Livres
436 316
Membres
361 604

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Simulacre, tome 1 : La seconde vie de d'Artagnan



Description ajoutée par ben12 2014-08-28T13:15:46+02:00

Résumé

"Une autre France... Où les diligences aériennes bourdonnent entre les châteaux volants, où l'on se bat entre gentilshommes, à coups de rapières énergétiques et de pistolets à lumière...

Sur un galion des cieux en partance pour la Versailles Céleste, la nouvelle résidence du Roy, loin au-dessus de la Terre, une jeune voleuse du nom d'Estella va faire la connaissance de Charles de Batz Castelmore, capitaine des Mousquetaires, plus connu sous le nom de D'Artagnan.

Poursuivi par les Mécanomates du Cardinal de Richelieu, le vétéran se sacrifiera pour sauver la belle et lui confier une bague... Sur Terre, à l'instant même de la mort de D'Artagnan, s'éveille un jeune gascon de vingt ans qui, l'âge mis à part, lui ressemble trait pour trait.

Il est "Le Simulacre", le double du d'Artagnan originel, il va devoir retrouver Estella, affronter les anciens adversaires du Mousquetaire, ainsi que de nouveaux, non moins redoutables, rallier ses compagnons, et, une fois encore, sauver le royaume et peut être bien le monde...

Afficher en entier

Classement en biblio - 27 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lyanaa 2018-10-31T09:42:48+01:00

Alors que le navire changeait de trajectoire, la lune éclaboussa de sa froide lumière les visages des quatre hommes en noir…

Elle retint un cri.

Quatre masques de métal leur faisaient face, ébauches sans traits de visages humains, inexpressifs, aussi lustrés que des miroirs, seulement poinçonnés par les trous sombres des orbites où brûlait un feu dénué de flamme.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Bluenn 2017-10-03T12:18:44+02:00
Argent

Ma chronique complète: https://ombrebones.wordpress.com/2017/10/03/le-simulacre-1-la-seconde-vie-de-dartagnan-jean-luc-marcastel/

Jean-Luc Marcastel nous offre un roman tout public avec un héros de la littérature connu et aimé de tous. Sa plume conviendra aux plus jeunes comme aux plus âgés, qui ne manqueront pas de passer un bon moment dans ce Paris alternatif dont on saluera bien bas la création. L’auteur ne manque pas d’imagination, c’est certain et c’est appréciable. Il ose beaucoup et reste très cohérent dans ce qu’il propose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maux-Silencieux 2017-08-30T21:29:01+02:00
Lu aussi

Un très bon livre jeunesse. Un mélange entre Star Wars et les 3 mousquetaires. Le rythme est soutenu et le livre se lit très rapidement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VioletteLyyant 2016-05-14T14:51:56+02:00
Bronze

Cette histoire se lit comme un seul souffle, une seule inspiration dont l’expiration sera le tome 2. Dès les premières lignes on est plongé dans l’histoire, au cœur de la vie mouvementée des personnages, dans cette France du Grand Siècle semblable à celle que l’on connait mais aussi extrêmement différente.

Inspiré des Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, ce livre offre une seconde jeunesse à son héros mythique, D’Artagnan. Et c’est un réel plaisir ! Pour moi qui ai adoré ce grand classique et qui suis férue d’histoire et de fantastique, le mélange des deux était parfait.

L’action ne se relâche pas une seconde, faisant alterner les points de vue entre la jeune Estella et un tout nouveau d’Artagnan, aussi déboussolé et enchanté que le lecteur face à ce monde nouveau qu’il découvre. Ces deux personnages sont d’ailleurs très bien construits. D’Artagnan, fidèle au caractère que Dumas lui avait créé, et Estella, digne héroïne de Jean-Luc Marcastel, ces filles du Sud qu’il aime tant et qu’il sait tant nous faire aimer !

J’ai surtout été sensible au retour de certains personnages de Dumas que je n’attendais pas et j’ai hâte de voir quelle sera leur évolution et leur implication dans le tome suivant.

A signaler aussi, l’intégration avec brio du steampunk dans ce XVIIème siècle à l’odeur de métal très prononcée !

Et enfin, mention spéciale aux magnifiques illustrations de Jean-Mathias Xavier qui nous offre un D’Artagnan prêt à faire fondre tous les cœurs !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BookOver 2016-02-07T17:11:10+01:00
Argent

Découvert à Trolls & légendes (festival de littérature fantastique) en avril dernier, j'ai juste grillé mon quota avec ce livre, il m'a tapé dans l'oeil (oui ça fait mal) dès que je l'ai vu. Pour tout dire, il m'appelait et me disait d'une voix envoûtante « achète-moi, achète-moi ».

Sa couverture aux inspirations steampunk et son titre, reprenant le nom de mon mousquetaire préféré, je ne pouvais décemment pas résister. J'ai craqué et pour le coup, il s'agit d'un nouveau coup de coeur (On se déculpabilise comme on peut, que celui qui n'a jamais pêché, me jette la première pierre.).

Estrella (drôle de nom, avec lequel j'ai eu quelques difficultés au début), une voleuse des bas-fonds de Paris s'embarque, illégalement, pour la Versailles céleste en vue de commettre le plus gros casse de sa carrière et du siècle par la même occasion.

Mais sur ce vaisseau qui l'emporte vers ses rêves les plus fous, elle croise la route d'un certain mousquetaire du Roy, le célèbre capitaine D'Artagnan. Alors que les hommes du cardinal les poursuivent, le soldat du Roy, sachant sa fin toute proche, confie une mission à a jeune voleuse. La jeune femme se retrouve alors dans les bas-fonds de Paris, tentant d'échapper à ses propres ennuis, quelle ne sera pas sa surprise lorsque D'Artagnan réapparaîtra, jeune et fort, c'est là tout le Simulacre.

Vu qu'il s'agissait d'un achat compulsif, je ne savais pas trop à quoi m'attendre lors de cette lecture, et j'ai été émerveillée par la plume de Jean-Luc Marcastel. J'ai lu de nombreuses réécritures où des auteurs se servaient allègrement de héros préétablis, et j'ai souvent été plus que déçue. Certes, retrouver des personnages que j'aime dans un univers, un brin différent est simplement génial. Mais il faut qu'ils soient bien introduits, et, dans ce livre-ci c'est le pari est totalement réussi !

L'auteur est parvenu à créer des personnages attachants, que l'on découvre et redécouvre à travers une plume emplie d'humour, et qui sait, cependant respecter les traits que Dumas leur avait conféré.

Nous retrouvons un D'Artagnan avec son bagou de Gascon si typique (que j'aime à la folie), qui est modernisé et, du coup plus proche de notre réalité. le personnage d'Estrella apporte quant à elle un brin d'air frais très agréable, mais avec beaucoup de caractère, à l'image de notre mousquetaire. Son histoire n'est pas énormément développée, je suis impatiente d'en apprendre davantage sur cette demoiselle.

Des personnages, donc, très attachants, mais aussi une intrigue digne de la grande période Dumas. Là aussi, je suis très curieuse quant au devenir de cette enquête, quel rôle joue le terrible cardinal de Richelieu, que sont devenus les compagnons de D'Artagnan ?

Autant de questions, auxquels j'espère trouver des réponses dans les tomes suivants.

En résumé, ce fut une agréable lecture, qui m'a réellement passionnée. L'univers steampunk est un élément qui m'a immergée dans l'univers de l'auteur. Tout au long du récit, je suis restée scotchée aux pages. Je ne peux que vous conseillez d'entrer dans l'univers du Simulacre.

La plume de l'auteur est un délice que j'ai envie de comparer à un feu-follet ; le vocabulaire employé est riche et truculent. L'humour est consentement présent, ce qui, au résultat final, donne un roman très prenant et immersif.

Le petit plus non négligeable, ce sont les illustrations qui parcourent le roman. Elles sont simplement sublimes, à l'image de la première de couverture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par booksking 2015-10-26T12:21:24+01:00
Or

Superbe livre ou l'on vibre pour un d'Artagnan moderne.

Un bijou d'imagination !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2015-07-09T19:31:03+02:00
Or

Le titre : la seconde vie de D'Artagnan, ainsi que le résumé nous donne déjà des détails. Ce mousquetaire va mourir pour mieux renaître et ainsi tenter de récupérer cette fameuse bague. Il est impétueux, courageux, l'honneur étant ce qui compte le plus pour cet homme. Alexandre Dumas serait fier de le voir l'un de ses mousquetaires naviguer dans ce contexte. Entre la légende, la réalité d'un Paris futuriste – sachant que Versailles se retrouve dans le ciel – mais qui garde les aspects les plus anciens avec les rues sales et des pavés, j'ai aimé ce petit côté steampunk détaillé. Ce nouveau D'Artagnan a les gestes, les pensées, le comportement de l'ancien, mais avec trente ans de moins, ce qui n'est pas négligeable. Il a récupéré sa fougue d'autrefois, le seul problème, c'est qu'il n'a pas souvenance de ce qu'est devenu Paris durant ce laps de temps et va tout apprendre grâce à son valet/servant/homme à tout faire/ami du nom de Planchet. Une véritable découverte pour nous également afin de mieux comprendre le monde qui nous est proposé par l'auteur.

La lecture est fluide, malgré quelques mots qui peuvent peut-être être compliqués à comprendre pour un enfant, mais pour un adolescent, je ne pense pas qu'il y ait de problème. Le seul petit bémol pour ma part, c'est que du côté de D'Artagnan, j'ai trouvé que son avancement dans l'histoire était un peu long, comparé à Estella qui avance beaucoup plus. Dans tous les cas, il y a beaucoup d'aventures, de combats d'épées et autres armes, un soupçon de romantisme. Des méchants qui ont la tête de méchants : affreux, borgne, avec des cisailles à la place des mains – tel le capitaine crochet ou Edward aux mains d'argent – ayant les mains prêtes à tordre tout ce qui bouge. Et il n'y a pas que deux camps, mais trois, dont deux méchants. J'avoue que j'ai hâte de découvrir la suite de leurs aventures, car la fin présage un sacré remue-ménage dans tous les cas.

Avis complet ici : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-simulacre-tome-1-la-seconde-vie-de-d-artagnan-jean-luc-marcastel-a118126000

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Heronoloen 2015-05-25T15:09:54+02:00
Or

Ô petit livre, mais où étais-tu quand j'étais enfant et que je courrais partout dans la maison avec mon fleuret en plastique ?

J'ai passé un très bon moment avec ce livre. Attention cependant, il est très jeunesse : à moins d'être une fan absolue des mousquetaires comme moi, si vous avez fini votre puberté, vous risquez de peut-être de ne pas accrocher.

Intrigue simple (Estella a la bague, d'Artagnan veut la bague, les méchants veulent la bague...), rythme très soutenu (boum ! paf ! argh ! pan !) et belles illustrations... Tout pour plaire à un gamin dans votre entourage.

C'est encore mieux si l'enfant en question est fan de Dumas. Je ne parle pas de votre petit-cousin qui a été voir le film au cinéma mais bien de quelqu'un qui a lu les livres : les allusions à l'oeuvre originale sont nombreuses ici (histoire entre d'Artagnan et Milady, mort de Constance, mort de Milady...). Si il a poussé jusque Vingt ans après, c'est encore mieux...

De suite, ça réduit un peu la cible... Ou vous pouvez ruser et l'amener à livre Dumas via ce livre. Eh ouais.

D'ailleurs, le lien avec Dumas se retrouve jusque dans le style très soutenu et recherché. J'ai d'ailleurs été surprise de ne pas trouver de notes de bas de page pour expliquer certains mots désuets ou compliqués à nos chères têtes blondes.

La chose qui m'a chagrinée et qui a fait perdre une étoile à ce livre, ce sont les failles du scénario et ses raccourcis. Ils ne sont pas si gênants que ça mais j'ai parfois froncé les sourcils...

Spoiler(cliquez pour révéler)Pourquoi d'Artagnan file sa bague à Estella qu'il ne connait pas le moins du monde et se sacrifie pour elle ?! D'accord, si j'avais eu huit ans alors que je lisais ce livre, j'aurais juste voulu que ça se passe ainsi et être à la place de la jeune voleuse mais quand même...

Si Richelieu connaît l'existence du Simulacre, pourquoi ne va-t-il pas le détruire plus tôt ou le voler avant son réveil pour se l'approprier ?!

Pourquoi d'Artagnan refuse de donner ses souvenirs au Simulacre mais se balade partout avec une bague chargée à bloc et qui peut-être aisément volée ?

Pourquoi ne laisse-t-il pas la bague à Planchet pour ensuite la remplir au fur et à mesure au castel ?

Comment les gardes du Cardinal débarque au moment même où le Simulacre se réveille ?

J'ai hâte de jeter un oeil au deuxième tome voir si ces "erreurs" sont recitifées.

Et si vous pensez qu'un jeune de votre entourage peut apprécier cette histoire : n'hésitez pas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gyna 2015-01-13T21:17:19+01:00
Argent

Premier livre de JL Marcastel pour moi. Un livre sympathique même si il souffre de quelque longueurs par moment. Le thème principale est bien agréable, avec une justesse dans les personnages.

Même si ce livre souffre de défauts mineur il reste très agréable à lire. Une série à suivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par obelix 2014-12-17T20:56:33+01:00
Bronze

Un steampunk au temps de D'Artagnan sympathique. Un peu lent par moment mais pour tout mettre en place et décrit beaucoup l'époque (trop?). Les héros sont bien emmenés t vifs, du genre à pas se poser de questions, l'intrigue est posée et la scène en place, je pense que le tome 2 sera encore meilleure

Afficher en entier

Date de sortie

Le Simulacre, tome 1 : La seconde vie de d'Artagnan

  • France : 2014-07-10 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 27
Commentaires 9
Extraits 7
Evaluations 8
Note globale 7.88 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

  • 30ème SFF (53 participants)

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode