Livres
463 845
Membres
423 481

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le tango de la vieille garde



Description ajoutée par Nath56 2013-10-11T16:22:22+02:00

Résumé

Roman d'aventure et d'amour, Le Tango de la vieille garde narre la liaison tumultueuse d'une riche femme du monde et d'un danseur professionnel mi gigolo mi gentleman cambrioleur. Le roman se situe dans les années vingt sur un transatlantique et dans les bas-fonds de Buenos Aires, au début des années trente sur la Riviera où a lieu une affaire d'espionnage liée à la guerre civile espagnole, et dans les années soixante à Sorrente lors d'un inquiétant tournoi d'échecs. En quarante ans, Max et Mercedes ne se rencontrent qu'à trois reprises, mais à la passion qui les consume s'opposent des intérêts liés à des forces obscures : des lettres du gendre et ministre des relations extérieures de Mussolini cachées dans le coffre-fort d'un banquier espagnol pourvoyeur de fonds du coup d'Etat de Franco et les carnets secrets du champion mondial d'échecs détenus par le KGB. Sexe, aventure et glamour sur fond de tango, le nouveau roman d'Arturo Pérez Reverte s'adresse à un large éventail de lecteurs et contient tous les ingrédients du succès.

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs

Extrait

Depuis douze ans qu'il n'y était pas revenu, malgré plusieurs passages à Buenos Aires, Max trouva que les choses avaient peu changé. A chaque instant, il posait les pieds sur ses propres traces, se souvenant du logement voisin où s'étaient déroulées son enfance et son adolescence, dans un immeuble de rapport semblable à d'autres de la rue Vieytes, du quartier et de la ville.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Le tango, l'espionnage, le jeu relient les trois moments de ce roman d'amour et d'aventures, semé d'intrigues et de trahisons.

Afficher en entier
Argent

C'est un ami qui m'avait plusieurs fois parlé de ce livre et qui a fini par me le prêter alors que je terminais le dernier de ma PàL en cours.

Je crois avoir eu un tout petit peu de mal à entrer dans le livre mais les personnages m'ont très rapidement convaincue ! J'ai rarement vu des personnages aussi bien définis et complexes en même temps.

Max est incroyable, il est extrêmement intelligent et a une très bonne connaissance de la psychologie humaine, ce qui lui permet de ne jamais faire de faux pas et d'être toujours très apprécié, notamment par la gente féminine.

Meccha est plus complexe, plus difficile à saisir mais tout aussi agréable à voir évoluer à travers ces diverses époques.

Si au début, je préférais les moments où Max et Meccha se rencontraient sur le transatlantique, vers le milieu du livre, j'ai commencé à apprécier de plus en plus leurs retrouvailles et le dénouement de ces dernières.

C'est une histoire où se mêlent tango et échec, voleur gentleman et femme de la haute société, sourires de circonstances et moments éphémères d'une faiblesse chuchotée à mi-mots.

On se laisse emporter par les deux histoires en parallèle, on se laisse absorber par les événements et ce qu'ils impliquent.

J'ai beaucoup aimé et j'espère qu'il saura vous charmer tout comme il m'a séduite.

Afficher en entier
Lu aussi

Deux personnages, trois époques qui s'entrecroisent comme des parties d'échecs simultanées, une relation complexe où l'amour est présent mais se heurte à leur soif de liberté. Perez-Reverte rend admirablement l'ambiance de ces trois époques, nous offre quelques scènes admirables, dont une scène de tango d'une sensualité troublante dans un bouge de Buenos Aires. Une réflexion sur l'insoumission...

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2013/12/un-retour-de-vieux-instincts-de-desirs.html

Afficher en entier
Lu aussi

El tango de la guardia vieja

Conociendo la bibliografia del escritor esperaba una novela de capa y espada trasladada en el periodo del siglo signo XX°. Mis previsiones no eran tan buenas, fue sobre todo una Historia de amor azucarada.

El título es la perífrasis construido para apodar el antiguo tango, salvaje bailado por prostitutas, malhechores y rufianes en los barrios de Buenos Aires. El héroe central es Max Corto, argentino, guapo, rufián elegante, embaucador y bailador mondano. En diferentes partes del libro aludirá al tango pero el título del libro lleva confusión consigo: nunca se tratará de una "Guardia Vieja".

Al granel, el guión: al rededor de 1928, de joven, Max bailaba en un crusero que navigaba cabo a Buenos Aires. Encontró un riquísimo y famoso compositor español Armando de Troye acompañado por su linda y joven esposa Mecha Inzunza. La señora y el bailarín tuvieron una historia de amor. Ocho años después se encontraron otra vez en Niza, la historia de amor seguía. En 1966, con 66 años cumplidos (el número de casillas en la tabla de ajedrez, decía Mecha), cuando en Italia trabajaba de conductor profesional de un riquísimo suizo, se encontraron de nuevo en Sorento. La linda señorita de antes escolteaba a su hijo, gran maestro en ajedrez.

En parallelo, el escritor alude a dos incluso tres periodos de la vida y de los hazañas del héroe. Esto occure por medio de muchos flashbackes. Es porque a veces es difícil encontrar en que periodo estamos. Los parágrafos se quedan bastante cortos. Los diálogos son secos y tajantes, tan desataviados que a veces no se sabe quien habla. Las escenas de amor, de práctica del sexo son inicialmente apenas mencionadas. Lo importante para el autor era el enfoque antes del acto. Después más allá, las descripciones se convirtieron en escenas más específicas y lascivas. ¿Es el autor contenido al principio? ¿Fue su pudibundez demasiado prepotente?

Por lo que concierne el final, auque está bastante cogido con alfileres, los dos robos descritos en paralelo lleva un poco de suspense. Pero es casí el único momento donde había angustia.

Nunca apunto algo especial en el guión del escritor. El libro me daba a pensar a algunos escritores como el inglés John Le Carré. Es una inmersión en el mundo vano y de disfrute de la primera mitad del siglo XX. Un poco a la manera de los franceses Maurice Decobra o Guy des Cars. También la manera de adelantar el guión se parece a la que hizo Ian Fleming (James Bond) o Jean Bruce (OSS 117) y tal vez incluso Maurice Leblanc (Arsène Lupin)

Es el primer de Arturo Perez-Reverte, no encontré algo especial. Temo que sea el único.

Afficher en entier

Date de sortie

Le tango de la vieille garde

  • France : 2013-10-10 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 14
Commentaires 4
Extraits 19
Evaluations 3
Note globale 7.33 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • El tango de la Guardia Vieja - Espagnol

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode