Livres
461 224
Membres
417 335

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par PocketBook 2010-09-11T02:25:37+02:00

Le portable serré dans la main, Langdon sentit l'exaspération le gagner alors que son interlocuteur le harcelait.

- Je suis désolé, monsieur, dit-il sèchement, mais je ne sais pas lire dans les pensées. Qu'attendez-vous au juste de moi?

- Ce que j'attends de vous? répéta la voix graillonneuse, aussi rauque que celle d'un vieillard agonisant.

Ces mots s'accompagnèrent d'un tapotement sur l'épaule; Langdon se retourna et se retrouva devant une toute petite femme japonaise.

[...]

- Ce que j'attends de vous, professeur? répéta-t-elle en refermant calmement le clapet de son portable. Pour commencer, que vous arrêtiez de m'appeler « monsieur ».

Afficher en entier
Extrait ajouté par Charlie18 2012-02-28T17:29:56+01:00

A chaque seconde qui passait, un étrange engourdissement le gagnait- son corps se préparait à protéger son esprit, à amoindrir la douleur lorsque la vie le quitterait.L'eau atteignait à présent ses oreilles.Langdon se souleva au maximum, écrasant son visage contre le hublot. Des images d'horreur défilèrent devant ses yeux: Un enfant, en Nouvelle-Angleterre, se débattant dans l'eau, au fond d'un puits... Un homme, à Rome, coincé sous un squelette, prisonnier d'un sarcophage...

Afficher en entier
Extrait ajouté par amzielle 2012-01-22T08:24:42+01:00

Andros se sentait rajeunir encore et encore. Il continuait à lire jour et nuit - des anciens textes ésotériques, des poèmes épiques médiévaux, des traités écrits par les premiers philosophes. plus il découvrait la véritable essence des choses, plus il s'apercevait que tout espoir était perdu pour l'humanité. Ils sont aveugles...ils errent sans but dans un monde qu'ils ne comprendront jamais. Andros était encore un homme, mais il évoluait vers autre chose... quelque chose de plus grand, de divin. Son corps massif sortait d'hibernation, plus fort que jamais. Il comprenait enfin...Mon corps n'est que le vaisseau pour mon trésor le plus précieux : mon esprit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-10T15:09:11+01:00

Des croisades à la politique américaine, le nom de Jésus avait été bafoué , perverti, trahi, pour mener toutes sortes de guerres iniques ?

Depuis la nuit des temps , l’ignorant avait toujours crié le plus fort , conduisant les masses, les soumettant à sa volonté. Les puissants justifiaient leurs désirs mégalo-maniaques en citant les Ecritures , sans en comprendre un traître mot. On prônait l’intolérance pour montrer la force de ses convictions. Et maintenant , après toutes ces années, l’humanité était parvenue à souiller tout ce qui était.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2012-03-09T15:13:37+01:00

Alors que le soleil déployait ses rayons sur Washintong, Langdon leva les yeux vers le ciel, où s'éteignaient les dernières étoiles. La science, la foi, les hommes... Chaque culture, chaque peuple, à tous les âges de l'histoire, avait eu cette même certitude. L'existence d'un Créateur. Il prenait des noms différents, des visages différents, et des prières différentes lui étaient consacrées, mais Dieu était une constante universelle.Dieu était partagé par tous les êtres humains... Il était le coeur de tous les mystères qui échappaient à l'entendement. Pour les Anciens, il était le symbole de notre pouvoir sans limites, et ce symbole avait été perdu. Jusqu'à aujourd'hui.

Là, au sommet de Capitole, dans la chaleur du soleil, Robert Langdon sentit une force irrépressible l'envahir, inexpugnable, montant du tréfonds de lui-même. Jamais il n'avait ressenti une telle émotion.

Et il connaissait son nom... L'espoir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-27T14:10:22+01:00

Le secret est là, quelque part. Et l’homme qui va m’aider à le trouver est enfin arrivé... Il sortit de la maison, se préparant mentalement pour l’événement qui allait bientôt semer la panique au Capitole. Il n’avait reculé devant rien pour s’assurer que toutes les conditions seraient réunies ce soir. Et maintenant, enfin, le dernier pion venait de faire son entrée sur l’échiquier.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-27T14:10:14+01:00

Je suis un artefact... une icône en évolution constante. Dix-huit heures auparavant, un mortel avait vu Mal’akh nu. — Mon Dieu, vous êtes un démon ! avait-il crié avec effroi. — Si c’est ce que vous pensez, qu’il en soit ainsi..., avait répondu Mal’akh

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-27T14:10:06+01:00

Heureusement, il n’en avait pas besoin pour obtenir leur secret le plus précieux. Mon initiation a fait son office. Dynamisé par le travail qui l’attendait, il se dirigea vers sa chambre. Un réseau d’enceintes diffusait à travers toute la maison le Requiem de Verdi – un enregistrement rarissime du Lux œterna chanté par un castrat. Cette mélopée lugubre lui rappelait sa vie d’antan...

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-27T14:09:57+01:00

Se tatouer était devenu une affirmation de son pouvoir de transformation, une déclaration à la face du monde : j’ai le contrôle absolu de mon corps. Chaque altération physique procurait une sensation de maîtrise tellement enivrante que des millions de gens y étaient devenus accro : chirurgie esthétique, piercing, culturisme, stéroïdes... et même la boulimie ou le transsexualisme. L’esprit humain ne désire rien de plus que le contrôle de son enveloppe charnelle

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-27T14:09:48+01:00

Langdon s’enfonça avec délice dans la banquette moelleuse et ferma les yeux tandis que les bruits de l’aéroport s’estompaient derrière lui. Le Capitole était à une demi-heure de route, ce qui lui laissait quelques instants de répit pour mettre de l’ordre dans ses pensées. Les événements de la journée s’étaient succédé à une telle vitesse qu’il n’avait pas eu le loisir de réfléchir sérieusement à l’incroyable soirée qui s’annonçait

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode