Livres
462 291
Membres
419 467

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Marlene2303 2018-11-25T12:52:12+01:00

« – Quand sait-on, je veux dire, quand sait-on vraiment que l’on est amoureux ?

[…]

– Quand on a l’impression d’être dans un rêve, dit-il.

– Un rêve, je répète.

Il ne pouvait pas mieux dire. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par LinaLindia 2018-01-21T19:56:55+01:00

L'art est le sang qui provient d'une blessure. Il ne faut pas le laisser former une croûte; laisse le couler. Laisse-le couler jusqu'à ce que tu aies assez de sang pour peindre avec. [...] Avec ses mains, elle empêche s'est cheveux de venir lui fouetter le visage. Les tatouages sous son bras ressortent sur sa peau blanche. SOIS TOI-MEME d'un côté, et TON ART, de l'autre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LinaLindia 2018-01-21T10:46:26+01:00

Il y a des montagnes de grandes et majestueuses montagnes qui transpercent les nuages, et dont les sommets sont recouverts d'une neige qui ressemble à de la crème Chantilly. Waouh, magnifique. [...] De l'autoroute, j'observe la route s'éveiller, offrant un spectacle de lumière. Certaines villes vous coupent le souffle par leur immensité, d'autres par leur effervescence culturelle, mais c'est comme si Seattle vous redonnait une bouffée d'air frais.

Remplissant vos poumons.

Je l'accueille avec la sensation de respirer pour la première fois de ma vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LinaLindia 2018-01-21T10:34:58+01:00

-Bonne nuit, Helena.

-Hé, bonne nuit. Et merci pour le dîner.

-Désolé d'être un cuisinier aussi lamentable.

Il a un petit sourire en coin.

-Tu es un super menteur, en tout cas. Ca compense.

- Et toi, tu es super... tout court.

Je me sens tellement seule une fois qu'ils sont partis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Odlag 2018-01-03T12:30:51+01:00

- De quoi avez-vous peur, Helena ?

Je ne l'ai jamais révélé à voix haute. Jamais avoué à une amie, mais voilà que je suis en train de me livrer à un parfait inconnu.

- J'ai peur de ce qu'ils penseront de moi. Si je deviens qui je suis vraiment.

[...]

- Laissez les gens sentir la puissance de qui vous êtes vraiment, et laissez-les se démerder avec.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Odlag 2018-01-03T12:18:49+01:00

Personne ne vous prévient que ça fait aussi mal de devenir adulte. Que les gens sont compliqués au point qu'ils finissent par se blesser mutuellement afin de se préserver eux-mêmes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par titia13 2017-12-21T10:40:27+01:00

- Quand sait-on, je veux dire, quand sait-on vraiment que l'on est amoureux?

- Quand on a l'impression d'être dans un rêve, dit-il.

Afficher en entier
Extrait ajouté par America 2017-11-21T17:56:24+01:00

– Hello, dit-il en faisant glisser une boisson devant moi avant même que j’aie eu le temps de m’asseoir. Comment va ton cœur ?

– Je me sens sobre, et j’ai envie d’être saoule, je lui dis.

– Je suis désolé que ça te soit arrivé.

Il passe un coup de chiffon sur le bar, puis il prend appui sur ses coudes et m’examine. Ses jolis yeux ont l’air sincèrement tristes.

– La tristesse arrive par vagues, non ? C’est comme si tu te sentais différente toutes les dix minutes.

– Ouais.

Afficher en entier
Extrait ajouté par America 2017-11-21T17:56:05+01:00

Je l’observe sortir de la maison en courant et se jeter dans ses bras en enroulant ses jambes autour de sa taille. Il lâche son sac pour pouvoir la porter. De toutes les choses qui se sont passées ce soir, c’est certainement ce qui m’affecte le plus. La manière dont il a lâché son sac, si facilement, pour la prendre dans ses bras. Je n’ai pas beaucoup de points de comparaison puisque Neil était mon premier petit copain sérieux, mais je sais qu’il n’aurait jamais lâché ses affaires pour me rattraper de peur de se casser quelque chose. Une profonde douleur se répand dans ma poitrine. Savoir qu’il y a des mecs capables de tout lâcher pour attraper leur copine au vol. Moi aussi j’ai envie que quelqu’un m’aime comme ça, de manière aussi spontanée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par America 2017-11-21T17:52:46+01:00

– J’aimerais que tu m’enseignes tout ce que tu sais sur la vie en général. Tu serais d’accord pour le faire ?

Greer se retourne et me lance une orange. Elle atterrit en plein sur mon front.

– Je ne sais rien sur la vie, dit-elle en rigolant.

– Ok, mais j’essaie de me trouver.

Greer a un petit sourire malicieux.

– Ça, ma chère, c’est la chose la plus effrayante que tu feras de toute ta vie.

– Pourquoi ?

– Parce qu’il se pourrait bien que tu n’aimes pas du tout ce que tu trouveras.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode