Livres
573 769
Membres
634 175

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Zelda20 2021-07-26T16:16:17+02:00
Argent

Ce roman nous met mal à l'aise car il nous dévoile ce que nous ne voulons pas forcément connaître de la guerre de Troie. Et c'est exactement ce que dit le personnage de Briseis à la fin. Quel souvenirs laisse ce mythe aujourd'hui ? La Gloire des hommes et la puissance des Dieux ? Oui. La condition des femmes violées et livrées comme esclaves ? Non. Alors c'est dans la douleur que nous parcourons les pages pour au final ne pas vouloir abréger cette histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sissireadingbooks 2021-06-21T22:33:02+02:00
Diamant

Depuis mon enfance, les mythes, les légendes et la mythologie m’ont particulièrement toujours intéressés. J’étais donc très intrigué par ce roman.

Je pense que tout le monde connait le mythe de la guerre de Troie. Le silence de vaincues est un récit d’un point de vue féminin où nous découvrons Briséis reine de Lyrnessos qui nous raconte comment elle a choisi la vie.. Elle devient le trophée d’Achille pendant la guerre de Troie. Violé et réduite en esclave, Briséis nous raconte sa captivité et comment elle et les autres femmes vont tout faire pour survivre auprès des hommes qui ont tués leurs pères, leurs maris, leurs frères et leurs fils… .

Dans ce roman, la guerre de Troie n’est pas qu’une affaire d’hommes et nous y découvrons un autre aspect que je trouve très intéressant : celui des vaincues. J’apprécie l’idée de redonner la parole a celles qu’on a effacées de l’Histoire ainsi que d’y avoir un regard féminin.

En bref, C’est un très beau, violent et douloureux roman historique. J’ai été très troublé par cette lecture et j’avoue que je n’en suis pas sortie indemne. J’ai pour dire été marqué par le récit de Pat Barker mais surtout par ce que Briséis nous dit :

» Que penseront-ils de nous, ceux qui vivront dans ces temps si lointains qu’ils sont inimaginables ? Il y a une chose que je sais : ils ne voudront pas de la réalité brutale de la conquête et de l’esclavage. Ils ne voudront pas entendre parler d’hommes et de garçons massacrés, de femmes et de filles vendues comme esclaves. Ils ne voudront pas savoir que nous vivions dans un camp de viol. Non, ils préféreront une version édulcorée. Une histoire d’amour, peut-être ? J’espère simplement qu’ils arriveront à déterminer qui étaient les amoureux. »

ps : il faut que je me procure et lise prochainement le roman » Le chant d’Achille » de Madeline Miller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexiabutler 2019-11-30T13:47:24+01:00

[Lu en VO]

“And I do what countless women before me have been forced to do. I spread my legs for the man who killed my husband and my brothers.”

Si tu cherches une histoire d'honneur, de courage et d'héroïsme, passe ton chemin. Ce roman est une réinterprétation du mythe de la guerre de Troie, avec tous ses héros : Ulysse, Agamemnon, Ajax, Patrocle, Priam, Hector, Paris et, évidemment, Achille. Le tout est vu à travers les yeux de Briséis, une reine devenue esclave qui a été attribuée comme "récompense" à Achille, et le moins qu'on puisse dire, c'est que la légende qu'on connaît en prend un sacré coup : tout le romantisme est mis de côté pour ne laisser qu'une vérité très dure, celle des femmes pendant la guerre, offertes aux guerriers selon leur rang et réduites à moins que rien. Elles sont volées, utilisées, troquées, blâmées pour des événements dont elles sont aussi les victimes, et la plupart servent essentiellement d'esclaves sexuelles. Ici, pas de gentil Ulysse pour raconter de belles histoires au coin du feu, ni d'héroïque Achille pour défendre la veuve et l'orphelin. Les femmes du camp de guerre, Briséis la première, sont de simples objets dont les hommes disposent comme ils le souhaitent et qui, à la limite, acquièrent de la valeur si elles parviennent à tomber enceintes.

Toute l'histoire repose sur ce constat-là, sur l'incapacité des femmes à choisir leur propre destin et sur l'indifférence des hommes face à celles qu'ils ne considèrent même pas comme des êtres humains. Ce roman a un goût de désespoir, d'injustice et d'impuissance. Briséis a été mariée très jeune à un roi qu'elle ne connaissait pas, elle a vécu avec la haine de sa belle-mère, puis elle a vu sa maison brûler, ses frères tués, et leur assassin est devenu son maître. Elle tente de survivre, de se rendre utile, de plaire à tous ces hommes que pourtant elle hait, parce que ce sont eux qui ont le pouvoir et parce que ce sera toujours à eux de décider, toute sa vie, de son sort à elle.

Mais de la guerre de Troie, ce n'est pas ça qu'on veut retenir, jamais. Briséis elle-même le sait : quand elle pense à ceux qui, à des millénaires d'elle, se souviendront encore d'Achille, elle sait qu'ils ne retiendront que la gloire et pas les massacres, que l'honneur et pas les viols, et qu'ils feront de son histoire à elle quelque chose de totalement différent. “A love story, perhaps?”.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CupcakesEtAlice 2020-09-03T13:13:03+02:00
Diamant

Mythe fondateur de la civilisation occidentale, la Guerre de Troie est ici vu d'un autre point de vue. Celui des femmes, des femmes vaincues.

Celles dont la souffrance a été oublié à travers les âges...

Briséis, reine de Lyrnessos et esclave du grand Achille, raconte. L'histoire de ce guerrier légendaire, de sa relation avec Patrocle son frère d'arme, de son mépris pour Agamemnon le roi des rois et de sa lassitude pour la guerre de Troie. Celle qui à tout perdue raconte les légendes de ses figures mythiques dont le nom résonne encore aujourd'hui et de celles plus silencieuses que l'on a oublié...

Un coup de poing magistral et une beauté à couper le souffle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Allyssahp 2020-09-06T19:09:54+02:00
Diamant

Depuis toujours j’ai été attiré par l’histoire de la guerre de Troie, c’est donc le jour de sa sortie que je suis allée le chercher. Je comptais le lire pendant mes vacances quelques jours plus tard mais je n’ai pas pu attendre et dès le soir même, il était entamé.

Dès les premières pages on est embarqué dans la prise violente de la ville de Lyrnessos et les pages défilent sans que l’on s’on rende compte. J’ai tout de suite été attaché aux femmes et j’ai ressenti leurs tensions, peurs et angoisses sur ce qu’elles allaient devenir après avoir été conquise par les grecs.

Après ce combat perdu, le livre devient plus lent car on commence à découvrir l’armée Grecque et sa vie dans le camp qu’ils occupent depuis neuf ans. On fait la connaissance de tous les protagonistes connus de cette guerre comme Agamemnon, Achille, Patrocle, Hector etc. J’ai trouvé que cette partie était très bien exploitée dans les faits historiques ainsi que sur la vie dans le camp.

Briséïs va progressivement réussir à se faire une place dans cette vie. Elle va de temps en temps nous raconter sa jeunesse à Troie ainsi que son mariage et sa vie de femme mariée. Elle va aussi nous raconter beaucoup d’histoires de femmes devenues esclaves et ce qu’elles ont été prêtes à accepter pour leur survie ou celles de leurs enfants.

De temps en temps on a le point de vue d’Achille. J’ai beaucoup aimé connaître ses pensées ce qui m’a permis de mieux le comprendre. On découvre son enfance et sa rencontre avec Patrocle. J’ai été très touché par cette relation qu’ils avaient tous les deux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Parthenos92 2020-11-25T15:26:52+01:00
Diamant

Mon coup de cœur de l'année !! J'ai adoré ce roman. Étant une passionnée de la mythologie grecque et de la guerre de Troie, j'ai été immédiatement attirée par ce livre. C'est une excellente idée de raconter l'histoire de la perspective de Briséis, et l'idée a été brillamment exécutée. J'ai particulièrement apprécié toute la partie du roman qui réécrit l’Iliade et la colère d'Achille. J'ai pu reconnaitre des passages d'Homère, comme le dialogue entre Agamemnon et le prêtre Chrysès. J'ai trouvé génial de voir ce passage à travers les yeux de Briséis et Chriséis, ces femmes qui n'ont pas de voix dans l'Iliade.

Au-delà de la réécriture du mythe, l'auteure parle de toutes les époques et toutes les guerres, à travers une guerre intemporelle, ce que j'ai trouvé aussi très bien réussi. Alors que les guerres sont souvent racontées par les hommes vainqueurs, on a ici le récit des femmes vaincues. A travers elles, on se rend compte que la guerre est toute aussi cruelle, voire même plus, en-dehors du champs de bataille et une fois le conflit fini.

Enfin, je voudrais dire un mot des personnages, que je trouve très bien écrits. L'auteur a su donner une âme et une personnalité travaillée à Briséis, que l'on ne connait pas vraiment par les récits antiques. J'ai aussi beaucoup aimé Achille et Patrocle, et leur relation. Je trouve qu'il y a un bon équilibre entre le respect des personnages tels qu'ils sont dans l'Iliade, et la profondeur qu'ajoute l'auteure.

Tout ça est écrit dans un style poétique avec un grand pouvoir émotionnel. Bref, une grande réussite que je ne peux que recommander !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moii_xD 2020-12-22T18:59:13+01:00
Or

Cette année, je me suis découvert une grande passion pour les réécritures de récits mythologiques. Le silence des vaincues est la dernière que j’ai lue et encore une fois j’ai beaucoup aimé cette réécriture qui nous propose cette fois de redécouvrir la guerre de Troie du point de vue de Briséis. Avoir le point de vue de Briséis ouvre vraiment de nouvelles perspectives et m’a fait découvrir des aspects de l’histoire qui étaient survolés ou non évoqués dans les autres réécritures que j’ai pu lire.⁣

Même si le récit met bien en avant le destin de ces femmes qui ont été capturées par les Grecs lors de la guerre de Troie, il ne néglige pas non plus les divers événements de la guerre et nous propose également quelques pages centrées sur Patrocle et Achille. Depuis que j’ai lu Le chant d’Achille de Madeline Miller, ces deux personnages me touchent énormément et je suis vraiment heureuse d’avoir pu les redécouvrir dans le lire de Pat Barker ! Encore une fois, l’histoire de ces deux personnages a réussi à ma briser le cœur…

Le silence des vaincues est un bel hommage à ces femmes qui ont vu leur famille tuée, leur vie détruite, et qui sont devenues esclaves des Grecs. L’écriture de Pat Barker créé vraiment une atmosphère particulière, dense et fascinante. La tension des évènements est retranscrite par une atmosphère dramatique qui nous bouleverse. Certaines scènes se distinguent particulièrement par leur poésie. J’aurais toutefois aimé que l’accent soit plus mis la vie de ces femmes dans le camp grec. J’aurais encore plus apprécié ce roman s’il y avait plus de détails sur leur vécu et si les personnages avaient été plus approfondis.⁣

En outre, il y a un petit point qui m’a rendu perplexe dans ce roman : l’utilisation d’un vocabulaire familier actuel dans la bouche de soldats grecs de l’Antiquité… Je n’ai pas trouvé très crédibles les dialogues qui comportaient des « putain ! » ou encore des « mouais ».

Mais dans l’ensemble, Le silence des vaincues reste une très belle lecture que je vous recommande si vous êtes, tout comme moi, férus des réécritures antiques !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edo 2021-03-27T14:28:19+01:00
Bronze

La réécriture des grands mythes est à la mode, et Pat Barker se débrouille plutôt bien dans Le silence des vaincues. On découvre à travers le récit de Briséis ce que devaient être les coulisses de la guerre de Troie, sans concessions, avec dureté, à tel point que sur pas mal d'éléments, on se demande si la condition féminine a tellement évolué pendant tous ces siècles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nymphae 2021-04-09T18:56:46+02:00
Or

On commence en plein coeur de l’action, ca nous met directement dans une sensation de tension, de stress et d impatience de savoir ce qui va se passer!

Une ecriture fluide et entrainante qui ne nous permet pas de lacher ce livre,qui nous plonge complètement dans l histoire et qui nous tient en haleine jusqu’au bout! On y retrouve des grands noms tels qu’Achille, Ulysse, Helene,... un vrai plaisir de se retrouver au coeur de l’action entouré de tous ces personnages mythiques!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sosoya 2021-08-05T10:14:33+02:00
Lu aussi

TRES BONNE LECTURE QUI DONNE A RÉFLÉCHIR

Une version de la prise de Troie qui rappelle douloureusement qu'aucune guerre ne se fait sans un charnier d'êtres vivants et dans la souffrance pour les peuples vaincus. Le point de vue d'une femme qui, de reine ayant subi son mariage devient trophée de celui qui a décimé sa famille. Un rappel difficile des femmes qui, vaincues, perdent le peu d'identité auquel elles pouvaient prétendre pour devenir les biens des vainqueurs, libres de leur faire subir ce qu'ils veulent(les échange, les sacrifier) On ne peut s'empêcher de faire un parallèle avec notre époque et de mesurer à quel point la liberté de choix et de circulation des femmes reste fragile et doit être défendu.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode