Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 473
Membres
1 067 012

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Voleur de morts



Description ajoutée par siegrid 2011-03-03T14:07:30+01:00

Résumé

De nos jours : Julia découvre un squelette dans son jardin. Décidée à découvrir l'identité du mystérieux cadavre, elle va remonter le temps jusqu'en 1830.

1830, hôpital de Boston : Rose rencontre Norris, un futur médecin. Le Faucheur, un abominable tueur en série qui terrorise la population de Boston, va rapprocher les deux jeunes gens d’une bien sinistre manière...

Afficher en entier

Classement en biblio - 128 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par catf 2022-09-21T09:20:32+02:00

- ... D'abord on coupe la peau, puis on la détache du fascia. Lorsque j'aurai séparé les muscles, j'appliquerai l'écarteur pour voir les os. Est-ce clair ?

Norris pouvait à peine déglutir tant il avait la gorge sèche.

- Oui, murmura-t-il.

- Vous n'avez pas le droit de trembler. Si vous pensez que c'est au-dessus de vos capacités, dites-le maintenant.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par catf 2022-09-21T15:09:39+02:00
Or

Je me suis vite immergé dans ces deux mondes. Celui de 1830 et celui d’aujourd’hui.

J’aurais bien voulu découvrir chez moi (pas un cadavre, comme dans le roman), mais de vieilles lettres. Déterré une histoire, un secret ancien.

Je ne m’attendais pas à une telle intrigue et à une telle fin.

Je n’ai pas été étonné par certains aspects de la vie de miséricorde dans les années 1800. La pêche aux macchabées, pour fournir les étudiants en médecine. La pauvreté, la détresse, la mort à chaque coin de rue et bien évidemment la richesse et le pouvoir qui inflige leur horrible domination sur le petit peuple.

Un roman policier, historique et médical qui me donne envie de découvrir toute la panoplie de cette auteure.

Merci, @nicolak de m’avoir encore permis de plonger dans des ouvrages aussi inattendus que magistraux.

Bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NicolaK 2022-07-13T14:46:36+02:00
Diamant

Je voulais écrire une bafouille sur le livre qui m'a fait découvrir Tess Gerritsen, Chimère, mais je suis tombée sur celui-ci, alors tant qu'à faire, autant y aller directement.

Effectivement, l'auteure a écrit beaucoup de romans en dehors de sa saga Rizzoli & Isles / Le chirurgien, et Le voleur de morts est sorti en 2011 en France.

L'histoire nous fait voyager entre présent et passé. Tess démarre sur les chapeaux de roues à Boston, de nos jours, où nous faisons la connaissance de Julia Hamill, récemment divorcée, en pleine séance de jardinage dans sa maison de campagne. Sauf qu'en guise de bulbes, elle découvre un crâne humain dans son terrain un peu rocailleux.

Moi je l'aurais nettoyé, mis sur un meuble avec une bougie, c'est très décoratif, mais Julia appelle la police. Je sais, les gens ont des réactions inattendues, parfois. Et donc, Maura Isles, la légiste, (oui, elle apparaissait déjà en dehors de la saga, mais absolument rien à voir avec Rizzoli é Isles) arrive sur les lieux et détermine que le crâne appartient à une femme, manifestement assassinée d'après ses premières constatations. De plus, le meurtre est loin d'être récent.

C'est là que nous arrivons en 1830, toujours à Boston. Là, nous faisons la connaissance de Norris Marshall, étudiant exemplaire, mais fauché, d'une école de médecine. Pour subvenir à ses besoins et financer lesdites études, il rejoint une sorte de bande, les résurrectionnistes, qui pillent les cimetières pour revendre les corps au marché noir. (Sans doute à des amateurs de bougies originales.)

À la même époque, une infirmière est mutilée et assassinée et son cadavre est retrouvée sur le campus de la fac. Puis un médecin subit le même sort. Bien entendu, Norris fait un suspect tout trouvé, avec son trafic de cierges... euh... de morts, pardon je m'égare.

Mais un témoin a vu ce qui s'est passé, une jeune couturière, Rose, qui habite dans un bidonville, et se sait en danger. Le meurtrier sait qu'elle l'a vu. Pour se disculper, Norris doit absolument la retrouver.

Une fois ceci fait, un certain Olivier Wendell Holmes (le nom m'a fait sourire) rejoint nos deux acolytes et les voilà partis à la recherche du tueur qui de son côté recherche sa prochaine victime.

Nous connaissons l'auteur, nous savons qu'elle entremêle avec brio époques et pistes qui s'enchaînent et ce roman ne nous déçoit pas.

Bien entendu, j'ai adoré. La plume de l'auteure, vous savez déjà ce que j'en pense, et c'est encore un roman sans temps mort, avec rebondissements et détails scientifiques non rébarbatifs. Et ce final... grandiose.

Un passionnant roman que j'ai eu grand plaisir à feuilleter une nouvelle fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BecaLestrange 2022-02-14T21:26:04+01:00
Or

Une très bonne découverte, j'ai vraiment apprécié ce roman. Que ce soit l'intrigue, les personnages, l'époque, tout m'a plu dans ce livre. Il m'a vraiment donner envie de découvrir d'autres ouvrages de Tess Gerritsen.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mlanie 2022-01-31T00:03:09+01:00
Lu aussi

Lecture assez agréable mais si j ai eu du mal a rentre Dedans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pegh 2019-02-05T22:13:10+01:00
Diamant

J'apprécie vraiment beaucoup les écrits de Tess Gerritsen. J'ai lu les deux premiers tomes de la série Rizzoli et Isles, et j'avais vraiment aimé le côté science de la médecine, le détail apporté aux descriptions qui nous immergent profondément dans l'intrigue, et souvent donc dans l'horreur des meurtriers. Sur ce livre qui est à part de la série, Spoiler(cliquez pour révéler)mais dans lequel nous croisons quand même le Dr Isles, elle s'est servi du même souci du détail pour nous parler de la médecine de la fin du XIX siècle. Et c'est super intéressant ! Même si on se dit quand même "heureusement que ça a évolué" !

Boston à l'époque est le théâtre de l'immigration irlandaise, et de leur situation précaire voir ignoble. En contre point, l'intrigue se déroule dans les abords de l'école de médecine et de son aristocratie. Autant dire qu'on se rend compte sans difficulté des différences de conditions qui cohabitaient à ce moment de l'Histoire. Tess Gerritsen a de plus trouvé le moyen d'inclure à son roman un personnage qui a marqué à tout jamais la pratique de la médecine, et là encore je lui tire mon chapeau.

J'ai vraiment été happée par cette histoire, ses rebondissement, ses personnages très bien travaillés, les bonds dans le temps entre passé et présent. Une auteure que je continuerais de suivre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alessiadan 2018-05-13T18:13:31+02:00
Or

Je n’avais jamais rien lu de cet auteur jusqu’ici, je ne la connaissais même pas pour être franche. C’est au cours de mes pérégrinations sur Amazon que je suis tombée sur la quatrième de couverture qui m’a tout de suite plu. J’ai donc fait ce que je fais toujours dans ces cas-là, je l’ai glissé dans ma liste. Une de mes amies me l’a offert pour Noël et j'ai pu apprivoiser cette belle histoire. J’ai été agréablement surprise par la qualité de l’ouvrage, je me suis fondue dans l’intrigue et je n’avais bien souvent aucune envie de lâcher le livre même lorsque j’y étais obligée. En lisant les premières pages, ce roman m’en rappelé un autre lu récemment "Le Dieu de New-York", car ils abordent tous deux un thème que j’ignorais, du moins que je n’avais jamais approfondie avant : l’immigration irlandaise, la misère extrême dans laquelle vivaient ces pauvres gens et le racisme des Américains à leur égard, une cruauté passée le plus souvent sous silence par ces grands donneurs de leçons. J'ai préféré ce roman-ci même si la qualité de l'autre est indéniable ne serait-ce que par son vocabulaire recherché et d'époque.

En général, j’évite ce genre de livre, car ils me touchent bien trop. Mais cette fois, même s’il est dur, l’enquête est tellement bien menée et intéressante qu’on ne parvient pas à s’en détacher, on ressent le constant besoin d’avancer, d’en apprendre davantage.

L’auteur aborde aussi « l’état » de la médecine à cette époque et c’est tout simplement effrayant. On le sait naturellement, mais le lire dans toute sa crudité ne peut laisser indifférent. TG décrit le calvaire des femmes en couche, les fièvres puerpérales qui les tuaient dans des souffrances atroces ou encore une amputation quasiment à vif, avec juste un peu de morphine parce que ce jeune-là à la chance de faire partie de « la haute » ; vous imaginez donc ce que subissaient les autres moins fortunés qui bien souvent mourraient tout de même après cet abominable "acte chirurgicale". On y découvre l’imbécilité de certains médecins qui ne se remettaient jamais en cause, et ce que d’autres étaient obligés de faire pour avancer comme voler des corps… Là-dessus, se greffe la vie de Rose Connolly, jeune immigrante irlandaise, de sa nièce Meggie, d’un des héros, Norris Marshall, interne en médecine, de Wendell Holmes, lui aussi étudiant en médecine et d’un tas d’autres personnages plus ou moins sympathiques. Le grand intérêt de ce roman est dans sa construction. Il alterne en effet entre passé et présent. Dès le début, votre attention est captée, car l’intrigue débute par une simple lettre. J’ai trouvé cette stratégie plutôt bonne. Ensuite, l'auteur enchaîne sur la découverte d’un corps dans son jardin par l’une des héroïnes, Julia, de nos jours. L'intrigue ne se base pas sur une enquête policière, car très vite, le médecin légiste se rend compte que les os sont anciens, les années 1800. Tout va partir de là : trouver à qui appartient ce corps et l'histoire de la maison. À la suite du coup de fil d’un vieux monsieur passionné d’histoire, Henri, Julia remontera le temps à partir d’autres lettres pour découvrir en compagnie d'Henri l’histoire de Rose, de Norris et du tueur du West end.

C’est un roman assez sombre, on s’en doute, mais on y trouve également de belles choses comme le courage, l'abnégation, l’amour, la dévotion, l’amitié, etc. Ce n’est pas une romance, je tiens à la préciser. Elle apparaît, mais en filigrane et sur deux tons pour ainsi dire XD, mais je vous laisse découvrir cela.

À la fin, je n’ai pu retenir ma petite larme, donc pour moi, le pari est réussi. Tess Gerritsen m’a fait aimer ses personnages et partager leurs souffrances tout au long de son roman dans lequel je me suis investie.

En ce qui concerne le style, je n’ai rien à lui reprocher, car je l’ai trouvé très plaisant. La structure générale du texte m’a beaucoup plus, les descriptions sont d’une précision atroce, mais ne traînent pas en longueur, et les personnages parfaitement campés. Je réessaierais, je pense, un autre roman de cet auteur afin de voir si je retrouve tout cela.

En lisant la page comportant la bibliographie, j’ai été très surprise de découvrir que TG avait inspiré la série Rizzoli & Isles. Sincèrement, si je l’avais su, cela n’aurait pas eu une influence positive, car je ne l’apprécie pas vraiment. J’aurais peut-être même hésité à lire ce livre en fait. Pour l’instant, je n’en ai pas très envie, mais un jour, j’essaierai de lire un de ces romans dont s’est inspiré la TV juste pour voir s’ils ont massacré ou pas les bouquins LOL, mais je commence à penser que oui avec leur manie de tout lisser de manière futile.

Autre chose qui m'a laissé dubitative, ce sont les connaissances en médecine. Depuis ce matin, j'ai la réponse, TG est médecin XD Malgré cela, il y a derrière ce roman énormément de recherches, je pense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zarg 2018-02-14T22:55:10+01:00
Lu aussi

Un bon polar entre deux époques. L'intrigue et le suspens se tiennent. Bon moment de lecture mais sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blance 2017-06-06T20:39:30+02:00
Diamant

C'est génial !!! tu est basculé entre 1830 et de 1930 ou 2030 qui est le monde d'aujourd'hui dans le livre tu apprend les détail de ce squelette retrouver dans le jardin petit à petit. Avec rose qui protège sa nièce et tombe amoureuse de Norris.(je vous conseil de le lire il est presque addictif jusqu'à la fin.)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par happyclementine 2016-08-19T18:34:10+02:00
Or

Moi qui n'aime pas les livres qui parlent d'histoire, j'ai bien aimé celui-ci.

Un livre prenant, qui change de personnage, et de temps, mais dans des moments précis et nécessaires. Je ne pensais pas à cette histoire.

Un beau moment de lecture, en deux jours tellement que je devais savoir si qui arrivait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElenaV 2016-06-16T21:29:03+02:00
Diamant

Ne vous fiez pas à la couverture ou même au titre du livre qui, il faut le reconnaître, n'a rien d'exeptionnel.

Ce livre est tout simplement un vrai diamant <3 Je n'avais pas vraiment d'attente quand je l'ai commencé, j'espérais juste passer un moment agréable, ne pas découvrir trop vite qui était le tueur, sans plus... Et quelle surprise dès les premières pages ! J'ai complètement été happée par cette histoire. C'est très addictif, en tout cas pour ma part. Très bien écrit. J'ai beaucoup aimé l'univers de la médecine. Les croyances de l'époque, les instruments etc J'ai vraiment trouvé ça intéressant. J'ai adoré suivre mes chouchous Norris et Rose et leurs amis. Ce sont des personnages tellement attachants ! J'ai eu un énorme coup de cœur pour eux.

La fin... Quelle tragédie ! Mon petit cœur s'est brisé quand j'ai cru que Rose s'était noyée et il a explosé en mille morceaux quand Norris est mort. J'ai tellement eu de peine pour Rose, pour lui, pour leur histoire d'amour tellement belle, pour son rêve de devenir médecin, pour le rêve de Rose de se marier et avoir des enfants avec Norris. Qu'il soit mort avant de découvrir la vérité sur sa naissance, de savoir que sa mère ne l'avait pas abandonné, que Meggie était en réalité sa demi-soeur.

Cette histoire m'a émue au larmes. Mais j'ai trouvé ça très bien que l'auteur a fait planer le mystère sur Tom et Julia. Ça m'a un peu consolé de me dire qu'il y avait peut être une histoire de réincarnation là dedans :)

Comme beaucoup d'autres j'ai compris qui était le squelette découvert dans le jardin de Julia. Mais le tueur a été une vraie surprise !! Je ne m'en doutais pas du tout.

Un bon 10/10 pour cette merveille :3

Afficher en entier

Date de sortie

Le Voleur de morts

  • France : 2012-11-08 (Français)

Activité récente

Adnmath l'ajoute dans sa biblio or
2023-02-13T19:10:09+01:00
Phoph le place en liste or
2023-02-12T18:28:55+01:00
catf le place en liste or
2022-09-21T15:09:13+02:00
EjuK l'ajoute dans sa biblio or
2022-06-24T10:50:25+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 128
Commentaires 19
extraits 15
Evaluations 35
Note globale 8.15 / 10