Livres
521 021
Membres
537 070

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Et même si ce n'est pas le cas, la sécurité sera renforcée et les vigiles seront tellement sur les dents que si quelqu'un pète, il se fera taser.

Afficher en entier

Ma différence, ma force, c'est celle que je partage avec toi, avec ta mère. Moi aussi, j'ai aimé, Lomé. Assez pour savoir que le bonheur ne réside pas dans de grands accomplissements, mais dans tous ces petits détails insignifiants, qui jalonnent chaque étape de notre vie, que personne ne remarque. Que nous pouvons perdre si vite. Ce n'est pas un secret, tu sais. Tout le monde le sait, mais personne ne l'accepte.

Afficher en entier

Désolée de te décevoir, mais ça va pas être possible. Les formules magiques, ça n'existe que dans Le Seigneur des anneaux et, de toute façon, ça m'étonnerait qu'ils aient la 4G sur la terre du Milieu.

Afficher en entier

Puis une sensation vient chatouiller mon esprit, le caresser,le cajoler, le ramener à la vie. Une sensation que je connais bien, qui fait presque partie de moi. C'est elle qui fait naître en moi la première emotion:

L'amour.

Mon coeur s'ouvre et je reprends conscience.

Mes yeux s'ouvrent à l'instant où elle s'empare de mon esprit.

Afficher en entier

"La vérité se cache toujours sous une couche de mensonges."

Afficher en entier

– Le gamin veut un laïmo, Lomé. Il va vraiment falloir que Faégôn et Ysla fassent quelque chose… 

Mon étalon couche les oreilles sur son crâne, comme s’il avait compris les paroles de son éternel rival. Ce dernier le remarque et ça le fait rire aux éclats.

– Qu’il est difficile, ce canasson ! Ysla n’est pourtant pas repoussante.

– C’est sûr, mais je crois qu’il refusera tout rapprochement, juste pour te faire bisquer.

Afficher en entier

 – Papa ?

Je ne sais pas pourquoi j’ai prononcé ce mot. Je ne sais pas non plus pourquoi ma voix s’est étranglée à la fin. Tout ce que je peux constater, c’est que c’est venu naturellement. Comme une évidence pour moi, comme une question pour lui.

Il ouvre les yeux.

Ces yeux noirs, ténébreux. Sa barbe est longue, ses joues amaigries, mais ses pupilles brillent, pleines de vie. Et quand il distingue ma silhouette, à contre-jour, il plisse les paupières, comme s’il ne pouvait pas le croire.

– Qui est là ?

Je fais un nouveau pas en avant, en me déplaçant sur le côté pour que la lumière frappe mon visage. Ses yeux s’agrandissent. Il reste silencieux un moment, étudie mes traits.

– Je dois rêver, murmure-t-il. Tu étais partie.

Je m’agenouille devant lui, les joues baignées de larmes.

– Mais je suis revenue. Tu ne croyais pas que j’allais rester gentiment sur Terre quand j’ai appris qui tu étais pour moi, n’est-ce pas ? Pourquoi ne m’as-tu rien dit ?

Afficher en entier

- […] Moi aussi, j’ai aimé, Lomé. Assez pour savoir que le bonheur ne réside pas dans de grands accomplissements, mais dans ces petits détails insignifiants, qui jalonnent chaque étape de notre vie, que personne ne remarque. Que nous pouvons perdre si vite. Ce n’est pas un secret, tu sais. Tout le monde le sait, mais personne ne l’accepte.

Afficher en entier

- Oui. Une des premières leçons que j’enseigne à mes élèves : il faut connaître son ennemi pour le vaincre.

Afficher en entier

Je ne devrais pas être surprise, ni même me maudire pour ma crédulité et mon sentimentalisme. Mais comment faire autrement ? Je suis humaine après tout. L’homme a la fâcheuse tendance à s’accrocher à ce qui est déjà perdu pour toujours.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode