Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de leafcht : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Ailes d'émeraude, Tome 1 Les Ailes d'émeraude, Tome 1
Alexiane De Lys   
Je voudrais vous remercier à vous tous pour vos gentils commentaires, vos félicitations et vos encouragements! Sachez qu'ils me vont droit au cœur!
Et merci à vous d'avoir partagé les aventures de Cassiopée. Grâce à vous, elle est désormais vivante, elle et ses amis! Bisous à tous :)
Jackaby Jackaby
William Ritter   
En lisant le résumé et en voyant les commentaires comparant ce livre à Sherlock et à Doctor Who, j'ai été tout de suite emballée, sentiment qui n'a pas manqué à la lecture. JACKABY nous fait suivre Abigail Rook, une jeune femme anglaise ayant quitté sa famille il y a quelques mois en quête d'aventure, qui se retrouve un peu par hasard en Nouvelle Angleterre, le tout en 1892. En cherchant un emploi, elle fait la rencontre de Jackaby, détective aussi mystérieux qu'étrange.

Pour commencer j'ai adoré le contexte historique du roman. Je lis peu de roman se passant dans le passé, mais ça n’empêche pas mon amour pour ces derniers. Les descriptions associées à ce contexte m'ont vraiment transportées dans l’univers du livre et j'ai vraiment eu envie de voir les lieux nommés, notamment la maison/bureau de Jackaby qui à l'air à la fois magnifique et étrange.

L'histoire m'a également beaucoup plu, on suit une enquête pendant tout le roman, mais de nombreux événements viennent apporter des indices tout du long. A un moment j'ai même cru avoir deviné le coupable, mais l'auteur m'a surprise avec le véritable meurtrier! J'ai également adoré les moments où l'enquête n'avait pas lieu, comme les conversations entre Jenny et Abigail.

L'aspect fantastique est présent mais sans être l'élément principal de l'enquête. En effet, la plupart des personnages sont très sceptiques quant à l'existence de créatures fantasques tel que les loups-garous, les fées et autres. J'ai beaucoup aimé cet aspect, car il empêche le fantastique d'avoir une trop grande importance, mais en étant tout de même développé pour ces personnages n'y croyant pas. Je pense par exemple aux banshee que je connaissais, mais qui ici ont vraiment leur histoire approfondie.

Les personnages sont d'un côté très intéressant, et de l'autre banal. En effet, Jackaby m'a beaucoup fait penser à Sherlock de la série BBC, mais il avait quand même des caractéristiques différentes comme une ouverture aux gens, un caractère plus agréable et fantasque. Abigail est très banal en soit, mais elle veut prouver à ses parents qu'elle peut faire autre chose que trouver un mari pour l'entretenir, et elle apparaît comme féministe d'après moi. A chaque remarque sexiste elle répondait avec une bonne répartie tout en contredisant son interlocuteur, ce que j'ai vraiment apprécié. De plus, j'ai trouvé qu'elle se remettait en question à de nombreuses reprises, ce qui est très mature et bien souvent absent chez les personnages. Pour finir, j'avoue que j'ai un petit coup de cœur pour Charlie Cane, ce jeune détective gentil et attentif dont on ne sait pas beaucoup finalement. Évidemment sous le regard d'Abigail Rook, Charlie apparait très charmant, et j'ai vraiment hâte d'en savoir plus sur lui. Enfin, mention spéciale à Jenny et Douglas, qui j'espère seront plus développés par la suite, car j'ai vraiment adoré Jenny, peut être même plus qu'Abigail.

Clairement j'ai adoré ce roman. JACKABY est drôle, intriguant, addictif et agréable à lire, on le compare beaucoup à Sherlock mais finalement c'est différent sur de nombreux points. La lecture se fait comme sur un nuage, en suivant calmement l'enquête depuis chez nous, au chaud. J'aurais quand même aimé plus de diversité dans ce roman, même si l'époque s'y prête peut-être moins que la notre (en raison des mentalités d'époque plutôt raciste/homophobe/transphobe et autres). Je sort de cette lecture heureuse et avide d'en découvrir plus sur la superbe série de William Ritter!
Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé
Jennifer L. Armentrout   
Pffffff je l'ai déjà fini :( et pourtant j'ai ralenti ma lecture pour pouvoir le garder un peu plus longtemps.
En lisant la quatrième de couverture je m'attendais a une bonne petite histoire a lire entre 2 grosses lectures.
Hé ben je dois dire que je ne m'attendais pas du tout a ce que ce soit un coup de coeur et pourtant s'en ai un!!
Je suis tout simplement tomber amoureuse des personnages et de cette histoire remplis d'amour, de drame et d'action.
En gros il relie tout ce qui fait un bon livre!
Alex est super attachante et on arrive facilement a ce mettre a sa place, on a l'impression de ressentir toutes les émotions qu'elle éprouve.
Et Aiden le beau mec avec qui tout avenir est interdit.
Rolala j'ai vraiment adoré lire chaque passages ou ils étaient a deux, ou on sent qu'il ce passe quelque chose mais qu'aucun des deux n'ose franchir le pas.

Un livre qui ce lis extrêmement vite tellement l'histoire est prenante.
Je le recommande vivement a tout ceux qui lisent en VO car je ne sais pas s'il sortira en Français.





La Prophétie de Glendower, Tome 1 La Prophétie de Glendower, Tome 1
Maggie Stiefvater   
http://wandering-world.skyrock.com/3129441122-Raven-Cycle-Tome-1-The-Raven-Boys.html

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! Quel bonheur d'avoir pu retrouver la plume de Maggie Stiefvater dans un nouveau roman ! Son monde, sa culture, ses légendes et sa prodigieuse écriture m'avaient terriblement manqué ! Avec The Raven Boys, Maggie innove encore, sort des sentiers battus et nous emmène avec ses nombreux protagonistes dans un lieu gorgé de magie et de mystères... Le truc avec ce récit, c'est qu'il vous tourmente et vous hante sans cesse. Je n'arrêtais pas d'y penser ! Au lycée, à table, ou bien lorsque j'avais quelques minutes pour moi mais que je n'avais pas le roman sous la main ! L'univers captivant de cet ouvrage nous colle à la peau, c'est aussi simple que ça. Une fois que l'on se risque à ouvrir le roman et à pénétrer dans son climat ténébreux et tellement passionnant, impossible de pouvoir en sortir !
Maggie Stiefvater nous permet, une nouvelle fois, de rencontrer des personnages entiers, authentiques, et définitivement humains. On a beau voyager au cœur d'une intrigue fabuleuse avec une dizaine de protagonistes, impossible de ne pas s'attacher à chacun d'entre eux. C'est là que réside l'énorme potentiel de l'auteure, d'ailleurs. Qui d'autre qu'elle est capable de nous permettre de créer des liens avec autant de héros. Franchement ? Que ce soit avec quatre Raven Boys, Blue, Maura ( sa mère ) ou Calla et Perséphone ( ses tantes ), on se lie véritablement à leurs personnalités et à leurs histoires. En fait, plus j'y pense et plus je réalise que je ne pourrais vraiment pas choisir mon héros préféré, vu qu'ils m'ont tous plu. Les Corbeaux, Adam, Gansey, Noah et Ronan, sont tous ultra attachants et adorables. Chacun à sa manière, ils nous touchent, nous troublent, nous renversent et nous bouleversent. Chaque garçon possède sa propre identité, son propre rôle dans l'intrigue et son propre pouvoir pour nous attirer dans ses filets. C'est vraiment quelque chose ! Et je dois bien reconnaître que les Raven Boys me manquent déjà... Attendre un an avant de les retrouver ne va pas être une mince affaire. Blue est également une protagoniste passionnante à suivre. Je me suis tout aussi intéressé à elle qu'aux Corbeaux, en fait. C'est une jeune femme sincère, mature, tendre et bienveillante que j'ai adoré. De plus, elle sait être très drôle ! Souvent, les échanges avec sa famille ( qui est également très très agréable à découvrir ) m'ont énormément fait rire. Sa mère, Maura, est juste tordante et un peu folle. Je l'ai beaucoup aimé !
On commence un peu à connaître Maggie Stiefvater. En tout cas, me concernant, c'est le cinquième roman de l'auteure que je lis, donc je savais à peu près à quoi m'attendre niveau intrigue. En effet, même si j'ai adoré plonger au cœur de cette histoire riche en suspense et en mystères, le manque de retournements de situation s'est pas mal fait sentir. Exactement comme pour Frisson, Fièvre, Fusion ou encore Sous Le Signe Du Scorpion, Maggie ne décrit que très peu de coup de théâtre. Pour certains, cet aspect, enfin ce manque, risque d'être gênant. Pour moi, même si cela m'a un peu refroidi au départ, tout c'est très bien passé malgré tout. Bon après, j'ai l'habitude de cette auteure, donc ça vient peut-être de là... Mais en même temps, comment ne pas passer au-dessus de cette absence de "vraies" surprises quand Maggie nous permet de découvrir autant de légendes ensorcelantes et d'histoires teintées de magie et de secrets ? Sincèrement, j'ai été absorbé par ce récit de la première à la dernière page. J'ai adoré en apprendre plus sur les lignes telluriques, ces lieux où l'énergie du monde est décuplée, sur les légendes galloises et romaines, sur les endroits de la planète où l'irréel prend le pas sur notre normalité, sur les esprits, les fantômes, la route des morts... Franchement, c'est génial. Juste génial. Maggie m'a permis de passer des heures sur mon ordinateur ou mon téléphone pour en apprendre plus sur les ley lines ( les alignements de certains sites sacrés et les lignes telluriques ) et, rien que pour ça, le roman mérite bien son excellente note. Quel autre auteur dans ma vie m'a poussé à faire ça ? Aucun. Merci Maggie pour ces découvertes ! Merci beaucoup !
Autre détail ultra important à souligner : la plume de l'auteure. Hé là, ouaaaaaaaaaaaw quoi. Ok, Maggie ne nous écrit pas de longs chapitres avec un retournement de situation à chaque fois. Mais, au moins, elle s'arrête vraiment sur chaque ambiance, chaque atmosphère, chaque sentiment, chaque sensation. Maggie à la pouvoir de nous faire ressentir des choses intenses et réelles. Palpables, même. Tout est ultra visuel. Chaque sensation nous percute et nous brûle. Madame Stiefvater sait comment nous posséder corps et âme. Elle maîtrise les mots et les tournures de phrases avec brio. Vraiment, ce fût un plaisir immense de retrouver son écriture si unique et parfaite.
J'aimerais aussi vous parler de la romance dans l'histoire... En fait, il n'y en a pas. Quelques caresses, et encore... Le truc, c'est que, ça aussi, ça ne m'a posé aucun problème. On ne s'attend évidemment pas à découvrir un couple qui s'aime passionnément, vu que Blue et censée tuer son véritable amour en l'embrassant. Du coup, c'est comme si tout était décuplé par ce refoulement et cette malédiction. Surtout qu'au fur et à mesure de notre lecture, on doute sans arrêt sur l'identité de la véritable âme-sœur de Blue. Quatre garçons pour une fille, aucun pentagone amoureux ( je vous rassure ) et un résumé qui semble en dire trop... Pourtant, les retournements de situation côté romance sont bien présents, je vous le jure ! Même s'il n'y a, au final, aucun baiser échangé, la tension amoureuse est bien là...
L'histoire se laisse donc lire avec une immense fluidité. On laisse entraîner dans ce tsunami d'intensité, de lumière, de légendes, de personnages profonds et de ténèbres entêtantes sans aucun mal. La fin du récit m'a beaucoup plu ! En effet, tout s'accélère légèrement, quelques masques tombent, des révélations nous sont offertes, et pas mal de questions trouvent finalement leurs réponses. Pas de gros et horribles cliffhangers, et pas de fins qui nous poussent à vouloir la suite immédiatement. Quoi que... Même si les surprises ne sont pas vraiment au rendez-vous dans les ultimes pages, moi j'en veux toujours plus ! Le climat si fascinant, envoûtant, attractif et enchanteur du récit est véritablement obsédant. Intense, noir et obsédant. Trois mots qui décrivent à merveille le roman qu'est The Raven Boys.
En résumé, Maggie Stiefvater se réinvente, et ça fait du bien. J'ai adoré rencontrer Gansey, Blue, Adam, Noah et Ronan ( d'ailleurs, je suis fan de leurs prénoms ! J'aime toutes ces sonorités qui sortent de l'ordinaire ! ), voyager dans un univers terriblement captivant, retrouver la plume exquise de l'auteure et être tourmenté à longueur de journée par ce récit inoubliable. Les Raven Boys et Blue me manquent déjà, et je suis vraiment vraiment vraiment vraiment pressé de les retrouver en 2013 ! Vite, vite, vite Maggie, écrivez-nous la suite de la saga Raven Cycle !

par Jordan
The Remnant Chronicles, Tome 1 : The Kiss of Deception The Remnant Chronicles, Tome 1 : The Kiss of Deception
Mary E. Pearson   
C’est un livre magnifique rempli de rebondissements, d’intrigues (pas policières) et un peu d’amour. Bien qu’au début j’avais du mal à suivre les différentes cultures, j’ai quand même beaucoup (énormément) apprécié cette histoire. On rentre facilement dans les aventures que vit Lia, et on en ressort qu’à la fin. Bref, c’est mon coup de cœur du moment et je le recommande à tous ceux aiment les thèmes mentionnés plus haut.

par Jo1o
Mystic city, tome 1 : Mystic city Mystic city, tome 1 : Mystic city
Theo Lawrence   
La couverture est magnifique ! *.*

Quant à l'histoire, on peut plus ou moins accrocher, mais c'est pas vraiment une merveille. Le scénario est vraiment bateau, même cliché. Un peu trop simple, et pas assez dystopique à mon goût.

Parce que bon, c'est quand même censé être une dystopie, et on nous décrit même pas les choses. Quelques éléments pour se faire une idée, et le régime politique, mais bon, ça manque quand même de quelque chose pour créer un univers unique et nouveau, et vu le flot de dystopies qui paraît, ça me semblait nécessaire. A moins d'avoir une histoire en béton derrière ça, je veux dire. Parce que bon, dans tous les cas, une bonne intrigue aurait pu rattraper les choses.

Mais en l'occurrence, le scénario, c'est juste une histoire d'amour interdit entre deux familles qui cherchent à gagner le pouvoir lors d'une élection. Y'a quasiment rien d'autre, un peu de violence à la fin, avec une petite bataille qui éclate entre les deux familles en question, mais ça reste moyen quoi.

D'autant que le début m'a vraiment fait marrer. Je veux dire, c'est bien la première fois que je vois un mariage arrangé expliqué de façon aussi foireuse. Alors dans l'idée, c'est okay, mais qu'on donne comme argument "Vous vous mariez parce que vous vous aimez ! Tu ne te souviens pas de lui ? Mais c'est pas grave ! Je t'assure que tu l'aimes quand même !", c'est un peu du grand n'importe quoi. Qu'elle soit dupe je veux dire.

Et je crois que c'est un des principaux points faibles de ce livre, c'est que tout repose sur des éléments des plus prévisibles. Rien qu'en lisant la première page, on devine TOUT ce qu'il va se passer par la suite. Il n'y a absolument rien d'étonnant, même dans les "révélations", dont les plus grosses sont d'ailleurs de savoir qu'un tel est supporter d'une famille plutôt que d'une telle.

L'histoire est bien trop simple, trop prévisible, mais aussi trop plate. Mais vraiment plate. Juste avec ces histoires de politiques tyranniques, et les histoires d'amour, y'a rien d'autre, pas d'action, pas de suspense. Que dalle.

Bon, au vu du résumé, on se doute que c'est principalement une histoire d'amour, mais là, c'est quand même un peu trop, ça tourne vraiment au niais par moment.

D'autant que les personnages correspondent plutôt bien à l'ensemble du livre : plats, ennuyeux, totalement inintéressants.

Heureusement que l'auteur a un style plutôt fluide et prenant parce que sinon, je ne suis pas sûre que je l'aurais terminé.

par Jenna95
Catwoman : Soulstealer Catwoman : Soulstealer
Sarah J. Maas   
Catwoman + Sarah J Maas = perfect !

Je n'ai jamais été déçu d'un livre de SJM donc quand j'ai appris qu'elle allait écrire sur Catwoman je me suis jetée dessus ! Et je ne suis pas déçue ;)

J'ai beaucoup aimé le personnage de Selina ainsi que son histoire. J'ai trouvé le fil de l'histoire cohérent et très fluide.
J'aurai peut-être aimé que la relation Catwoman-Ivy-Harley soit un peu plus développée.

Retrouver l'ambiance de Gotham City fut un réel plaisir et ça m'a même décidé à commencer la série Gotham. SJM a su retranscrire les deux ambiances de la ville: le côté sombre et celui de la haute société.

En conclusion: un très bon livre que je conseille aux fans de DC et à ceux de SJM.

par Ln_n
Le Royaume de Pierre d'Angle, Tome 1 : L'Art du naufrage Le Royaume de Pierre d'Angle, Tome 1 : L'Art du naufrage
Pascale Quiviger   
Absolument incroyable. Cette lecture m'a transpercé le coeur tellement c'était beau.
L'écriture est tout ce qu'il y a de plus magnifiques, les actions s'enchaînent sans cesse. Parfois, elles se calment, et nous laissent apprécier la beauté des mots de l'autrice.

Je n'avais jamais lu une plume avant autant de charme, alliant douceur et justesse, d'une main de maître.

Je le recommande des millions de fois, j'ai hâte de pouvoir lire la suite pour être à nouveau transportée ainsi !
Ellana, Tome 1 : Enfance (BD) Ellana, Tome 1 : Enfance (BD)
Lylian    Montse Martin    Pierre Bottero   
Une jolie surprise. Ellana est l'une de mes trilogies préférées mais c'est peu dire étant donné que les œuvres de Pierre Bottero sont toutes de petites merveilles dans leur ensemble. Alors, de retrouver sous forme de bande dessinée cet univers qui m'a tant plu à travers les romans est un réel plaisir! Les dessins surprennent un peu c'est vrai, mais on finit par les apprécier. Et on se laisse volontiers embarquer. De quoi mettre des images sur les mots. Une belle réussite.

par Lyanaa
Le Livre perdu des sortilèges Le Livre perdu des sortilèges
Deborah Harkness   
CONQUISE !!!
Ce livre est PASSIONNANT et INTELLIGENT.
J'ai été littéralement séduite par ce premier ouvrage qui a fait l'unanimité de la critique à travers le monde. Voici une histoire riche et aboutie, avec des personnages étoffés et accomplis.
Le récit se déroule dans le monde universitaire, mélangeant les sujets comme l'histoire, la génétique, l'Alchimie ainsi que les différentes créatures surnaturelles. L'écriture est raffinée et on sent une maturité certaine dans l'approche et le développement de l'intrigue.
Ce livre est réellement plus consistant que la plupart du même acabit. Les personnages paraissent également plus crédibles et concrets que les protagonistes masculins fantasmagoriques d'autres auteures.
Une histoire envoutante, en un mot : SUBLIME !
A DECOUVRIR SANS DELAI

par ccmars