Livres
578 892
Membres
642 798

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Lady-Di 2021-06-11T14:41:03+02:00

- Oh , regarde , Papy , il y a un champignon à côté des patates . On le prend ? Tu crois qu'un pourrait le rajouter dans notre purée?

- Celui-ci ne se mange pas . C'est une helvelle . Tu sais qu'à mon époque on la vendait sur les marchés , mais on s'est rendu compte qu'elle était toxique .

- Les gens mourraient ?

- Oui , ou ne finissaient pas très bien ; Tu connais d'autres champignons ?

- Oui , les blancs , là , en boîte ....

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2021-06-11T14:35:06+02:00

Je suis un peu superstitieux , donc je préférerais vraiment me faire incinérer .Mais , pourquoi on parle de tout ça ?

-Parce que demain c'est ton anniversaire et que...c'est p'têt le dernier !

Arthur éclate d'un rire sonore :

- Il n'y a pas à dire , tu sais remonter le moral des troupes !

Afficher en entier
Extrait ajouté par TSUNDOKU 2021-04-18T20:02:04+02:00

Une voix n’a pas besoin de force ou de puissance pour blesser à mort. Bien choisi, le mot seul suffit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SELYA19 2021-11-24T14:05:57+01:00

Affalé sur sa chaise, rassasié, le jeune garçon continue de s'extasier :

- Avec toutes les arêtes qu'il avait mangées, pas étonnant qu'il soit mort, ce poisson...

- Oui, c'est vrai, je n'y avais jamais pensé comme ça...

Afficher en entier
Extrait ajouté par SELYA19 2021-11-24T14:05:50+01:00

Lorsqu'ils passent à table, le jeune Louis ne sait par quel mets débuter : le poisson qu'il a pêché ou la ratatouille qu'il a préparée. Lorsqu'il goûte cette dernière, c'est la surprise : ça n'a pas du tout le goût des courgettes qu'il déteste, ni l'amertume des aubergines qui d'habitude le dégoûtent. Ensemble, chacun a perdu son goût, et le tout a pris une saveur différente, extraordinaire. la bouche pleine, il déclare, solennel :

- En fin de compte, je crois qu'on est ratatouillé par la vie...

Le grand-père lève un œil.

- Ecrabouillé ?

- Non, comme je dis, "ra-ta-tou-illé", reprend Louis après avoir englouti sa fourchette. Découpé, mélangé, évaporé, sucré, cramé un peu (ou beaucoup) dans le fond (enfin ça dépend des gens) et on finit complètement transformé, différent de celui qu'on était avant. Oui ratatouillé. Et, au final, c'est pas si mal...

- Je n'aurai pas mieux dit, Moussaillon !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Bibounine 2021-06-14T17:54:34+02:00

p 214

Dans la vie, j'ai beaucoup joué, et j'ai souvent perdu. De toute façon vieillir, c'est accepter de perdre. De perdre, chaque jour, quelque chose de beau.

D'abord l'enfance, puis une certaine jeunesse, et ensuite des amitiés, des amours, des parents. Toutes ces choses qui ne reviennent pas et qui vont nous manquer longtemps. La vie est comme ça, elle nous rattrape toujours.

Aujourd'hui, j'ai perdu quelque chose de précieux, quelques chose de joli : j'ai perdu ton sourire, Louis et ton innocence aussi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2021-06-11T14:43:16+02:00

- Dit , Papy , tu crois que , quand la mort arrive , elle prévient avec une petite musique de trompette ?

- Je ne sais pas mon grand ...

- Tu me diras ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2021-06-11T14:31:16+02:00

- C'est quoi , les médicaments que tu dois prendre ?

- Oh , trois fois rie, . Je suis obligé de prendre de l'eau au magnésium.

- Celle qui a le goût dégoûtant ?

- Oui , c'est moche de vieillir . Et je prends des comprimés de charbon aussi .

- Le charbon , comme pour les enfants punis à Noël ?

- Exactement ! J'aurais dû être plus sage dans ma vie .

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2021-06-11T14:26:26+02:00

- Mais dis-moi , Papy , la cire humaine , celle des oreilles : c'est les abeilles qui la font aussi ?

Arthur laisse échapper un éclat de rire :

-Tu crois qu'elles viennent avec leurs petites pattes la nuit pour s'occuper des oreilles de tout le monde ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tomette 2021-06-05T11:26:20+02:00

A la fin, de sa voix presque éteinte elle a ajouté : "Merci...".

J'aurais aimé que ce soit son dernier mot. J'aurais tout donné pour que que ce le soit, mais elle a ajouté : "...Oscar." Mon frère.

Page 168

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode