Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LeaBravin : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Animae, Tome 2 : La Trace du Coyote Animae, Tome 2 : La Trace du Coyote
Roxane Dambre   
Aussi drôle et fou que le premier tome voir plus.
nous retrouvons la bande des services secret français, toujours aussi motivé et spéciale.
La pauvre Lou n'est pas au bout de ses surprises et les histoires se superposent très rapidement au point qu e nous n'avons pas le temps de nous ennuyer.
Arthur fait de plus en plus de gaffes qui sont à mourir de rire.
en parlant de mourir de rire, si vous lisez ce livre, ne le faite surtout pas en mangeant ou en buvant. après c'est à vos risques et périls.
il est bien entendu inutile de préciser que j'attends le tome trois avec impatience !
Tara Duncan, Tome 5 : Le Continent interdit Tara Duncan, Tome 5 : Le Continent interdit
Sophie Audouin-Mamikonian   
Il faut pas être décourager par le nombre, parfois, les meilleur saga sont celle qui ont le plus de tome, et puis si vraiment tu est découragé par le nombre, tu peut toujours t'arréter, mais essayer ne coute rien :)
Personnellement, je trouve ces bouqins vraiment agréable a lire, et pour tout dire, j'ai du mal a m'arréter le soir !
Nés à minuit : Renaissance, Tome 3 : Délivrance Nés à minuit : Renaissance, Tome 3 : Délivrance
C.C. Hunter   
Je suis triste. Et en meme temps, je suis heureuse. C'est étrange cette sensation. Je suis triste parce que je me dis "ça y est, c'est fini". Je ne l'espère pas, j'ai un petit espoir que C.C Hunter nous sorte une troisième série sur Miranda, mais j'en doute, une intuition. J'espère me tromper. Ce serait la fin d'un univers tout entier. La plume de cette auteur est tellement incroyable que quand on lit ses livres, on a réellement l'impression d'etre le personnage principal. De ce fait, quand le livre se finit, on redescend sur Terre, et on se dit "merde". J'avais tellement envie d'etre elle! Je me suis tellement attachée à ce monde, à ces personnages! C'est le premier livre qui me fait cet effet à ce point. En meme temps, je suis heureuse, parce que, 7 livres et des années plus tard, je suis toujours aussi conquise et incroyablement amoureuse de cette saga. L'histoire est passionnante, les personnages attachants comme pas possible, et l'écriture est merveilleuse, faite pour attirer le lecteur à toujours en vouloir plus. Il est pour moi l'un des rares livres considéré comme pour un public adolescent (bien que je pense de mon coté qu'il n'y a pas d'age pour aimer ce livre) que j'ai adoré, on n"y retrouve pas ce coté niais à outrance qui figure parmis nombre d'entre eux. De meme niveau que les tomes précédents, une perle à ne pas manquer!
Chroniques de Bonfire, Tome 2 : Code Noir Chroniques de Bonfire, Tome 2 : Code Noir
Imogen Rose   
Je ne sais pas si ce tome est la fin des chroniques de Bonfire mais du moin ça y ressemble pas mal!
Comme d'habitude ce volume commence et nous sommes déjà perdu. Le tome démarre avec le couronnement de Faustine. Oups mais j'ai loupé un épisode ou quoi car le dernier finissait avec la cérémonie des diplômes et la Faustine est couronnée, son père à disparue, bref bizarre mais non en fait Jagger nous remet dans l'histoire en disant que Cordelia avait été sévèrement attaquée ce qui était prévu dans l'épilogue du dernier tome!
Donc cette fois ce volume nous raconte la séquestration des hauts dirigeants de Londres, l'activation du code noir visant à protéger l'académie et le reste des hauts dirigeants et la bataille pour sauver ce qui. Bref de l'action et que de l'action dans tous le tome. Nous retrouvons notre bande d'élève prêt à tous pour se battre et gagner contre Katherina la méchante sorcière démon. Faustine semble avoir grandie, je dit bien semble car je la trouve toujours aussi inconsciente et bébé ( je ne l'ai jamais vraiment aimé cette petite pourrie gâtée qui pense qu'à elle). Jagger et Cordélia sont toujours ensemble, plus lier que jamais ( à mon grand regret il n'y a pas assez de scènes intimes entre eux deux), Qu'innocents réapparaît du bon côté ( en fait il ne l'avait jamais quitté) mais il a toujours du mal à supporter la synchronisation de Jagger et Cordélia.
Plusieurs questions sont résolues, les gentils [spoiler]gagnent du moin pour le moment [/spoiler]mais il reste toujours en suspend ce qu'il advient des amis de Katheriana dont Mason. Ce tome sonne comme la fin de la série du moins elle pourrait s'arrêter la mais le fait que nous ne savons pas ce que deviennent les acolytes de Katheriane et le fait qu'il y'a un épilogue laisse présager un prochain volume ( je ne sais pas quand il sortira par contre).
Toujours bien écrit, ce qui ma déplue dans ce tome c'est le changement de narrateur, tout d'abord on commence avec Faustine puis avec Cordélia, de nouveau Faustine et de nouveau Cordélia. Je n'avait qu'une envie c'était passer les passages de Faustine, trop long et trop insipide!

par kaedelia
Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle
Suzanne Wright   
Alors. D'après les quelques indices que j'ai pu glaner ici et là à travers l'histoire, il semblerait que Knox soit relativement possessif. No shit, me direz-vous, et c'est vrai que c'est un trait de caractère qui est assez discret chez ce personnage... Bon allez, trêve de plaisanterie, ce mec doit dire au moins 300 fois "tu es mienne" (ou toute autre phrase ayant la même signification) dans tout le tome, sans oublier toutes les autres formes de... euh, masculinité j'imagine, que l'auteure a égrenées durant son récit (comme des ordres à tout bout de champ, une arrogance incroyable, un besoin de contrôle vraiment pathologique et une certitude absolue que les femmes sont des poupées gonflables). Ah, mais parlons-en, de la poupée gonflable en chef, d'ailleurs ! Harper, si prometteuse, si sarcastique, si indépendante, si pleine de doutes... qu'est-ce qu'il t'est arrivé, chérie ? Pourquoi cette perte totale d'indépendance, pourquoi cette obéissance totale aux ordres de Knox, pourquoi ce semblant de personnalité qui, au final, ne ressort jamais aux bons moments ? Ceux qui liront ce commentaire me trouveront certainement méchante, mais sachez que ce roman m'a vraiment agacée. Agacée étant ici un euphémisme. Je n'imaginais évidemment pas une histoire bien originale ou pleine de suspense, heureusement pour moi, mais quand même, tomber sur ça ? C'est douloureux pour les yeux, des romans comme ça ! C'est ce genre de mecs qui est censé faire fantasmer ? Un milliardaire surpuissant maniaque du contrôle donneur d'ordres et de leçons habitué à obtenir tout ce qu'il veut et obsédé par le cul ? Je sais bien que Fifty Shades a initié un genre de culte mais quand même, faut se faire soigner.

Sincèrement, l'idée de base avec les démons, les alter ego etc. est vraiment sympa ! C'est différent des loups-garous et de leurs âmes sœurs tout en restant sensiblement sur la même branche, et on découvre des tas de nouveaux croisements, une société secrète et tout un tas d'espèces trop cools venues de la mythologie chrétienne. Mais voilà, tout tourne évidemment autour du lien entre Harper et Knox, et voir cette pauvre fille être contrôlée par ses hormones dès le chapitre 2, se targuer d'être quelqu'un d'insupportable et rebelle pour ensuite s'agenouiller quand il le faut et trouver ça totalement normal, ça fait juste mal au cœur. C'est peut-être un jugement très dur mais la première scène érotique (au chapitre 6, hein, alors qu'Harper avait juré ses grands dieux qu'elle ne coucherait jamais avec Knox) m'a limite paru être un viol tellement elle se fait manipuler dans tous les sens (oui, tu as bien lu) par ce... type. Et je pèse mes mots.

L'idée principale est passée donc je vais arrêter les frais. Si tu cherches l'histoire d'une relation malsaine, un mec ultra-possessif (genre vraiment), une explosion d'hormones tous les 3 lignes et des scènes très clichées agrémentées de "Harper est à moi, tu la blesses je te bute", bravo ! Ce roman est fait pour toi ! Sinon vraiment, passe ton chemin.
Tara Duncan, Tome 3 : Le Sceptre maudit Tara Duncan, Tome 3 : Le Sceptre maudit
Sophie Audouin-Mamikonian   
Pour moi, voici le tome le plus réussi, l'auteure a su nous emmener sans son univers et a nous en rendre accrocs!
Nés à minuit : Renaissance, Tome 1 : Métamorphose Nés à minuit : Renaissance, Tome 1 : Métamorphose
C.C. Hunter   
J'attendais ce livre depuis bien longtemps. Mes attentes étaient relativement élevée, après avoir lu Turn at Dark et Saved at Sunrised que j'avais adoré. Malheureusement, j'ai été un peu déçu.
On retrouve Shadow Falls exactement là ou on l'avait laisser, la seule différence est que le point de vue est désormais celui de Della. On n'entre pas tellement dans les détail du camp, ni des diverses espèces, ce qui peut être déstabilisant pour un non-initié. Tout commence très... Trop lentement, L'auteur lance l'intrigue, mais je n'embarque pas. Il manque quelque chose pour que j'accroche. Ensuite, il y a le tourment intérieur de Della face à son père, à Steve et la FRU, sincèrement sa ma taper sur les nerfs, on y revenait trop souvent. Tout comme Della et son attitude entêter. Vers la moitié du livre, HEUREUSEMENT sa s'améliore grâce à Chase qui prend de plus en plus de place dans l'histoire, un touche de fraîcheur, on avait tout de suite vue qu'il y avait quelque chose qui clochait, mon intérêt est revenu. À partir du moment où ils partent en mission pour la première fois, tout s'accélère et monte en crescendo jusqu'à la finale pour le moins intrigante.
J'ai aimer retrouver le style de l'auteur, et l'univers de Shadow Falls, mais je m'attendais à plus. Par contre, les révélations de la fin promette pour la suite, je compte bien la lire.
Vestiges, Tome 4 : La Reine libérée Vestiges, Tome 4 : La Reine libérée
Rose Royl   
Je remercie les éditions Anyway éditions ainsi que Sylvie pour l'envoi de ce service presse numérique dans le cadre de notre partenariat. Je ne sais pas pourquoi j'étais focalisée sur une trilogie, surtout que la fin du troisième tome était pour moi une véritable fin. Alors lorsque le quatrième a fait son apparition, forcément j'avais très envie de savoir ce qui allait se passer.

La couverture suit les trois précédentes, dans les mêmes tons, avec les deux personnages principaux de l'histoire, en quelque sorte. Comme indiqué dans le résumé, Cassie a disparu, laissant derrière elle ses amis en plein désarroi. Chacun est parti de son côté, continuant de vivre comme ils peuvent. Si certains se voient toujours, d'autres sont aux abonnés absents. Après plusieurs mois, Phocion a dorénavant la mainmise sur le monde, enfin presque. Il ne lui manque que la boite. Pandore est toujours coincée avec Arès. Et dans tout cela ? Les héritiers ont peur de ce qui pourraient bien leur arriver. Y-a-t-il vraiment de l'espoir encore dans ce nouveau monde ?

Ah la boite de Pandore, toujours cette fameuse boite qui est au coeur des préoccupation de Phocion. Il est le Dieu du pouvoir, mais sans cette boite, il n'est qu'un piètre Dieu qui a DU pouvoir, sans pour autant réussir à mettre tout le monde sous sa coupe. Lui qui désire tant jouer avec le temps, avec la vie des autres afin d'asseoir sa position. Les pouvoirs continuent dans la boite sont immenses. Il l'a veut pour lui, mais il va devoir se battre contre ceux qui veulent la détruire. Qui va pouvoir faire tout cela ?

Les amis de Cassie se regroupent afin de le contrer. De nouveaux vont étoffer ce groupe tel Liam sera un allié précieux pour lui-même et ceux qu'il protège. Et des anciens, comme Nahia refont surface. Un long périple les attends. L'Egypte, le Canada, les Etats-Unis, la Chine... Les informations sont de pires en pires. Pour retrouver la boite, il faut traverser tellement d'épreuves... Une surprise de taille arrive très rapidement et Klei n'est pas le dernier prévenu. Cette surprise peut tout changer, tant qu'elle reste secrète. Combien de temps vont-il réussir à la garder ainsi ? Et si tous ces efforts étaient vains ?

L'histoire ne cesse d'aller de plus en plus vite. Des choix sont faits, des promesses tenues et non tenues et les pouvoirs prennent de l'ampleur. Il suffit d'un grain de sable pour se retrouver du mauvais côté et faire le mauvais choix. Certains vont s'en mordre les doigts, les autres perdront la vie. Pour autant vivre libre est le meilleur choix, surtout lorsque l'on apprend ce que veut faire Phocion une fois la boite entre ses mains. Lutter devient crucial.

Un petit bémol, la transition entre les personnages lorsqu'ils parlent est plus difficile qu'avant. Il n'y a plus les prénoms au départ et c'est un peu embêtant entre deux paragraphes. Même si certains passages sont un peu plus longs que d'autres, j'ai beaucoup aimé découvrir Asgard, le fameux arbre qui cache trois personnages clés. Sans oublier la façon dont ils arrivent à détromper leurs ennemis en Chine. L'épilogue est avec Gabriel. J'ai beaucoup aimé ce passage où il raconte et montre ce qu'il a vu. Le futur semble prometteur et je pense qu'un dérivé est tout à fait plausible, surtout vu la façon dont une ouverture est faite.

En conclusion, un dernier tome qui finit mieux que le précédent. De l'action, des méchants qui sont de vrais méchants et une boite toujours là quand il ne faut pas ! Je le recommande pour l'aventure, la survie et les personnages !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/vestiges-tome-4-la-reine-liberee-rose-royl-a141223138
Le Clan des Nocturnes, Tome 5 : Noah Le Clan des Nocturnes, Tome 5 : Noah
Jacquelyn Frank   
http://just-love-books.wixsite.com/accueil/single-post/2016/12/12/Le-Clan-des-Nocturnes-Tome-5-Noah-Jacquelyn-Frank
Totalement fan.
J'ai eu de la nouveauté, de la passion, d'autres méchants, bref, je suis satisfaite !
Kestra est une humaine, un peu mercenaire sur les bords, petit caractère et casse-cou. Je l'ai tout de suite appréciée !
Et oui, vous l'avez deviné, c'est la compagne de notre grand roi démon ! Alors, Noah, je ne l'avais pas imaginé comme ça, pas aussi grande âme.
Ils vont très bien ensemble, y a eu beaucoup de passions et de frictions, j'ai beaucoup aimé l'alchimie dégagée.

Côté méchant, enfin, on fait une pause par rapport à Ruth. On a affaire dans ce tome à une bande de vampires rebelles.

Le petit plus que j'ai aimé ? Le développement du pouvoir de Leah et le débordement de Noah qui en a suivi !

par Thyda
Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers
Sophie Audouin-Mamikonian   
La dodécalogie de TARA DUNCAN restera sans aucun doute un de mes meilleurs souvenir de lecture j'attends avec impatience le tome 8 !
Pour tout ceux qui ne l'ont pas encore lu je vous conseil de vous ruer chez votre libraire !
Tara Duncan reste un livre qu'il vaut mieux éviter de lire en publique car il provoque larmes et crise de rire toutes les deux lignes ! L'élément le plus merveilleux du roman est -je pense- Sophie Audouin Mamikonian l'extraordinaire talentueuse et pleine d'humour auteur de ce chef d'œuvre !
Bien qu'on ai souvent envie de lui arracher la tête étant donné la manière (et le suspense fou) dont elle termine chaque Tara Duncan !
Un livre à lire pour tout les fous du suspense et fous tout cours car il faut s'accrocher avec des nom comme "Chemnashaovirodaintrachivu" et les nuits blanches passé à lire le livre en étant totalement incapable de le lâcher, comme si la vie des héros en dépendait !
Fière d'être Taraddicte !

par Edenz