Livres
443 159
Membres
378 231

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par triskeliga 2018-05-18T21:13:25+02:00

- Bien sûr il va falloir choisir la meilleure terre et mettre dessus un de ces... comment les appelle-ton déjà ?

Ses doigts voletaient dans l'air, suggérant des formes.

- épouvantails, Monsieur le duc ?

- Presque ! Ceux qui bougent.

- Paysans, Monsieur le Duc.

- Voilà, nous placerons sur cette bonne terre un paysan. Comme à la campagne. D'ailleurs cette terre, nous la choisirons à la campagne. L'endroit me semble tout à fait approprié pour y faire pousser des choses, n'est-ce pas ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par PatFlash 2019-01-08T17:35:26+01:00

C'était une des raisons pour lesquelles Zéphyrelle appréciait Ib Morkedaï : il était le premier dirigeant à avoir aboli la torture préventive et institué des procès à peu près équitables. Chacun, qu'il soit noble ou roturier, était entendu avec la même impartialité avant d'être exécuté. Bien sûr, la torture n'avait pas disparu, on ne peut rejeter toutes les traditions en un jour, mais elle n'intervenait désormais qu'après le verdict. Un grand pas vers la justice.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Joffrey-1 2018-06-16T13:16:54+02:00

Personne ne se souciait de la petite-nièce d'une demi-cousine. Sauf dans certaines vallées reculées de montagnes où la petite-nièce d'une demi-cousine pouvait aussi être sa soeur ou sa mère. Ou une chèvre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par veronique6 2017-01-20T09:31:43+01:00

Fanalpe n'avait pas compris ce qui lui était arrivé. Les types étaient des brutes authentiques et pourtant, lorsqu'il avait sorti sa bourse, ils la lui avaient rendue presque en s'excusant. Le cuisinier n'avait jamais imaginé que le nom de son protecteur pût être si puissant que sa simple évocation le mettrait à l'abri de la canaille! Pour un peu, il se serait senti invulnérable. Il avait trouvé une bonne farine, le pain serait irréprochable, il conserverait la protection d'un des hommes les plus éminents de la cité : il était heureux. Et tant pis s'il n'avait pas grand-chose à ramener à dame Lontine! Il franchit le pont le sac sur l'épaule en esquissant de petits pas de danse.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode