Livres
524 636
Membres
543 011

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Suspendu de Conakry



Description ajoutée par TERVERCHANTAL 2018-02-13T09:11:32+01:00

Résumé

Comment cet Aurel Timescu peut-il être Consul de France ? Avec son accent roumain, sa dégaine des années trente et son passé de pianiste de bar, il n'a pourtant rien à faire au Quai d'Orsay. Il végète d'ailleurs dans des postes subalternes. Cette fois, il est en Guinée, lui qui ne supporte pas la chaleur. Il prend son mal en patience, transpire, boit du tokay et compose des opéras....Quand, tout à coup, survient la seule chose au monde qui puisse encore le passionner : un crime inexpliqué. Suspendu, ce plaisancier blanc ? A quoi ? Au mât de son voilier, d'accord. Mais avant ? Suspendu à des événements mystérieux. A une preuve d'amour qui n'arrive pas. A un rêve héroïque venu de très loin.....En tout cas, il est mort. Son assassinat resterait impuni si Aurel n'avait pas trouvé là l'occasion de livrer enfin son grand combat. Contre l'injustice.

Avec tout son talent d'écrivain (Rouge Brésil, prix Goncourt 2001, Le Collier rouge, Immortelle randonnée....) et son expérience de diplomate (comme ambassadeur de France au Sénégal), Jean-Christophe Rufin donne vie à Aurel et nous le présente dans une première histoire. Ne nous y trompons pas : suivre cet anti-héros au charme désuet est un plaisir de lecture mais aussi un moyen de découvrir les secrets les mieux gardés de la vie internationale.

Afficher en entier

Classement en biblio - 42 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Paraffine 2020-07-06T00:27:02+02:00

I

La foule regardait le corps suspendu. Une ligne continue d’Africains, hommes, femmes, enfants, occupait le quai et toute la digue jusqu’à la bouée rouge qui marquait l’entrée de la marina de Conakry.

Les regards se portaient vers le sommet du mât. Comme la marée était haute, la coque du voilier était presque au niveau des bords du bassin. Le corps se découpait sur le fond uniformément bleu du ciel tropical. On le voyait de très loin.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Un peu de fraîcheur, ça fait du bien, même si elle n'est que littéraire et ça ne change rien à la canicule qui sévit.

Mais la fraîcheur était aussi de mise après des lectures plus éprouvantes, plus sombres.

Toute la saveur de ce roman policier tient dans son personnage principal : Aurel Timescu.

Aurel est un Roumain qui a connu les années de Ceaușescu, qui est arrivé en France, a connu des galères avant de pouvoir entrer au Quai d'Orsay et le voilà devenu Consul de France.

Mais quel consul… Il a une dégaine qui vaut le déplacement avec son style années 30 et son pardessus alors qu'il est en Guinée et qu'il y fait chaud. Son boulot, c'est de ne rien faire, de rester dans son placard où il n'a accès ni à un PC, ni à Internet, ni même à un téléphone. Il traîne une réputation épouvantable et personne ne veut de lui.

"Le problème, comme toujours, c'était l'accent. Avec sa voix qui déraillait, ses "r" roulés et ses intonations de paysan du Danube, Aurel savait qu'il était difficile de se présenter à un inconnu au téléphone sous le titre "consul de France". Cela sentait le canular et on lui avait plusieurs fois raccroché au nez".

Pourtant, Aurel a des passions… le vin blanc (le Tokay), le piano et les enquêtes criminelles ! Alors, quand on retrouve un Français mort et pendu au mat de son voilier, dans la marina de Conakry, Aurel profite de l'absence de l'ambassadeur pour se livrer à une enquête.

C'est à cause (ou grâce) à #La Grande Librairie que j'ai entendu parler de l'auteur et de son personnage atypique, version Columbo mais avec des casseroles au cul, sans posséder la confiance de ses supérieurs et sans les petites phrases du lieutenant.

Il est moqué, regardé de haut, pas pris au sérieux… Pourtant, si les autres personnages se foutent de lui, ne l'invitant jamais à rien, on remarque qu'Aurel mérite d'être connu, qu'il a des choses à nous apprendre et jamais son père littéraire ne se moque de lui, ne le rabaisse, ne le tourne en ridicule.

Que du contraire, l'auteur lui donne de l'épaisseur, de la profondeur et si Aurel est fantasque, maladroit et prête à rire avec son accoutrement, c'est une belle personne à l'intérieur. Un homme qui, plus jeune, a connu la dictature et le communisme.

On ne va pas se leurrer, nous ne sommes pas dans de la grande littérature policière, on a déjà connu mieux en matière d'intrigue, mais le récit est cohérent, amusant, rempli de fraîcheur et l'auteur ne se prive pas pour égratigner la diplomatie française, puisqu'il sait de quoi il parle.

C'est aussi une partie de la Guinée que nous visitons, sa société, que nous apprenons à connaître et même si le colonialisme est terminé, il y a toujours de la condescendance dans le ton employé par les Français envers les Guinéens.

La plume de Ruffin est très agréable à suivre, elle est fluide, amusante, détaillée mais sans exagérer et mes yeux avançaient tout seuls sur le papier, dévorant le récit avec avidité tant il était rafraîchissant.

Un roman policier amusant de par son enquêteur atypique, ce consul que tout le monde prend pour un imbécile alors qu'il est loin d'en être un (faut juste apprendre à le connaître), un roman policier sérieux quand il parle de diplomatie ou de la société guinéenne, le tout étant parfaitement intégré dans le récit, sans que le ton soit moralisateur ou sentencieux.

Une vraie belle découverte, inattendue et qui m'a fait un bien fou avec pas grand-chose. Juste un enquêteur atypique, un hurluberlu qui ne paie pas de mine mais qui possède assez bien de qualités, bien camouflées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LIBRIO64 2020-07-11T06:05:36+02:00
Argent

C'est une enquête toute en finesse menée par monsieur le consul.

Il marque son enquête par sa personnalité, sa finesse d'esprit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2020-04-30T09:44:56+02:00
Argent

Même si j’avais acquis « Immortelle Randonnée » il y a belle lurette, ce livre est le premier Rufin que je lis.

Un policier à la manière de Agatha Christie mettant en scène un diplomate « old fashion » et farfelu jouant au détective amateur à ses heures. Peu de personnages, unité de temps, de lieu et d’intrigue : tout pour me plaire. De l’humour de qualité et bien écrit, ça se lit comme une lettre de la poste. Pour peu que vous ayez plus de soixante ans il pourrait vous faire penser à Charles Exbrayat.

Fais attention Rufin, j’arrive pour le suivant que j’avais déjà acheté si je parviens à mettre la main dessus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Patounet52 2020-03-28T09:45:02+01:00
Or

Comme dhabitude avec Jean Christophe Rufin , un excellent roman . Une belle egnime , et toujours de l'humour .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JadeRanka 2019-04-11T21:23:30+02:00
Bronze

J'ai lu ce livre suite à la recommendation d'un collègue de travail.. et autant dire que je suis vraiment passée à côté! Le seul côté positif de ce livre, c'est le protagoniste, Aurel, qui est très atypique. Il joue à merveille le rôle de l'anti-héros!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jfjs 2018-08-04T12:22:23+02:00
Bronze

C'est mon 1er livre de cet auteur. J'ai trouvé sympa ce consul à la Columbo qui vit une carrière tiédasse quand enfin un évènement qui pourrait lui donner la chance de se faire remarquer : un meurtre ! Pourquoi le cadavre a-t-il été suspendu ? Il trouvera !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granny-1 2018-05-14T07:30:45+02:00
Lu aussi

Bonjour les lecteurs ....

Voici le dernier Rufin qui est très très gentillet, à la limite du décevant!

Aurel, français d'origine roumaine, est un improbable consul de France occupant un poste subalterne en Guinée.

Avec sa dégaine des années 30, son passé de pianiste de bar, sa haine de la chaleur et son amour du Tokay, il dénote sous l'ambiance tropicale.

Profitant de l'absence de son supérieur hiérarchique, il va se lancer dans un enquête pour tenter de résoudre l'énigme de ce plaisancier blanc, retrouvé suspendu au mât de son bateau.

Aurel a toujours rêvé de jouer les Sherlock Holmes .. Il va prendre son rôle à cœur et mener son combat contre l'injustice et rétablir la vérité..... Bof bof bof !!!

Ancien ambassadeur de France, certes Rufin dresse un portrait peu flatteur de certain " expats " nostalgique de " temps béni des colonies ".

L'écriture est plaisante et légère ( très académique ), mais Monsieur Rufin nous a habitué a bien mieux.

L'ensemble reste bien plat !!

Je pense que l'auteur devrait abandonner le style " polars" pour se consacrer aux romans historiques où il excelle.( cfr son petit dernier dans le genre " Le Tour du monde du roi Zibeline ")

Ceci est le premier volet d'une trilogie et je ne suis pas certaine de me plonger dans la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2018-04-25T20:26:23+02:00
Argent

Aurel Timescu est un drôle de personnage. D’origine roumaine, il est consul de France à Conakry en Guinée. Fasciné par l’ancienne France, il déteste la chaleur, ce qui ne l’empêche pas de garder son par-dessus, de boire du whisky et de jouer du piano enfermé chez lui.

Mais lorsqu’un homme est retrouvé mort sur son bateau, suspendu par un crochet, il est intrigué et s’arrange pour mener l’enquête discrètement, en parallèle de l’enquête officielle. Il sera aidé par la sœur du défunt qui viendra de France.

Je connaissais Rufin pour ces romans historiques et j’avais entendu des critiques mitigées pour celui-ci, mais finalement, j’ai passé un agréable moment. L’histoire se lit vite et si elle a une construction assez classique c’est l’humour et le personnage qui rajoute du sel au récit. Ce anti-héros est attachant notamment à cause de sa maladresse avec les femmes, et son esprit affûté est dissimulé pour que ses supérieurs le laisse tranquille. Ses habitudes décalées dans ce milieu, apporte une bonne touche d’humour et lui donne un côté attachant.

L’intrigue est sympathique, peut-être moins profonde que celles des romans historiques, mais est agréable et entraînante. Elle aborde également des sujets plus profonds qu’on pourrait le penser au premier abord.

En m’attendant à être un peu déçue, j’ai finalement été surprise dans le bon sens et j’ai passé un bon moment de lecture, sans prise de tête !

Afficher en entier

Date de sortie

Le Suspendu de Conakry

  • France : 2018-03-07 (Français)

Activité récente

Pholi l'ajoute dans sa biblio or
2020-04-20T22:17:01+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 42
Commentaires 9
extraits 2
Evaluations 20
Note globale 7.05 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode