Livres
506 177
Membres
514 215

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Temps du labyrinthe



Description ajoutée par LIBRIO64 2019-06-15T18:40:40+02:00

Résumé

Je m'appelle Clothilde... ou, je m'appelais ?

Je ne sais pas.

Je ne sais plus.

Je suis morte, mais j'ai l'impression d'être si vivante. Mon corps est là, mon cœur bat, mon esprit réfléchit. Je crève de trouille à en avoir mal au ventre.

Dieu, la Bible et tout ça, me faisaient bien rire.J'étais trop occupée à mener ma vie sans me soucier d'autre chose. Le paradis, l'enfer, les anges, les démons... Ce n'était que des mots, un fatras pour les esprits faibles.

Enfin, c'est ce que je croyais.

Maintenant, je sais que le purgatoire existe. On peut s'y faire des amis sincères, des ennemis impitoyables et même y rencontrer son âme sœur.

Ici, nous l'appelons juste le Labyrinthe.

Afficher en entier

Classement en biblio - 11 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par viedefun 2019-05-22T06:23:10+02:00

— C’est quoi ce truc ? me demande-t-il. Je me dis que c’est peut-être l’opportunité de lui expliquer notre différence d’âge.

— Ce sont des lingettes jetables, ça sert à nettoyer les bébés. C’est très utilisé à mon époque. Je suis née en 1996, et j’ai vingt-trois ans. J’attends pour voir comment il réagit. Corentin paraît juste calculer.

— J’ai l’âge d’être ton arrière-grand-père, finit-il par dire sans avoir l’air surpris. — Tu le savais ?

— Qu’il y a des personnes de toutes les époques ici ? Bien sûr. Patrick était né en 1952. Nathaniel se vante d’être de 1998, l’année où la France a gagné sa première coupe du monde de foot, et il a eu un accident de moto en juillet 2027, en rentrant de boîte de nuit. Ta façon de parler ressemble à la sienne ou à celle de Kevin. Pour moi, c’était évident que tu sois plus proche d’eux que de moi. Je reste sans voix. Nathaniel, qui était dans le Labyrinthe avant moi, n’a en fait pas encore eu son accident au moment où j’ai eu le mien… Marty, où as-tu garé la DeLorean ? Nous avons créé une faille dans l’espace-temps.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par viedefun 2019-05-22T06:22:32+02:00
Diamant

Ouh la la ! Je ressors totalement enthousiaste de la lecture de ce livre !!!! Je connaissais déjà la plume de l’auteure française Pauline Libersart mais c’est la première fois que je lis d’elle une romance fantastique. Et ma foi, je dois dire que c’est vraiment un joli coup de cœur pour moi car j’ai été totalement happée par le récit, à toujours attendre avec impatience – à chaque fois que j’étais obligée d’interrompre ma lecture - le moment où je pourrais me replonger dans ce labyrinthe étrange et fascinant mais aussi assez anxiogène à certains moments !

En plus, cela fait bien deux semaines que j’ai terminé mon livre, mais le récit m’a tellement plu et marquée que je n’ai pas besoin de farfouiller beaucoup dans mes souvenirs pour écrire cette chronique ! (et ça, c’est signe pour moi que le récit est de qualité, croyez-moi !).

Les thèmes abordés dans le livre ainsi que les messages véhiculés m’ont beaucoup plus, tout comme la romance entre notre héroïne, Mathilde, et l’un des habitants du labyrinthe…

Les personnages secondaires sont aussi très bien amenés (Big up pour le jeune Corentin !) et m’ont procuré une multitude d’émotions, autant positives que négatives selon leurs degrés d’interactions avec Mathilde.

Je vous recommande totalement « Le temps du labyrinthe » si vous aimez les histoires d’amour et d’aventure sur un fond de mystère et d’ésotérisme !

Ma note : 18,5/20 - Coup de coeur

Mon avis complet sur : https://lespassionsdeviedefun.blogspot.com/2019/05/le-temps-du-labyrinthe.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yukorure 2019-04-22T20:12:37+02:00
Argent

J’ai débuté cette lecture sans trop savoir à quoi m’attendre, le résumé étant assez étrange pour donner envie et en même temps j’avais peur que tout soit tourné vers la romance qui est suggérée par le terme « d’âmes sœurs ». Le prologue a été difficile, c’est bien écrit mais j’ai tout de suite détestée l’héroïne et sa futilité. J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, l’utilisation de la première personne étant un frein lorsque l’on ne peut pas s’identifier à l’héroïne.

Heureusement nous arrivons ensuite dans le Labyrinthe et l’ambiance devient pesante et angoissante. On a envie de comprendre ce lieu des plus étranges où chaque pièce change à chaque fois qu’une porte se ferme. Comment se repérer lorsque vous venez de monter un escalier, vous entrer dans une pièce, et après avoir fermé la porte, si vous la rouvrez un autre décor aura pris la place, une salle ou un couloir mais certainement pas l’escalier que vous aviez pris.

Il faut ensuite oublier sa superficialité, car notre héroïne est devenue maigre, sale, mal habillée, et ressemble davantage à un épouvantail qu’à une mannequin. La curiosité a pris le pas sur mon aversion pour Clothilde, et avec l’apparition de Corentin, je suis finalement entrée dans l’histoire, inquiète pour leurs sorts à tous les deux.

J’ai aimé l’idée des différentes créatures du Labyrinthe, dont l’énigmatique démon, les terrifiants lépreux ou encore les humains qui sont loin d’être des sains. Le système qui régit la « Famille » est très difficile à concevoir pour une femme du XXIe siècle et j’ai aimé que Clothilde évolue dans ce sens et ne devienne pas une simple suivante. J’ai vraiment apprécié sa relation avec Corentin, et leur lien qui perdure au delà du temps.

Pour les diverses mystères, même si j’ai compris bien avant l’héroïne, que ça soit l’identité de l’homme de ses rêves, le rôle du démon ou encore Nathaniel, le petit mot qu’elle reçoit à son arrivée... j’ai trouvé que c’était bien fait. J’ai également bien aimé la romance, je ne suis pourtant pas fleur bleue mais ça servait vraiment à l’histoire et à sa morale.

J’ai fini par bien aimé Clothilde vers la fin et le message offert par ce livre est intéressant, être altruiste n’est pas une faiblesse, et ne pas rester bornée à ses convictions qui peuvent être superficielles et vous enfermer dans un cercle vicieux, osez changer pour peut être devenir heureux.

La qualité de l’écriture joue beaucoup sur mon ressenti, car c’est surtout l’ambiance que j’ai vraiment aimé, c’est très bien fait, on plonge vraiment avec effroi dans ce Labyrinthe et même si l’humour présent par moment ne m’a pas vraiment conquise je suis sure qu’il plaira à d’autres. Ce livre m’a donné envie de découvrir d’autres livres de l’auteur pour voir si elle a d’autres lieux aussi intrigants que le Labyrinthe à nous proposer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par matlou5962 2019-03-15T22:19:56+01:00
Or

Pas mal du tout et pourtant c’était mal parti !

Le résumé m’avait beaucoup plu ,je me suis donc lancée.

J’ai failli stopper ma lecture dès le premier chapitre tant je trouvais la demoiselle exécrable. Je suis bien contente d’avoir persévéré. En effet, très vite elle se remets en question et est bien plus agréable .

L’idee du labyrinthe est super originale et rends la lecture très distrayante car c’est un lieu Imprévisible.

Clothilde y fera quelques belles rencontres et d’autres beaucoup moins sympathiques.

L’écriture est très fluide,ça se lit bien et vite. Petit bémol toutefois, j’ai trouvé sur la fin du livre quelques répétitions que j’ai trouvé pénible comme le terme agaçant répété un bon nombre de fois.

Ce qui est etrange c’est que je n’ai pas été gêné tout le reste de ma lecture donc le reste ne devait pas être rébarbatif.

Bref , j’ai beaucoup aimé . L’univers est très particulier et pourtant il traite d’un thème assez utilisé dans le monde littéraire du moment.

Pour moi , c’est un livre beau livre sur la redemption et je le recommande.

Afficher en entier

Activité récente

Nanako le place en liste or
2019-12-30T02:28:20+01:00

Les chiffres

Lecteurs 11
Commentaires 3
Extraits 5
Evaluations 4
Note globale 8.75 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode