Livres
478 162
Membres
459 569

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le scaphandre et le papillon



Description ajoutée par ides60 2011-12-01T21:00:16+01:00

Résumé

Le 8 décembre 1995, brutalement, un accident vasculaire a plongé Jean-Dominique Bauby dans un coma profond.

Quand il en est sorti, toutes ses fonctions motrices étaient détériorées. Atteint de ce que la médecine appelle le "locked-in syndrom" - littéralement : enfermé à l'intérieur de lui-même -, il ne pouvait plus bouger, manger, parler ou même simplement respirer sans assistance.

Dans ce corps inerte, seul un oeil bouge. Cet oeil - le gauche -, c'est son lien avec le monde, avec les autres, avec la vie.

Avec son oeil, il cligne une fois pour dire "oui", deux fois pour dire "non". Avec son oeil, il arrête l'attention de son visiteur sur les lettres de l'alphabet qu'on lui dicte et fome des mots, des phrases, des pages entières... Avec son oeil, il a écrit ce livre : chaque matin pendant des semaines, il en a mémorisé les pages avant de les dicter, puis de les corriger.

Sous la bulle de verre de son scaphandre où volent des papillons, il nous envoie ces cartes postales d'un monde que nous ne pouvons qu'imaginer - un monde où il ne reste rien qu'un esprit à l'oeuvre. L'esprit est tour à tour sarcastique et désenchanté, d'une intensité qui serre le coeur. Quand on n'a plus que les mots, aucun mot n'est de trop.

Afficher en entier

Classement en biblio - 315 lecteurs

Extrait

Dans un reflet de la vitrine est apparu le visage d'un homme qui semblait avoir séjourné dans un tonneau de dioxine. La bouche était tordue, le nez accidenté, les cheveux en bataille, le regard plein d'effroi. Un œil était cousu et l'autre s'écarquillait comme l’œil de Caïn. Pendant une minute, j'ai fixé cette pupille dilatée sans comprendre que c'était tout simplement moi.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Témoignage poignant d'un homme qui se réveille un jour en tétraplégique. Désormais, son corps ne réponds plus à rien. Il est condamné à l'inertie à vie. Seulement voilà, son cerveau a conservé toute sa lucidité et il mesure très bien combien il est compliqué d'attirer l'attention, de se faire comprendre, de demander un service, d'appeler à l'aide avec seulement un clignement d'yeux.

Et pourtant ce type qui était debout il n'y pas si longtemps, avait un travail, une famille, des activités de toutes sortes décide de ne pas abandonner. Il se met à écrire un bouquin. Rien qu'avec son clignement d'oeil, en arrêtant l'alphabet qu'on lui dicte sur la lettre qu'il désire, lettre par lettre, ainsi, mot à mot, phrase par phrase, il va écrire ce bouquin. Ca a du lui demander une patience et une volonté énorme, alors que nous le lisons si vite. Quel acte fou ! J'imagine que si un tel malheur m'arrivait, je serais rongée par la trouille, je paniquerais à mort, peut-être même que je n'aurais plus envie que de ça : mourir. Comment peut-on surmonter d'être ainsi transformé à l'état d'un vulgaire meuble ou mannequin, être manipulé sans cesse avec ou sans ménagement, être lucide mais dans l'incapacité de s'imposer aux autres lorsque vous avez une aide à demander, un service à solliciter, une douleur à exprimer... assisté dans tout, reduit à l'état de corps inutile... Et pourtant Bauby et Ph Vigan sont là pour nous faire comprendre qu'ils tiennent malgré tout à la vie. Est-ce simplement parce qu'ils n'ont pas à choisir et qu'il leur faut s'adapter ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J'ai lu ce livre il y a près de 20 ans.

Je viens de le retrouver en réorganisant ma bibliothèque l'envie me prend de jeter quelques mots pour exprimer mon ressenti de l'époque.

Une œuvre qui m'a remué au plus profond (l'auteur était encore vivant lors de ma lecture).

En dépit de la situation, J.D. Bauby ne se départit jamais d'une étonnante lucidité et de son humour terriblement corrosif.

Les exemples me reviennent: lorsqu'il ne peut empêcher un ami visiteur de zapper sur les chaînes de TV alors qu'il essaie de regarder un match de foot ou bien lorsqu'il réalise dans sa tête toutes les recettes de ses plats préférés et enfin lorsqu'il se découvre dans un miroir, tellement amaigri et diminué qu'il ne se reconnait pas.

Il a écrit tout cela avec un battement de paupière!!!!!

Une leçon!

Afficher en entier
Lu aussi

Ce livre m'avait été offert il y a quelques et fait partie des plus anciens livres de ma pile à lire, que j'ai décidé de sortir. Ce qui arrive à Jean-Dominique BAUBY est inimaginable. Je me suis d'abord dit que je n'aurai pas eu sa force, puis, plus fataliste, je me suis dit que je n'aurai pas vraiment eu le choix, comme lui. Le fait de savoir que c'est un témoignage réel et non une fiction, rend le livre plus dur encore. Malgré cela, j'ai eu beaucoup de mal avec certains chapitres. En fait, au moment même de la lecture, j'ai eu du mal à me dire que tout cela était vrai et je n'ai pas su apprécier ma lecture autant que je l'aurai dû, compte tenu de la situation.

Afficher en entier
Or

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2018/10/le-scaphandre-et-le-papillon-de-jean.html

Les informations sur le livre sont celles de la version de 2007. Ma version date de 1997. C'était encore en franc. Je ne savais pas que c'était une autobiographie avant de le lire. J'en avais entendu parler par le biais du cinéma mais je préfère toujours livre un livre aux écrans.

Je m'attendais à quelque chose de sombre. Pas tant que ça. L'auteur fait preuve d'humour, de cynisme et d'ironie face à ce qu'il traverse. Il montre l'humain face au handicap et son incapacité à rester naturel face à une personne handicapée. En tout cas, pour la plupart des personnes présentes. Le ton choisi est volontairement mordant. Le but n'est pas de démoraliser ou d'obtenir une forme de pitié de la part du lecteur; Le but est juste de permettre de comprendre ce qu'il se passe dans sa tête à défaut de pouvoir communiquer comme avant.

Certains chapitres renvoient à son passé jusqu'à son arrivé dans ce centre. On voit la différence entre l'homme actif avec un travail, une femme et des enfants et l'homme en fauteuil roulant. Il veut monter au lecteur que la vie et courte et qu'il faut en profiter tant qu'on le peut.

En bref, j'ai beaucoup apprécié cette lecture surprenante en émotion. J'espère vraiment que d'autres le liront.

Afficher en entier
Argent

j'ai beaucoup apprécier ce livre

Afficher en entier
Diamant

Œuvre tout simplement magnifique dans le dernier souffle de vie de l'auteur. Pour ne pas partir sans laisser derrière lui à ses enfant une "preuve" de son courage et de sa combativité.

Afficher en entier
Lu aussi

Un récit qui intrigue, chamboule, fascine, interroge, bouillonne de véracité et de douleur. C'est une vision crue et claire d'une vie en suspension, d'une existence à la limite de l'onirisme parfois, lorsque le personnage s'imagine des senteurs de mémoire, se crée une rêverie, une échappatoire à son lit d'hôpital.

Afficher en entier
Bronze

Un témoignage poignant d’un homme victime d’un L.I.S. (Locked In syndrome), enfermé dans son corps et dont l’esprit vole tel un papillon.

Ce livre est court mais tellement intime.. Plutôt que de nous expliquer de façon très médicale les conséquences de cette maladie, l’auteur nous emmène dans ses pensées.

Que peut-on faire quand vous ne contrôlez plus que quelques petites parties de votre corps, la réponse : rêver.

Monsieur BAUBY nous raconte sa façon de s’évader au Musée Grévin, sa façon d’inventer des menus grâce à sa mémoire des goûts, et de quelle manière il discute avec Eugénie, l’épouse de Napoléon III.

Il nous fait part également de son sentiment par rapport aux médecins et infirmiers, aux visites de ses amis et de sa famille.

Malgré le côté tragique de ce témoignage, l’auteur parvient quand même à nous faire rire.

Ce livre nous rappelle à quel point les personnes souffrant d’un handicap voient les gestes de la vie quotidienne comme des défis. Dans ce cas-ci : communiquer, se gratter, changer les chaînes de la télévision, lire du courrier…

Un petit livre qui laisse une grande trace…

Afficher en entier
Or

Livre lu grâce à l'école. C'est un témoignage poignant et magnifique. Durant toute l'histoire, j'ai imaginé l'auteur l'écrire et surtout la difficulté qu'il a du avoir.

Je le recommande vivement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ignis 2016-06-01T18:10:08+02:00
Or

Un témoignage magnifique et émouvant. On peine à imaginer à quel point cela à du être une tâche éprouvante pour l'auteur pour l'écrire.

On connait mal cette pathologie, ni qui elle peut toucher, car elle peut arriver à n'importe qui d'entre nous.

J'ai dévoré ce livre, j'ai vraiment été plongée dans l'histoire, et j'ai eu du mal à en sortir, à me remettre à lire autre chose après, car tout y était tellement vrai, tellement beau.

Bref, pour moi un classique à lire.

Afficher en entier
Diamant

Un témoignage émouvant sur un homme enfermé en lui-même qui communique en clignant des yeux et sur sa femme qui lui porte un amour inconditionnel.

Une belle lecture.

Afficher en entier

Date de sortie

Le scaphandre et le papillon

  • France : 2007-05-10 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 315
Commentaires 33
Extraits 11
Evaluations 60
Note globale 7.77 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode