Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lectricedusud : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Je reviens chez nous Je reviens chez nous
Sara Agnès L.   
Depuis mon amour du M/M avec la découverte de Ty et Zane, je n’avais pas encore réussi à trouver un couple qui me fasse autant rêver. Et bien c’est presque chose faite ! Hugo et Thomas sont juste parfaits...

Après 5ans d’absence, Thomas reviens à Saint-Gravel, la petite ville où il a grandi. Thomas n’a jamais connu ses parents et vivait dans un centre avec plusieurs autres jeunes. Dans une petite ville, venir d’un endroit pareil ce n’est pas facile mais si en plus vous êtes noir, c’est encore plus dur. Thomas va donc se forger une carapace et apprendre à encaisser les coups de la vie. Heureusement, il y a Hugo et sa famille pour égayer son quotidien. Mais un jour, Thomas décide de partir et de tout quitter...

Cinq ans après, le revoilà diplôme en main, dans la seule ville où il se sent chez lui. Il retrouve Hugo, qui même s’il n’a jamais donné signe de vie, est ravi de le retrouver. Hugo va l’héberger et lui proposer un travail dans sa ferme. Entre eux c’est comme si le départ de Thomas datait d’hier. Rien n’a changer. Rien à part que maintenant Hugo est gay...

Thomas lui est hétero et la révélation d’Hugo va un peu le secouer. Surtout quand il se rend compte qu’il est attiré par son ami, lui qui n’a jamais eu la moindre attirance pour un homme...

la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2015/06/08/32185663.html

par lilitth
Sur ta bouche Sur ta bouche
Sophie Auger   
Ce livre est le premier FF que je lis. Je l’ai choisi car il a de bons avis sur Amazon. Et bien pour moi, c’est une déception. J’y ai retrouvé tous les clichés de n’importe quelle romance et par-dessus tout, ce que je ne voulais surtout pas trouver dans ce genre de roman, le stéréotype du couple homo avec la nana super féminine et l’autre garçon manqué. Et le tout est trop rapide, Cerise, qui est hétéro à la base, n’a quasiment aucun doute, pas d’appréhension, rien. Quant à la fin, il y a un truc on ne sait pas d’où ça sort à moins de lire les remerciements, chose que je ne fais quasiment jamais, heureusement que je l’ai fait pour ce livre. Bref, pour un premier FF, je n’en garderai pas un grand souvenir.

par Floreen
Dominici, c'était une affaire de famille Dominici, c'était une affaire de famille
Jean-Charles Deniau   
Génial
Une très bonne enquête, avec des questions réponses intéressantes. Une affaire ou on ne sauras jamais la vérité, car étant du coin chacun a une opinion et des versions différente. Je conseil le livre pour se faire une idée
Toxic, épisode 1 : Homo-Putridus Toxic, épisode 1 : Homo-Putridus
Stéphane Desienne   
Excellente surprise pour moi car ce genre littéraire (les zombies) ne me plaît pas du tout normalement, mais là, la couverture et la gratuité du 1er épisode sur Amazon m'ont tenté (bonne stratégie de proposer le 1er gratuit pour découvrir une série !).
Et je ne regrette pas du tout car ce texte est très bien écrit et original (zombies + extra-terrestres). Il y a de l'humour, du suspense, du rythme... Les personnages humains sont vraiment mis à rude épreuve et les extra-terrestres sont très réalistes (j'aime beaucoup leur point de vue "extérieur" sur notre espèce !).
C'est une série addictive, ça faisait longtemps que je n'étais pas resté à lire aussi tard dans la nuit ;-) Et les petites illustrations au début de chaque chapitre sont sympas.
Bravo à l'auteur, je suis en train de me faire toute la saison 1 : j'en suis rendu au tome 5 et je vais être déçu de finir... et impatient pour la sortie de la saison 2 !
Inside Me, Tome 1 Inside Me, Tome 1
Norah Dove   
Lorsque j'ai reçu le roman "Inside me" en format papier et que j'ai vu l'épaisseur du livre je me suis tout de suite dit que j'allais en avoir pour plusieurs jours de lecture. 555 pages, ça commence à faire beaucoup.... oui ben non en fait car je l'ai lu en une journée!!
Quand une histoire est aussi fluide que la plume de l'auteure qui l'a écrit, les pages se tournent toutes seules sans que le lecteur ne s'en rende compte et c'est exactement ce qui s'est passé pour moi avec "Inside me".

Qu'est ce que ça raconte?
Hé bien c'est l'histoire de Hofree, alias Free, une jeune fille de 23 ans qui a l'impression de stagner dans tous les domaines de sa vie qui, sur le papier, est pourtant parfaite.
Il manque quelque chose à Free dans son quotidien pour qu'elle soit tout à fait épanouie, une petite étincelle qu'elle aimerait bien trouver mais elle n'a aucune idée de où ni de comment.
Je pense que la bonne question serait plutôt qui.......

Free a un demi-frère, qu'elle considère également comme son meilleur ami : Ryan. Celui-ci aime emmener notre héroïne dans les soirées branchées du Campus..... bien malgré elle. Ce genre d'ambiance n'est pas le style de Free qui préfère rester dans sa chambre à visionner des séries télé à la mode. Mais bon que peut-elle faire devant l'insistance de son demi-frère qu'elle apprécie tant? Absolument rien!

Le premier chapitre nous présente donc Free. J'ai pu me rendre compte que cette jeune femme avait beaucoup d’atouts - elle autonome, indépendante, bienveillante, sérieuse, agréable et en plus elle sait ce qu'elle veut - tout comme elle sait ce qu'elle ne veut pas.
Le second chapitre va nous présenter celui qui sera le héros de l'histoire : Dayton.
Alors attention, changement de point de vue signifie changement de ton. Terminé la douceur de Hofree, d'entrée de jeu Dayton va nous offrir un langage et une façon d'être beaucoup plus direct. Bien sûr les deux héros vont se retrouver à la même soirée et si Free y est présente c'est uniquement pour faire plaisir à Ryan, Dayton lui est là seulement dans l'intention de "se vider" et pas seulement l'esprit. Vraiment très classe comme raisonnement malheureusement pour Free c'est sur elle que ce pseudo séducteur va jeter son dévolu. Par contre avant d'aborder notre héroïne qui derrière sa gentillesse cache un caractère affirmé, Dayton aurait dû revoir sa technique de drague. Son "Chérie" n'a pas eu l'effet escompté et c'est sans délicatesse que Free va se débarrasser de cet homme insupportable et arrogant. Bon, pour ne rien vous cacher Dayton ne m'a séduite immédiatement non plus, par contre il ne faut pas juger ce personnage trop vite tant il peut être surprenant..... Dayton va s'avérer être un personnage auquel on s'attache beaucoup plus tard car en fait derrière son comportement prétentieux et sans gêne se cache un homme aux multiples atouts et au charme certain.

Entre les deux personnages, les premiers rapports ne vont rien avoir d'amicaux, au contraire ce serait plus des rapports basés sur de la provocation, du rejet et des piques bien placés. Mais quelque chose va se produire, un sentiment étrange et intrigant va les assaillir autant l'un que l'autre : Free et Dayton ne savent pas pourquoi mais il n'arrête pas de penser l'un à l'autre. Dayton va alors être obsédé que par une chose, relever le défi de séduire Free afin qu'elle lui tombe dans les bras, mais pour une seule fois seulement comme à son habitude. Free, quand à elle va tenter de résister mais l'homme qu'elle trouvait insupportable va montrer une autre facette qui va beaucoup plus l'intéresser.

Cependant ces deux protagonistes ont des points de vue sur les relations intimes et l'amour totalement différents.
Dayton n'arrive pas à s'attacher à une femme et il ignore si il y arrivera un jour alors il multiplie les conquêtes tout en leur précisant qu'il n'y aura pas de lendemain.
Free, quand à elle, est une romantique dans l'âme et même si cela fait cliché elle attend de trouver celui qui la comblera et la rendra heureuse avant de réellement s'engager.
A 25 et 23 ans, Dayton et Free ne sont pas naïfs et ont du vécu, ils ne sont donc pas immatures... enfin sauf quand ils s'amusent à se provoquer mutuellement mais cela amène de la fraîcheur au roman donc ce n'est que du positif
Inside Me, Tome 2 Inside Me, Tome 2
Norah Dove   
Ce second tome est encore plus addictif et prenant que le premier. Bien qu'il soit plus court, j'ai, en seulement quelques pages, pu constater que l'auteure avait gagné en assurance dans son écriture et j'ai même trouvé ses personnages plus affirmés, plus présents et avec plus de caractère. Je me suis vraiment régalée avec ce second tome sexy à souhait, où les émotions et les sentiments s'entrecroisent pour nous offrir un très bon New-Adult qui me rappelle mes premières lectures de ce genre.

C'est sur un ton triste, plein de remords et de colère que démarre ce nouvel opus. Après que la vérité ait été dévoilé au sujet de Dayton, Free se sent maintenant trahie et ne peut lui pardonner ce secret.
Elle le repousse.... il s'accroche.
Elle souhaite l'oublier malgré ses sentiments.... il ne peut pas l'oublier et veut tout faire pour s'expliquer.....
Dayton veut à tout prix faire entendre sa vérité à Free, il ne veut pas la perdre.
Mais acceptera-t-elle de l'écouter?

Dayton va apparaître toujours aussi impulsif, toujours aussi sanguin, ses mots sont crus, il n'a aucun filtre et son sex-appeal est irrésistible.... c'est vraiment un héros qui a tout pour plaire, personnellement je l'adore il me fait rire autant qu'il me touche surtout lorsque ses pensées énoncent clairement ses sentiments pour Free.
Free quand à elle est une héroïne que j'aime beaucoup surtout à cause de son caractère. J'aime les personnages qui ne se laissent pas faire, qui ont du mordant et du répondant et c'est ce que j'ai retrouvé chez cette jeune femme. C'est donc un sans-faute au niveau des personnages principaux, je le savait déjà mais ici, avec ce second tome, j'ai encore plus accroché à leurs personnalités.

Mais dans "Inside me" il n'est pas question que d'amour et d'érotisme. Le chantage, le passé qui évolue sur le présent, des personnages secondaires aux mauvaises intentions, les révélations, et j'en passe, viennent se mêler au récit le rendant plus captivant et vraiment plus addictif. Humour, complicité et jalousie sont également là, instaurant un excellent rythme à cette histoire qui a vraiment tout pour plaire aux lectrices débutantes tout comme à celles qui, comme moi, dévorent les livres.

Je conseille vivement cette saga à celle qui veulent s'immerger dans le monde de la New-romance avec des scènes sexy et un fil conducteur très prenant. Une romance qui se lit avec facilité, avec gourmandise et avec émotions.
"Inside me" est une trilogie donc le tome 3 sera à découvrir prochainement
Fait d'hiver et autres nouvelles Fait d'hiver et autres nouvelles
Sophie Dujardin   
"Fait d'hiver et autres nouvelles" est un petit recueil agréable qui vous invite dans les univers de Clément, Judith, Gabrielle et les autres...
Vous y découvrirez des personnages attachants pour certains, démoniaques pour d'autres.
Comment ne pas avoir d'empathie pour cette pauvre Gisèle ?
Comment rester indifférent aux turpitudes du Père Garamond ?
Comment ne pas sourire aux frasques de Judith ?
Comment ne pas rester pantois en découvrant "L'imparfait du subjectif" ?
Sept nouvelles qui vous feront passer de bons moments.

par valbarem
Lyme, mon combat pour la vie Lyme, mon combat pour la vie
Mathieu Foucaut   
Nouvelle DescriptiChers lecteurs,Je suis heureux de partager avec vous mon histoire.J'ai longtemps souffert de nombreux problèmes de santé sur lesquels aucun diagnostic précis ne savait être posé. J'ai dépensé beaucoup d'énergie pour savoir, comprendre pourquoi mon corps, soudain, n'était plus celui que je connaissais. J'ai affronté les médecins, leur incompréhension, leur arrogance parfois, et j'ai plus souvent dégringolé des marches que je n'en ai montées. Depuis quelques temps, j'ai tout de même été diagnostiqué porteur de la maladie de Lyme, maladie bactérienne essentiellement transmise par les morsures de tiques. Malgré ce diagnostic, j'ai dû continuer à lutter. Les établissements de santé, le personnel médical ne comprennent toujours pas à quel point ma situation est difficile. Leur attitude est due au fait que cette maladie est très peu connue en France mais aussi que le corps médical ne cherche pas à la connaître. Ainsi je me suis senti rejeté, résolu à prendre des traitements qu'on me donnait en désespoir de cause. Aujourd'hui j'ai toujours espoir même si désormais je me déplace difficilement, parfois en fauteuil roulant.J'ai toujours espoir et j'ai toujours l'envie de dire, de raconter cette omerta qui règne autour de Lyme, cette maladie qu'on décrit comme la maladie infectieuse qui croît le plus rapidement à travers le monde. Ce livre est un moyen d'alerter et d'informer le grand public, d'interpeller les sphères politique et médicale, afin que soient proposées des solutions à ce problème grandissant. Certains chercheurs ont émis l'hypothèse que cette bactérie pourrait se transmettre de la même manière que le VIH. Il est clair que nous serions alors devant un nouveau fléau sanitaire. Mon but n'est pas de provoquer la psychose. Je pense simplement qu'il est temps d'en parler.Sincères salutations,Mathieu.on
La tête qui tourne et la parole qui s'en va La tête qui tourne et la parole qui s'en va
Béatrice Gurrey   
Fin de vie
Les fins de vies dans le monde actuelle pour les familles qui en ont les moyens car pas toutes les familles ont la possibilité de s’occuper et de mettre ces parents dans des maisons spécialisés.
Un beau témoignage assez touchant mais hélas avec beaucoup trop de clichés, qui laisseront pas mal de lecteurs rêveurs. Une histoire bien écrite qui se lie assez vite Mais qui ne montre pas assez la vie actuelle
Toutes blessent, la dernière tue Toutes blessent, la dernière tue
Karine Giebel   
Véritable coup de massue, ce thriller est une réussite totale, malgré une violence accrue, on ne peut qu'adhérer au sujet que Karine Giebel met en lumière, L'esclavage moderne.

L'écriture est à la hauteur du sujet, violente, crue, sans tabous mais avec son style inimitable, un style qui capte l'attention jusqu'au point de nous faire avaler les 750 pages de ce roman sans s'en rendre compte.

Les personnages sont simplement extraordinaires, à différents niveaux car si certains sont dépeints de manière à nous faire comprendre les blessures physiques et morales d'une personne réduite à l'état d'esclave, battue et traité comme un chien voire pire, d'autres sont détaillés tels le diable en personne, d'une cruauté sans nom, ayant toujours plus d'imagination pour rabaisser plus bas que terre leurs souffres douleurs. L'auteure ne fait pas de quartier, pas de distinction, chacun des personnages est aussi travaillé et détaillé avec la même conviction de dénoncer le pire.

Le sujet est bien l'esclavage moderne, en plus, cela commence avec une petite fille marocaine de 9 ans vendue par son père à une marchande d'esclaves qui va rapporter la petite fille en France et la présenter à des familles sans scrupules.
Le fait est que l'eslavage traité ici va entraîner des dommages collatéraux atroces comme les violences conjugales, le viol, la pédophilie, le harcèlement moral et sexuel. Heureusement il y a aussi du positif comme l'espoir, l'amour, la compassion, l'entraide, entre autres.
Heureusement pour le lecteur, il y a aussi quelques éclaircies, des gens gentils de nature.

La trame de l'histoire se déroule en deux lignes de conduite, d'un côté nous sommes avec une petite esclave et son parcours semé d'embûches et de violences, parallèlement une jeune femme amnésique se retrouvant chez un tueur au grand cœur. La deuxième trame équilibre un peu cette violence que nous mangeons littéralement à côté et rend certainement le tout plus digeste.

Nous sommes en présence d'un thriller, c'est indéniable, mais on peut y greffer d'autres genres, notamment le "Drame" ou la "Psychologie".

"Toutes blessent, la dernière tue" nous embarque en enfer, et je ne dirais pas âmes sensibles s'abstenir mais plutôt "âmes sensibles, lisez le et accrochez vous" car c'est une lecture utile, Karine Giebel a écrit ce roman en enquêtant auprès de L'OICEM (organisation internationale contre l'esclavage moderne), elle nous l'explique dans le roman et donne notamment les coordonnées de cette association que je vais vous retransmettre ici en guise de conclusion, je la remercie sincèrement d'avoir écrit ce livre.

OICEM : 72 rue de la république, 13002 Marseille
Tél : +33 (0)4 91 54 90 68
Site web : www.oicem.org

Voir la chronique sur mon blog :
https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2018/04/toutes-blessent-la-derniere-tue-karine.html

par Maks