Livres
639 046
Membres
756 900

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Soleil des Scorta



Description ajoutée par plumanna 2017-01-25T17:14:41+01:00

Résumé

Parce qu’un viol a fondé leur lignée, les Scorta sont nés dans l’opprobre. A Montepuccio, leur petit village d’Italie du sud, ils vivent pauvrement, et ne mourront pas riches. Mais ils ont fait vœu de se transmettre, de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. Et en dehors du modeste bureau de tabac familial, créé avec ce qu’ils appellent “l’argent de New York”, leur richesse est aussi immatérielle qu’une expérience, un souvenir, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie. Ou encore un secret. Comme celui que la vieille Carmela – dont la voix se noue ici à la chronique objective des événements – confie à son contemporain, l’ancien curé de Montepuccio, par crainte que les mots ne viennent très vite à lui manquer.

Roman solaire, profondément humaniste, le nouveau livre de Laurent Gaudé met en scène, de 1870 à nos jours, l’existence de cette famille des Pouilles à laquelle chaque génération, chaque individualité, tente d’apporter, au gré de son propre destin, la fierté d’être un Scorta, et la révélation du bonheur.

Afficher en entier

Classement en biblio - 965 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-13T19:39:47+01:00

Les femmes ont les yeux plus grands que les étoiles.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Une écriture simple, efficace, inondée de soleil, qui nous entraîne dans la misère du Sud de l'Italie, dans sa richesse, dans ses mœurs et dans la folie générationnelle d'une famille. Ce roman découvre leurs passionnelles exagérations (très latines), leurs sensuels et violents appétits et leurs souffrances intérieures.

C'est aussi un récit qui nous conte la relation à la vie ; ce qui doit être transmit au-delà de la fierté, l'importance de la destinée, les rêves...

La description du Sud de l'Italie est superbement menée. Le passage sur l'éternité de l'huile d'olives en relation avec celles des hommes est excellent.

De beaux messages sont parsemés çà et là, au fil des pages. Il faut se battre pour vivre. Nous pouvons changer la destinée héréditaire (le libre arbitre), la vie est faite de frustrations, de déception, de malheur, mais elle regorge de beauté, de tendresse, de compassion, d'amour, selon le regard que l'on porte.

Et nous serons tous face à nous même, le jour de notre mort.

Afficher en entier
Diamant

Je ne peux mieux dire que Bookemixer : simple à lire et très beau... J'ai envie de dire comme tous les livres de Gaudé, tous différents, mais tous profondement humains...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AlidaV 2023-01-04T13:21:58+01:00
Diamant

Comme d'habitude avec L. Gaudé, on est très vite immergé dans le récit de cette famille italienne qu'on va suivre pendant 3 générations. On sera inondé par le soleil des Pouilles, et charmé par la vie de ce petit village isolé du Sud de l'Italie. On se plait à suivre leurs aventures rocambolesques et on admire les liens familiaux forts de cette famille ainsi que leur sens de l'honneur.

Mais, au delà du récit, j'ai retrouvé avec L. Gaudé, ce que j'avais déjà tant apprécié dans "la mort du roi Tsongor", ce sont les grandes réflexions et interrogations de ses personnages sur les grands choix de vie: Renoncer à la richesse pour assurer son bonheur dans le couple, quitter son village et sa famille pour gagner sa vie, être fidèle à la parole donnée quoiqu'il en coûte, travailler dur sans relâche en écartant l'argent facile, ...etc....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na09 2022-10-21T10:26:39+02:00
Lu aussi

C'est encore un très bon roman de Laurent Gaudé que je lis avec plaisir. C'est l'histoire d'une famille pas très fréquentable mais à la quelle nous apprenons a nous attacher au fil de l'histoire. Une très bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Camille45 2022-10-13T16:09:02+02:00
Bronze

Un livre avec une écriture simple qui nous fait voyager dans un monde presque imaginaire. On vit dans une scène de théâtre où les protagonistes sont une famille un peu spéciale.

La lourdeur du soleil nous suit tout au long de la lecture et tire à chaque page des leçons sur la vie, les relations et la famille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lily3801 2022-03-12T18:42:05+01:00
Diamant

C’est en plein cœur de l’Italie que nous fait voyager l’auteur ! Le soleil nous frappe, des oliviers à perte de vue et surtout le destin de la famille Scorta ! Via ses générations d’hommes et de femmes, l’auteur nous délivre un message sur la famille et surtout l’importance de la transmission entre génération. Chaque personnage de cette famille a une importance et nous démontre leur détermination à rester droit, à defier leur destin et la mort! Un roman tres touchant!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Go_jun_pythagore 2022-02-22T21:42:03+01:00
Pas apprécié

J'ai perdu mon temps avec cette lecture. Je ne vous conseille pas ce livre, désolé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Girafe-Morfale 2022-02-21T17:27:07+01:00
Argent

[CONTIENT DES SPOILS]

J'ai commencé ce roman sans attente, mais avec tout de même beaucoup de curiosité. C'est le premier roman sur une histoire de famille que je lis. Et je ressors très mitigée de cette lecture, difficile de mettre des mots sur mes ressentis.

Ce roman m'a dérangée sur de nombreux points. Remettons les choses dans le contexte, il se déroule au début du XXème ce qui explique la mentalité et certains actes des personnages. Mais il y a des choses qui me touchent et face auxquelles je ne peux rester insensible. Il est souvent question de pulsion mâle et de viol, même si ce n'est qu'en mention. J'ai beaucoup de mal avec le fait que sur cinq hommes de la famille, trois d'entre eux songent sérieusement à violer, et deux l'ont déjà fait. Mentalité du XXème ou non, aucun des personnages principaux de va un moment parler de viol comme d'une chose terrible. L'impression qu'on le normalise m'a un peu glacée. Comme le fait que battre un enfant à sang est tout à fait normal. À l'époque, battre un enfant faisait partie de « l'éducation », mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'un enfant battu au point d'être presque mort sans que personne s'en offusque est tout simplement inacceptable d'un point de vue éthique.

Certains points de cohérence m'ont gênée, comme le fait que presque tous les personnages sentent leur mort venir (alors qu'ils sont jeunes) et généralement décèdent dans des conditions qu'ils avaient anticipées. J'ai trouvé ça parfois un peu gros, comme la mort de Rocco dans son lit après une tirade pour moi redondante et assez peu pertinente. Ou encore quand les trois fils de la Muette essaient de déterrer cette dernière sans savoir où elle se trouve dans la fausse commune mais parviennent à la trouver extrêmement vite, etc. Certains points de cohérence ont pour moi été négligés surtout dans la première partie pour faire de cette histoire.

Le roman se déroule selon un ordre chronologique qui saute parfois plusieurs années. C'es extrêmement linéaire et c'est peut-être ce qui m'a dérangée, parce que les événements emblématiques et essentiels du livre sont détaillés sur seulement quelques pages voire quelques paragraphes. C'est difficile d'en saisir l'importance et l'émotion quand l'auteur ne s'y attarde pas. Par exemple, l'exil d'Elia, un personnage important, de plus d'un an, a été résumé par « son exil lui avait fait gagner en maturité ». Nous n'avons aucune autre information. Je trouve en fait qu'il y a une mauvaise hiérarchisation des informations et des scènes en général sur la première moitié du livre.

La second en revanche coule de source. La plume est plus fluide, les informations plus limpides et surtout plus percutantes. Les enjeux sont beaucoup plus prenants, l'émotion bien plus présente, les personnages plus nuancés et plus sensibles. Parce que la première manquait pour moi cruellement d'émotions, de psychologie, de profondeur… Nous passions sur les personnages sans saisir leurs personnalités ni leurs intérêts. Rocco est un personnage cruel autant que l'était son père si ce n'est plus. Les trois enfants de Rocco sont déjà plus pertinent, même seul Raffaele trouve vraiment grâce à mes yeux de par sa sensibilité et sa profondeur.

Ce n'est qu'aux fils de Carmela que j'ai vraiment aimé l'histoire et ai sincèrement regretté de ne pas avoir accroché au début. Donato et Elia sont des enfants touchants, profonds, avec des nuances, une palette de couleurs intenses. Ils sont saisissants et leur vie l'est tout autant.

On comprend enfin la morale de tout ça, de ce roman qui n'est rien de plus qu'une ode à la vie autant qu'une ode à la mort. Elle dépeint très bien les émotions de l'homme, de sa vulnérabilité face à sa fin, et à ses souvenirs et à cette existence passée trop vite. Ce roman est bien plus fort qu'il n'y parait, et certains éléments du début m'ont empêchée de les cerner tout de suite, mais avec le personnage de Maria, d'Elia et de Don Salvatore, j'ai réussi à les saisir.

Concernant la forme, la plume ne m'a pas plus au démarrage. Trop de redondances, d'insistance et de répétitions... Un autre manque de hiérarchisation pour permettre au lecteur de tenir dans ses mains l'importance des moments décrits. J'ai trouvé ça dommage au démarrage, parce qu'il y a énormément de passages pertinents. La seconde partie est plus fluide, les phrases plus isolées et beaucoup plus pertinentes. Elle était sublimée de mots bien choisis et de verbes forts.

Je ressors de cette lecture donc relativement mitigée, mais le positif tend sur le négatif, ce qui fait de ce roman une lecture surprenante et saisissante malgré les aspects que j'ai trouvés déplaisants. J'ai aimé la morale qui en découlait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rabanne73 2021-11-06T17:13:33+01:00
Diamant

Lu en 2016. J'avais énormément aimé !

On dirait le sud... L'Italie profonde, celle des pêcheurs, des travailleurs, des pauvres. Le clan, le code d'honneur, la vengeance, la réputation, l'hérédité, les traditions, la foi, les superstitions, la rumeur. La lignée des Scorta est née d'une condamnation à mort, de l'opprobre de tout un village contre un homme indésirable, c'est une descendance maudite...

Un récit sur le poids du passé et des traditions. Le clan comme garant de transmission (valeurs, éducation, sentiments). Une histoire captivante, la réputation primant sur les êtres, leur volonté propre, leurs choix, leur destin. Des portraits psychologiques poignants d'authenticité, intimes comme universels.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par StephaneCaron 2020-11-11T11:19:39+01:00
Argent

En lisant ce livre, on plonge sous le soleil de Pouilles. J'avais le même sentiment comme quand je regarde des vieux western. Par contre, l'histoire ne m'a ni touché ni fasciné. Peut-être j'avais du mal à comprendre les valeurs de la famille Scorta soit parce que l'auteur ne l'avait bien expliqué, soit parce qu'il s'agit d'une histoire si lointaine, à la fois au niveau culturel et temporel.

Plutôt déçu !!!L'Italie du Sud, son climat aride qui forge le caractère de sa population. Gentille saga de trois générations liées par un secret qui n'en est pas un. Lecture distrayante, sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanfan_Do 2020-10-08T15:30:19+02:00
Or

Ce roman vous absorbe dès les premières lignes.

️C'est une histoire douloureuse, comme la pauvreté, comme l'abandon, comme la violence, comme l'ignorance. C'est déchirant.

Mais c'est aussi d'une beauté stupéfiante !

Tout est retranscrit d'une façon sublime ; les atmosphères, les sentiments, la vie...

C'est l'histoire d'un clan, soudé, indestructible, une entité, une unité, un bloc, une famille, et pourtant ce clan est né dans l'opprobre.

Étrange région du sud de l'Italie d'autrefois, dont les habitants frustes et superstitieux étaient sur une corde raide, entre chrétienté et paganisme.

Étrange époque aussi où les curés étaient tout-puissants et faisaient trembler leurs ouailles en les menaçant de la colère divine et de représailles venues du ciel.

J'ai adoré cette histoire d'une famille, sur une centaine d'années avec les vicissitudes de la vie, qui donnent l'impression qu'elle n'est qu'un feu de paille ; un claquement de doigts, une respiration et c'est déjà fini.

Ce livre me semble impossible à raconter, il faut le lire, c'est tout !

Ce roman est un coup de cœur absolu pour moi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Little_orchi 2020-09-16T22:26:21+02:00
Or

Une saga familiale italienne terriblement bien menée !

Gaudé nous livre ici l'histoire d'une fratrie, unis par les liens du sang et de la terre, affiliés par un nom ; un nom aussi fort que maudit : Scorta.

Dès les premières pages et tout au long du roman, on est réellement transporté au cœur de ce village des Pouilles, Montepuccio... On pourrait presque sentir le soleil nous brûler et l'odeur des citrons.

Des personnages hauts en couleurs, authentiques, avec une place importante donné à la femme.

Une histoire d'héritage : celui que l'on reçoit et celui que l'on bâtit.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Soleil des Scorta

  • France : 2013-09-11 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 965
Commentaires 99
extraits 71
Evaluations 231
Note globale 8.08 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode