Livres
446 970
Membres
386 831

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Syndrome [E]



Description ajoutée par annick69 2014-07-31T18:44:30+02:00

Résumé

Début de l'intrigue

Une équipe technique de la voirie découvre 5 cadavres à Gravenchon, commune de Seine-Maritime, ensevelis deux mètres sous terre. Chose effroyable, leur crâne a été ouvert, leur cerveau prélevé ainsi que leurs yeux. La DPJ de Rouen n'ayant pas l'habitude de traiter ce genre d'affaire est aidée par le commissaire parisien Sharko. Parallèlement, Ludovic Senéchal, cadre lillois dans une administration française, est un vrai passionné de films anciens. Pour étoffer sa collection, il se rend à Liège acquérir des vieilles bobines filmatographiques qu'un jeune revend, son père venant de décéder. Après visionnage d'une pellicule, Ludovic est rendu inexplicablement aveugle. Un réflexe lui permet, néanmoins, de joindre par téléphone Lucie Hennebelle, inspecteur de police à Lille et ancienne relation personnelle. Très vite, ces deux affaires pourtant éloignées semblent tisser un lien étroit, un mystère bien complexe que le duo Sharko-Hennebelle va tenter de résoudre en parcourant plusieurs pays.

Afficher en entier

Classement en biblio - 981 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2012-07-08T14:18:54+02:00

Il existait, sur cette planète, des individus suffisament tarés pour assassiner des gens et ensuite leur dévorer l'intérieur du crâne à la petite cuillère.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Le Syndrome [E] est mon premier roman de Franck Thilliez et je dois bien avouer que je n'ai pas été déçu. L'histoire commence sur les chapeaux de roue avec un passionné de cinéma qui déniche quelques vielles bobines et en visualisant l'une d'elles se retrouve aveugle. Ah oui, j'oubliais il a aussi un cercle blanc en haut de la bobine, ça ne vous fait pas penser à un excellent film d'horreur japonais, vous?

Et oui, moi aussi mais la comparaison s'arrête là! Et bien heureusement d'ailleurs. Pour la suite Franck Thilliez nous embarque dans un thriller époustouflant bourré de rebondissements en tous genres et de plus, excellemment documenté. Il y a énormément de recherches, que ce soit scientifique (les effets des images subliminales par exemple), historiques (les orphelinats) ou techniques (le cinéma depuis ses débuts). Cela ne fait qu'augmenter la puissance de ce roman en ancrant l'histoire dans notre réalité.

Ensuite, il y a les deux personnages principaux bien connus des fans de Thilliez:

- Lucie Hennebelle: jeune inspectrice à Lille, mère de famille célibataire, d'apparence fragile mais très efficace

- Franck Sharko: commissaire balaise, un vrai roc, bourru, ressorti d'un placard, schizophrène

Ces 2 flics ont au début chacun leur enquête mais très vite, elles vont se rejoindre et ils devront apprendre à travailler ensemble ce qui ne sera pas simple.

Le thriller est énorme, abominable par moments, mais sans longueurs. Le seul bémol serait éventuellement la romance qui s'installe peu à peu dans le récit mais pourquoi pas? En tous cas cela ne m'a pas du tout gâché mon plaisir.

Je ne vous dévoilerais rien de plus pour ne pas vous empêcher de découvrir ce roman mais sachez juste que la suite (et pas encore la fin) se passe dans GATACA qui sera sans nul doute l'une de mes prochaines lectures.

Afficher en entier
Or

Au détriment du morbide et du sanglant, Thilliez nous offre un roman mystérieux, presque ésotérique arpentant les sentiers de la science fine, de la manipulation des masses et les tréfonds du cerveau au travers d'un syndrome entêtant. La violence et la mort sont au cœur de la bataille et pourtant, soigneusement emballées pour ne pas paraître grossières, jouant plus sur les mots et le mystère que sur les images chocs et le sang pour accrocher le lecteur... Cela donne un très bon rendu !

Le tout semblant bien attrayant, d'autant plus que le style de l'auteur est très fluide et moderne, manquant peut-être de personnalité. Mais arrivé sur les dernières pages, on se rend compte que le rythme se ralentit d'un coup, perdant l’intérêt de l'histoire, la lecture devenant presque pénible....

Pour finir, je dirais que l'histoire est originale et tient en haleine presque jusqu'à la fin. Très bon livre tout de même.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-01-17T13:00:06+01:00
Or

Le jour où je passerai l'arme à gauche (ou à droite, pas de sectarisme), je me dirai que dans ma vie, j'ai eu la chance de lire de très bons auteurs de polars... de très bons auteurs de thrillers... de très grands auteurs...

Thilliez a cette chance unique (il ne se sent plus, l'homme, depuis qu'il le sait) de pouvoir figurer sur ma liste d'auteurs de thrillers qui ont fait vibrer mon petit coeur de lectrice, qui m'ont fait frissonner, qui m'ont donné des sueurs froides, m'ont fait ressembler à une asociale de la pire espèce parce que je grognais dès que l'on voulait m'ôter un livre des mains, tel un chien rongeant son os.

Première incursion dans le monde de Franck Thilliez, plongée directe en eaux troubles et froides et j'en suis ressortie plus groggy que si j'avais disputé dix rounds face à un champion de boxe.

C'était ma première rencontre avec ses personnages - Lucie Henebelle et Frank Sharko - et pour le prix, je les ai eu tous des deux ensemble dans le même roman.

Deux écorchés vifs, des personnages bien travaillés, pas des personnages guimauviens ou fadasse comme la soupe de ma grand-mère, quand elle oublie le sel. Non, des vrais personnages brut de décoffrage, plus écorchés qu'une bête à l'abattoir.

Deux flics plus flics que tous les flics réunis, ne vivant que pour leur boulot, que pour la traque de la bête, tels des chiens de chasse lancés sur la piste d'un cerf. Des dingues, surtout Lucie. Prête à tout. Quand au commissaire Sharko, c'est encore pire... Il est tellement écorché qu'il est atteint de schizophrénie.

Au moins, nous sommes loin des personnages tous lisses que nous avions parfois dans les romans, des gentils tout plein, sans problèmes, avec une femme aimante, des gosses polis et un chien sans puces, au poil lisse. Ici, pas de ça ! Politiquement incorrect, oui. N'hésitant pas à dézinguer des salauds, s'il le faut.

Nos amis Lucie et Franck, partant chacun de leurs côtés, séparément, vont se croiser au cours de leur enquête et la mèneront de concert, tous les deux.

Le genre de chose que j'apprécie dans un roman : deux enquêtes qui n'ont rien en commun et qui se télescopent à un moment donné, sans que vous sachiez "comment" et "pourquoi". Faut faire durer le plaisir.

Pour ce qui est de leur enquête, je dois dire que "temps mort" n'est pas présent, mais que "morts à gogo" oui, et pas des scènes de crime toutes propres comme chez Columbo ! Gore de chez gore, j'adore!

Sur la fin, les pages tournaient toutes seules, animées d'une vie propre et je me retranchais de plus en plus dans mon monde, courant avec mes deux flics. Je voulais savoir !

Un seul défaut : le nom du commissaire Sharko... Désolé, mais parfois, dans le feu de l'action, mes yeux, ces traîtres, ou mon cerveau, ce salopard, prenait un malin plaisir à ôter le "h" ce qui donnait... je vous le donne en mille... Oui, lui, le petit nerveux.

Avouez que cela peut vous casser une ambiance quand, au lieu de visualiser le grand type costaud qu'est Sharko, vous voyez un petit excité gesticulant. Je vous jure que je ne suis pas maso, mais un truc pareil, ça vous colle deux fois plus de sueurs froides !

Tout autre chose, un bon point pour son incursion dans mon pays, avec la ville de Liège et la clinique universitaire de Saint-Luc, à Bruxelles, que je connais bien.

L'auteur semble aussi être au courant d'un secret d'état bien gardé chez nous : l'état déplorable de nos autoroutes qui ressemblent parfois à une piste du Paris-Dakar, mais plus Dakar que Paris... Ma foi, je lui dirais de ne pas trop se plaindre, il ne les a pas payée, lui !! L'argent de ses impôts ne sont pas passé dans la réfection de cette bande d'asphalte qui se désagrège au fur et à mesure...

Pour conclure (et pas dans le foin), je dirais que le Syndrome [E] est un livre [E]xcellent, digne d'un thriller comme ils se doivent d'être, entrainant, palpitant, bien torché et pas classique, comme scénario. On sort des sentiers battus et tant mieux.

Je me suis posée bien des questions et la fin nous laisse sur un cliffangher des plus dégueulasses pour le lecteur qui ne possède pas la suite [Gataca] sous la main.

Moi, je l'avais... et j'ai replongé avec délice dans les eaux sombres et glaciales...

Faites pareil, vous ne regretterez pas le voyage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ambree 2019-01-03T00:40:14+01:00
Bronze

Un gros travail de recherche sur le cerveau pour ce roman. On apprend et l'on comprend mieux l'impact que les images peuvent avoir sur nos pensées.

Côté personnage, on découvre la rencontre entre Sharko et Lucie. Deux flics avec 10 ans d'écart mais très semblables sur leur vie perso et pro.

L'enquête est bien emmenée mais je l'ai trouvée longuette par moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SweethyDark 2018-12-08T08:39:43+01:00
Or

Histoire prenante, on veut connaître la fin au plus vite. L'intrigue est géniale, l'auteur nous entraîne avec lui pour découvrir l'origine de la violence. On apprend à mieux connaître encore Sharko et Hennebelle. Pour l’instant mon préféré de Sharko.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Archibald 2018-10-25T09:57:39+02:00
Or

Excellent thriller de Franck Thillier: on retrouve lucie et sharko pour la première fois ensemble dans une même aventure. Comme à son habitude, le contexte policier est entremêlé avec une intrigue scientifique particulièrement intéressante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Heireann58 2018-10-06T07:40:50+02:00
Or

Fidèle à lui même Thilliez nous sort à nouveau un super thriller

Après avoir lu les aventures se Sharko et hennebelle chacun de leur côté, on attend avec impatience cette rencontre entre les deux policiers lors d'une enquête au suspens haletant

Une théorie qui lorsqu'on y réfléchit n'est pas absurde;

Seul petit bemol, de longs passages avec des explications scientifiques qui lassent un peu, mis à part cela, un excellent livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mistinguette60 2018-09-22T20:43:49+02:00
Bronze

Un très bon thriller qui nous tient en haleine du début à la fin. Les enquêtes, qui se croisent, et permettent la rencontre de Sharko et Hennebelle, sont passionnantes. La théorie évoquée fait franchement réfléchir car on y croit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anessathiel 2018-08-16T00:28:58+02:00
Or

Mon premier roman de Thilliez offert par une amie, que je ne cesse de remercier depuis que je l'ai terminé. En effet, l'enquête ( ou les enquêtes ) que nous offre l'auteur est/sont prenante(s). Mais surtout, ce livre m'a fais surtout beaucoup réfléchir par la suite sur la violence humaine et la manière dont elle débute.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alyssa2410 2018-07-18T13:37:38+02:00
Or

A travers « Le syndrôme E » je découvre l’auteur et son univers, et cette découverte de Franck Thilliez me fait seulement regretter de ne pas l’avoir découvert plus tôt ! En effet, le côté scientifique de l’intrigue est pointu, net, précis, il fourmille de détails, frôlant la réalité, ce qui prouve tout le formidable travail de recherche de l’auteur. Et lorsqu’on ajoute à cela différents autres thèmes pour épicer le tout, des descriptions faisant froid dans le dos mais nécessaire à l’installation de l’ambiance de thriller et des personnages pleins de fêlures et attachants, vous obtenez alors la recette d’un très bon thriller qui se termine avec un véritable cliffhanger comme cerise sur le gâteau !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie-50 2018-06-09T14:40:49+02:00
Diamant

Franck Thilliez nous présente le premier volet de son diptyque consacré à la violence. Dans ce thriller, il réunit ces 2 personnages que sont le Commissaire Franck Sharko de Paris et Lucie Hennebelle, flic à Lille.

Intrigue : Quel est le point commun entre 5 corps découverts sans yeux et cerveaux à Notre Dame de Gravenchon proche de Rouen et une vidéo des années cinquante découverte à Lille et qui rend aveugle son nouvel acquéreur ? le syndrome E ?

Comment dire ? J'AI ADORÉ ! Je me suis plongée dans l'histoire tête baissée et j'ai adhéré à tout et surtout je voulais savoir : qu'est-ce que le Syndrome E ?. J'ai trouvé le rythme soutenu où au début chacun des chapitres est consacré à l'enquête des 2 protagonistes avant que ces derniers se rencontrent. Puis tout s'accélère et ma lecture aussi ! L'auteur nous distilles des faits historiques, scientifiques avec subtilité. Après cette lecture, je n'ai pas pu m'empêcher à réfléchir sur l'impact des images sur nos chers cerveaux…. J'en dis sans trop en révéler car ce serait gâcher la lecture de ce thriller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kura-kura 2018-05-16T11:08:05+02:00
Diamant

Un peu long à lire, ce n'est pas mon préféré. Par contre, la fin est terrible et forcément on saute directement sur Gataca. Bien joué Mr Thilliez.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Syndrome [E]

  • France : 2010-10-14 (Français)
  • France : 2011-10-13 - Poche (Français)

Activité récente

Bree-2 l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-14T12:21:34+01:00
Herizy le place en liste or
2019-01-29T19:12:25+01:00
Sab1987 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-22T22:24:48+01:00
Valou95 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-14T08:11:21+01:00
Kitou70 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-03T19:31:31+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 981
Commentaires 123
Extraits 73
Evaluations 231
Note globale 8.34 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Syndrome E - Anglais
  • El síndrome E - Espagnol

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode