Livres
439 038
Membres
368 113

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Tour du monde du roi Zibeline



Description ajoutée par x-Key 2017-03-01T16:54:43+01:00

Résumé

«– Mes amis, s'écria Benjamin Franklin, permettez-moi de dire que, pour le moment, votre affaire est strictement incompréhensible.

– Nous ne demandons qu'à vous l'expliquer, dit Auguste. Et d'ailleurs nous avons traversé l'Atlantique pour cela.

– Eh bien, allez-y.

– C'est que c'est une longue histoire.

– Une très longue histoire, renchérit Aphanasie, sa jeune épouse que Franklin ne quittait plus des yeux.

– Elle traverse de nombreux pays, elle met en scène des drames et des passions violentes, elle se déroule chez des peuples lointains dont les cultures et les langues sont différentes de tout ce que l 'on connaît en Europe...

– Qu'à cela ne tienne! Au contraire, vous mettez mon intérêt à son comble...»

Comment un jeune noble né en Europe centrale, contemporain de Voltaire et de Casanova, va se retrouver en Sibérie puis en Chine, pour devenir finalement roi de Madagascar... Sous la plume de Jean-Christophe Rufin, cette histoire authentique prend l'ampleur et le charme d'un conte oriental, comme le XVIIIe siècle les aimait tant.

(Source : Gallimard)

Afficher en entier

Classement en biblio - 25 lecteurs

Extrait

Je compris à cet instant qu'il existait au sein de ce groupe autant de courage que de trahison, d'espoir de liberté comme de résignation à la servitude.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un début un peu difficile pour rentrer dans l'histoire mais très ce fut un délice . Merci M Rufin de nous avoir conter cette belle histoire oubliée ! et de m'avoir fait découvrir une période que je connaissais très peu .

Je conseille !

Afficher en entier
Diamant

J'ai aimé les descriptions de l'auteur, d'une beauté et d'une poésie sans égale. J'étais plongée la tête la première dans ces lieux où font escale nos deux amoureux. J'avais faim et froid en Sibérie, je frissonnai sous la douce brise du crépuscule japonnais et je sentais l'air chaud de Madagascar.me fouetter le visage. Selon qui du mari ou de l'épouse à la parole, les paysages ne sont pas appréhendés de la même manière, ils ne résonnent pas de la même façon, ce qui est d'autant plus touchant.

Auguste est un personnage très complet. Homme d'esprit et d'excellente constitution physique, il a pour ainsi dire tout pour lui. Si parfois il m'a semblé trop héroïque ou trop adulé des autres, ce n'est que pour mieux revenir dans mes bonnes grâces par la suite, lorsqu'il redescend de ce pied d'estale sur lequel son entourage le place.

Mais il est vrai que j'ai eu plus d'affection pour Aphanasie. Elle devient une femme forte et indépendante au fil des pages, et il m'a semblé évoluer avec elle. C'est en elle aussi que réside la preuve du talent de Jean-Christophe Rufin. Il a su faire d'elle une femme complète et réaliste, un modèle, même.

Cette lecture à laissé en moi bien plus qu'un souvenir de mots. Ce sont des sensations, des images qui me restent, en plus du bon moment. Avec Le Tour du Monde du Roi Zibeline, Jean-Christophe Rufin réitère l'exploit de Carole Martinez; devenir l'un de mes auteur préféré en un livre. On me reprendra à coup sûr à lire des textes de lui !

Afficher en entier
Diamant

Mon avis :

Le tour du monde du roi Zibeline est le genre de livre qui a la faculté, dès les premières lignes, de m’accrocher un sourire de satisfaction sur le visage. L’apparente simplicité de l’écriture ne souligne que mieux la qualité d’un texte peaufiné jusqu’aux moindres détails. Tout est à sa place, ajusté avec rigueur et précision. Dans le monde de l’automobile : les plus grands carrossiers l’ont bien compris, si la perfection est dans le détail, l’élégance a besoin de sobriété et d’harmonie. C’est grâce à cette évidence que provoque la pureté de leurs lignes que certains modèles sont devenus éternels, hors des modes et des tendances. Cette même alchimie irrigue la plume de Jean-Christophe Rufin, qui fait que l’on reconnaît au premier coup d’œil la création d’un maître-artisan.

Comme il est dit dans le résumé, le roi Zibeline n’est pas un personnage de fiction, mais un aventurier bien réel doublé d’un homme cultivé, né dans la noblesse hongroise du XVIIIe siècle. Maurice Auguste Aladar Beniowski, de son vrai nom, a déjà inspiré plusieurs écrivains, principalement au XIXe et début XXe siècle. Sa vie était connue puisqu’il avait lui-même écrit ses Voyages et ses Mémoires, en français, édités à Paris en 1791. On en trouve d’ailleurs une édition moderne, sous le titre « Mémoires et voyages » (784 pages), parue aux éditions Phébus en 2010. Jean-Christophe Rufin, comme ses prédécesseurs, disposait donc du matériau pour bâtir son récit.

N’ayant pas lu les œuvres des autres auteurs, je me garderais de faire une comparaison, d’autant que celle-ci serait certainement difficile étant donné l’usage très différent qu’il a été fait du personnage : Juliusz Slowaski en a fait le héros d’un poème, Kotzebue le met en scène dans un drame, Louise Muhlbach dans l’un de ses romans, Alexandre Duval en fait un opéra comique et Prosper Cultru en a écrit la biographie. Le livre de Rufin est également une biographie, mais romancée, et construite avec une mise en abyme, puisque c’est Beniowski et sa compagne, les héros du roman, qui racontent leur propre histoire. Le récit tient donc à la fois du huis clos (tout se passe dans la même pièce, dans l’appartement de Benjamin Franklin) et du roman d’aventures, tant la narration du couple nous fait voyager dans différentes parties du monde. Les changements de voix permettent éventuellement au lecteur de souffler, à l’instar de ce pauvre Franklin vieillissant et mal en point, mais surtout à l’auteur d’explorer différentes facettes du roi Zibeline, car, si l’on connaît bien ses faits et gestes, Beniowski, dans ses écrits, a peu livré de lui-même. Pour ainsi dire, le squelette existait, il restait à y mettre de la chair. Et c’est cela que Jean-Christophe Rufin a merveilleusement accompli.

Le tour du monde du roi Zibeline ne peut que séduire le lecteur, d’abord par sa qualité littéraire, ensuite parce que ce récit est aussi captivant qu’édifiant et qu’il s’adresse autant aux férus d’histoires qu’aux amateurs d’aventures.

Afficher en entier
Diamant

Une lecture très divertissante racontée un peu à la façon de Voltaire.

Un jeune noble Hongrois à qui il arrive toutes les mésaventures inimaginables et qui trouvera sa Cunégonde au fin fond de la Sibérie. C'est rocambolesque mais très attrayant d'autant que développé à partir d'une histoire vraie, celle du roi de Madagascar, Benjowski (1746-1786), l'aventurier et le voyageur le plus célèbre du XVIIIe siècle. Il a d'ailleurs écrit ses Mémoires mais que plus personne ou presque ne lit de nos jours et Jean-Christophe Rufin a su ressortir ce personnage tombé dans l'oubli en lui adjoignant une charmante compagne, Aphanasie de Nilov.

Afficher en entier
Argent

Lorsque Benjamin Franklin reçoit la visite inatendue d'un couple atypique, il ne s'attendait pas à entendre un des récits les plus captivant qui soit.

En passant pas de nombreuses destinations singulières, Jean-Christophe Rufin nous relate les aventures d'Auguste Benjowski, aventurier et voyageur du XVIIIe siècle, qui, après avoir été exilé de sa terre natale, va devoir faire face à de nombreux complots et conflits armés, pour finalement devenir roi de Madagascar.

Une belle épopée bercée par les idées de philosophes tels que Voltaire, Diderot ou Montesquieu.

Afficher en entier
Or

Benjamin Franklin, vieil homme lassé par tous les quémandeurs qui arrivent à sa porte, reçoit une couple qui sort de l’ordinaire, Auguste Benjowski et sa femme Aphanasie. L’homme se prétend roi de Madagascar et à tour de rôle avec sa femme, il décide de raconter leur histoire. Lui a été élevé en Hongrie, a eut un précepteur français, a fait la guerre, a été prisonnier, déporté, avant de rencontrer sa femme. S’échappant, ils continuent leur tour du monde par le Japon, la France et évidemment Madagascar.

Pour être honnête, je n’avais jamais entendu parlé de cet homme (apparemment la France a vite essayé d’étouffer l’histoire de sa vie et de le remplacer dans les mémoires par d’autres explorateurs). Rufin nous propose donc un roman historique qui sort des sentiers battus. Ainsi qu’il le dit dans la postface, s’il a respecté la vie de l’aventurier, il a néanmoins inventé les traits de sa personnalité et sans doute brodé sur sa relation avec Aphanasie dont on ne sait finalement pas grand chose.

L’auteur nous emmène donc dans un grand voyage, l’alternance des voix permet de conter cette histoire avec différentes sensibilités et de donner à la fois le côté historique, mais également le côté plus personnel qui permet de nous attacher aux personnages. A part la fin que j’ai trouvé peut-être un peu rapide par rapport à la place que prend le récit dans le roman, j’ai passé un très bon moment. Baigné de philosophie, d’aventures et de rebondissements, ce roman est tout à la fois intéressant et agréable à lire !

Tenté(e)s par l’aventure ?

Afficher en entier

Date de sortie

Le Tour du monde du roi Zibeline

  • France : 2017-04-06 (Français)

Activité récente

Stradi l'ajoute dans sa biblio or
2018-06-04T08:50:57+02:00
Loiis le place en liste or
2018-05-02T22:46:26+02:00
pierref l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-20T10:44:37+01:00

Les chiffres

Lecteurs 25
Commentaires 6
Extraits 3
Evaluations 8
Note globale 8.88 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode