Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lea17 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Loi du cœur La Loi du cœur
Amy Harmon   
Je crois que ce qui m'a immédiatement attirée à ce roman, c'est la couverture. Au delà du fait qu'elle soit simplement magnifique, je ne pouvais m’empêcher de m'abreuver du mystère brutal et poétique, fort mais tellement délicat qui me fixait à travers les yeux présents dans ces profondeurs de bleu. Comme si la couverture me mettait au défi, moi aussi, de comprendre Les lois de Moïse.

C'est une histoire qui dérange, parsemée de toutes ces choses qui font d'une histoire ordinaire un véritable bijou. C'est une histoire sur la différence, sur la patience mais aussi la confiance. Et par dessus tout, l'espoir et le pardon. Celui d'un jeune homme qui ne voulait pas se laisser trouver, et d'une jeune femme qui ne pouvait s’empêcher de le chercher. Celui d'un petit garçon effrayé par la mort qui le hante, et d'une petite fille qui n'a peur de rien.

La beauté de ce roman n'a rien à envier à celle de sa couverture qui, à l'image des extraordinaires tableaux de Moïse, m'ont transportée dans un autre monde.

J'ai ri. J'ai crié. J'ai pleuré. Beaucoup.
Mais par dessus tout, j'ai rêvé. Beaucoup.

par Schweppy
The Music Street, Tome 1 : Behind the Bars The Music Street, Tome 1 : Behind the Bars
Brittainy C. Cherry   
Oh mon Dieu. La façon dont cette femme écrit est juste magnifique. La façon dont elle transmet les émotions à travers les mots. Eli et Jasmine sont la définition même de l'amour. On n'a nul besoin de sexe pour reconnaître dans le regard de l'autre l'amour. J'ai voyagé avec eux dans leur monde; j'ai versé des larmes de peine et de joie.Un monde où tu peux te repentir, te faire pardonner tes erreurs. Toutes les «je t'aime » qu'on devrait transmettre à nos mères, tout est là. Ce livre est une perle comme chaque chose qu'écrit Brittainy Cherry. J'attends ces romans prochains avec impatience. Un conseil. Juste lisez-le.

par Joh-eun
La Librairie des rêves suspendus La Librairie des rêves suspendus
Emily Blaine   
Je ne lis pas très souvent de la romance. Mais comment voulez-vous résister quand on vous allèche avec une romance qui met en scène une amoureuse des livres ? Sarah ne vit que pour les livres, par les livres... Elle n'est pas du tout prête à faire entrer Maxime dans sa vie, cet acteur écorché vif qui parle avec ses poings. Et lui n'a pas plus envie de se retrouver dans le giron de cette libraire effarouchée par son ombre.
Pourtant, ils vont être forcés de cohabiter.
On a là les principaux ingrédients d'une romance, les personnages sont en place, ouvrez le rideau...
J'avoue que j'ai pris du plaisir à côtoyer ces personnages. Ils sont attachants, avec leurs failles, les moments, surtout, où ils arrivent à se dépasser eux-mêmes.
J'ai un peu regretté certaines facilités dans le roman, un manque de suspense (un fleuriste faisait battre le cœur de notre libraire, l'acteur se méfie de lui, sans expliquer pourquoi... j'aurais voulu que cela aille un peu plus loin).
Certains épisodes m'ont fait lever les yeux au ciel et pourtant j'ai continué ma lecture, et si je l'ai continué, c'est parce que je l'ai appréciée. Parce que, oui, on s'attache à ces deux héros, même si le scénario est parfois un peu convenu. Et on se demande même (tout en sachant que, forcément, ça finira bien puisque c'est une romance) comment ils vont réussir à vivre quelque chose ensemble. Là encore, la solution choisie par l'autrice n'est pas forcément celle que j'aurais préconisée. Mais je suis un peu comme ça : j'aime la romance, parfois, et aussi parce qu'elle ne ressemble pas à ce qu'on ferait dans la vie. Lire pour rêver, c'est bien aussi, non ?

par meldc
How to save a life How to save a life
Lauren McKellar   
[HOW TO SAVE A LIFE] est le genre de roman coup de poing à mettre entre les mains de tous les lecteurs, qu’ils soient jeunes (à partir de 15 ans) ou plus âgés, le résultat sera le même, le message passe, différemment peut-être mais avec beaucoup d’intensité.

QUAND LA MUSIQUE DEVIENT SALVATRICE !
Sur la couverture du livre, notre héroïne est représentée sur les touches d’un piano face à l’océan. Cette couverture est sublime et elle colle parfaitement à l’histoire. Lia Stanton veut fuir son passé, sa vie et l’amour. Elle veut enfouir ce douloureux secret et ne le révéler à personne. Y arrivera-t-elle sans sombrer ? Lia se réfugie souvent dans la musique qui apaise ses souffrances, elle se jette corps et âme dans les mélodies qui l’entraîne d’un présent bien trop lourd à porter.

UNE HÉROÏNE TOUCHANTE.
Lia Stanton a vécu l’enfer, elle se débat avec un quotidien qui lui rappelle sans cesse ce secret qu’elle souhaite dissimuler aux yeux du monde. Elle pourrait être heureuse, aux côtés de ses amis, Duke et Kat. Duke et elle forment un couple harmonieux, pourtant rien n’est facile et le poids des secrets devient très vite trop lourd entre eux. Lia est poursuivie par ses démons, elle ne sait pas comment sans sortir… Parfois il ne semble y avoir aucune échappatoire. Lia est une héroïne que j’ai aimé pour sa simplicité, c’est une jeune femme qui doit vivre avec son passé, elle a du mal à s’intégrer à cause du drame familial dont elle a été victime.

UN ROMAN POIGNANT, DÉCHIRANT QUI ALLIE PASSE ET PRÉSENT AVEC BEAUCOUP D’ESPOIR !
Ce récit prend aux tripes. Je dois dire que les sujets abordés sont très touchants, Lauren K. McKellar a su mener son intrigue avec beaucoup de brio, l’ensemble s’intensifie au fil des pages, l’amour pointe le bout de son nez au milieu des révélations. J’ai aimé le cheminement qui nous dévoile les tenants et les aboutissants de l’histoire avec une certaine retenue.

Le récit se destine à un public divers, j’ai aimé qu’il soit accessible pour les jeunes lecteurs, je pense qu’il est important que les plus jeunes découvrent des histoires avec des thèmes aussi importants, mêlés à la musique et à l’amour, les thématiques sont source de réflexion. Le fond de l’histoire est très sérieux et il sensibilise les lecteurs sur certains sujets importants dans la vie de tout à chacun.

UNE ROMANCE DOUCE ET BIEN MENÉE !
Dans ce roman, l’amour y est évoqué, ainsi que l’amitié et les relations familiales dysfonctionnelles. Les personnages vont devoir faire face à des difficultés de taille, ils vont être aux prises avec leurs émotions, ils vont devoir se remettre en question et aller de l’avant. L’amour est abordé de diverses manières dans l’histoire, on va y découvrir les bons moments et les moins bons avec les conséquences d’un chagrin d’amour et la naissance d’un nouveau. J’ai aimé ressentir toutes ces émotions vivaces, c’était vraiment troublant et intense.

UNE PLUME AGRÉABLE ET TRÈS ADDICTIVE !
J’ai découvert la plume de Lauren K. McKellar avec ce roman et j’ai de suite accroché à son style moderne et touchant. Elle a su faire naître des émotions en moi, je vous avoue que j’ai été par moment submergée par les vagues d’émotions, je suis passé par différents stades jusqu’à avoir les larmes aux yeux. Elle a su toucher l’âme sensible que je suis sans en faire trop en restant dans la justesse des sentiments évoqués.

EN BREF :
[HOW TO SAVE A LIFE] est une romance new adult percutante, j’ai aimé le style de l’autrice et sa façon de mener son histoire. Notre Héroïne m’a énormément touchée et j’ai aimé cette découverte du début à la fin. Je suis véritablement enthousiaste vis à vis de ce roman qui nous offre de véritables émotions et une réflexion pertinente sur la vie tout simplement. Laissez-vous tenter par la douce mélodie d’une renaissance !
Sur ma liste Sur ma liste
Rosie Blake   
Clara est danoise, elle emporte un peu de son pays un peu partout où elle passe. À Yulerthorpe, une petite bourgade anglaise, sous le charme d'une boutique de jouet sur le point de fermer, elle pourrait bien faire des miracles et déposer qui sait ses valises...

Ce roman nous plonge dans l'énergie de Noël qui fait rayonner les cœurs. Clara est l'héroïne qui fait du bien. À son contact, tout se transforme en douceurs.
Avec elle, on n'a pas besoin de tricher, elle révèle le meilleur des gens sans que cela s'avère compliqué. Le récalcitrant Joe lui, prend son temps, observe cette fille surprenante, avant de se laisser convaincre par son mode de vie. Clara réveille l'âme de l'enfant, libère les émotions. On aime son énergie, sa fantaisie, son esprit d'initiative. L'écriture est tendre et pétillante. On se laisse volontiers envelopper dans une atmosphère cocon. Les rapprochements amoureux sont drôles et romantiques.

La force cachée des personnages nous désarme et finit même de nous faire fondre. Il y a dans ce petit village quelque chose qui nous rattache à l'essentiel, à la magie d'être vrai et présent. Ce roman nous délivre un message sur le bien-être qu'il faut créer autour de soi et dans son quotidien.

Une couverture, un chocolat chaud, des bougies, de l'amitié : et si c'était ça, le début du bonheur ?
L'héritage des dons, Tome 1 : Saorsa L'héritage des dons, Tome 1 : Saorsa
Elodie Delfa   
Intriguée par ce livre dont j'entendais tant de bien, j'ai été littéralement happée par l'histoire. J'avais hâte de me replonger dans ces ambiances chaleureuses, mystérieuses, profondes. Je me suis sentie partie intégrante de cette grande famille de magiciennes. La plume de l'auteure, soignée, aboutie, donne à cette histoire un aspect intemporel qui invite tout de suite au voyage. Bref, c'est un livre qui se dévore!
Les Chroniques de Virgin River, Tome 1 : Virgin River Les Chroniques de Virgin River, Tome 1 : Virgin River
Robyn Carr   
Ce premier tome est très beau, émouvant, fort, les personnages sont de suite hyper attachants. Il ne se passe pas grand chose quand on y réfléchit, pas en terme d'action pure, mais la vie quotidienne de Virgin River, de ses habitants, l'évolution des personnages, en particulier Mélinda, suffit à en faire un livre qu'on ne peut pas lâcher avant la fin.
C'est pour moi une seconde lecture puisque j'avais lu les 3 premiers tomes il y a 2 ans et que je voulais me remettre bien en tête les événements avant d'attaquer les suivants, mais en fait, j'aurais pu me passer de relire celui-ci car l'histoire était restée bien ancrée dans ma petite cervelle, c'est dire si ce livre m'a marquée car bien souvent, j'oublie très vite. Mais je ne regrette pas cette relecture qui a confirmé le plaisir de suivre Virgin River et ses habitants presque comme les autres.
Meilleurs ennemis : De la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas Meilleurs ennemis : De la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas
Sally Thorne   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-6w8

{Jenni} : En finissant ce livre je n’ai qu’un mot : SUBLIME ! Je me suis régalée du début jusqu’à la fin.

« Meilleurs ennemis » vous promet des instants de bataille acharnée entre deux collègues qui se haïssent autant qu’ils s’intriguent. Ils se cherchent, se chamaillent, se vouent une compétition butée sans baisser les armes, et où entre eux le jeu du regard et du miroir sont maîtres… Sally Thorne nous entraine dans une comédie romantique unique, avec des personnages à croquer dans des scènes… TRES cocasses et où vous découvrirez durant la lecture que « l’amour » et « la haine » se ressemblent étrangement…

[...]

On se doute de la finalité de cette histoire et pourtant l’attente est non seulement intenable, mais je dois avouer que j’ai été agréablement surprise par la fin… Durant cette lecture, j’ai pu constater que l’auteure a pris soin de nous faire languir à petit feu avec qu’une envie que les héros brisent cette tension et qu’ils se tombent enfin dans les bras l’un de l’autre !

[...]

La seule chose qui m’a manqué durant cette lecture et que j’aurai aimé avoir, c’est connaitre le point de vue de Josh. C’est frustrant, c’est pourquoi j’aurais adoré que l’auteure partage la vision de son héros… Mais hormis cela, je n’ai rien d’autre à redire, c’est parfait ! Il m’a été impossible de lâcher cette histoire tellement j’ai été envoutée par les personnages, l’ambiance et les sentiments de haine et d’amour qu’on y trouve. Sally Thorne a une plume très prometteuse et, avec ce premier roman je suis littéralement conquise. J’ai hâte de découvrir d’autre livre de cette auteure… En tout cas, MERCI pour ce beau moment de lecture…
L'éternité, c'est compliqué L'éternité, c'est compliqué
Jennifer L. Armentrout   
J’avais de grandes attentes pour ce livre. S’il n’a pas répondu à toutes, j’ai tout de même passé un excellent moment. On peut compter sur JLA pour offrir un maximum d’émotions.

Mallory a vécu l’enfer pendant son enfance. Placée dans une famille d’accueil des plus sinistres, elle a appris à se faire discrète, à s’effacer pour éviter toutes représailles. 4 ans après, la jeune fille peine à s’en sortir mais elle est déterminée à devenir « normale ». Pour ça, elle décide de s’inscrire au lycée pour son année de Terminale. Elle avait tout prévu sauf de retrouver Rider, qu’elle connait depuis longtemps et qui avait juré de toujours veiller sur elle.

Ce livre change beaucoup des précédents romans de JLA. L’auteure aborde des sujets très lourds, très durs mais elle le fait avec des mots qui sonnent vrais, avec des mots justes. Ce que j’aime, c’est qu’elle ne cherche pas à édulcorer ses propos. Certes, il y a une grande part de fiction, mais on reste dans le réel. L’équilibre entre les deux est bien trouvé et le récit n’en est que plus saisissant.
Autre différence, on n’a pas cette légèreté qu’elle essaye d’apporter à ses romans. On en trouve quelques touches ici et là mais nettement moins.

Le roman met véritablement l’accent sur les personnages et leur psychologie. Il ne faut alors pas s’attendre à un récit avec de nombreuses péripéties. Il y a un peu d’action mais, si c’est ce que vous recherchez avant tout, passez votre chemin. C’est là-dessus que le roman diffère en grande partie de ce que j’avais imaginé. Je ne m’attendais pas à ce que le psychologique domine autant, ce qui n’est pas un mal, mais cela peut se révéler assez déroutant.

Le récit est le reflet de l’évolution de Mallory. Le rythme est plutôt lent dans un premier temps et gagne en force au fil des pages. Mallory est particulièrement vulnérable à ce moment-là mais elle va en s’affirmant. Puis, tout va changer, voire même s’inverser, dans un second temps, suite à un terrible événement. Honnêtement, je ne l’ai pas vu venir et j’ai été plutôt affectée par ce passage. J’étais tellement à fond dans ma lecture que j’ai pris tout ça très à cœur. Cette seconde partie du roman marque un tournant chez Mallory. Elle sort de sa carapace et ose s’exprimer. C’est alors plus dynamique, et toujours riche en émotions. JLA a véritablement soigné chaque détail.

De même pour ses personnages, absolument magnifiques. Mallory et Rider m’ont énormément touchée. Impossible qu’il en soit autrement.
Mallory a été très affectée par son enfance en famille d’accueil. Ce n’est que des années après que, aidée par des parents aimants, elle va réussir à s’affranchir de ses démons. J’ai de suite été émue par le personnage puis j’ai admiré la détermination et le courage dont elle fait preuve. Elle refuse de rester ainsi et fait tout son possible pour s’en sortir et devenir « normale ». Je me suis également reconnue en elle sur plusieurs points. Je comprenais très bien ce qu’elle traversait, ce qui m’a d’autant plus rapproché d’elle.
Si elle en est là, c’est en grande partie grâce à Rider. OMG !! Le jeune homme est tellement parfait. Trop peut-être, mais qu’est-ce que je l’ai aimé. JLA a ce don pour imaginer des pépites et Rider ne fait pas exception. Il est tellement attentionné avec Mallory. C’est touchant. Si la jeune fille semble être la plus en difficulté, on découvre assez vite que Rider n’est pas en reste. Lui aussi possède ses failles.
Le duo qu’il forme est des plus émouvants. La romance imaginée par JLA est toute mignonne, ce qui par ailleurs permet d’alléger quelque peu le récit.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, loin de là. Tous sont essentiels à l’histoire.
J’ai adoré Ainsley, la meilleure amie de Mallory. Elle apporte cette dose d’humour nécessaire au récit. Je n’aurais pas été contre la voir davantage. Et pourquoi pas dans un prochain roman ;)
Jayden et Hector, frères et amis de Rider, m’ont également beaucoup plu. Chacune de leurs interventions était une réussite. Tous, à leur façon, vont aider nos protagonistes.
Mais celle qui tire son épingle du jeu, c’est Paige, rivale de Mallory en quelque sorte. Je n’ai pas réussi à la détester pour la simple et bonne raison que tout ce qu’elle dit est vrai. Elle tape dans le mille à chaque fois. Elle n’est pas toujours tendre dans ses propos mais elle a le mérite de faire bouger les choses. J’ai été plutôt impressionnée par Paige. Là encore, on aurait pu aller plus loin avec ce personnage. Il y avait du potentiel.

The Problem with Forever n’est pas tout à fait ce que je m’étais imaginé mais je suis tout de même ravie par ma lecture. C’est un YA extrêmement poignant. Je découvre avec beaucoup de plaisir JLA dans un registre plus grave et suis plus que prête à renouveler l’expérience.

par Mono9000
Hot Love Challenge Hot Love Challenge
Cécile Chomin   
J ai passé un excellent moment de détente avec ce livre je me suis totalement embarquée car j ai ressentie les emotions de l héroïne, j ai ri, eu les larmes, et meme énervé devant ce qu'il lui airrivait... j ai adoré cette heroine au caractere bien trempee qui ne se laisse par faire..
et comme dans tt coup de coeur j aurait lu encore et encore et encore des pages

par tililou