Livres
387 723
Comms
1 359 655
Membres
275 954

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le vide de nos cœurs



Description ajoutée par Lily01 2015-05-24T08:23:17+02:00

Résumé

Aysel a pris sa décision: elle doit disparaître. Depuis que son père a provoqué l'accident fatal qui a marqué sa petit ville à jamais, la vie est devenue trop difficile à supporter.

Cependant, elle n'est pas sûre d'avoir le courage d'y arriver seule. C'est alors qu'elle découvre Smooth Passages, un site qui lui permettra de trouver un compagnon pour oser sauter le pas. Elle choisit FrozenRobot, alias Roman, lui aussi victime d'une tragédie familiale.

Aysel et Roman n'ont rien en commun, mais il commencent à s'apprivoiser petit à petit. Lorsque la date fatidique approche, Aysel se pose des questions. Méritent-ils de s'infliger un tel sort quand l'amour semble pouvoir guérir les blessures les plus profondes? Et comment convaincre Roman, dont le coeur est vide depuis trop longtemps?

Afficher en entier

Classement en biblio - 365 lecteurs

Or
111 lecteurs
PAL
164 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par toutoun 2015-05-08T21:46:06+02:00

Il y a quelque chose de poétique dans le fait que le premier garçon qui me demande mon téléphone soit celui avec lequel je vais mourir.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

J’ai hésité avant de débuter ce roman, bien que le résumé soit très alléchant, il y a un côté sombre et effrayant qui m’ont retenu. Les romans qui finissent mal ont le don de me déprimer, pourtant malgré le thème abordé j’ai décidé d’écouter mes envies et de me lancer. D’autant plus, que Hugo Roman est une maison d’édition que j’aime beaucoup, donc c’était également l’occasion de découvrir leur nouvelle collection New Way axé YA Et je dois dire que je n’ai aucun regret, c’est un coup de cœur.

Aysel est une jeune fille de 16 ans extrêmement déprimée et sa solitude ne fait que renforcer son envie de mourir. Depuis le drame irréparable à jamais associé à son père, Aysel s’est complètement renfermée sur elle-même, ajouté à ça la vie au lycée n’est pas au beau fixe et sa propre mère ne semble pas voir la détresse de sa fille. Lorsqu’elle découvre le site Suicide Partners et plus particulièrement l’annonce de FrozenRobot 17 ans, elle décide de rencontrer le jeune homme concrétiser son suicide et planifie l’acte avec le jeune homme. Le compte à rebours peut commencer : J-26.

Au cours de ces vingt-six jours, nous allons apprendre à connaître intiment Aysel et Roman. Chacun habité par le même mal, qui les consument. Bien qu’issue de milieu différent, ils vont s’apprivoiser et discuter de ce qui les a amenés à faire un choix aussi radical, créant un lien particulier, habité par un objectif commun : le suicide. Le compte à rebours en début de chapitre, associé au mal-être de nos héros contribue à mettre en place un sentiment d’oppression et de tristesse. C’est un thème assez difficile, qui m’a mise la boule au ventre pendant toute ma lecture, il y a un côté dérangeant, car on souhaite avancer au bout de ses vingt-six jours et en même temps, c’est effrayant d’imaginer qu’ils seront peut-être morts. J’ai éprouvé beaucoup d’attachement pour ces deux jeunes torturés, mais l’auteure nous rend impuissant face à la détresse de personnage qu’on souhaite seulement protéger.

A force de se côtoyer, d’analyser ensemble, de discuter à cœur ouverts, un lien particulier va se tisser entre nos deux héros. Et au contact de l’un et de l’autre, ils vont changer, mais est-ce suffisent pour ne pas choisir de mourir ? Les pensées de Aysel sont très bien expliquée, on n’est pas dans le pathos, bien au contraire chaque sentiment est extrêmement bien décrit, on ressent à quel point elle est consciente de ses pensées tristes, mais elle est complètement dépassée et sans vraiment de soutien pour l’aider à remonter la pente. Alors que Roman, est davantage épaulé, mais sa volonté de mourir est plus forte que tout. Il fait le choix d’abandonner volontairement sa « vie d’avant » et s’isole.

En bref, en refermant ce livre, je suis en pleine phase de culpabilité d’avoir aimé un livre aussi dérangeant, mais l’espoir est tellement important que j’avais envie de croire que malgré leur volonté de mourir, ils se sont trouvés. Un épilogue n’aurait peut-être pas été de trop concernant certain point, mais je recommande. Je pense que pour vraiment comprendre, il faut le lire et se faire sa propre idée. Perturbant, magnifique, et terriblement émouvant. A la fois sombre et lumineux, l’espoir a une place importante dans ce roman et il ne faut jamais oublier de garder Espoir https://luxnbooks.wordpress.com/2015/05/15/le-vide-de-nos-coeurs-jasmine-warga/

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Armenia 2017-09-18T18:05:24+02:00
Argent

Aysel aurait pu être une adolescente ordinaire, si son père n'était pas en prison pour meurtre. Au lycée comme chez elle, elle se sent comme une pestiférée, et pour cause : elle-même craint de tenir trop de l'homme qui l'a élevée.

Mais quand elle prend la décision de choisir un "partenaire de suicide" sur le site Smooth Passages, elle ne s'attend pas à trouver un garçon comme Roman. Et parfois, une étincelle peut tout changer.

Le Vide de nos Coeurs est resté une éternité dans ma PAL : le pitch me donnait extrêmement envie, mais je n'en ai pas beaucoup entendu parler et je ne le trouvais jamais en librairie. Au final, je me le suis procurée d'occasion sur Momox et je suis bien contente de mon acquisition.

Tout d'abord, le roman est assez court et se lit facilement en quelques heures, et par conséquent, l'action s'enchaîne très vite et la romance, bien qu'assez convaincante, semble se construire un peu trop rapidement, tout comme la fin. Malgré cela, l'action est bien menée tout au long de l'histoire et, avec la plume simple de Jasmine Warga, rend le récit addictif. Le pitch est attrayant et donne un scénario relativement intéressant, mais la fin devient petit à petit un peu trop prévisible, malheureusement.

Les personnages quand à eux sont attachants et on peut facilement s'y identifier. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Le Vide de nos Coeurs n'est pas un livre déprimant : non seulement il porte un message d'espoir, mais en plus le sarcasme quasi-constant d'Aysel rend la lecture assez légère.

Au final, Le Vide de nos Coeurs, à défaut d'être un époustouflant chef-d'oeuvre, reste une très bonne lecture avec de bons personnages et un beau message, qui aborde avec succès le sujet tabou du suicide chez les adolescents.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par achaquejoursaplume 2017-09-16T13:59:12+02:00
Or

Écrire sur des sujets tel que le suicide est certainement l'un des plus grands défi pour un auteur. L'une des choses les plus difficiles. Certains écrivains se ratent complètement. Et puis il y a ceux qui réussissent, très souvent avec brio.

C'est dans cette deuxième catégorie que je place Jasmine Warga avec son livre Le vide de nos cœurs.

Je n'ai pas commencé ce livre en pensant lire une histoire traitant de ce sujet là. Le résumé est pourtant assez explicite mais j'avais en tête une sorte de Road trip, le besoin de se réinventer ailleurs. J'ai vite compris que j'étais loin du compte.

Les choses sont claires dès les premières pages: Aysel veut mourir. Peu de temps après les choses sont toujours aussi limpides: Roman veut mourir aussi. Les deux adolescents sauteront le 7 avril.

Le sujet est sombre mais on ne peut pas vraiment dire que le livre en lui-même le soit. Aysel et Roman sont plongés dans leur tristesse, dans leur dépression. Mais l'environnement dans lequel ils évoluent est joyeux, agréable et remplis de personnes prêtes à tendre la main. Ça ne peut toutefois pas traverser le voile qui coupe les deux adolescents du monde. L'amour le peut-il?

Le vide de nos cœurs n'est pas un livre prônant la tristesse et le désespoir. C'est un livre touchant, une ode à l'amour, à l'espoir et surtout à la vie. C'est une histoire dont on sent la profondeur ; une histoire presque réaliste. La note parlant de l'auteur a la fin de l'ouvrage donne toute les explications sur cette impression de vécu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ninim 2017-08-13T09:23:33+02:00
Argent

Honnêtement, je m'attendais à bien pire.

Au vu du résumé, je m'attendais à une histoire de romance qui prenne pour simple thème le suicide pour jouer la carte de l'originalité, mais c'est bien le contraire. Le thème est bien ancré dans le récit et est traité d'une manière très mature.

Les personnages sont très attachants et sont bien construits. Le style d'écriture de l'auteure est fluide et les pages défilent sans que l'on s'en rende compte.

Après, j'ai eu un peu de mal avec le déroulement de l'histoire, que j'ai trouvé un chouia illogique par moments. Et si ce roman, plutôt court, avait eu une centaine de pages en plus, ça aurait peut-être pu ajouter un peu de profondeur à certains passages.

Mais dans l'ensemble cela reste une plutôt bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alohomora 2017-08-05T13:50:00+02:00
Argent

J'avais très envie de lire ce bouquin depuis déjà un petit moment et j'ai beaucoup aimé cette lecture.

L'auteur y aborde des thèmes importants comme le suicide et la dépression et le fait que l'on puisse suivre les pensées d'Aysel rend le roman encore plus poignant.

J'ai trouvé l'idée du site de partenaire de suicide plutôt originale, je n'avais jamais vu cette manière d'aborder le suicide auparavant. L'écriture de l'auteur est facile à lire mais très juste. On sent l'amertume, la rancoeur et la souffrance dans les pensées d'Aysel mais aussi dans ses paroles et dans celles de Roman.

Comme beaucoup j'ai trouvé la fin un poil précipitée mais très belle. Je conseille vivement ce roman !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GreyPearl 2017-07-30T18:03:49+02:00
Bronze

Une histoire touchante, mais pas autant que je l'attendais. J'ai même trouvé l'univers du livre assez bizarre et malsain au début. L'auteur aborde des thèmes assez dur comme le suicide et la dépression. J'ai aimé le fait qu'on ait accès au pensées d'Aysel,qui est dépressive suite à certains événements de sa vie. J'ai trouvé que l'auteur essayait de transmettre ses sentiments et ses motivations pour en finir.

Cependant, j'ai été très déçue de la fin, qui gâche absolument tout le bouquin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fsjuju 2017-07-25T03:56:43+02:00
Diamant

J'ai lu se livre vers mes 10-11 ans, il m'a marqué, le personnage, l'écriture, l'histoire, tout dans cette histoire m'a subjugué. J'étais jeune pour le lire mais assez grande pour le comprendre il fait parti de mes livre préféré. Et je le conseille fortement car c'est une histoire qui sort de l'ordinaire et touche énormément.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LittlexHeart 2017-07-21T19:27:30+02:00
Or

J'ai particulièrement été touché par la fin qui m'a pris quelques larmes je l'avoue. C'était assez prenant et complètement original mais j'ai été touché par l'histoire et la douleur qui s'en découle même si cela n'a pas été spécialement un coup de coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nilale 2017-07-07T11:43:46+02:00
Diamant

ce roman n'avait pas particulièrement attiré mon attention au moment de sa sortie, mais quelques chroniques très vibrantes m'ont fait changer d'avis. Le vide de nos cœurs parle de suicide, un sujet difficile, et je me demandais vraiment comment l'auteure allait réussir à aborder ce sujet et à nous émouvoir.

Dès le début j'ai beaucoup apprécié l'humour noir d'Aysel, l'héroïne de l'histoire. Elle remet en question sa vie et on sent l'amertume qui pointe à travers sa solitude. Mais elle apporte également un regard lucide sur sa situation et j'ai adoré ses réflexions que j'ai trouvé assez souvent justes (mais que j'avoue avoir un petit peu oublié, après seulement un mois de lecture...).

Cependant, la personnalité d'Aysel n'est pas la seule chose qui m'a fait pencher vers le coup de cœur : sa rencontre avec Roman, l'autre personnage principal de l'histoire bien qu'il ne soit pas le narrateur a fait battre mon cœur un peu fleur bleue et j'ai aimé suivre le changement progressif de leur relation où évoluent des sentiments aussi différents que la joie, la colère, l’inquiétude, ou encore la compassion.

L'histoire n'est pas pleine de rebondissements et d'action. Au contraire, elle est plus axée sur la psychologie des différents personnages et leurs réactions à travers le quotidien et ça ne m'a en rien dérangée. Outre le fait que le roman est assez court, je me suis rapidement attachée à Aysel et à Roman, et les pages défilaient très vite tellement j'avais envie de savoir ce qui allait leur arriver après, si l'issue était bien celle qui semble les attendre au début. La fin arrive assez rapidement en comparaison avec le reste de l'histoire qui avançait tranquillement. Peut-être que l'auteure aurait pu s'étendre un peu plus sur le dénouement final et sur les conséquences pour Roman et Aysel, mais je suis déjà contente de son choix.

Ce roman, vu comme ça, ne semble avoir rien d'exceptionnel, et pourtant ! Il m'a inspiré beaucoup d'émotions, et m'a émue, tout simplement. Quand je l'ai refermé, j'avais un sourire aux lèvres (très étrange, pour un roman sur le suicide), et encore plus après avoir lu la note que l'auteure a mise à la fin et qui explique beaucoup de choses et fait réfléchir à elle seule.

Je me sens assez frustrée à la fin de cette chronique, parce que j'ai l'impression de n'avoir pas réussi à rendre justice à ce roman. Le coup de cœur est venu petit à petit, grandissant à mesure que je sentais le vide qui habitait le cœur de nos personnages partir, et que l'espoir s'installait à sa place. Le vide de nos cœurs est un roman de l'espoir, simple au niveau de l'intrigue et complexe au niveau des sentiments, et en résumé il s'agit une histoire pour prendre conscience. J'ai adoré cette histoire pas si triste que le résumé ne le laissait présumer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nina-nani 2017-07-04T16:38:19+02:00
Or

Je viens de fermer ce livre est je suis juste époustouflée !!! Mais quelle histoire. Je n'arrive pas à ordonner mes pensées, tout ce mélange. Je suis toute retournée.Je vais donc procéder méthodiquement.

Après une lecture très décevante, j'opte finalement pour ce roman. Et c'est avec un gout amer que je commence ma lecture. Et je dois dire, que ce gout c'est évaporer au bout de deux chapitres passés avec Aysel. Cette fille est unique.

Dans ce livre la dépression est décrite avec une telle justesse que c'en est renversant. On s'attend à découvrir des personnages lâches et idiots, mais on tombe sur des personnes fortes à leur manière, qui tentent tant bien que mal de recoller les morceaux, pourtant le passé finit toujours par les rattraper. Ici, la culpabilité et la honte rongent les deux protagoniste, cette limace qu'est la dépression éradique toute source de bonheur. L'auteur arrive à travers ses mots à décrire des personnes détruites, unies par le malheur. Quand je lisais ce roman, il me donnait l'impression d'être un ciel nuageux, quelques éclaircies laissant échapper les rayons de soleil par-ci et quelques zones sombres par là. C'était beau et envoûtant. Ce livre m'a fait comprendre que le bonheur ne s'acquière pas en deux trois mouvement mais en échange de dur labeur. J'ai appris à apprécier ce qui m'est donné.

Aysel est une jeune fille dont le père a commis un crime. Elle se voit être jugée par tout le village. Sa mère l'ignore et elle sent comme une intruse. Vite fait, la limace de la dépression prend possession de son corps. Elle se voit mourir à petit feu, dévorée lentement par la limace noire. Plus tard elle rencontrera Roman qui lui aussi possède sa propre part de ténèbres. Ils s'uniront grâce au malheur. J'ai aimé voir comment l'auteur a réussi à créer une histoire d'amour émouvante à partir de la dépression. L'humour qu'elle utilise est noire, et l'ironie accentue les sentiments de mal être qui hantent les deux protagonistes. Tout ce que je reproche à ce livre est me fait qu'il n'y ai pas assez de rebondissement. A part ça, je lui tire mon chapeau à l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cassandra29 2017-06-04T21:06:05+02:00
Or

Le suicide est un thème que je ne lis pas souvent, d'autant plus que j'appréhende mes réactions avec ce type de sujet, comme de pleurer et de finir avec une boule à l'estomac.

Pourtant, je ne regrette absolument pas d'avoir lu ce livre. J'ai été subjuguée. Le vide de nos cœurs aborde ce sujet d'une manière à la fois poétique, très triste et émouvante mais il y a aussi une certaine notion d'espoir.

Nous suivons Aysel, une jeune fille de 16 ans qui après l'accident qui a marqué sa vie souhaite se suicider. J'ai su d'emblée m'attacher à ce personnage. L'auteur retransmet ses émotions à la perfection et l'on ne peut compatir et comprendre les raisons qui l'a motivent. Puis, elle a cette petite touche (en plus des références de physique qui m'ont énormément plu) qui fait que j'ai complètement adhéré, mais m'a en même temps perturbé, car je souhaitait tellement qu'elle s'en sorte, évidemment.

De peur de ne réussir seule cet acte, elle va solliciter Roman qui de même souhaite en finir avec la vie, d'une manière encore plus forte. Et c'est lui, qui au fil de leur relation, de l'évolution de celle-ci, va faire apparaître cette lueur d'espoir chez Aysel.

Ce sont deux personnages qui se complètent selon moi parfaitement, d'autant plus par le contexte de leur histoire, ce compte à rebours avant leur suicide prévu, qui rend leur relation davantage singulière et émouvante.

Comme je l'ai dit plus haut, le sujet est parfaitement bien exploité, on y réfléchit par les personnages et leur histoire qui semble brutalement réaliste. L'auteur a un talent indéniable.

En conclusion, Le vide de nos cœurs est un roman à la fois émouvant, triste, sombre et attachant. J'aurais peut-être aimé une fin un peu moins rapide, particulièrement après

Spoiler(cliquez pour révéler)
la tentative de suicide de Roman
. Cependant, je ne regrette pas du tout d'avoir découvert ce livre et le conseille à tout le monde.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le vide de nos cœurs

  • France : 2015-05-15 (Français)
  • Canada : 2015-06-22 (Français)
  • USA : 2015-02-10 (English)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 365
Commentaires 76
Extraits 25
Evaluations 128
Note globale 8.01 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • My heart and other black holes - Anglais