Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
le silence des sirènes est le troisième roman de Sarah Ockler que j'ai l'occasion de lire, et il s'est révélé être le plus réussi. #scandale avait été une franche déception et cet été-là rien de plus qu'une bonne lecture ; le silence des sirènes, sans être un roman que j'ai franchement aimé et adoré, a été bien plus à la hauteur que ses prédécesseurs.

Le roman commence de manière dramatique et nous rappelle tout au long de l'histoire à quel point ce qu'a vécu Elyse, le personnage principal, est tragique. Victime d'un accident qui lui fait perdre sa voix, elle part se réfugier chez de la famille se trouvant loin de chez elle. Cette histoire est donc celle d'un deuil, le deuil de sa voix. C'est aussi une histoire où Elyse apprendre à retrouver ses repères, à trouver qui elle est sans cette voix qui lui assurait toute sa vie en tant que chanteuse prometteuse.

Le roman est assez inégal car il traîne en longueur sur la majorité du roman pour s’accélérer vers les cent dernières pages. J'ai trouvé que certains passages auraient pu être supprimés ou condensés pour rendre le roman moins épais. Comme on suit Elyse dans une routine où elle échange avec les habitants de la ville où elle se trouve et retape un bateau, il s'agit d'une certaine routine. Et qui dit routine dit impression de lire souvent les mêmes passages. Malgré ça, l'histoire était intéressante à suivre mais aurait gagné à être moins portée par une certaine forme d'habitude.

Ce que j'ai aimé dans ce roman tient principalement aux personnages : ils peuvent paraître clichésmais ne m'ont pas du tout semblé comme ça car ils sont réellement fouillés. Leur personnalité a été très approfondie et on sent un réel travail de l'autrice pour fournir des personnages aussi authentiques. Cela donne une peletée de personnages qui peuvent être tout aussi bien extrêmement attachants et beaux (Kirby, Elise, Christian, Sébastien et j'en passe) comme des personnages qu'on apprécie nettement moins. L'histoire d'amour (car il en faut bien une !) m'a paru réussie et crédible et je ne m'étendrai pas plus dessus pour ne pas gâcher la surprise.

Néanmoins, ce que j'ai le plus apprécié avec ce livre, c'est le point de vue féministe qu'on peut déceler. Eh oui, Sarah Ockler met les pieds dans le plat ! Plus que féministe, ce roman est l'image de l'accmplissement de soi, une leçon pour ne pas se laisser marcher sur les pieds et pour s'affirmer. Cela donne lieu à une analyse poussée sur le sentiment d'impuissance et à l’interdiction d'abandonner pour poursuivre ses rêves. L'autrice a d'ailleurs écrit une note particulièrement forte à la fin du roman. Ce point de vue féministe et bienveillant a été pour moi une bonne surprise.

J'ai trouvé plusieurs points sur lesquels j'ai à redire à propos de ce livre, mais dans l'ensemble l'histoire m'a plu : c'est une histoire qui peut être banale, mais qui est bien plus que celle d'un drame ou d'une romance. C'est surtout l'histoire d'une lutte de tous les jours qui délivre de beaux messages et nous fait découvrir des personnages authentiques. Qui plus est, je me doit de faire remarquer cette couverture, que je trouve tout-à-fait poétique et en accord avec le reste du roman.
Par le Editer
De Sarah Ockler, j’ai eu l’occasion de parcourir #scandale. Si l’ouvrage ne m’avait pas subjuguée par la psychologie de ses personnages ou par une intrigue brillante et intense, je voulais donner l’occasion à un autre de ses écrits de me faire changer d’avis sur sa plume, d’autant que le sujet semble intéressant. Le silence des Sirènes est un récit où plusieurs thèmes s’entrecroisent : l’amitié, la résilience, l’acceptation, les rêves brisés et l’amour. Dès le début, ...
http://www.sariahlit.com/2017/08/le-silence-des-sirenes.html
Par le Editer
L'auteur signe ici son 3e roman aux Éditions Nathan dans le même style mais j'ai bien plus accroché à celui-ci même si les autres étaient sympas. Son écriture est agréable et simple et ses thèmes jeunesse son ultra touchant.

Une jolie couverture, une écriture agréable à lire, un thème touchant et une belle histoire bien tournée. Bref, un très bon roman que je vous conseille de découvrir durant l'été pour être totalement dans l'ambiance plage et feu de camp.



http://books-story.wixsite.com/books-story/single-post/2017/08/20/LE-SILENCE-DES-SIRENES
Par le Editer
Mayumi Or
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2017/08/23/silence-sirenes-de-sarah-ockler/

Un roman d’été profond et passionnant…

Nous suivons Elyse, une jeune femme muette depuis un accident en mer. Elle rêvait de faire carrière en tant que chanteuse avec sa sœur jumelle et son objectif de carrière est donc à jamais brisé… Elle décide de quitter Tobago, son île natale, pour se reconstruire doucement chez sa tante.

Sarah Ockler nous démontre avec force dans ce roman qu’être muet n’est pas perdre sa voix. Ainsi, arrêter de s’exprimer, c’est disparaître. Peu importe la façon de dire les choses, il faut garder sa voix, son avis, sa personnalité. Cela permet de garder les rênes de sa vie bien en main et de pouvoir décider de certaines choses, de ne pas simplement se laisser vivre.

J’ai trouvé les personnages de ce récit très touchants. Elyse m’a beaucoup plu. Elle décide de se battre, de se relever, de continuer. Même si tous ses rêves ont été brisés, elle fait tout pour continuer à vivre comme elle l’entend avec le soutien de sa famille, de ses nouveaux amis.
J’ai bien aimé la touche de fantastique contenue dans cette histoire même si elle ne reste qu’une simple touche. En effet, on ne suit pas réellement des sirènes mais plutôt une jeune femme au destin brisé à l’évolution fascinante.

Elyse réapprend à se connaître et reprend petit à petit sa place dans la société. Elle va reprendre confiance en elle et se battre non seulement pour ce qu’elle souhaite mais aussi pour défendre les personnes qu’elle aime.

J’ai beaucoup aimé ce livre, vous l’aurez compris. La portée psychologique est vraiment très intéressante, les personnages sont touchants, l’intrigue est source de surprises et de bonne humeur. Je pense que cette histoire m’a beaucoup apportée et m’a vraiment touchée. J’ai moi aussi eu envie de davantage m’affirmer, de relativiser, tout comme Elyse. Ce récit vous aide aussi à prendre confiance en vous et je pense qu’il serait donc utile pour un public jeune, comme moins jeune.

On va à la rencontre des sentiments profondément enfouis des personnages. On ne reste pas en surface comme dans beaucoup de romans pour la jeunesse. C’est surement ce qui m’a le plus plu dans ce récit.

Le silence des sirènes a été une très bonne lecture pour moi. J’ai adoré les personnages touchants et combatifs, l’histoire pleine de magie, de confiance en soi et je pense que ce livre m’a en réalité bien plus apporté que je ne l’avais imaginé au premier abord. Des thèmes importants sont abordés comme la confiance en soi, l’affirmation de ses convictions, de ses idées. Je le conseillerai donc à un très large public.
Par le Editer
https://aliceneverland.com/2017/08/21/le-silence-des-sirenes-sarah-ockler/

J’aime beaucoup découvrir les nouveaux titres estivaux qui nous accompagnent durant l’été. En général, ces livres se lisent très facilement et me permettent de m’évader pendant mes vacances. Des histoires simples mais profondes qui sentent bon l’été, c’est tout ce que j’adore. Alors, quand j’ai découvert ce titre, j’ai immédiatement su que ce dernier allait rentrer dans cette catégorie.

Rien que le titre et la couverture me faisaient rêver. J’étais donc curieuse de découvrir l’histoire d’Elyse, devenue muette suite à un accident en mer alors qu’elle se préparait à partir en tournée dans le cadre de sa carrière de chanteuse. Du jour au lendemain, elle perd tous ses espoirs, tous ses rêves, tout son avenir. Brisée, elle s’isole et trouve refuge chez sa tante dans une petite ville de bord de mer. C’est là qu’elle va apprendre tout doucement à se reconstruire et à croire encore en l’avenir.

Cette histoire regroupe tous les éléments qui en font une très belle romance young adult. Sur fond de plage, de paysages dignes de cartes postales, on découvre Elyse, son histoire, ses rêves déchus, ses peurs. On découvre également les autres habitants de cette petite ville portuaire et la manière dont Elyse va se battre, à sa façon, pour faire entendre leurs voix à eux.

Après avoir été séduite par Cet été-là l’été dernier, j’ai donc retrouvé la plume de Sarah Ockler. Elle nous livre une nouvelle fois un récit plein de tendresse et d’émotions dans lequel on observe une jeune fille qui se reconstruit malgré les épreuves. Sorte de réécriture moderne du célèbre conte de La petite Sirène, Le silence des sirènes nous offre un tableau magnifique sur la force, l’espoir et l’amour. Même si certains passages sont assez lisses, j’ai tout de même beaucoup apprécié ce roman qui correspond parfaitement aux lectures estivales.
Par le Editer
leona2720000 Diamant
Note : 10/10
Déjà, je tiens à dire que je n'avais pas prévu de lire ce livre mais le titre et la couverture ont attiré mon regard et je n'avais plus qu'une seule envie: LE LIRE
Et j'ai bien fait !
Ce livre est génial, super, magnifique, addictif.... Je l'ai adoré, l'histoire est très bien construite ainsi que les personnages qui m'ont fait craquée ( surtout Sebastien ).
En plus, ça parle de légendes, de l'océan, des Antilles..., c'est un vrai voyage que nous propose ce livre et la reconstruction d'Elyse est magnifique ainsi que son histoire avec Christian.
Je le conseille vivement comme lecture d'été (sur la plage, c'est encore mieux !) !!!!
Par le Editer
J’ai été immédiatement attirée par ce livre pour son résumé et les références au conte d’Andersen. Bien que ce ne soit pas une réécriture, l’intrigue est menée de façon à ce que l’on soit content que l’auteure ne fasse que s’inspirer du mythe romantique. On retrouve donc avec bonheur les éléments de La Petite Sirène mais on aime le fait que Sarah OCKLER soit capable de s’en détacher.


Elyse avait une voix magnifique avant un accident en mer qui la lui prend. Décidée à rompre avec son anicienne vie, elle quitte sa proche famille pour aller s’installer sur l’île de sa tante. Là-bas, elle y rencontre Christian dont le père a fait un pari : si son fils perd la Régate des Pirates, il vendra au maire les maisons qu’il possède. Y compris celle dans laquelle Elyse. Malgré sa peur de l’eau, elle s’engage alors auprès du sexy Christian pour l’aider à naviguer et à gagner la course.


Malgré les apparences, ce roman est bien plus profond qu’il n’en a l’air du haut de sa romance teenage. Et oui, il va poser les cadres d’un roman initiatique. Elyse va devoir affronter ses peurs, Christian affronter son histoire familiale, Sebastien faire face aux discriminations et aux théories du genre pour les enfants. Tous vont devoir affronter leurs démons et trouver leur voix intérieure. J’ai regretté que l’histoire soit aussi centrée sur le duo amoureux avec seulement quelques apparitions des personnages secondaires. Ces brèves pauses nous offrent un nouvel air nécessaire pour le romantisme ne soit pas trop présent. De plus, j’ai trouvé que le cadre n’était pas assez planté : ça manquait de descriptions maritimes, d’embruns et d’iode. Et la course des Pirates est une très bonne idée ; j’aurais aimé qu’elle soit plus développée avec des anecdotes, par exemple. En fait, c’est dommage que le roman soit autant centré sur l’histoire d’amour. Les personnages restaient attachants mais j’ai trouvé qu’il leur manquait une étincelle pour que ça marche réellement. Ou alors, c’est moi qui suis trop vieille pour ce genre de lecture très sweety. Cela dit, j’ai trouvé la fin très mignonne et qui sait offrir une jolie morale. Une belle lecture de plage !

EXTRAIT : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2017/08/le-silence-des-sirenes.html
Par le Editer
Im-a-Sassenach Diamant
Note : 10/10
Un livre aux doux accents des Antilles et à la senteur marine. L'héroïne de cette histoire, Elyse d'Abreau, a subi un accident physique qui a suffoqué ses cordes vocales. Or, elle fera l'exploit de redonner aux habitants opprimés par les promoteurs cupides d'Atargatis Cove une voix qui s'élève et qui est enfin entendue, à tout point de vue. Ce n'est pas juste un enchantement d'été, c'est bouleversant.

Ma chronique : http://lunartic.skyrock.com/3297513112-FICHE-LECTURE-Le-silence-des-sirenes.html
Par le Editer
Roxy67 Or
Note : 9/10
https://ettoutdroitjusquaumatin.wordpress.com/2017/07/06/le-silence-des-sirenes-de-sarah-ockler

J'ai totalement accroché à cette histoire, bien qu'au début j'étais persuadée qu'Elyse était une sirène... Du coup, je ne comprenais pas grand-chose. Je ne comprenais pas ce qu'elle faisait sur la terre ferme mais quand j'ai réalisé qu'elle était bien humaine comme nous tous, j'ai relu depuis le début et tout était beaucoup plus clair. Heureusement pour moi que je m'en suis rendu compte assez vite :)

Enfin bref, on se laisse complètement emporter dans l'histoire grâce à l'écriture fluide de l'auteur. J'avais presque l'impression de sentir l'odeur iodé de la mer et d'entendre le bruit des vagues qui s'échouent sur la plage. Vous l'aurez compris grâce au résumé, Elyse, l'héroïne, est muette. Bien qu'on ne sache pas tout de suite comment elle a perdu sa voix, on en apprend plus au fil de l'histoire. Petit à petit, elle va se libérer de ce fardeau et comprendre que même si elle ne peut plus parler, elle peut encore faire entendre sa voix et montrer aux autres qu'elle a aussi quelque chose à dire. Pour pallier à cette absence de parole, l'auteur (et l'éditeur) ont utilisé différentes polices d'écriture en fonction de si Elyse écrit ou si elle articule. 

Les actions s’enchaînent rapidement d'autant plus qu'il y a toujours de nouveaux rebondissements, plus inattendu les uns que les autres. Entre ces derniers, on y découvre des poèmes, des souvenirs d'Elyse pendant son début de carrière de chanteuse mais aussi l'évolution de l'amitié Elyse/Christian.

J'ai vraiment tout adoré dans ce livre sauf la fin car (sans mauvais jeux de mots) je reste sur ma faim... Je voudrai en savoir plus, savoir ce qui se passe ensuite, ce que les personnages vont devenir, etc. Peut-être que mon vœux sera exhaussé grâce à un prochain tome.

En tout cas, c'est un livre à emporter dans sa valise pour cet été.

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.