, Anaël et Shania. Je lirai le 2ème opus avec plaisir, car j'ai envie d'en connaitre le dénouement.

Afficher en entier
Bronze

http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2015/10/le-royaume-de-messidor-derriere-le.html

Nous rencontrons donc Thomas, un jeune français qui, lors d'un voyage Écosse, se retrouve propulsé sous la forme d'un aigle, au Royaume de Messidor, afin de protéger Anaël.

J'ai bien apprécié Thomas car bien qu'au début, je le trouvais un peu trop sûr de lui, il se retrouve dans une position très difficile. Cela lui donne une leçon d'humilité et le pousse à évoluer ! Il doit tout apprendre en un rien de temps que ce soit sur Messidor ou encore sur sa condition d'aigle. Eh oui, apprenez qu'il n'est pas si facile d'apprendre à voler et à être un aigle ! ;-)

Anaël, le fils d'un forgeron, et Shania, la fille d'un comte, sont également attachants. Ils font parfois des erreurs mais ont un sacré courage de se lancer dans cette aventure ! Cette quête leur permet de gagner en assurance et en maturité !

Quant à Bizouille, c'est un personnage très mignon, qui est très protecteur envers Shania et qui apporte une belle touche humoristique au récit ! D'ailleurs, j'espère de tout mon coeur qu'on le reverra dans le second opus !

On retrouve un univers typique de fantasy peuplé d'elfes, arbres qui parlent, dragon... Où les descriptions des paysages et les combats sont bien menées (bien que ces dernières soient un peu courtes et trop faciles parfois. À croire que les personnages ont une chance d'enfer ! )... Cela me fait d'ailleurs dire que l'auteure a dû être influencée par Tolkien.

Cependant, elle arrive à tirer son épingle du jeu avec l'idée concernant l'épée Maldita, que je trouve extrêmement originale ! Ou encore le suspens instauré à la fin de ce 1er tome, grâce à certains indices, qui promettent une belle suite, que j'ai hâte de découvrir !

D'autre part, grâce à ce livre, l'auteure prône de belles valeurs comme le courage ou l'amitié par le biais de Thomas et Anaël, qui doivent apprendre à se faire confiance !

Finalement, le seul point que je pourrais reprocher à ce livre, c'est l'aspect un peu trop jeunesse. L'auteure m'avait prévenu mais je m'attendais à ce que certaines scènes soient un peu plus développées car du coup, on a l'impression que les événements s'enchaînent trop rapidement pour que ce soit crédible !

Pour conclure, malgré l'aspect jeunesse et la rapidité de certains événements, pour moi, c'est une très belle découverte, pleine d'action mais que je conseillerais plutôt à un public plus jeune (ou peu initié à la fantasy), bien que les plus grands se régaleront également !

Afficher en entier
Or

J'ai eu le plaisir de lire ce livre bien avant sa sortie chez Rebelle et je tiens à remercier l'auteur pour cette découverte et sa confiance.

J'avais beaucoup aimé la lecture, l'histoire est une belle expérience de fantaisie pour un jeune public qui voudrait découvrir le genre. Les personnages sont réalistes et complémentaires dans leurs personnalités et le début de cette quête est bien mené.

Afficher en entier
Or

Je ne suis pas quelqu'un qui regarde l'âge de sa lecture... parfois je suis déçue, et parfois pas du tout !!! Comme ce fût le cas ici !

Nous retrouvons une histoire complète, avec un univers inventé par l'auteur, des créatures inventés mais aussi légendaires et tout cela merveilleusement ficelé autour d'une histoire fabuleuse qui concerne deux adolescents !

Thomas, est une jeune homme qui vie en France et qui va se retrouver à devoir proteger Anaël sur Messidor ! Mais sous un forme bien inattendue ! Tout ces mystères autour des 15 ans de ces deux jeunes garçons nous tiens en haleine jusqu'au bout !

J'ai vraiment aimé les caractères de ces deux adolescents. Anaël, rêveur et volontaire ! Thomas, sage et impatient. Et Shania, courageuse et téméraire.

Faënaro est également très bienveillant.

Bref, comment ne pas aimer ce roman ? Impossible ! La plume est belle, l'imaginaire est bien présent, ainsi que le mystère et l'aventure !!

Juste fabuleux.

Afficher en entier
Diamant

Thomas, jeune orphelin vivant en France avec sa mère adoptive, doit aller passer des vacances en Ecosse chez son oncle qu'il ne connait pas et dont il vient de découvrir l’existence.

Ce dernier lui a fait parvenir un livre que Thomas décide d'ouvrir durant le voyage.

Le jeune homme était à milles lieux de se douter que ce libre et ce voyage allaient à jamais changer le cours de sa vie.

Il se retrouve ainsi au Royaume de Messidor à devoir aider Anaël dans sa quête et tout ça en étant devenu un Aigle.

Je dois dire que je ne m'attendais pas à lire une histoire comme celle-ci. Quelle originalité !

Je me suis complètement retrouvée embarquer au Royaume de Messidor avec Thomas et Anaël.

Je ne connaissais pas l'Univers d'Eunice D.M. avant. Sa plume est simple, efficace et on se surprend à tourner la dernière page sans s'en rendre compte.

Enfin si .... mais au bout de quel voyage !!! Incroyable.

Juste un problème : Comment je fais pour patienter et avoir la suite de cette aventure ? Je ne sais pas j'avoue ...........

Les personnages sont très attachants, chacun ayant un caractère bien à lui même si Thomas et Anaël se ressemblent beaucoup à ce niveau et on comprends pourquoi à la fin de ce Tome.

Les lieux y sont tellement bien décrits qu'on s'y projette avec délectation et aisance.

C'est pourquoi je vous conseille de vous laisser embarquer à votre tour au Royaume de Messidor, excellent séjour garanti.

Joli coup de coeur inattendu pour moi.

Afficher en entier
Lu aussi

Je remercie les éditions Rebelle pour ce service presse. J’avais postulé pour ce roman, car la fantasy est un genre que je vénère. Et le dernier ouvrage lu dans cette maison d’édition m’avait littéralement charmée (pour info, il s’agissait de Si proche de lui, de Stéphane Soutoul. Un tsunami d’émotions). Au vu de la couverture, je m’attendais à de la fantasy un peu sombre, adulte et très recherchée. Malheureusement, ça n’a pas été le cas. Mon avis sera donc en demi-teinte, car malgré des qualités indéniables, pas mal d’éléments m’ont chiffonnée tout le long de ma lecture.

Mais commençons par le résumé. Thomas est un adolescent tout ce qu’il y a de plus standard. Il mène une vie tranquille, a une petite amie et suit un cursus scolaire dans une pension religieuse. Pendant les vacances, sa mère lui annonce qu’il va partir chez son oncle, en Écosse. Pas très motivé cependant, le jeune homme traîne la patte pour y aller. Et une fois dans l’avion qui le mène à destination, c’est la catastrophe ! L’appareil se crashe… et Thomas se retrouve dans un monde onirique.

Il se voit confier une tâche, celle d’épauler un certain Anaël, habitant de Messidor. Messidor étant un monde parallèle à la Terre, le genre d’endroit qu’on ne voit que dans les livres. Il ne sait ni pourquoi ni comment, mais transformé en majestueux aigle, il n’a d’autre choix que de remplir son rôle. Une quête haletante commence où ils feront des rencontres fortuites, traverseront des catastrophes et combattront des monstres.

L’histoire en général est plutôt bonne. J’ai trouvé que l’auteur avait pas mal d’imagination. On devine que derrière, elle a été influencée par pas mal de grands auteurs de la fantasy, notamment Tolkien pour les elfes et les dragons. Elle n’hésite pas non plus à inventer son propre bestiaire, ainsi que ses propres peuples. C’est rafraichissant et ce mélange entre créatures connues et inconnues change de ce que l’on rencontre dans de pareils ouvrages. J’ai particulièrement apprécié l’idée de l’épée Maldita (comprendra qui pourra) qui, elle, m’a fait pensé à la baguette de sureau dans Harry Potter. Ces petites similitudes ne sont pas dérangeantes, bien au contraire. Ce sont comme des clins d’oeil aux sagas que l’on connaît bien. Petite mention également pour les 2-3 illustrations que l’on peut trouver à l’intérieur et qui nous permettent de nous imaginer les personnages et les paysages.

Au-delà de ça, je pense que j’en attendais plus. La couverture était trompeuse, car en réalité, Le royaume de Messidor est plutôt tourné vers la jeunesse et s’adresse à des enfants entre 10 et 14 ans. Et si les descriptions du royaume étaient magnifiques (ceux qui me connaissent savent à quel point je suis friande de ces descriptions en fantasy), les dialogues, eux, formaient un contraste assez bizarre. D’un côté nous avons des paysages fabuleux, décrits avec une justesse remarquable, de l’autre des passages maladroits et bancals, qui prêtent à grimacer. J’ai conscience que les protagonistes sont jeunes et de ce fait, parlent d’une façon particulière, mais même en sachant cela, je n’ai pas réussi à me départir de l’idée que parfois, ça sonnait faux.

Concernant la quête, on est dans le flou une bonne partie de l’histoire. Les personnages partent en voyage sans vraiment y être préparés, ils ne savent pas trop où ils vont ni comment. J’avais la sensation que l’auteur cherchait elle-même la façon dont allait introduire ce voyage initiatique, du coup ça donne un résultat un peu brouillon, alors que les révélations de fin laissent à penser que quelque chose de plus grand se prépare. Il y a énormément de rebondissements, les personnages ont à peine le temps de se remettre d’un combat qu’un autre se profile derechef. Les amateurs d’actions et de bravades ne seront pas déçus à ce niveau-là.

L’auteur a un gros potentiel, on ne peut pas dire le contraire, mais ne l’exploite pas de la bonne façon, je pense. C’est un tome approfondi au niveau de l’univers, seulement concernant l’action et les personnages, il y a un manque certain. Thomas et Anaël sont des personnages attachants, mais brossés trop superficiellement. Et encore plus pour Shania et Faënaro. Ils sont là, on apprend à connaître leur vécu… mais il y a un petit quelque chose qui manque, qui nous laisse sur notre faim. J’espère que dans les tomes suivants, les sentiments et les émotions seront amenés de façon plus habile et subtile.

En résumé, Le royaume de Messidor reste un roman bien imaginé, à l’univers riche qui cache son lot de surprises. L’auteur démontre une imagination sans bornes, mais malgré une idée initiale bien trouvée, j’ai ressenti des maladresses au niveau des échanges entre les personnages et certaines scènes sonnaient faux. J’en ressors donc plutôt partagée.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/fantasy-high-low-heroic/le-royaume-de-messidor-tome-1-derriere-le-livre-eunice-dm

Afficher en entier
Argent

Une histoire très agréable et pleine de rebondissements !

La couverture est déjà très jolie et donne envie de nous plonger dans l'histoire de ces adolescents qui n'avaient aucune idée de ce que le destin leur réservait.

Thomas est en effet un jeune garçon qui va se retrouver soudain plongé dans un monde inconnu, sous la forme d'un aigle, afin d'aider un autre adolescent, Anaël, à réussir sa quête et sauver le royaume de Messidor du sort funeste qui l'attend.

La plume de l'auteure est vraiment fluide et le roman se lit tout seul. L'histoire est originale, propice à faire jouer notre imagination, et s'adresse aux plus jeunes comme aux moins jeunes qui y trouveront leur compte également s'ils aiment les récits féeriques et épiques.

L'intrigue est quant à elle bien tournée et passionnante. On suit d'ailleurs les aventures de ces jeunes gens, qui n'auraient jamais dû se rencontrer, avec entrain et assiduité jusqu'à la fin. Les décors et les personnages féeriques que l'on croise durant leur épopée sont bien fournis et bourrés de détails qui ajoutent encore à la richesse du récit.

Je n'ai donc qu'une chose à dire : encore un très beau roman et une belle trouvaille signée Rebelle Editions. A lire si vous avez toujours une âme d'enfant !

http://cocomilady2.revolublog.com/le-royaume-de-messidor-un-roman-fantasy-pour-tous-les-ages-j-ai-beauco-a118519896

Afficher en entier
Or

http://place-to-be.net/index.php/litterature/fantastique/3193-le-royaume-de-messidor-tome-1-derriere-le-livre-ecrit-par-eunice-d-m

J'ai eu le plaisir de découvrir ce premier tome de Le Royaume de Messidor l'été dernier lors d'un comité de lecture pour Rebelle Éditions. J'avoue que l'histoire m'avait bien emballée, même si j'avais relevé quelques anachronismes et autres rapidités scénaristiques. J'étais donc curieuse de découvrir cette nouvelle version de l'histoire. Grand bien m'a pris !

J'ai tout simplement eu cette impression de redécouvrir l'histoire. L'auteur a su enrichir considérablement son récit, ce qui lui apporte une profondeur scénaristique bien plus intéressante. L'histoire était à la fois bien connue pour moi, mais aussi incroyablement nouvelle. Et c'est cette dualité que j'ai aimé ressentir.

Thomas est contraint lors de ses vacances de Pâques d'aller rendre visite à un oncle récemment retrouvé en Écosse, quittant ainsi sa mère adoptive et son pensionnat. Sauf que, durant le vol, son avion s'écrase. Thomas se retrouve alors débarqué dans le monde moyenâgeux du royaume de Messidor, avec une mission : aider le jeune Anaël à accomplir sa destinée. Seule la réussite de sa mission pourra lui permettre de retourner dans son espace-temps. Tout cela aurait pu être bien simple.. Si Thomas ne s'était pas retrouvé transformé en aigle.

La plume d'Eunice D.M. est bien plus fluide que dans mon souvenir, mais aussi beaucoup plus rythmée. Les chapitres s'enchainent, tout comme les actions qui se suivent et ne se ressemblent pas. Thomas et Anaël nous entrainent dans une véritable quête intrigante, où les révélations ne manqueront pas et nous surprendront bien souvent !

L'univers est un savant mélange de modernité et de moyen-âge. Les décors sont très bien retranscris, et je n'ai éprouvé aucune difficulté à me représenter l'univers décrit. Les touches de fantastiques apportées par l'auteur sont très belles et bien dosées, et c'est ce qui renforce tout cet esprit enchanteur et merveilleux. Objets magiques, créatures légendaires... Eunice D.M. apporte une vision enchanteresse et poétique à son folklore. Une très belle histoire à la portée même des plus jeunes lecteurs.

Quant à la fin, elle est là aussi bien plus fournie que lors de ma première lecture. Et c'est surement la partie que j'ai le plus appréciée, car Eunice D.M. y développe tout un aspect de l'histoire en quelques chapitres. Et cela annonce une suite des plus prometteuses.

En définitive, je suis ravie d'avoir pu découvrir l’œuvre finale. Le royaume de Messidor s'annonce être une très bonne série fantastique jeunesse qui intéressera les plus jeunes comme leurs parents. Pour ma part, je suis amplement satisfaite, et je suis désormais bien curieuse de savoir ce qui attend maintenant Thomas et ses amis...

Afficher en entier

Date de sortie

Le Royaume de Messidor, Tome 1 : Derrière le livre

  • France : 2015-05-28 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 24
Commentaires 14
Extraits 1
Evaluations 9
Note globale 8.33 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Le sceptre maudit - Français

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode