Livres
464 305
Membres
424 751

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Qu'est ce que ... Du sel ? Je suis un vampire pas une limace !

Afficher en entier

-(...) J'ai droit à une bouchée pour mex explications ?

Il soupire et remplit une nouvelle cuillerée.

- Uniquement parceque je suis éperdument amoureux de toi, marmonne-t-il.

- Pardon ?

Il lève les yeux vers moi.

- Quoi ?

- Tu es éperdu-quoi ?

- Hein ?

Je le regarde en plissant les yeux.

- Qu'est-ce que tu viens de dire ?

- Quand ?

Afficher en entier

Prête? Ne dites pas "ouistiti", mais "demain, c'est vendredi"!

Afficher en entier

14h15

Je me sers de la carte de crédit d'Elizabeth pour m'acheter une paire de chaussures correctes assorties à sa robe. Pour la réunion, naturellement.

Afficher en entier

A force de répéter un mensonge, même celui qui en est à l'origine finit par y croire.

Afficher en entier

« Oh il est timide ! Comme c'est mignon, ça me donne envie de lui faire un câlin ou de le mettre dans un sac pour le ramener à la maison ! »

Afficher en entier

- ciara?

- salut, dieu.

franchement je suis decut que ce soit vraiment un homme. je croyais pourtant qu'il était parfait.

il me secoue l'epaule. d'un geste fort et deplacer, de la part d'une divinité.

- ciara, reveiller vous.

- il fait chaud ici. je peut avoir un Mr freez.

Afficher en entier

— Montre-les-moi. (Je porte la main à sa joue et, à l’aide de mon pouce, le force à entrouvrir les lèvres.) Je veux les voir de près.

— Attention, halète-t-il. Ils sont pointus.

Ses deux crocs sont recourbés comme des cimeterres, s’achevant par deux pointes effilées.

— Ils ne sont pas comme je les avais imaginés. Ils ne ressemblent pas à ceux des chiens.

— Je ne suis pas un loup-garou.

— Ça existe ?

Il esquisse un sourire en coin et me pince les cuisses.

— Ne dis pas de bêtises.

— On dirait les canines d’un chat. (Je passe le pouce sur le croc de gauche.) C’est logique. Les chiens déchirent leurs proies. Les chats leur perforent la moelle épinière, de manière claire et nette.

— Ouah, vous savez vraiment parler aux hommes, mademoiselle Discovery Channel.

Afficher en entier

— Merci d’être venu à mon secours. (Je décoche un sourire à Shane, ce qui doit me donner l’air particulièrement ridicule avec le maquillage de mort-vivant et l’éclairage fluorescent de la cuisine.) Qu’est-ce que tu dis de cette soirée ?

— Félicitations. (Il brandit une touillette à cocktail surmontée d’une pierre tombale.) Tu nous fais passer pour des guignols.

— La décoration, c’est l’idée de Stuart. Au moins, j’ai réussi à l’empêcher d’appeler ça une soirée « specdraculaire ».

Il indique la porte de la cuisine.

— Personne ne prête la moindre attention à la musique. Ils ne s’intéressent qu’au punch sanguin, à la bière sanguine et à la sauce sanguine.

— Je sais que ces trucs sont débiles, mais la fin justifie les moyens, et, en l’occurrence, il s’agit pour vous d’éviter de pointer au chômage.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode