Livres
464 305
Membres
424 751

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le teinturier de la lune



Description ajoutée par x-Key 2015-01-29T12:55:01+01:00

Résumé

Paris, 1935. Victoire, pigiste dans un grand journal, est victime d’étranges phénomènes : chaque nuit, pendant son sommeil, elle écrit des poèmes en français de la Renaissance, des vers occultes dont le sens lui échappe. Wissembourg, Saint-Empire romain germanique, 1584. Théogène, un jeune alchimiste, se hâte vers le laboratoire de son maître : il va enfin lui révéler le Secret des Secrets, la recette pour fabriquer l’Elixir de longue vie, le philtre qui rend l’homme tout-puissant et immortel. A trois siècles et demi de distance, Victoire et Théogène vont parcourir un périple semé de meurtres énigmatiques, croiser la route de l’empereur Rodolphe II de Habsbourg, de devins, d’espions et de personnages interlopes, qui tous poursuivent le même but : accéder à l’immortalité. Esotérisme, alchimie, occultisme, de la Renaissance au début du XXe siècle, du Dr Faust à Kafka, un formidable suspense qui entraîne le lecteur des mystères de la Prague gothique à la Révolution de velours.

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Stephanelefort 2015-05-02T18:48:35+02:00

« Dans le jardin des Tuileries, Victoire aperçut des enfants qui jouaient, surveillés par leur mère ou leur nourrice. Elle songea au talisman censé protéger les femmes enceintes, qu’elle avait dessiné chez Chacornac. Margot avait trouvé une explication rationnelle : Victoire avait vu ce bijou sur des photos de son père et elle l’avait reproduit de façon inconsciente. Il s’agissait donc d’un souvenir, en aucun cas d’un dialogue avec le défunt Karel Douchevny. Qaunt aux détails invisibles sur les portraits, elle avait pu les inventer : même à la loupe, il était impossible de distinguer les inscriptions ornant l’amulatteque son père portait autour du cou sur les vieux clichés. Si Victoire était latiniste, elle ne connaissait pas l’hébreu. Qu’importe, les formules cabalistiques, les signes hiéroglyphiques et même les sceaux paracelsiens étaient la réminiscence de lectures récentes : dans son antre souterrain, Gustave possédait L’archidoxe magique, et d’autres traités que sa camarade avait parcourus. Il pouvait également s’agit du souvenir de la lecture du cahier original de Théogène, qui comportait, outre les vers, de nombreux dessins. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Goupilpm 2016-12-08T10:53:28+01:00
Or

Le Teinturier de la Nuit nous fait suivre plus particulièrement deux personnages mais à des époques différentes.

En premier lieu, Théogène, un apprenti alchimiste vivant au 16e siècle, qui s'attende à se voir révéler par son maître le dernier ingrédient de le Pierre Philosophale. Mais lorsqu’il découvre , après la mort étrange de son mentor, la vraie nature de la Matéria Prima, il se refuse à l'employer, et c'est un être torturé par sa conscience, bien souvent mise à l'épreuve, que l'on va suivre.

La deuxième protagoniste principale est Victoire, une étudiante en lettres mais également pigiste dans un quotidien. Une jeune femme qui ne rêve que de devenir journaliste, de signer elle même ses articles, et qui s'insurge du peu de droits qu'on les femmes dans les années 30. Chargée d'un reportage par son chef, qui signe ses articles, elle se rend à la bibliothèque Mazarine où elle parvient à visiter les réserves malgré qu'elles soient interdites au public. Elle y découvre un cahier de poèmes qui va tout changer dans sa vie, ses nuits vont devenir des cauchemars et elle se met à écrire de manière automatique des poèmes en français de la Renaissance. La croyant possédée, on lui fait suivre des séances avec une médium et c'est lorsque cette dernière est assassinée à Prague, que la vie de Victoire va prendre une nouvelle orientation.

Jusqu'à la dernière partie, celle des révélations, l'auteure alterne son histoire entre les deux personnages principaux tout en plongeant profondément le lecteur dans le milieu des alchimistes.

L'univers décrit par l'auteure est foisonnant de détails tant sur l'ésotérisme que sur le plan historique. Le récit couvre une grande partie de l'histoire qui s'étale du règne de Rodolphe II de Habsbourg à la deuxième guerre mondiale tout en passant par la montée du nazisme. Les descriptions de l'auteur sont très précises, l'on sent beaucoup de connaissance et un gros travail documentaire : les environnements sont décrits dans le moindre détail et le lecteur se retrouve pleinement immergé dans les lieux qu'elle nous fait visiter. Dans l'histoire très fortement axée sur l'alchimie l'on découvre plus précisément les personnages qui ont marqué ce domaine, mais aussi des écrivains peu connus des années 30.

L'alternance entre les deux récits, qui sont étroitement liés, donne du rythme à l'histoire et les chapitres ne sont pas trop longs. Le vocabulaire employé par l'auteure est complexe, notamment lorsque l'histoire s'oriente sur l'alchimie et le mysticisme. Certains chapitres traînent en longueur et à lecteur a hâte de se retrouver à suivre l'intrigue proprement dite car l'auteur entre trop dans les détails, certains points se révélant peut être un peu superflus l'éloignant trop du coté thriller.

Au final, une intrigue très bien menée, un univers où rien n'est laissé au hasard, d’énormes connaissances de l'auteure et un grand travail de documentation, font que ce roman est très intéressant sur le fond mais... un peu moins sur la forme qui n'est peut être pas accessible à tous les lecteurs. On aura toutefois plaisir à suivre l'auteur dans un autre de ses écrits en espérant qu'il soit un peu moins foisonnant sur les détails et plus axé sur le coté thriller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armide 2015-05-11T16:34:53+02:00
Lu aussi

Un roman pas désagréable mais un peu longuet car l'auteur prend plaisir à étaler son savoir au détriment de l'intrigue. J'ai eu du mal à m'attacher aux personnages, assez froids. Dommage car les deux contextes historiques exploités et le thème de la quête alchimique étaient intéressants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JLDragon 2015-02-28T15:33:53+01:00
Or

Ce roman a été pour moi une véritable révélation !

Oui, j'ai adoré les descriptions autant que l'intrigue.

Oui, j'ai adoré être plongé tantôt à la fin du XVIe tantôt au XXe siècle, tantôt à Paris, tantôt à Prague.

Certes, Violette Cabesos fait ici l'étalage d'une grande culture, mais cette culture ne lui ait pas tombé du ciel directement dans son crâne !

Il faudrait vraiment faire preuve d'ingratitude pour ne pas admettre le travail énorme qu'elle a dû faire pour que toute son intrigue tienne la route.

Et cette intrigue tient vraiment bien la route. J'avoue avoir un énorme respect !

Son histoire repose sur l'alchimie et je trouve que l'exploitation du sujet par l'auteure est fort intéressante.

Évidemment, ici Violette Cabesos s'intéresse, comme beaucoup se sont intéressés, au grand arcane : le Grand Secret de l'Alchimie et de la Kabbale. Celui par lequel passe l'immortalité du corps physique.

J'ai bien aimé ses références ésotériques très larges et très bien exploitées selon les époques.

Le fil du récit repose sur les vies de Théogène au XVIe siècle et de Victoire au XXe. Alors que plusieurs centaines d'années les séparent, les deux protagonistes vont voir leurs existences étroitement liées.

Jusqu'à la fin, tout se déroule sans fausses notes. C'est vrai que le rythme n'est pas trépidant, mais il faut aussi s'adapter au genre du roman qui nous plonge dans un profond occultisme entrelacé de mystères. C'est un rythme très propre, très posé.

Alors oui, les descriptions sont nombreuses et l'auteure ne laisse rien au hasard. Oui, par moment, on frôle le documentaire historique, mais pour ma part, j'ai adoré replonger au cœur de l'histoire !

C'était génial !

Vraiment, ce fut un réel plaisir que de lire ce roman très instructif.

Ce n'est pas une lecture légère, donc si vous êtes habitué à un style plus populaire, moins prise de tête, mieux vaut passer votre chemin.

Si vous aimez les énigmes, si vous aimez prendre du plaisir en apprenant, si vous aimez découvrir, redécouvrir et exploiter au mieux vos méninges, alors n'hésitez pas ! Ce livre est fait pour vous !

Note globale 19/20 http://jldragon.over-blog.com/2015/03/le-teinturier-de-la-lune-de-violette-cabessos.html

Afficher en entier

Date de sortie

Le teinturier de la lune

  • France : 2015-03-18 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 5
Note globale 7.2 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode