Livres
487 275
Membres
478 154

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mon dieu. Je ne sais pas si je vais poursuivre ma lecture et je ne comprends pas tous ces commentaires dythirambiques.

J'en suis à la moitié et ils ne se sont toujours pas embrassés car ils sont interrompus à CHAQUE FOIS. Mais genre ça fait au moins sept ou huit fois. Dont au moins trois ou ils sont tout seuls chez eux. Ça en devient ridicule.

Un exemple : ils sont en train de commencer à s'embrasser, elle est en sous vêtements, leurs amis arrivent et ne se rendent pas compte qu'elle est à moitié nue ?!

Cela m'épuise de lire de telles romances si peu originales, avec toujours les mêmes ressorts scénaristiques. C'est d'une platitude.

Les personnages se valent tous dans ce genre de romance :

- Lui : arrogant, sur de lui, charmeur puis d'un seul coup froid et hostile. Toujours à souffler le chaud et le froid. Sérieux, ça attire vraiment ce genre de mec ? Moi je fuis vitesse grand V.

Et puis cette propension qu'ont les héroïnes a être menée à la baguette par leurs hormones, a ne pas pouvoir résister à une attirance (alors même qu'on connaît le mec depuis 2 jours), et à oublier tout bon sens... sérieusement, c'est cette image la de la femme que l'on veut passer ? :/

- Elle : mignonne et très maladroite (enfin surtout et tout le temps avec Emmet. Tellement que ça n'est pas du tout crédible). Exemple : elle se met de la crème dépilatoire pour s'épiler et se faire un maillot brésilien. En bougeant elle se recouvre tout le sexe. Elle est désespérée car elle va se retrouver épilée de partout. Eh oh meuf, si tu enlèves la crème instantanément, il ne va rien se passer du tout. Non mais franchement, si même ce genre de scène n'est pas crédible, on va oú??

Ridicule.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode