Livres
614 904
Membres
712 867

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'École du Bien et du Mal, Tome 1



Description ajoutée par Marine2002 2015-04-09T20:43:18+02:00

Résumé

Kidnappées par une sombre nuit d'orage, Sophie et Agatha intègrent l'école du bien et du mal... Un lieu très spécial, où on forme les personnages de contes de fées. Pantoufles de verre et chevelure blonde soyeuse, Sophie est sûre de devenir princesse. Tandis qu'Agatha, cynique et solitaire, toute de noir vêtue, se voit déjà en sorcière. Pourtant, rien ne se passe comme prévu... Et si l'erreur de casting révélait leur vraie nature ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 248 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par grenalie 2017-07-17T23:56:29+02:00

Elle avait toujours trouvé les méchants plus intéressants que les héros. Ils étaient ambitieux, passionnés. C'était grâce à eux que l'intrigue existait.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

En lisant le résumé, L’ÉCOLE DU BIEN ET DU MAL avait l'air d'un livre très sympathique, adressé aux enfants mais tout de même sympathique. A la lecture pourtant j'ai enchainé les déceptions et j'ai finis ma lecture avec un avis très négatif sur le roman.

Pour commencer je n'ai pas aimé les personnages; Sophie est superficielle, idiote par moment et tout simplement cruelle avec les autres. Agatha de son côté n'est pas mieux, elle se dévalorise sans cesse, est naïve au plus haut point et bien trop gentille (ce qui, excusez mon avis, peut-être embêtant dans la vie). Pour ce qui est des personnages secondaires le bilan est similaires, au final tous les protagonistes partagent une même opinion manichéenne sur la société (du moins dans les 3/4 du roman). Cerise sur le gâteau, les adultes sont tout aussi mauvais d'après moi: ils dévalorisent volontairement leurs élèves et sont parfois plus idiot et insipide que ces derniers.

Concernant l'histoire, j'ai trouvé le concept de base très intéressant, et je m'attendais à un livre montrant aux enfants (étant la cible éditoriale ici) que la vie ce n'est pas les méchants d'un côté et les bons de l'autre. Au contraire, l'impression qu'il me reste après la lecture est que la laideur est mauvaise et la beauté pleine de bonté. Me dira-t-on, "Et la fin du livre alors?", certes elle coupe un peu avec cet avis général, mais ce ne sont que quelques pages sur plus de 400. Je ne dis pas que le roman prône ces idées, mais je les ai ressentie bien trop présentes lors de ma lecture personnelle.

Un autre point important d'après moi est l'utilisation des stéréotypes, qui est ici massive, et à double tranchant. D'un côté l'auteur les utilisent pour tourner en ridicule les contes et leur schéma prédéfinie, ce qui est un point intéressant du roman; mais d'un autre côté, ces stéréotypes ont conduit à BEAUCOUP de propos sexistes. Les garçon devait cultiver leur force physique tandis que les filles apprenaient à sourire pour charmer un homme. De plus, pour les professeurs de cette école, hors de question pour une princesse de ne pas avoir un prince, cela étant considéré comme un échec et un motif de renvoie de l'école... Merci mais les femmes n'ont pas besoin d'un homme pour être heureuse, et ne sont d'ailleurs pas toutes attirés par ces derniers.

Au final c'est une lecture très décevante pour moi, j'avais envie de secouer les personnages et de leur parler d'un concept qui leur semble inconnue: l'égalité. Évidemment il n'y a pas que des points négatifs dans ce roman, mais malheureusement ce sont ceux-ci qui m'ont marqués.

Afficher en entier
Argent

J'étais curieuse de découvrir l'histoire de l'Ecole du bien et du mal avec tout ce que j'en entendais depuis quelque temps. Et pour ne rien gâcher, cette jolie couverture ! L'école du bien et du mal, c'est l'histoire de Sophie et Agatha, deux ados, qui vont se retrouvées kidnappées, pour aller dans cette fameuse école. Alors que Sophie est persuadée d'être une princesse, et fait tout pour être celle choisie par l'école du bien, Agatha elle n'y croit pas vraiment. Et le peu de conviction qu'elle a sur ça, la laisse penser qu'elle serait la méchante. Pour cause, elle ne s'habille que de noir, vit dans un cimetière et n'a pas d'amis en dehors de Sophie. Très vite, on voit bien la différence entre les deux filles. Dès le début, je n'ai pas aimé Sophie. Elle se montre très égoïste et ne fait ses bonnes actions que par intérêt. Alors qu'Agatha est prête à tout pour Sophie.

Une fois le jour J arrivé, les choses ne se passent pas comme prévu. Sophie est lâchée devant l'école du mal alors qu'Agatha celle du bien. Une fois de plus, avec cette inversion, Sophie se montre vraiment cruelle. Elle ne fait que rabaisser Agatha et tente le tout pour le tout d'inverser sa place avec son amie. De son côté Agatha tente de s'habituer à tout ça, et à réussir dans ses tâches. On voit bien qu'elle n'a pas confiance en elle, et que du coup, elle se laisse totalement faire par Sophie.

Plus les pages passent et plus je ne l'aimais pas. Mais vraiment pas. Au final, la suite était pour moi évidente pour le coup. Au milieu de tout ça, nous avons le Prince ! Et oui, entre ces deux jeunes filles il y a le Prince ! Sophie, elle ne voit qu'en lui son physique et le sien. Quant à Agatha, elle le déteste ! Enfin, c'est ce qu'elle croit. Vue ma préférence, j'étais bien contente de la tournure des évènements !

Quant à la fin, je reste assez pensive sur ce que ça va donner ! La suite s'annonce assez intrigante.

En conclusion, je dirais que c'était une bonne petite histoire. Certes, pas l'histoire du siècle, et assez jeunesse. Disons que la première partie du roman était plus lente. On découvrait l'histoire, l'univers, les personnages et Agatha était totalement "soumise" à Sophie. Dans la seconde partie, tout s'accélère, et là, je ne voyais pas les pages passer ! Bonne surprise donc pour cette fin, et petit plus pour le personnage d'Agatha et son histoire pas si simple avec le Prince !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2017-12-16T22:15:55+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Je vous reparler encore une fois d’une relecture aujourd’hui. Oui encore, cette année je n’arrête pas de relire des livres que j’ai déjà mais que je n’avais jamais pris le temps de chroniquer. Evidemment cette saga y passe aussi. J’ai lu le premier tome en début de l’année dernière si je ne dis pas de bêtises, enfin je l’avais déjà lu quoi. Mais avec le film qui approche sur Netflix et surtout mon envie de continuer la saga, je me suis fais une relecture rapide de ce premier tome. Une relecture qui fait du bien, qui ravive tous mes souvenirs. Maintenant j’ai la mémoire fraîche pour le film (que j’attends avec impatience d’ailleurs), j’espère qu’il sera à la hauteur et que ce sera une bonne adaptation, on y croit!

La plume de l’auteur est tout simplement merveilleuse. Elle est fluide et addictive, tout ce que j’aime lorsque je lis un livre. Ça se lit vraiment tout seul, les pages défilent les unes après les autres sans que l’on s’en rende compte. On est plongé dans cette histoire entièrement. De la première à la dernière page, notre attention est capté par ce qu’il se passe dans ce roman. Je pourrais même dire d’ailleurs que ce premier tome est un petit coup de coeur. Je suis déjà impatiente de découvrir la suite de cette saga.

Dans ce premier tome, on va suivre Sophie et Agatha. Lors d’une nuit orageuse, elles vont se faire kidnapper et vont devoir intégrer l’École du Bien et du Mal. Ce lieu est vraiment spécial, c’est dans ces écoles où l’on forme les personnages de contes de fées. Pantoufles de verre et chevelure blonde, Sophie est sûre de devenir princesse. Tandis qu’Agatha, cynique et solitaire, toute de noire vêtue se voit déjà en sorcière. Pourtant rien ne se passe comme prévu…

J’adore l’univers du roman. J’adore le fait de se trouver dans une école qui forme les personnages de contes de fées. On a d’un côté l’École du Bien, là où on forme les princesses et les princes charmant. On leur donne des cours de beauté, de bienséance, de bonnes manières et j’en passe. Dans l’autre école celle du Mal, on leur apprend comment être un bon méchant, ils ont des cours enlaidissement et j’en passe. Une fois leur scolarité achevée, ils se retrouvent dans leurs contes respectifs. J’ai vraiment adoré cet univers, de plus je le trouve vraiment super bien construit et riche. On sent qu’on a encore tant de choses à apprendre! Il me tarde clairement d’avancer dans la saga et découvrir le reste des tomes.

Concernant les personnages, j’ai beaucoup aimé Agatha. Tout le monde la rejette et la traite de sorcière. Mais au fond c’est une jeune fille tellement adorable. Elle a le coeur sur la main. Elle fait attention aux autres et surtout de son amie Sophie. J’ai vraiment beaucoup aimé son personnage. Par contre, j’ai eu plus de mal avec celui de Sophie. Je la trouve égoïste, imbue d’elle même et vraiment détestable. Il n’y a qu’à voir comment elle traite Agatha. Elle n’hésite pas à se servir d’elle tant que ça peut lui desservir elle. Malgré tout ça, Agatha ne la laisse jamais tomber et est toujours présente pour elle. Clairement je trouve que Sophie ne mérite pas du tout Agatha. On a aussi Tedros, que j’ai beaucoup aimé, bon c’est l’archétype même du prince charmant mais bon en même temps il fait partie de l’École du Bien.

L’intrigue est vraiment prenante. comme je le dis un peu plus haut on ne voit pas les pages défiler. On arrive si vite à la fin on ne s’en rend même pas compte. C’est un tome assez introductif pour le coup, même si il se passe tout de même énormément de choses. Mais on prend le temps de nous poser les bases de l’univers, de comprendre comment les écoles fonctionnent etc. On a des révélations, des moments où l’action s’intensifie, des moments un peu plus calmes mais qui sont tout aussi plaisant. Même si on sent que c’est un roman qui vise un public jeune, c’est tout aussi passionnant même lorsque l’on est adulte!

Ce premier tome était vraiment très bon. Je suis déjà hyper impatiente de découvrir le reste de cette saga. Je ne doute pas une seule seconde que la suite sera complètement folle. Ici c’est un tome introductif, on nous présente les écoles, les différents professeurs, les élèves, comment tout ça fonctionne et j’en passe. Mais en même temps, il se passe tout de même assez de choses pour tenir le lecteur en haleine. On ne voit pas les pages défiler et on a une fin qui nous donne envie de se jeter sur la suite immédiatement. Je suis déjà impatiente de dévorer le second tome mais surtout de découvrir le film Netflix, Vivement que l’on puisse découvrir ça!

Afficher en entier
Argent

Ayant vu que netflix en avait fait une série, j'ai voulu lire les livres avant pour me faire mon avis et l'histoire m'intriguait beaucoup.

Après lecture, je suis partagée sur mon ressenti. Honnêtement, je ne sais pas trop quoi en penser.

Certains passages dans le livre m'ont perdu (j'ai du les relire plusieurs fois et pourtant je n'était pas sûr de la scène), sophie m'a fortement agacé et certaines scènes traînaient en longueur (c'est dommage d'avoir insisté aussi longtemps sur le doute qu'elle soit dans la mauvaise école alors que clairement, on comprend très vite qu'il n'y a pas eu d'erreur !)

A côté de ça, j'ai bien aimé le concept et l'univers de ce roman.

Je lirais la suite car la fin m'a laissé perplexe mais je pense que je vais me laisser du temps avant d'enchaîner.

Afficher en entier

l'école du bien et du mal et un livre juste incroyable je vous le conseille la synopsis et bien pensée les personnage sont attachant et la fin très innatendu pour moi l'age et de 13 ans conte tenu des stéreotype mais en fin de compte un bon roman soman chainani a bien écrit!!!

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai beaucoup aimé l'histoire du livre mais pas du tout comment c'etait écrit. J'ai trouvé l'ecriture superficiel et trop rapide sur des passages important. Vu que l'histoire ce passe dans un monde très fantaisiste on a besoin de beaucoup de description pour tous comprendre, mais il n'y en avait pas assez donc j'avais du mal a visualiser et comprendre certains passages.

Sinon j'ai trouvé l'histoire très bien, et les personnages pas assez développé mais intéressant.

Afficher en entier
Bronze

Un roman assez simplet, les personnages sont assez bien développés malgré qu’ils aient une personnalité vue et revue.

Pourtant, le concept est assez original car il met en scène une école du bien et du mal où se trouvent tous les enfants de certaines légendes ou contes tels que la légende du roi Arthur.

A lire si vous ne voulez pas trop vous prendre la tête.

Afficher en entier
Argent

On est ici propulsé dans deux écoles jumelles, une pour apprendre aux gentils à devenir des héros et l’autre pour apprendre aux méchants à être des grands méchants dans les contes de fées. On retrouve donc des sorcières, des princes, des princesses, des métamorphes, etc.

C’était une lecture assez sympa, sans prise de tête, avec des idées interessantes. J’ai bien aimé Agatha et les deux écoles même si, à mon goût, on n’a pas trop vu les cours dans l’école du bien.

Par contre, il y a quelques petites choses qui m’ont dérangée, notamment avec mon regard d’adulte. Il y a beaucoup de réflexion comme quoi beau = gentil, moche = méchant, gros = moche, etc. Toutefois, je pense que c’est une critique à prendre au second degré, ce qu’on verra dans la suite mais si on se contente du premier tome, il n’y a pas encore l’aspect critique. Je trouve ça dommage pour les enfants qui ont moins de recul et qui ne continue pas la saga.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ninim 2022-08-30T18:55:58+02:00
Lu aussi

Je suis contente de voir un certain nombre de commentaires mitigés sur cet ouvrage traîner par ici, car c'est exactement ce que j'en retiens : une confusion plus ou moins totale.

Autant j'étais remarquablement à fond durant les premiers chapitres, autant j'étais complètement à côté de la plaque dans la suite. D'un côté, l'idée est visiblement de déconstruire certains clichés, mais si c'est pour nous en ramener 50 autres par-dessus, je ne suis pas convaincue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JonT 2022-08-17T18:48:35+02:00
Pas apprécié

J’ai fini The school for Good and Evil, de Soman Chainani. Je suis un peu perplexe suite à cette lecture. J’ai décidé de lire ça un peu par hasard après avoir vu que Netflix en prévoyait une adaptation, car le sujet général me parlait bien (une sorte d’école pour personnages de contes de fée, avec d’un côté les princes et princesses et leurs sidekicks, de l’autre les vilains, dans laquelle atterrissent deux filles issues du monde « hors conte de fée », et qui sont dans les écoles inverses par rapport à ce à quoi tout le monde s’attendrait – la belle blonde que tout le monde aime chez les vilains, l’asociale gothique chez les gentils).

Au final, j’ai trouvé que le message véhiculé n’était pas du tout clair : on s’attend évidemment à une critique de la loi du paraître, « ce n’est pas parce qu’une fille est belle qu’elle est gentille et donc ça peut être logique qu’elle soit chez les méchants », etc ; et on a en effet de temps à autres ce message, en filigrane pendant tout le livre, avec des déclarations de type « c’est ce que tu fais qui compte », « ton apparence ne te définit pas », etc. Mais en parallèle, j’ai trouvé qu’on avait aussi beaucoup le message inverse, ou plein de scènes et de personnages qui viennent complètement annuler ces déclarations. Un peu pareil avec l’intrigue principale des deux amies : le message principal attendu de « l’amitié peut surpasser une classification plus ou moins arbitraire en good et evil » est complètement brouillé par plein de scène, tout au long du livre. Au final, j’ai un peu eu une impression de « deux pas en avant, trois pas en arrière », en permanence, ça m’a beaucoup perturbé. Et on peut en fait dire ça pour beaucoup de choses : l’évolution des personnages, par exemple, y compris les secondaires, m’a paru aussi un peu en yoyo.

En dehors de ça, j’ai trouvé le début un peu longuet, mais ça se lance plus à partir d’environ le tiers, et c’est devenu plutôt agréable si on fait abstraction de mon point précédent 9_9

(Et aussi, mais là ça n’est pas un reproche au livre mais plutôt un constat, qui n’a pas aidé : c’est un des livres sur lesquels l’anglais m’a le plus fait galérer depuis des années x) il y a tout un champ lexical auquel je ne suis pas du tout habitué du conte de fée, des animaux et plantes de la forêt, et des termes inventés à partir d’eux, pour faire une ambiance un peu « forêt merveilleuse peuplée de créatures » et ça m’a beaucoup perdu ^^’)

Afficher en entier
Argent

Ce livre est bien, pourquoi pas super bien ?Je vais vous dire, selon moi il y a trop de  « Je suis ton ami, je suis plus ton ami », et c’est ce qui me fait dire qu’il y a trop... Mais ce livre reste quand même bien et fait partie de ma liste d’argent....

Je le conseille pour les enfants de 10 à 17 ans...

Bonne lecture 📖 !!!

Afficher en entier
Argent

Une bonne lecture on se doute une peu de certaines choses mais le virement de situation se fait agréablement bien

Afficher en entier

Dates de sortie

L'École du Bien et du Mal, Tome 1

  • France : 2015-05-07 (Français)
  • France : 2019-05-02 - Poche (Français)
  • Canada : 2015-06-01 (Français)
  • Canada : 2019-06-07 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • L'école du bien et du mal - Français
  • The School For Good And Evil, Book 1 : The School For Good And Evil - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 1248
Commentaires 173
extraits 30
Evaluations 355
Note globale 7.71 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode