Livres
463 809
Membres
423 326

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par laManondu54 2012-04-11T16:28:36+02:00

A l'adolescence, on rêve du jour où l'on quittera ses parents, un autre jour ce sont vos parents qui vous quittent. Alors, on ne rêve plus qu'a pouvoir redevenir, ne serait-ce qu'un instant l'enfant qui vivait sous leur toit, les prendre dans vos bras, leur dire sans pudeur qu'on les aime, se serrer contre eux pour qu'il vous rassurent encore une fois.

Afficher en entier
Extrait ajouté par laManondu54 2012-04-11T16:50:52+02:00

Il paraît que ce matin-là, sur une digue, la lanterne d'un petit phare abandonné s'est remise à tourner, c'est l'ombre d'un souvenir qui me l'a raconté.

Afficher en entier
Extrait ajouté par myra44 2012-04-11T14:40:50+02:00

J'espère un jour gagner ma parcelle d'éternité dans le coeur d'un enfant qu'à mon tour j'aurai élevé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Moeuwy 2012-01-20T10:20:44+01:00

C’est ça être un ami, non ? Savoir deviner quand l’autre vous dit le contraire de ce qu’il pense au fond de lui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par myra44 2012-04-11T14:34:55+02:00

Tu es partie avant que le printemps ne vienne, tu m'as laissé, sans prévenir, et jamais de ma vie je ne me suis senti aussi seul que sur ce quai de gare où j'ai appris que tu n'étais plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Magikkarine 2012-02-26T18:44:03+01:00

Je suis une ombre dans ta vie, tu es bien plus que ça dans la mienne et ça me fait du mal.

Afficher en entier
Extrait ajouté par myra44 2012-04-11T14:42:41+02:00

Alors mon ombre s'est étirée sur le plancher et j'ai cru voir à ses côtés celle de ma mère, elle me souriait et pleurait à la fois. La lune a continué sa ronde et l'ombre de maman s'en est allée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Magikkarine 2012-02-26T16:42:51+01:00

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un. C'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Saph 2013-09-30T13:37:57+02:00

J'aime les rides qui se sont formées autour de sa bouche et de ses yeux. Je sais qu'elle les déteste ; moi, elles me rassurent. C'est notre vie à tous les deux que je lis sur son visage.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rayathea 2012-04-29T23:50:47+02:00

Je voulais échapper au réveillon chez ma belle-fille, autant dire à un calvaire, elle cuisine avec ses pieds, même une dinde s'autocuirait mieux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode