Livres
534 083
Membres
559 142

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Soldat chamane, Tome 1 : La Déchirure



Description ajoutée par Zamy 2013-09-21T12:02:19+02:00

Résumé

Jamère vit dans une culture gouvernée par un code social rigide. Mais, à l'âge de quinze ans, il est confié par son père à un étrange guerrier nomade qui, à l'aide de drogues et d'une expérience de transe chamanique, le propulse dans un autre monde. Il y rencontre une mystérieuse magicienne, qui s'empare de son esprit et le dresse contre la civilisation dont il est issu. Dès lors, Jamère est déchiré entre ces deux cultures...

Afficher en entier

Classement en biblio - 571 lecteurs

extrait

- Il paraît que tout le monde rêve la nuit, mais que seules certaines personnes s'en souviennent."

Je souris. " Et si tout le monde oubliait ses songes le matin venu, comment pourrait-on le prouver? Non. Quand je pose la tête sur l'oreiller et que je ferme les yeux, plus rien ne se passe dans mon esprit jusqu'à mon réveil, contrairement à toi; on dirait que tu remplis tes heures de sommeil d'aventures et de fantaisies."

Elle détourna le visage. " Je me réfugie peut-être dans mon imagination parce que je n'ai pas grand chose d'autre pour me distraire de la réalité.

- Allons! Je n'ai pas l'impression que tu mènes une existence si dure que ça.

- Non; je mène une existence sans intérêt." répliqua-t-elle avec une sorte d'amertume. Comme je la regardais, interdit, elle secoua la tête puis demanda: "Tu n'as donc jamais fait de rêve si bizarre que tu te réveilles le coeur battant, en ne sachant plus ce qui est réel, notre monde ou celui d'où tu émerges, Jamère?"

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2020/06/25/le-soldat-chamane-t-1-la-dechirure-robin-hobb/

Dans ce premier tome du Soldat chamane, La déchirure, on suit le parcourt de Jamère, un jeune garçon fils de noble militaire, destiné lui aussi à entrer dans la cavalla et à marcher dans les traces de son père. Il souhaite honorer sa famille, mais un évènement va provoquer de grands bouleversements dans sa vie.

Je me réjouissais de découvrir la plume de Robin Hobb, dont j’ai entendu beaucoup de bien, à travers ce livre, et quelle déception ! La narration en elle-même est très guindée, et même si je suppose que c’est pour coller au caractère du protagoniste, cela ne la rend pas plus agréable à lire. Qui plus est, l’auteur se répète beaucoup et insiste lourdement sur certains éléments.

À cause de cela, l’histoire est longue et lente. Ce premier tome sert uniquement à mettre en place l’univers, il ne s’y passe pour ainsi dire rien d’autre. Le seul passage un tant soit peu intéressant se situe dans le premier tiers du livre, avec la formation dispensée par le nomade, et j’ai vraiment cru à ce moment-là que l’intrigue allait décoller, mais elle retrouve ensuite sa platitude que plus rien ne brise jusqu’à la fin.

On se doute bien que cette rencontre avec Dewara et la mystérieuse gardienne des ponts aura un impact sur l’avenir (d’ailleurs, cela se profile dans les derniers chapitres), mais je n’ai pas compris l’intérêt pour l’auteur de s’attarder autant sur des détails qui, par comparaison, semblent de moindre importance.

Je guettais l’entrée à l’Académie avec impatience, or elle ne survient que très tardivement, et n’apporte pas le vent de fraîcheur que j’espérais. On s’enlise un peu plus dans une succession de scènes mornes et répétitives. En plus de cela, je me suis complètement perdue entre les différents bâtiments, les grades des soldats, qui sont les fils de nouvelle aristocratie de deuxième et troisième année…

J’ai vraiment eu le sentiment de lire ce tome pour rien, en fait. C’est juste une interminable introduction où les éléments majeurs pourraient être résumés en quelques lignes. Quant aux personnages, je ne les ai pas trouvés attachants. Seule Épinie m’a intriguée, mais elle n’apparaît que l’espace de quelques paragraphes avant d’être écartée.

Je laisserai à l’auteur une autre chance de me séduire, mais pas avec cette saga, car je n’ai absolument aucune envie de poursuivre l’aventure avec Jamère. C’est dommage, car le message écologique était intéressant, mais malheureusement, je ne peux pas en dire autant du reste.

Afficher en entier
Lu aussi

peut être reprendrai-je la lecture de ce livre plus tard mais là il me tombe des mains. je n'ai pas réussi à accrocher

Afficher en entier
Argent

De la peine à commencer, j'ai hésité plusieurs fois à arrêter parce que je trouvais que ça trainais en longueur... et puis finalement je me suis laissée prendre par l'histoire et j'ai beaucoup aimé toute la série

Afficher en entier
Bronze

Un roman qui, à mon sens, peine un peu à démarrer, mais Robin Hobb se rattrape très vite en nous offrant des personnages dont elle a le secret: attachants, toujours en proie à des difficultés existentielles, des personnages marqués par leur différence. Le monde issu de dans lequel gravite le personnage principal est d'une grande dureté,il est régi par des règles sociales très strictes et peu à peu s'amorce le décalage entre le héros et ses proches. Ce premier opus pose les personnages ainsi que l'intrigue et décline l'opposition entre nature et civilisation avec habileté, tout en douceur. C'est donc avec enthousiasme que je me lancerai dans le second roman de cette épopée.

Afficher en entier
Or

L'univers, très codifié et ambivalent, est passionnant. J'ai beaucoup aimé la première partie du roman où on découvre l'ensemble, et la partie dans le désert. J'ai moins aimé à partir du moment où l'intrigue se passe dans la forêt, dommage car c'est avec cette forêt que va se dérouler le plus gros de la série.

Afficher en entier
Argent

J'ai eu un peu de mal à le lire, le trouvant long et manquant d'action, mais étant donné qu'il s'agit du premier tome, qui sert surtout à nous exposer l'éducation de Jamère Burvelle, et a planter intrigues et décors, je ne compte pas m'arrêter là. L'écriture de Robin Hobb est toujours aussi fluide, agréable et prenante, et j'ai particulièrement aimé les passages faisant mention de Dewara, que j'espère, nous reverrons, et où Jamère rentre à l'École de la cavalla.

Afficher en entier
Bronze

Je n'ai pas retrouvé la plume de l'Assassin royal.

On peut retrouver une certaine pédagogie dans le sens où l'auteur critique, ou en tout cas souligne, l'expansion des hommes au détriment de la nourriture. On retrouve également l'expansion des "colons" sur des peuplades sauvages et magiques. Cependant ce dernier point n'est pas vécu mais est relaté indirectement.

Le personnage, un jeune homme, n'a rien de particulier. Je n'ai pas accroché au personnage.

Je me désole également de la quasi absence des femmes. On les voit seulement comme épouse ou sœurs. Souvent décrites comme futiles. Une seule exception : la femme-arbre.

À voir si la suite se révèle plus intéressante.

Afficher en entier
Or

Fan de Robin Hobb, après avoir lu la saga de l'assassin royal (assassin royal, les aventuriers des mers et les cités des anciens), je me suis enfin décidé à lire le soldat chamane.

Dans ce nouvel univers on suis Jamère, qui va faire ces classe dans la cavala (unité prestigieuse de cavalier).

Après un début palpitant (enseignement de Dewara), l'histoire retombe un peu avec l'intégration de l'école de la Cavala. Même s'il y a des longueur, l'histoire se profile tout doucement et j'ai passé un bon moment.

J'espère que le tome 2 nous en apprendra plus sur l'avenir/le destin de Jamère et sera plus dynamique.

Afficher en entier
Or

Ce commentaire sera vraiment plus positif que les autres.

Dans Le Soldat Chamane, nous rencontrons Jamère un jeune garçon dont le destin semble tout tracé : 2e fils d'un noble, il deviendra militaire, comme son père l'était avant lui. Ce premier tome nous présente ce personnage et toute son initiation, depuis son plus jeune âge jusqu'à son entrée à l'école militaire.

Le roman ne semble pas installer de réelle péripétie longue et captivante, néanmoins j'ai été véritablement fascinée par les personnages mis en place.

Jamère le premier, ce jeune garçon qui vit au départ dans un monde de certitude qui vont petit à petit s'effondrer à cause de son père, de Dewara, de ses camarades de l'école... J'ai beaucoup aimé découvrir un personnage qui n'est pas un rebelle-né et qui commence par suivre aveuglément les règles de sa société. En réalité, il ne semble avoir aucune raison de les mettre en cause au début du roman.

Son assurance quand à l'immuabilité des choses vient notamment de son père, qui est lui-même parfaitement fondu dans le moule de sa culture. Il ne semble pas pouvoir imaginer que les choses se passent autrement.

J'ai également beaucoup apprécié les différents instructeurs de Jamère et ses camarades. Ces derniers n'arrivent qu'à la fin de l'histoire, mais ils apportent véritablement de la fraîcheur et de la vie après un long voyage en bateau.

Petit à petit, on voit se mettre en place des éléments d'intrigue, qui restent assez légers. Spoiler(cliquez pour révéler)Je pense notamment à l'attachement toujours croissant de Jamère pour la nature.

Les quelques dernières pages m'ont vraiment surprise : d'un coup l'intrigue semblait se jeter à nos yeux avant de disparaître jusqu'au prochain tome... Il semble assez évident que cette tomaison n'est pas celle prévue initialement par l'auteure mais que la maison d'édition a préféré sortir deux livres moins volumineux plutôt qu'une brique. En conséquence, la fin du livre est tout sauf une conclusion. Au contraire, c'est une véritable ouverture.

L'univers est également fascinant. On y reconnaît de façon évidente des références à l'histoire dans le système politique et social (monarchie, patriarcat sur-développé, notion de dynastie, absence de choix face à l'avenir, mariages arrangés, ...) mais surtout dans le traitement d'un peuple différent. A chaque fois que les relations avec les Nomades étaient décrites, je ne pouvais m'empêcher de faire un lien avec l'arrivée de la vieille Europe en Amérique (c'est d'ailleurs sûrement valable pour l'arrivée de la vieille Europe un peu partout dans le monde...). Le traitement des personnages féminins est tout aussi archétypal : leur éducation ne s'intéresse qu'aux jeux, aux arts et à la broderie, on épouse une jeune fille car elle est mignonne et surtout pour faire des enfants, ... Bref, c'est pas le livre du respect et de la tolérance, mais c'est justement ce que j'ai trouvé intéressant. Cela permet de mettre en parallèle notre façon actuelle de traiter l'autre.

En bref : Ce roman m'a véritablement intéressée dans ses thématiques et dans ses personnages, malgré une intrigue faible dans ce tome. J'ai hâte de découvrir comment les personnages vont pouvoir évoluer dans le tome suivant.

Afficher en entier
Argent

Contrairement aux autres séries de Robin Hobb, ce livre m'a donné une impression étrange une fois terminé.

L'intrigue est parfois un peu longue car il s'agit d'une introduction, mais on arrive néanmoins à se plonger dedans et à apprécier les personnages.

En fait mon sentiment vient surtout de la fin, car dans les dernières pages l'auteur nous avertit bien que l'histoire va prendre un tournant inattendu pour le héros. Une telle affirmation m'a donné froid dans le dos pour Jamère. À voir ce que donnera la suite !

Afficher en entier

Date de sortie

Le Soldat chamane, Tome 1 : La Déchirure

  • France : 2008-01-22 - Poche (Français)

Activité récente

Muyina le place en liste or
2020-10-26T22:36:12+01:00
mohic l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-12T15:29:05+02:00
Limbes le place en liste or
2020-08-19T11:06:32+02:00
GB9999 l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-25T19:06:18+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 571
Commentaires 54
extraits 19
Evaluations 89
Note globale 6.64 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode