Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lea-87 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Prince captif, Intégrale Prince captif, Intégrale
C. S. Pacat   
Je viens de finir les trois tomes, et comme l'ont dit certains commentaires, je n'ai qu'une envie c'est de relire la série. C'est clairement une histoire que je relirai plusieurs fois dans ma vie ! Dans ce livre, il est impossible de savoir qui est méchant et qui est gentil, les personnages sont très manipulateurs, calculateurs, ce qui procure de gros retournements de situation et de belles surprises ! L'histoire est bien écrite et racontée, les personnages ont beaucoup de profondeurs, l'univers est fantastique et le scénario est captivant. J'ai été transporté dans l'histoire du début à la fin et c'est vraiment très dur de s'en détacher. C'est des personnages qui resteront gravés en moi et une histoire qui ne me quittera pas.

par Sokingu
Les Loups de Riverdance, Tome 2 : Léo Les Loups de Riverdance, Tome 2 : Léo
H. V. Gavriel   
Le tome 2 sortirait probablement en juillet 2015 :)

Le tome 2 se déroulera 7 ans après les événements vécus dans le tome 1 et l'on y découvrira de plus près le fonctionnement de la meute, mais également d'autres créatures surnaturelles;
Le narrateur en sera Léo, le doux Léo, plus aussi doux, ni aussi innocent, mais avec le même cœur généreux .
Et évidemment (est-il besoin de le préciser ?) ce sera du MM.

par mercy5834
Les Loups de Riverdance, Tome 1 : Lucas Les Loups de Riverdance, Tome 1 : Lucas
H. V. Gavriel   
Je suis très partagée quant à mon ressenti en fin de lecture. Déjà je l'ai trouvé trop long, une bonne 100ne de pages en moins aurait rendu le livre plus trépident.
Lucas est au départ un perso que j'aimais bien mais au bout d'un moment, toutes ses ruminations et ses larmes m'ont tapé sur les nerfs. Ce type est censé être un survivant. Que diable !! [spoiler]La scène de la salle de bains par contre m'a retournée.[/spoiler]
Marcus j'avoue m'a sidérée à plusieurs reprises. Quand il décide de se jeter sur Lucas, c'est soudain, sans délicatesse et ce qu'il lui dit m'a fait me demander s'il était réellement un "homme fait".[spoiler]Sans compter qu'il n'hésite pas à se détourner de Lucas sans vraiment se battre ; tu parles d'un alpha ayant trouvé son compagnon. Et puis il se pointe un an plus tard comme une fleur, des excuses plein la bouche et quelques larmes. [/spoiler]
La fin est bâclée.[spoiler]Ils se réconcilent au bout de 5 minutes montre en main.[/spoiler]
Dommage l'univers mis en place est comme j'aime, sombre sans concessions. L'ouvrage est bien écrit. Mais...
Néanmoins par curiosité ou masochisme, allez savoir, je lirais le suivant !!

par YvieSan
Les Loups de Riverdance, Tome 5 : Sean Les Loups de Riverdance, Tome 5 : Sean
H. V. Gavriel   
Alors pour commencer pourquoi tout le monde dit que c'est le dernier tome ( ceci est une vraie question ) d'où viens l'info ? Car je ne veux pas y croire, cette saga est vraiment géniale !
Puis il y a tellement de choses rester en suspens.
[spoiler]Comme le mariage de nos héros, la lettre de la mère de Sean , Et puis la vie de la meute, je ne veux pas m'arrêter là ! Et puis quand-est ce qu'on l'as notre romance Benny/Jim ?[/spoiler]
H. V. Gavriel n'as pas l'habitude de se défiler. Elle est une des seules auteures que je connaisses ( en fantastique )qui affronte la réalité du temps .
Pas d'excuses d'immortalité dans cette saga. On s'est attachées à des personnages qu'on a connus de leurs enfances à leurs morts. On vieillit avec cette meute .
C'est probablement ce qui la rend si palpable à mes yeux.
Et parlons de ces personnages. J'ai trouvé Sean le torturé vraiment attachant et le lien qui l'unit à Cody est touchant.
Même si j'ai trouvé qu'ils se tombaient un peu vite dans les bras, vue la difficulté de leurs relations au début.
Je suis toujours surprise et happée par cette écriture à la fois fleure bleu et trash et elle me manquera.

par Phaedryel
Les Loups de Riverdance, Tome 3 : Logan Les Loups de Riverdance, Tome 3 : Logan
H. V. Gavriel   
C'est la première fois que je lis une romance gay entre un vampire et un loup-garou et je dois dire que j'ai beaucoup aimé, c'était différent de toutes ces romance homme/femme que j'avais lu jusqu'à présent. par contre, bien que je sois une grande fan des scènes de fesse, je dois dire que là j'ai été servie ... et peut-être même un peu trop, quelques scènes de sexe auraient été appréciable. De plus, j'ai trouvé que Logan était un peu trop mélodramatique par moment, en même temps si il avait été un gros dur sans sentiments je le l'aurait pas autant aimé mais honnêtement, quelques chouinements en moins auraient été appréciable.

Au final, ce fut une lecture assez longue, qui aurait bien méritée une bonne centaine de pages en moins, mais qui, si on la prend dans son ensemble, était vraiment agréable à lire.
J'ai hâte de savoir sur quel couple portera le prochaine tome (et si il est question d'un ours je suis 100% pour !!)

par Nolany
Les Loups de Riverdance, Tome 4 : Elijah Les Loups de Riverdance, Tome 4 : Elijah
H. V. Gavriel   
J'ai bien aimé le personnage d'Elijah, même si parfois j'aurais aimé qu'il chouine un peu moins. J'ai vraiment adoré les pitreries de Lucas et les expressions de Logan m'ont faite mourir de rire.
Dans l'ensemble, ce fut une bonne aventure (malgré quelques longueurs dans le récit) avec un couple mignon qui apprend à se connaitre. On a aussi droit a quelques batailles bien sanglantes et un peu terrifiantes.
Et pour finir, ce fut un plaisir de retrouver et de suivre l'évolution de tous les autres personnages rencontrés dans les tomes précédents.
J'ai hâte de lire le dernier tome qui, je l'espère, sera sur Benny et Jim.

par Nolany
Les Limbes Les Limbes
Olivier Bal   
Un univers intéressant qui nous plonge dans le monde du rêve. Dès les premières pages, on se retrouve avec James à comprendre ce qu'il lui arrive. L'histoire est complexe, mais on comprend vite qu'une fois plongé dans les Limbes, il faut faire attention. J'ai beaucoup apprécié l’enchaînement des événements et j'ai été très surprise par le final. Après cela reste un bon roman.

par Oryana35
Pandemia Pandemia
Franck Thilliez   
Hasard de l’actualité, c’est au moment où l’on apprend que la grippe saisonnière a entrainé plus de 18000 décès cette année, que le virus Ebola fait rage en Afrique et que le coronavirus fait des ravages au moyen orient que parait « pandemia », 9ème opus des aventures de Sharko et Hennebelle.

Depuis plusieurs années maintenant, chaque nouveau roman de l’auteur est un évènement attendu par les amateurs du genre.
Et « pandemia » avec ses 644 pages ne déroge pas à la règle.

Dès les premières pages, on est happé par les intrigues. Je dis bien les, deux intrigues se déroulant en parallèle. Si à priori, elles n’ont rien à voir entre elles (personnages, lieux, sujet, totalement différents) un habile jeu de labyrinthe les fera se rejoindre. Malgré tout, il n’y a aucun fouillis, l’auteur maintient un ensemble cohérent tout au long du roman, on passe sans problème d’une enquête à l’autre.
Tout au long du roman, la tension ne cesse de grandir, on est captivé par ces intrigues réalistes, qui pourraient s’inscrire dans notre quotidien. Au fil des pages, on se demande « et si c’était vrai », « et si ce virus existait réellement », à tel point qu’on ne peut plus refermer le livre tellement il est vital d’en connaitre la fin.

Franck Thilliez maitrise parfaitement ses personnages. Personnages auxquels on n’a pu que s’attacher au fil des années. C’est toujours un bonheur de retrouver Franck, Lucie mais aussi leurs jumeaux et leur équipe.

On ressent la tension et l’angoisse au travers de l’écriture fluide, agréable de l’auteur mais on rit aussi et on versera des larmes, je ne dévoilerai pas à quel moment pour vous laisser le suspens.

Un conseil malgré tout, même si ce roman peut se lire indépendamment des précédents, je vous recommande de lire « atomka » et « angor » au préalable.

Mais avec « pandemia » Franck Thilliez ne répand pas uniquement le virus de la grippe, il répand aussi le plaisir de lire d’excellents thrillers.

Un thriller à lire absolument, éviter juste de le lire lors d’une épidémie de grippe ou au milieu d’une réserve ornithologique.

Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."
Red Queen, Tome 2 : Glass Sword Red Queen, Tome 2 : Glass Sword
Victoria Aveyard   
Voila un second tome que j'ai attendu de pied ferme. Une attente qui m'a semblé interminable bien que pour le coup, les éditions MSK nous ont fait une énorme surprise avec une date de sortie très proche de celle en VO.

C'est donc tout naturellement que je me suis jetée dessus. Un an après avoir lu le premier tome, j'avais globalement l'histoire en tête. Du moins le principal. Après, j'avoue avoir eu besoin d'une bonne cinquantaine de pages pour me remettre vraiment dans l'histoire.

Concrètement, Glass Sword se découpe en deux parties. La première reprend quasiment là où on s'était arrêtée. Cal, Mare, et les rouges fuient Maven et sa mère qui sont prêts à tout pour en finir. Cette première partie était assez lente. Et j'ai vraiment eu peur que les choses ne décollent pas, et donc, que je ne retrouve pas ce que j'aimais dans le premier tome. En tout cas c'est avec plaisir que j'ai retrouvé Cal. Ce personnage si mystérieux qui m'avait tant plu dans Red Queen.

Passée cette première partie qui globalement relatait leur fuite et de multiples pièges, j'ai enfin commencé à vraiment apprécier ma lecture. Les choses commençaient à bouger, à évoluer et les rebondissements étaient nombreux.

L'apparition de nouveaux personnages a relevé l'intrigue à ajouter un petit plus à l'histoire. Finalement, on découvre tout autre chose en dehors du palais.

On a également le droit à la présence que je redoutais vraiment : le retour du meilleur ami... comment vous dire que c'est le genre de détail qui m'énerve profondément. J'ai senti venir un triangle amoureux qui forte heureusement, n'ira pas plus loin.

Dans l'ensemble cette lecture m'aura donc tenu en haleine. Seulement, j'avoue m'être attendue à plus. Et pas seulement. En fait, le personnage de Mare m'a vraiment énervée. Son comportement, ces décisions m'ont déçues. Alors oui, je sais, elle évolue, elle a changé à cause de tout ce qui lui arrive mais pour le coup, ça m'a vraiment embêtée. Au final, j'étais assez perdue, comme Cal.

Et alors qu'on tourne tranquillement les pages... on arrive au dernier chapitre, et là, on se dit que ce n'est pas possible. Victoria Aveyard nous achève avec cette fin. Littéralement. Cette fin bouleverse tellement de choses. Elle remet tout en question.

Par pitié, dites-moi que la suite est prévue pour bientôt...

par Carole94P