Livres
547 381
Membres
584 431

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de leaaudinot : Mes envies

Before After, Saison 1 Before After, Saison 1
Anna Todd   
J'ai débuté cette lecture par plaisir de retrouver Tessa et surtout de comprendre le Hardin de Before After! Et je dois dire que j'ai eue une très agréable surprise! Non seulement, cela permet de mieux connaître les vies des personnages secondaires, mais surtout d'être dans le vécu d'Hardin lors du premier tome de cette bouleversante et marquante saga! Premier tome clé et où on se demande je ne sais combien de fois "mais comment peut il lui faire cela!".
J'attendais un livre tout en sentiments négatifs, plein de colère et de résignation quand à son avenir, et c'est exactement le contraire que j'ai découvert; un récit plein d'émotions et où finalement notre héros voit en Tessa et à travers les sentiments naissants qu'il lui porte, l'espoir qu'il croyait perdu d'être un jour heureux.
Before After, Saison 2 Before After, Saison 2
Anna Todd   
Très déçue également. Le tome 1 est pourtant très bien mais le tome 2 nous fait penser à quelque chose de fait à la va-vite. Les moments les plus importants sont supprimés. J'aurais tant aimé connaître les pensées d'Hardin quand il se réveille sans Tessa cette fameuse première nuit chez Ken. J'aurais aimé savoir ce qu'il ressentait quand il lui a crié "je t'aime" devant la fraternité et aussi je pense que la scène la plus importante est celle du parie. Je ne comprends pas qu'ils aient pu supprimer ce passage
Les lecteurs avaient besoin d'avoir le ressenti d'Hardin à ce moment là quand il montre le drap. Au lieu de ça on lit Zed un an après où est l'intérêt ! !!

par laeti2183
Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful
Christina Lauren   
Je n’arrive pas à croire que c’est déjà la fin, cette série m’a accompagnée pendant plusieurs années et j’ai vécu pas mal d’aventure avec cette incroyable bande d’amis. Ce tome, c’est le tome des adieux et en même temps, c’est un nouveau commencement pour notre nouveau couple de héros.

Pour vous resituer rapidement, dans ce tome nous suivons Jensen le frère d’Hanna et accessoirement la femme de notre très cher Beautiful Player : Will, ainsi que Pippa, la meilleure amie de Ruby de la femme de notre Beautiful Secret : Niall. Oui bon, présenté comme ça, ça semble compliqué mais si vous connaissez la série, vous n’avez pas pu louper les liens qui unissent nos héros. J’étais loin d’imaginer la personnalité de Jensen, ce grand frère protecteur qui avait tout fait pour sortir sa sœur de sa solitude, est en réalité un bourreau de travail qui n’a pas une vie sociale bien active. Du côté de Pippa, les choses sont un peu différentes, surprendre son petit ami avec une autre femme va être un électrochoc sur cette situation écrasante qui ne lui convient plus et qu’elle a besoin de changer d’air.

Comme à leurs habitudes, dans ce tome nous sommes loin de nous ennuyer et l’humour légendaire des auteurs n’est pas à son reste. Rapidement Jensen et Pippa vont se rendre compte qu’un avion, de l’alcool et une piplette ça ne fait pas bon ménage, alors que l’une est sous le charme, l’autre est plutôt contrit. Il vont avoir la surprise de se retrouver quelques jours plus tard, pour un road-trip déjanté, avec beaucoup de vin et une équipe qu’on n’est pas prêt d’oublier : Will, Hanna, Ruby, Niall et deux célibataires qu’ils ont bien l’intention de rapprocher. Le caractère diamétralement opposé des héros est justement ce qui va faire le charme de cette romance, le côté un peu coincé de Jensen est totalement adorable, quand la folie de Pippa n’hésite pas à s’exprimer pour le mettre encore plus au supplice.

A côté de ça, nous vivons par procuration l’évolution de nos autres Beautiful, la troublante gentillesse de Chloé, la méchanceté inattendue de Sara, ou encore la sexytude de Will au fourneau et bien évidemment un groupe d’amis plus soudé que jamais, avec des couples tous plus touchants les uns que les autres. Je crois que je n’aurais pas pu espérer meilleur épilogue, ici nous retrouver tous les éléments qui ont rendu cette série magique, des hommes différents qui auront réveillé toutes les facettes qui sommeillent en nous, désormais marié et heureux, on ne peut qu’apprécier tout le chemin parcouru et rêver de celui à venir. Je suis à la fois heureuse de ce dernier tome, et en même temps nostalgique de devoir les quitter après tous ces moments. Une série drôle, romantique, sexy et hilarante, qui n’est plus à présenter et qui si vous ne connaissez pas est à découvrir, vous n’en ressortirez pas indemne.

http://wp.me/p4u7Dl-2Jq

par Luxnbooks
Dark Romance Dark Romance
Penelope Douglas   
Voilà un roman que j’avais hâte de découvrir, notamment car son auteur avait déjà fait parler d’elle et ensuite l’histoire m’avait l’air assez inédite. J’aimerais remercier les Éditions Harlequin et NetGalley France de m’avoir permis de découvrir ce roman. Si je devais résumer mon état d’esprit ça donnerait ça : OhMonDieu. Je ne crois pas ressortir indemne de cette lecture, mon rythme cardiaque a été malmené par l’intensité du récit. Dès les premières pages le ton est donné et lorsque les sombres révélations ont été mises en lumière, j’ai cru que je n’allais pas m’en remettre. Le début a tout d’une romance classique et rapidement j’ai cru que j’allais suffoquer tellement certains chapitres sont frustrants.

Cette lecture ne conviendra pas à tous les lecteurs, ce n’est pas que le contenu soit dur, mais le récit dégage un côté malsain et l’intensité est telle qu’immédiatement la tension monte et j’ai parfois ressenti un certain malaise face à des scènes qui en soit du point de vue de l’héroïne sont stressantes, mais derrière pour le lecteur on a tendance à imaginer le pire. Tout ce stresse n’est pas bon pour mon cœur, j’ai ressenti tellement d’émotions par anticipations que j’ai vraiment cru que mon cœur allait lâcher. Afin de préserver l’intrigue, vous comprendrez que cette chronique n’abordera pas certains points essentiels à l’histoire et par sadisme, j’ai envie de vous voir tomber des nues face à la noirceur de l’intrigue.

Michael Crist est un personnage qui ne va pas dans la demi-mesure, issu d’une famille riche il a toujours obtenu ce qu’il désirait. Depuis l’enfance il côtoie Erika Fane, sans vraiment prêter à la jeune femme, également originaire d’une famille aisée, la jeune femme n’a jamais manqué de rien. La mort soudaine de son père, va la placer au rang de petite chose fragile par son entourage et tout le monde s’entend à la protéger de la moindre contrariété. Seulement seul Michael la voit telle qu’elle est vraiment et alors que tout le monde pense qu’elle prend une décision irréfléchie, Rika décide de quitter subitement son université, afin d’affronter la vie à sa manière et repartir de zéro sans parents, sans amis, rien qu’elle pour s’assumer.

Penelope Douglas a encore une fois prouvé qu’elle est maître dans l’art des relations mêlant haine/amour. Elle réaffirme son talent en suscitant des émotions contradictoires pour une romance qui n’aurait pas dû nous faire ressentir ça. C’est assez difficile à expliquer, on s’attache énormément au personnage de Rika, elle a tout d’une héroïne qui mérite d’être chouchoutée et pourtant elle n’est pas aussi sage que tout le monde le pense. Je suis passée d’un Michael qui fait grimper la température, à une douche froide face à ce qui se profile pour la jeune femme. J’ai été intriguée, excitée et finalement ce qui l’a emporté est un sentiment assez particulier, car arriver à un bon quart de la fin l’intensité est retombée d’un coup et le rythme du récit a pris un nouveau tournant qui m’a donné l’impression d’avoir perdu les émotions qui menaçaient d’exploser depuis le début du roman et pour ça, je n’ai pas pu lui mettre cinq étoiles.

Si vous devez retenir une chose de ce roman, c’est que la plume est très addictive et même si je n’ai pas toujours adhéré ce qui se déroulait, car assez machiavélique, les pages défilent à une vitesse impressionnante, même si le dernier quart m’a un peu déçu, car j’ai perdu une part de l’intensité qui m’avait animé pendant une bonne partie de ma lecture. Mais parfois, ça fait du bien de sortir de sa zone de confort, d’essayer des romans qu’on n’aurait pas pris le risque de découvrir. Toutes ces émotions contradictoires ont rendu ma lecture vivante et unique.

http://wp.me/p4u7Dl-30O

par Luxnbooks
Devil's Night, Tome 3 : Dark Obsession Devil's Night, Tome 3 : Dark Obsession
Penelope Douglas   
UN PURE DIAMANT NOIR

Je n'ai pas les mots et ce serait beaucoup trop long, mais,
je n'ai qu'une supplique.
Je vous en conjure et vous implore de lire ce troisième tome .
VOUS pensez le haïr mais vous vous trompez.Le DEMON n'est pas toujours celui que l'on pense...
Baby random, Tome 2 Baby random, Tome 2
Gaïa Alexia   
http://www.gamesofbooks.com/2018/12/05/baby-random-2-gaia-alexia/

Le premier tome de la trilogie avait été une très belle découverte et surtout un gros coup de cœur pour l’histoire, les personnages et la plume de Gaïa Alexia. La fin laissait présager que la suite des événements allait être encore plus difficile pour Célia. Evidemment, je ne m’étais pas trompée.

Célia est désormais seule avec un bébé à charge et presque sans ressources. Elle se sent abandonnée en l’absence de sa regrettée Mona mais aussi de Roman et Max, les deux hommes qui ont compté pour elle mais qui ne lui donnent plus aucune nouvelle.

Heureusement sa petite Lou est bien là et lui permet de se sentir utile et lui donne une raison de vivre ! Elle a aussi Béni, un vieil homme qui était ami avec Mona et qui malgré son âge essaie d’être disponible pour l’aider du mieux qu’il peut.

Elle va également se faire de nouveaux « amis » et même si au premier abord, ils paraissent prêts à l’aider sans contrepartie, on va vite se rendre compte que leur attitude est parfois assez étrange et va causer à Célia de nombreux soucis…

Il y a également un personnage qui semblait détestable dans le premier tome mais qui est encore pire dans celui-ci !!!

La fin de ce tome est horrible. Au moment où vous lisez cette chronique, le dernier tome est déjà disponible et heureusement car patienter après les événements des derniers chapitres serait difficile !

Une chose est sûre, je vais me plonger très vite dans la suite et fin de cette histoire qui aura su me tenir en haleine ! ♥
Baby random, Tome 3 Baby random, Tome 3
Gaïa Alexia   
Un série sympathique qui se lit bien. Ravie d’en découvrir davantage Sur Roman. Dés moment où on voudrait secouer Célia ou mettre des claques à Roman a cause de tout ce qu’ils se cachent l’un à l’autre.
Bonne lecture et dur de fermer sans avoir finit.
Nothing less, tome 2 : Between Nothing less, tome 2 : Between
Anna Todd   
J'ai préféré ce tome au premier parce qu'on en apprend clairement d'avantage sur les personnages...mais honnêtement, je pense que tout aurait largement pu tenir en un seul tome, surtout en supprimant la plupart des longueurs et des répétitions inutiles.
Autres reproches: il y a des points qui n'ont pas été éclaircis et des questions toujours sans réponses, [spoiler]comme par exemple: pourquoi les gens de la "famille" de Nora ont t-ils deux prénoms, Nora elle s'appelle Nora ou Sophia ? Son beau frère, c'est Ameen ou Todd ?[/spoiler] à un moment ça m'a un peu agacé.
Bon sinon, dans l'ensemble, c'était une lecture facile et sans prise de tête.
Je suis contente d'avoir enfin eu le fin mot de l'histoire de l'univers d'After/Landon.
Et curieusement je ne suis pas triste de quitter cette saga, je ne sais pas, je pense que l'ensemble de l’histoire ne valait pas tous ces tomes .... [spoiler]mais bon lorsqu'il est question de faire du fric... [/spoiler]

par Nolany
Unexpected Love, Tome 1 : À la folie ! Unexpected Love, Tome 1 : À la folie !
Mila Jensen   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2019/01/a-la-folie-mila-jensen/

Hein quoi ? Non ?? Mais non ! Mila voyons tu ne peux pas faire ça ! Ce n’est pas possible ! Comment je fais, moi maintenant ???

Désolée pour ce début d’avis un peu perturbant, mais il fallait que ça sorte. Je viens tout juste de finir À la folie et ce sont les premiers mots qui me sont venus instinctivement. Je crois que mes émotions se bousculent si rapidement que j’ai du mal à remettre les choses en ordre après cette lecture. Aller, Aurélia, tu peux le faire, concentration, concentration.

On m’avait chaudement recommandé ce livre, mais j’ai toujours tendance à me méfier ayant des goûts un peu compliqués en matière de romance ces derniers temps. C’est donc un peu sur la défensive que j’ai débuté ce livre, appréhension toutefois bien vite effacée au vu de ce que j’y ai trouvé.

Ce premier tome est une pépite, un énorme coup de cœur impossible à oublier. Cela fait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à parcourir une histoire d’amour, mais grâce à celle-ci je n’ai pas vu défiler les heures tant j’ai ri, souri et même pleuré ! Mila Jensen a réuni dans ce texte tout ce que j’aime et tout ce qui me plaît : une héroïne déjantée à laquelle je me suis immédiatement attachée, un jeune homme perdu, torturé qui ne sait plus très bien sur quel pied danser, une famille désopilante que l’on ne peut qu’adorer et une romance rafraîchissante, intense, troublante et prenante.

Avec ce livre pas d’ennuis possible et encore moins de répit. Il faut dire que Callie est une vraie tornade qui rend les choses imprévisibles et apporte son lot de surprise. Chaque chapitre regorge de moments hilarants et de situations loufoques. Cependant, ne pensez pas que cette histoire se résume simplement à prendre du bon temps. L’auteure a parfaitement équilibré son texte et nous cueille avec un retournement stupéfiant qui change complètement l’aspect de cette lecture. Autant vous dire que mes émotions ont fait des loopings.

Je suis totalement subjuguée par ce roman, par la facilité avec laquelle il se dévoile et nous entraîne dans son sillage. Je ne lui ai trouvé absolument aucun défaut et c’est le cœur battant à 100 à l’heure que j’en ai refermé la dernière page. Mila Jensen m’a fait tomber sous le charme de sa plume et je n’ai qu’une hâte c’est de la retrouver.
Call me Bitch, Intégrale Call me Bitch, Intégrale
Emma M. Green   
Ce roman est tout simplement excellent, je pense que je n'ai jamais autant rigolé que pendant ses deux jours de lecture. Joe est hilarante, sarcastique, touchante et complètement cinglé...j'adore. Je ne me suis a aucun moment ennuyée dans cette histoire, ce qui plutôt rare pour moi. Vous voulez passé un bon moment, lisez le sans retenu.

par dothy25

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode